Monde des fictions

Un forum pour créer ses fictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fic : Le faux sayen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Lun 6 Avr - 17:11

Chapitre 39 : Spira et la première Dragon Ball !





L'équipe 7 partit donc une nouvelle fois dans ce tout nouvel univers, cette fois-ci à la recherche des Dragon Balls. Une fois le portail passé, et le détecteur allumé, nos héros purent enfin connaître leur destination exacte. Il s'agissait d'une planète à quelques jours de voyage. Evidemment aucun membre de l'équipe ne savait ce qui pouvait les y attendre, la planète était-elle grande, petite, froide, chaude, habitable ou non, habitée ? L'exploration de cet univers ne faisant que commencer, il fallait s'attendre à tout. De plus, à présent habitué à cet univers, le sens de Lypso pour sentir les sayens disparut à nouveau. Une fois au abord de cette nouvelle planète ils purent découvrir qu'elle était très belle et très grande. La température variait entre 10 et 35 degrés. Toutes les conditions étaient réunis pour en faire un lieu de vie idéale, et en effet des milliers de gens semblaient y vivre. Nos héros se posèrent et allèrent directement dans la direction qu'indiquait leur détecteur. En route ils remarquèrent qu'il n'y avait aucune grande puissance et se sentir donc rassurés. La Dragon Ball était au sommet d'un immense bâtiment ressemblant à une chapelle au milieu de ce qui semblait être la capitale. Mais à peine eurent-ils le temps de s'avancer de cette chapelle qu'une armée de trente personnes sur des scooter volant les prirent en chasse. L'équipe 7 se posa donc afin de savoir de quoi il en retournait. L'un des hommes descendit de son scooter et leur dit.

"Garde" - Par ordre de Monseigneur Yevon, vous êtes dès maintenant en état d'arrestation pour utilisation non autorisée de magie. Veuillez nous suivre sans résistance, et puisse Yevon remettre vos âmes dans le droit chemin.

Nos héros n'y comprenaient pas grand chose. Ikari prit alors la parole et dit au reste de son équipe.

"Ikari" - Ils ne doivent certainement pas savoir voler, c'est vrai que personne sur cette planète semble dépasser les une unité. Acceptons de les suivre pour le moment, ils ont parlés d'un Yevon, ça ne m'étonnerait pas qu'il vive dans ce grand bâtiment au sommet duquel se trouve le Dragon Ball !

Et effectivement ils furent conduit devant ce qui se révéla être le grand temple de la capitale, des menottes au poignets. Une fois devant les marches, les gardes ainsi que les centaines d'habitants qui c'était regroupé pour voir se qu'il se passe se prosternèrent. Un homme singulier sortit du temple et avança lentement. Au moment même où il franchit la porte, nos amis sentirent son incroyable pouvoir. Apparemment rien de ce qui ce trouvait dans ce temple ne pouvait en sortir lorsque ses portes étaient fermées, pas même le ki d'un être aussi fort. Le peuple rassemblé autour de nos héros commencèrent à prier, en chantant un air à la gloire de Yevon. Ce dernier pris la parole.

"Yevon" - Je vous attendais, j'ai senti votre arrivé il y a quelques heures et ai prévenu mes fidèles. N'ayez pas peur, suivez moi et je vous expliquerais tout.

Sans attendre les gardes leurs enlevèrent les menottes et Ikari et les autres suivirent Yevon dans le temple. Une fois les portes refermées, ils se retrouvèrent comme prévu coupés du monde. Yevon se retourna vers eux et leur dit.

"Yevon" - Vous, vous ne venez pas de cette planète, qui êtes-vous et que voulez-vous ?
"Ikari" ( gêné ) - Bonjour Yev... Monseigneur Yevon. Nous venons d'une planète lointaine appelée Espero, et nous sommes là pour ramener un objet qui nous est très précieux. Il s'agit d'une boule de cristal orange avec de une à sept étoiles en son centre, appelée Dragon Ball. Nous l'avons repéré en ornement au sommet de votre temple. Si vous acceptez de nous le remettre, nous repartirons et nous aurons une dette envers vous.
"Yevon" - Très bien, c'est une requête qui me semble raisonnable. Vous pouvez prendre ce Dragon Ball, en échange je vous demanderez de repartir à pied et de ne jamais plus utiliser vos pouvoir sur cette planète.
"Hiken" - Mais pourqu...
"Ajiu" ( l'interrompant ) - Chut ! Nous n'avons aucune raison de nous mêler de ça, surtout qu'il accepte de noue remettre le Dragon Ball, mission accomplie.
"Ikari" - Très bien, nous acceptons avec plaisir, et nous nous excusons si nous avons enfreint vos règles, ce n'était pas intentionnelles.
"Yevon" - Ne vous en faites pas pour ça, maintenant allez-y.


L'équipe 7 récupéra donc le Dragon Ball à l'aide d'un des scooter des gardes et repartit à pied.

"Fasha" - C'est quand même très étrange, pourquoi interdire au gens de se servir de leur ki ? Voler est très pratique, surtout que ne jamais se servir de leur force a rendu ce peuple terriblement faible, c'est à se demander comment ils ont pu survivre...
"Lypso" - Grâce à ce Yevon sans doute. Il dégageait une puissance effrayante, il doit être leur protecteur, c'est pour ça que tout le monde ici le vénère comme un Dieu.
"Ikari" - En tout cas nous n'avons aucune raison de nous en mêler.


Après plusieurs heures de marche, notre petit groupe arriva dans un petit village.

"Hiken" - Pffffff ! Mais que c'est chiant de marcher ! On va mettre encore des heures ! On pourrait pas voler juste un petit peu ??
"Ikari" - Tu parles ! Si c'est tout ce qu'on doit subir pour avoir un Dragon Ball on pourrait s'estimer heureux ! Surtout vu ce qu'on se tape d'habitude pour en récupérer un....


Ikari n'avait pas tort, ça semblait presque trop beau pour être vrai. Et effectivement, un événement n'allait pas tarder à rendre cette mission bien plus compliquée. Un homme entra dans le village en courant et en criant dans tous les sens, il était terrifié.

"Homme terrifié" - Sin arrive ! Il fonce vers se village, fuyez tous !!!

En entendant ce nom, tous les villageois furent prit de panique et le chaos s'installa dans le village. Quelques minutes plus tard, un Oozaru apparut et poussa un terrible cri. Nos héros en le voyant n'en revenaient pas.

"Lyspo" - Que... Qu'est-ce que ça veut dire ?? Que fait un sayen ici ??
"Fasha " - En plus il a une queue puisqu'il peut se transformer, et dans cet univers ça veut dire qu'il est hostile !
"Hiken" - Euh... Je suis le seul à avoir remarquer qu'il est monstrueusement puissant ??
"Ajiu" - C'est vrai, comment ce fait-il qu'on ne l'ai pas remarqué avant ?? Je n'arrive même pas à estimer sa force !
"Ikari" - Ksah, je crois qu'on ne va pas pouvoir tenir notre promesse, aucune chance de s'échapper à pied...


L'Oozaru cracha un rayon en plein centre du village, ce qui le réduit en cendres. Nos amis s'échappèrent de justesse en volant, et prirent la direction de l'océan afin de semer le monstre. En effet, ils espéraient qu'à l'instar du reste de la population, il ne sache pas voler. Mais évidemment ce ne fut pas le cas et ils furent rattraper en un rien de temps.

"Ikari" - On a pas le choix ! Il va falloir se séparer, impossible de se battre contre ça !

Malheureusement ils n'eurent pas le temps d'agir, le singe géant frappa Lypso si violemment qu'il perdit connaissance et tomba dans l'eau. Ikari fonça vers son ami pour essayer de le sortir de là, mais il prit à son tour un terrible coup qu'il l'envoya à des kilomètres, également inconscient. Fasha et Ajiu prirent alors l'initiative d'attaquer le monstre le temps qu'Hiken utilise sa vitesse pour retrouver les corps des deux sayens. Mais se fut peine perdu, l'Oozaru renvoya les vagues déferlantes des deux femmes grâce à un nouveau rayon sortit de sa bouche. Le rayon les frappa toutes les deux et elles disparurent dans l'océan. Hiken quant à lui fut attrapé par la queue du singe qui se resserrait sur lui, et après s'être fait broyer plusieurs os il fut jeté à son tour dans cette étendu bleu. L'Oozaru poussa alors un cri retentissant avant de disparaître aussi soudainement qu'il était apparu. Le lendemain de l'attaque, Lypso se réveilla sur un lit de paille, le corps recouvert de bandage. Il se trouvait dans une petite maison en bois de seulement deux pièces séparaient par un drap rouge. Notre héros se leva difficilement et alla voir dans l'autre pièce si ses amis allaient bien. Mais ce n'est pas eux qu'il vit, simplement un homme d'une trentaine d'année qui se précipita pour l'aider.

"Homme" ( l'aidant à se déplacer ) - Waouh, tu ne devrais pas déjà te lever, retourne de reposer un peu !
"Lypso" - Où... Où suis-je ?? Et où sont mes amis... Ikari, Fasha et les autres ?...
"Homme " - Je n'en sais rien malheureusement...il n'y avait que toi inconscient sur la plage. Tu as dû dérivé jusqu'ici. En tout cas tu es incroyablement résistant !
"Lypso" - Je... je me souviens ! Ce monstre que les gens appelaient Sin... il est venu et... Argh...


L'homme avait lâché Lypso en entendant ce nom, ce qu'il l'avait fait tomber et lui fit reperdre connaissance. Cette fois-ci, lorsqu'il se réveilla, il entendit beaucoup de gens parler à l'extérieur de la maison. Il avait à présent assez récupéré et décida d'aller retrouver ses amis. En sortant de la maison il tomba sur des dizaines de personnes qui l'attendaient. Tout le monde lui parlait en même temps, jusqu'à ce qu'une jeune femme s'avança vers lui. Les autres reculèrent et la laissèrent parler.

"Jeune femme" ( le saluant en se penchant ) - Bonjour, j'espère que vous allez mieux, c'est la première fois que je m'occupe de quelqu'un d'aussi gravement blessé que vous, j'avais peur que vous ne passiez pas la nuit...
"Lypso" - C'est donc toi qui m'a sauvé ? Je te remercie infiniment, mais je dois aller retrouver mes amis maintenant, je suis sûr qu'eux aussi ont réussi à s'en sortir.
"Jeune femme" - Excusez-moi de vous demander cela mais... C'est vraiment Sin qui vous a blessé ?
"Lypso" - Si par Sin vous voulez bien dire un énorme singe très fort, alors oui. Moi et mes amis nous nous sommes fait attaqué alors que nous volions au dessus de l'océan et...


Le sayen s'arrêta car tout le monde commença à le dévisager en murmurant "il volait", Lypso se rappela des lois en vigueur sur cette planète et se rattrapa comme il put.

"Lypso" - Oui vous savez avec ces scooters volant.
"Un homme" - Vous êtes des gardes ??
"Lypso" - Non, pourquoi ?
"Un autre homme" - Mais seul les garde ont se genre de véhicule normalement non ?
"Lypso" - Ah euh oui, mais on nous en avait prêté pour une livraison importante, c'est Yevon qui nous avait demandé ça...


Après avoir mentionné Yevon, les gens pensèrent immédiatement que tout ça était vrai, et après avoir demandé des détails sur ses amis afin de l'aider à les retrouver, ils laissèrent Lypso afin qu'il parte à leur recherche. Seule la jeune femme resta près de lui, et une fois qu'ils furent seuls tous les deux, elle lui demanda.

"Jeune femme" - En vous soignant j'ai bien vu que vous n'étiez pas ordinaire. Je ne pense pas que vous utilisiez des scooters, vous voliez par vous même n'est-ce pas ?
"Lypso" - Et bien... oui, mais c'est pas très bien vu par ici non ?
"Jeune femme" - Par ici ? Vous voulez dire sur cette planète ? Vous venez sans doute d'un autre monde. J'aurai tellement aimé pouvoir voler moi aussi...
"Lypso" - Quoi ? Mais je peux vous apprendre si vous voulez ! C'est pas si dur que ça quand on sait se servir de son ki !
"Jeune femme " - Non ! C'est n'est pas bien, les gens ne doivent pas voler ou utiliser leur ki, c'est ce que Yevon nous a appris durant près d'un siècle.
"Lypso" - C'est là que je suis perdu... Pourquoi ? Et pourquoi tout le monde semble si surpris que je puisse le faire ?
"Jeune femme" - Venez avec moi, je vais tout vous expliquer.


Ils allèrent tous les deux à l’extérieur du petit village et une fois assez seul et asse loin pour ne pas être entendu, la jeune femme pris la parole.

"Jeune femme" - Je me nomme Yuna, et vous êtes sur la planète Spira. Autrefois, ce monde n'était pas différent de beaucoup d'autres, beaucoup de gens volaient et utilisaient leur ki quotidiennement. Mais cela a créé des conflits, avec d'autres planètes mais également entre habitants de Spira. Beaucoup furent tué et d'autre partirent sur d'autre planète, cela semblait être la fin... Mais un jour, un guerrier très puissant arriva avec ses deux fils jumeaux qui venaient juste de naître. Il était si puissant qu'il rétabli la paix sur Spira et la mention de ses origines firent fuir nos adversaires des autres planètes. Il expliqua alors aux habitants de Spira qu'il venait d'un autre monde, et que l'un de ses fils étaient nés de manière différente et que pour lui éviter une vie d'esclavage il avait dût fuir. Cet homme appris à Spira comment vraiment utiliser leur ki, car jusque là personne n'avait réussi à s'en servir correctement. Après une trentaine d'année de félicité, un monstre apparut de nul part sous la forme d'un singe géant, et le sauveur ainsi que l'un de ses fils se sacrifièrent pour le vaincre. Le lendemain, le deuxième fils s'adressa au peuple de Spira tout entier. Il leur révéla la vérité, un usage abusif du ki est puni par l'apparition d'un monstre à forme de singe, appelé Sin, et que ce monstre reviendrait tant que des utilisateurs de ki serait présent sur la planète. C'est ainsi qu'une loi fut instauré interdisant l'usage du ki, et pour que personne n'enfreigne cette loi par mégarde, lors d'un excès de colère par exemple, des temples furent construits dans les principales villes. Une fois par an, chaque habitant se rend dans un de ces temples afin que son ki soit absorbé. Malgré toute ses mesures, Sin continuera de réapparaître jusqu'à ce que nous soyons pardonné pour nos péchés. Mais à chaque fois qu'il apparaît, le fils du sauveur, Yevon, le bat et une nouvelle période de tranquillité s'instaure pendant quelques mois voir années avant que Sin ne réapparaissent.
"Lypso" - Et ben, ça en fait des trucs à apprendre d'un coup ! ( pensant ) Ce sauveur était un sayen et l'un de ses fils n'avait pas de queue de singe. Son fils qui en possédait une à du se transformer et il s'est sacrifié pour l'arrêter... Ce Yevon serait donc un sayen également.  La seule chose que je ne comprend pas c'est pourquoi l'Oozaru réapparaît...
"Yuna" - Une dernière chose, ne parlez pas d'autre planète aux habitants, ils pensent que tous les habitants des autres planètes ont été anéantis par Sin.
"Lypso" - Quoi ? Mais pourquoi leur faire croire ça ? Et puis s'il savait ce qu'il se passe sur les autres planètes ils sauraient que le ki n'a rien a voir là dedans !
"Yuna" - S'il vous plaît, je viens moi ausis d'une différente planète. Enfin mon père en venais plus précisément, moi je suis née ici. Mais il m'a expliqué quand j'étais petite, il allait souvent voir Monseigneur Yevon et a compris que pour maintenir la paix et pour battre Sin, il fallait leur cacher.
"Lypso" - Comme tu voudras ! Après tout tu m'as sauvé, mais laisse moi juste te dire une chose, ce monstre n'est pas la a cause du ki, c'est simplement des sayens, une race de guerrier qui se transforme sous certaine condition, rien n'a voi..
"Yuna" ( lui coupant la parole ) - Crois ce que tu veux, moi je suis sûr qu'en suivant les précepte de Yevon on peut se débarrasser de Sin.
"Lypso" - .... Très bien... Merci pour tout. Je vais aller chercher mes amis maintenant, et je te promets de ne pas me servir de mon ki ni de parler d'autres planète, ça te vas ?
"Yuna" - Merci, et si tu veux les partir à leur recherche j'ai une proposition à te faire. Je parcours tout Spira afin de soigner les blessés de Sin, tu n'as qu'à venir avec moi, on finira sûrement par les retrouver.
"Lypso" - C'est vrai qu'à pied et sans guide je mettrais une éternité. J'accepte avec plaisir ! Mais pourquoi m'aider, et pourquoi te donner tant de mal pour les victimes de Sin ?
"Yuna" - C'est par ce que... Lorsque j'avais dix ans, mon père a été choisi par Yevon comme sacrifice afin de battre Sin. La veille de son départ j'étais si triste, mais il m'a dit que prendre soit du peuple était plus important que tout... Je suivrais ses pas et j'aiderai toutes victimes, et si je le peux je deviendrai à mon tour le sacrifice qui vaincra Sin !
"Lypso" - Un sacifice ?? De quoi tu parles ?
"Yuna" - Afin de vaincre Sin il faut un sacrifice qui autorise Yevon à utiliser son ki. Seul les plus fidèles peuvent recevoir cet honneur !
"Lypso" ( pensant, en voyant les yeux de Yuna briller ) - Son père se sacrifie quand elle a dix ans et depuis elle fait tout pour devenir le prochain sacrifice, pas étonnant qu'elle ne veuille pas qu'on remette sa foi en question. Pour elle douter serait rendre le sacrifice de son père inutile.... Je ferai bien de faire comme elle m'a dit.


Et c'est ainsi que Lypso partit avec Yuna à la recherche du reste de l'équipe 7. Pendant plusieurs jours notre héros voyagea à travers plusieurs villes et villages, et vit toutes la tristesse et la peine que Sin laissait derrière lui, mais jamais il ne doutait qu'Hiken, Ikari, Fasha et Ajiu étaient en vie. Si Yuna avait foi en Yevon, Lyspo avait foi en ses amis. Il appris également que Yuna était plutôt célèbre, non seulement car son père s'était sacrifié mais également car elle était pressenti pour être le prochain sacrifice choisit par Yevon. Un soir, un groupe de bandit s'attaqua à Yuna et Lypso. L'un d'eux attrapa la jeune femme et menaça de lui faire du mal si le sayen résistait. Ce dernier sourit légèrement, il était bien assez rapide pour la sauver et tous les battre en quelques secondes. Mais voyant son rictus Yuna s'écria.

"Yuna" - Ne fait pas ça, je t'en supplie ! On trouvera un autre moyen, je t'en prie...

Lypso prit sur lui et se laissa capturer. Il pourrait toujours utiliser sa force si les choses tournait vraiment mal. Ils furent tous deux conduit dans une grotte cachée dans les montagnes où ils furent enfermés dans une pièce assez confortable. Après quelques minutes un homme qui semblait être leur chef entra et leur dit.

"Homme" - Nous ne vous ferons pas de mal, ne vous inquiétez pas, tous ce qu'on veut, c'est mettre un terme aux agissement de Yevon, et pour se faire nous ne pouvons plus laisser de sacrifice se produire !
"Yuna" - Pourquoi ? Pourquoi vouloir s'opposer à Yevon ? Il est le seul à pouvoir battre Sin !
"Homme" - Le battre ? Il ne fait que le retarder en échange de sacrifice ! Si on continue comme ça ça ne s'arrêtera jamais ! Il faut en finir autrement...
"Lypso" - Vous voulez dire en vous battant vous même contre Sin après avoir augmentait votre ki ?
"Homme" - Qu.. comment le sais tu ??
"Lypso" - Je peux sentir que votre ki et légèrement plus développé que celui des autres... vous êtes presque à 10 unités tandis que le reste de la population n'arrive même pas à 1.
"Yuna" - Quoi ?? Vous vous entraînez à utiliser votre ki ? C'est à cause de personne comme vous que Sin reviens, pourquoi vous ne suivez pas Yevon afin d'apporter la paix hein ??
"Homme" - Suivre Yevon ? Tu ne sais donc rien ! Si le ki est si mal pour lui, pourquoi en concentre-t-il autant dans son temple grâce aux autres temples ?
"Yuna" - Quoi ? De quoi parlez vous ?
"Homme" - Votre Yevon, vous croyez qu'il a fait construire les temples pour votre bien ? Nous avons mis près d'un an, mais on a réussit à suivre le ki qui était absorbé dans les temples, et il converge vers le temple de Yevon !
"Yuna" - Je ne vous crois pas !
"Lypso" - C'est vrai ! J'étais tellement occupé à caché mon ki que je n'y ai pas fait attention. Mais une énorme quantité de ki se dirige vers le temple de Yevon, puis disparaît là bas. Sans doute parce qu'on ne peut rien ressentir dans ce temple....
"Homme" - Tu peux ressentir le ki toi aussi, mais alors tu en utilise ?


Lypso regarda Yuna, il voulait tenir sa promesse et donc ne répondit pas. Le chef des bandits les libéra et les emmena  dans une salle où toutes les preuves contre Yevon étaient rassemblées. Après plusieurs jours à les étudier attentivement, Yuna dû se rendre à l'évidence, quelque chose n'allait pas. Mais elle ne perdit pas sa foi pour autant, et décida d'aller à Bevelle, la capitale où se trouvait le temple de Yevon afin de lui demander directement. Mais les bandits ne voulaient pas la laisser partir, elle risquait toujours de se faire convaincre par Yevon et de devenir un sacrifice. Lypso alla donc parler à leur chef en privée, et après une petite démonstration de sa puissance, lui assura que jamais il ne la laisserai se sacrifier. Il n'en fallut pas plus pour que Yuna et lui soient libre de prendre la route pour Bevelle.

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Mar 7 Avr - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mar 7 Avr - 0:23

Chapitre 40 : Ombre et lumière, la terrible vérité





Après la terrible attaque de Sin, Hiken dériva jusqu'à une plage où Ajiu et Fasha le retrouvèrent. Il était grièvement blessé, Ajiu décida alors de l'emmener dans un endroit isolé non loin de là et d'utiliser ses pouvoirs de médecines pour le soigner. Comme l'utilisation du ki est interdite Fasha monta la garde et tout se passa bien, du moins c'est ce que les deux jeunes femmes pensaient. Hiken commençaient à reprendre connaissance. Mais à peine eut-il le temps de se renseigner sur ce qui était arrivé qu'un homme apparut devant eux suivit d'une centaine d'autre. Il avait vu Ajiu utiliser du ki et avait prévenu l'armée.

"Fasha" - Cet homme doit être soigné au plus vite et ne peut pas être déplacé. Je sais que vous n'êtes pas pour l'utilisation du ki et je respecte ça, mais nous n'avons pas le choix !
"Garde" - Si Sin a décidé de l'emporter alors ainsi soit-il, mais nous ne pouvons sous aucun prétexte vous laisser utiliser votre magie ! Garde arrêtez-les !
"Ajiu" ( à Fasha ) - J'ai encore besoin de temps, tant pis pour ces lois stupides !
"Fasha" - T'as raison, on aura essayé ! Et puis de toute manière je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas le droit...


Fasha n'eut pas vraiment besoin d'utiliser de ki pour les vaincre, mais Ajiu en avait terriblement besoin pour sauver Hiken. Fasha voulant à tout prix éviter de blesser les gardes, le combat durant une bonne dizaine de minutes au bout desquelles Yevon apparut en personne.

"Yevon" - Mes chers fidèles, vous pouvez retourner en ville, je m'occupe de ces traîtres.

Les gardes obéirent et bientôt il ne resta que nos trois amis face à Yevon.

"Fasha" - Monseigneur, je sais que vous nous aviez dit de ne pas utiliser de ki, mais nous n'avons pas le choix, c'est une question de vie ou de mort. Alors veuillez nous pardonner.
"Yevon" - Pffff...... Cela fait deux fois que vous enfreignez ma loi, je me vois donc dans l'obligation de vous punir...
"Fasha" - Faites ce que vous voulez mais laissez nous d'abord sauver notre ami.
"Yevon" - Non, je vais le tuer.


Sur ces mots Yevon fonça sur Hiken à toute vitesse. Afin de le rattraper Fasha se transforma en super sayen et s'interposa entre les deux.

"Yevon" - Magnifique ! Tu es sayen toi aussi ? Et tu n'as pas de queue toi non plus ??
"Fasha" - Aussi ? Tu veux dire que...
"Yevon" - C'est parfait ! Finalement je vais simplement vous capturer, vous me serez bien plus utile en vie...
"Fasha" - Essais toujours !


Yevon augmenta sa force un très court instant, trop court pour qu'on puisse le sentir, mais suffisamment long pour frapper Fasha si fort qu'elle perdit connaissance.

"Yevon" ( à Ajiu ) - Maintenant tu vas me suivre bien gentillement. Et pour être sûr que tu coopère je vais même te laisser soigner ton ami juste assez pour que sa vie ne soit plus en danger. Et a la première fausse note, je le tue.

Ajiu n'eut pas le choix, et après avoir suffisamment soigné Hiken, elle suivit Yevon qui avait prit le corps de Fasha. Yevon les enferma tous les trois dans des cages à l'intérieur d'un temple non loin de là. Ces cages absorbaient en continue le ki de nos amis, de sorte qu'ils ne puissent pas s'échapper. Après plusieurs jours à être enfermé, nos trois héros eurent enfin une lueur d'espoir. En effet, un groupe d'homme armée débarquèrent dans le temple. Leurs armes étaient faite pour faire perdre connaissance à leurs ennemis. Ils libérèrent nos héros puis l'un d'eux prit la parole.

"Homme armée" ( consultant une fiche ) - Alors.... Vous devez être Fasha, Ajiu et Hiken c'est ça ?
"Ajiu" - Comment le sais-tu ? Et qui êtes-vous ? Je ne comprends plus rien !
"Homme armée" - Je viens de la part d'Ikari, il m'a dit de vous expliquer la situation.


Après l'attaque de Sin, Ikari s'écrasa contre une falaise très loin du lieu où il avait perdu ses compagnons. La falaise dans laquelle il s'écrasa n'était pas n'importe laquelle, c'était l'un des rares repère d'une poignée d'hommes et de femmes qui luttaient contre la suprématie de Yevon. Leurs cachettes étaient réduits en poussière, mais heureusement il n'y eu aucune victime. Voyant Ikari toujours vivant après une telle chute, ils en conclurent qu'il devait être un expert en maniement du ki. Après un jour à le soigner avec les quelques techniques qu'ils avaient développées, Ikari se réveilla et demanda où il était. Les rebelles lui expliquèrent tout, et à la fin leur chef lui demanda de l'aide.

"Chef rebelle" - Tu sembles très fort en maîtrise de ki, alors je t'en pris, aide nous. Depuis près d'un an nous essayons de savoir où va la ki qui est pris dans ces fameux temples, mais notre maîtrise ne noue le permet pas...
"Ikari" - Vous m'avez sauvé, je vous doit bien ça ! ( Il se concentra un instant ) Mais pourquoi !? Tout le ki prélevé se dirige vers le temps de Bevelle, là où Yevon vit ! Que fait-il avec toute cette puissance ? Peu importe, je dois retrouver les autres... ( S'adressant au chef ) Voilà, ce ki va vers Bevelle, maintenant excusez moi, mais je dois vraiment y aller !


Bien que le chef essaya de le retenir, Ikari partit à toute vitesse. Il voyagea de ville en ville en faisant attention que personne ne remarque qu'il utilise son ki. Mais plus il voyageait, plus la souffrance qu'il voyait lui était intolérable. A tel point qu'au bout d'un jour et demi, il retourna finalement chez les rebelles.

"Ikari" - Je vais vous aider, je ne peux pas laisser tant de gens souffrir. Tant pis pour l'équipe 7, ils sont tous bien assez forts pour s'en sortir sans moi !

Le sayen n'eut pas de mal à prendre la tête des opérations. Il donna quand même un portrait de ses amis à tous les rebelles qui c'était déjà infiltré un peu partout. Un jour plus tard, Ikari, qui était toujours entrain de suivre le ki qui partait des temples, remarqua que l'un d'autre eux dégageait beaucoup plus de puissance que les autres. Le sayen en étant sûr, les seuls sur cette planète capable de produire autant d'énergie était ses amis ! Il envoya donc une équipe pour les sauver.

"Homme armée" - Voilà vous savez ce qu'il en ait. Nous sommes venus vous sauver afin que vous rejoignez les rebelles !
"Fasha" - Avec plaisir !
"Un autre rebelle" - Venez vite ! Yevon va parler à la télévision !


Les rebelles ainsi que l'équipe 7 se précipita hors du temple. Des écrans géant étaient présents dans toutes les villes de Spira. Yevon était à l'écran.

"Yevon" - Cher peuple de Spira, comme vous l'avez certainement entendu, Sin est une fois de plus réapparut. Et afin de le vaincre, je vais maintenant choisir un sacrifice. L'élue sera Yuna ! Comme son père avant elle, elle a prouvait sa foi. On m'a informé qu'elle devrait arriver à Bevelle d'un moment à l'autre, accompagné par ce jeune homme. Accueillez les comme il se doit !

Une image de Lypso était diffusé sur l'écran.

"Hiken" - Mais qu'est-ce qu'il fait là celui là ?! Il va se faire démonter, ce Yevon c'est pas un tendre !
"Fasha" - C'est vrai, il n'a aucune chance. Même s'il m'a eu par surprise je n'aurais eu aucune chance face à lui, il est d'un tout autre niveau. Et stupide comme il est, Lypso n'hésitera pas à foncer sur lui si quelque chose tourne mal.
"Ajiu" - Oui, mais maintenant on sait comment le neutraliser !
"Hiken et Fasha" - Quoi ?!
"Ajiu" - Avec tout ce que ces rebelles nous ont dit, ça me paraît évident ! Yevon se sert de ses temples afin de rediriger le ki vers le sien et s'en emparer. C'est pourquoi il est si fort. Mais si on détruit tous les temples, il devrait rapidement perdre de la puissance...
"Hiken" - Mais oui ! Donc il nous suffit de détruire les temples, allez on y va !
"Fasha" - Pas si vite, Sin va aussi se diriger vers Bevelle, et si on détruit les temples personnes ne pourra l'arrêter...
"Hiken" - Et Lypso se retrouvera entre Yevon et Sin hein hum.... Alors allons sauver Lypso, on attend que Yevon tue Sin, puis on détruit les temples et Yevon !
"Ajiu" - Ca ne marchera pas non plus, si on détruit les temples sans occuper Yevon il le remarquera et nous tuera. Il faudrait occuper Yevon ET Sin pendant qu'on détruit les temples. C'est un boulot pour 5...
"Fasha" - Oui, l'un de nous doit se battre contre Sin, un autre contre Yevon, et trois pour détruire les temples.
"Hiken" - C'est parfait, notre équipe comprend 5 membres ! On sait que Lypso ne réfléchira pas en va foncer dans le tas. Ikari doit sans doute avoir tout compris et s'occupe des temples, il nous reste plus qu'a choisir qui va aller barrer la route à Sin !
"Fasha" - Tu crois ? Ikari doit penser que les temples donnent sa force à Sin, c'est ce que je penserais si je n'avais pas vu la puissance de Yevon. Il va donc se dire que Lypso peut gérer Yevon, et qu'il suffit de détruire les temples au plus vite pour vaincre Sin...
"Ajiu" - C'est une chance sur deux du coup. Si Ikari choisit de détruire les temples on doit à tout prix envoyer l'un de nous contre Sin. Et si il part affronter Sin avec Lypso on doit tous les trois s'occuper des temples... Comment savoir ?
"Hiken" - Pfff ! Vous vous prenez trop la tête vraiment ! Vous hésitez parce que vous ne savez pas ce que va choisir Ikari ? Il a le choix entre détruire des tas de pierres et se battre contre un monstre cent fois trop forts pour lui. C'est évident ce qu'il va faire !
"Ajiu" - Ha ha, vu comme ça....
"Fasha" - C'est sûr que lui n'hésitera pas une seule seconde !


Quelques minutes plus tard, Lypso et Yuna arrivèrent au temple de Bevelle. Ils n'avaient pas pu voir la retransmission télévisé puisqu'il était sur la route. Leur arrivé fut triomphale malgré l'air inquiet de Yuna. Ils montèrent les marches acclamés par la foule. Une fois devant Yevon, Yuna voulut s'exprimer, mais avant qu'elle n'en ait eu le temps, Yevon prit la parole.

"Yevon" ( parlant très fort ) - Peuple de Spira, voici votre sauveuse, celle qui, par son sacrifice, va apporter une nouvelle période de félicité !

En entendant cela Yuna tomba à genou, des larmes coulaient le long de ses joues. Elle n'avait plus aucune envie de remettre en doute les préceptes de Yevon, son rêve s'étant enfin accomplie. Elle se releva et se tourna vers la foule.

"Yuna" - Je prie Yevon d'accepter mon humble sacrifice, et j'espère que ma modeste vie pourra apporter la paix, comme mon père la fait avant moi.
"Lypso" - Quoi !? Tu te moques de moi là !! N'oublie pas pourquoi on est ici !!! Je ne te laisserais pas te sacrifier !
"Yevon" ( sentant l'aura de Lypso monter ) - Et si nous allions en parler en privé à l'intérieur du temple ?
"Lypso" ( essayant de se calmer ) - C'est ça, allons en parler...
"Ikari" ( arrivant par les airs ) - Allons en parler tous ensemble !


Lypso fut soulagé de voir son ami en vie, mais l'air sérieux d'Ikari ainsi que la situation ne permettait pas de se réjouir si vite. La foule était évidemment furieuse de voir Ikari venir en volant. Afin de calmer tout ça Yevon s'empressa de faire entrer les trois individus dans son temple. Une fois les portes fermés ils étaient tous les quatre seuls et coupé du reste du monde.

"Ikari" - Tu veux parler Yevon ? Alors parlons ! Tu interdis l'usage du ki afin que personne ne progresse et que tu puisses rester leur Dieu ! Tu absorbes toutes leurs énergie jours après jours afin qu'ils soient incapable de se défendre eux même et de conserver ta force vitale. Tu travaille avec des sayens qui viennent sur Spira de temps en temps sous forme d'Oozaru, puis tu fais semblant de les battre, il repart et tu es vu comme un héros !
"Yuna" - Sayen ? Oozaru ? De quoi il parle Lyspo ?
"Lypso" - Fais lui confiance Yuna, je suis sûr que s'il dit ça il a raison. Nous sommes tous les deux des sayens, tout comme Yevon ! Les sayens avec une queue de singe sont capable de se transformer en singe géant avec une puissance colossale. Il y a cent ans votre sauveur ou son autre fils ont dû perdre le contrôle et se transformer en Oozaru. Yevon y a alors vu le moyen de tous vous contrôler et de rester jeune, fort et puissant très longtemps. C'est bien ça !?
"Yevon" - HA HA HA ha ha ha ha...... Que vous êtes drôle.... En effet je me sers de ces abrutis pour rester jeune et fort ! Mais vous êtes bien loin de voir ma véritable oeuvre ! Mais comme vous allez de toute manière mourir, je vais vous le dire. Depuis ma naissance j'étais jalou de mon frère, nous étions jumeaux, mais il était pourtant bien plus fort que moi... tout ça à cause du queue de singe. C'est tellement injuste ! Je me suis alors servi de toute la connaissance que j'ai pu rassembler, et grâce à cela j'ai pu approcher de mon rêve, avoir moi aussi une queue de singe et la puissance qui va avec ! J'ai donc conçu une machine capable de copier la puissance d'un Oozaru et je l'ai essayer sur mon frère pour être sûr qu'elle fonctionne. Il est alors devenu un Oozaru incontrôlable que mon père a arrêté au prix de sa vie. J'ai ensuite achever mon frère blessé et j'ai décidé de continuer mes expériences. J'ai ensuite inventé toute cette religion afin que Spira me donne toute l'énergie dont j'ai besoin pour mes expériences, et à chaque fois que j'en ai accumulé assez, je libère l'énergie sur un 'sacrifice'. Une queue de singe pousse alors, mais le cobaye devient incontrôlable et finit par se transformer en Oozaru... Je me rapproche de plus en plus d'une solution stable, et mettant que j'ai des sayens pour mes expériences, je vais enfin y arriver !
"Ikari" - Tu es un monstre... Et même si parler avec toi me répugne, j'ai encore une chance à te demander avant de t'éliminer, comment fais-tu pour stopper l'Oozaru ?
"Yevon" - C'est très simple ! Une fois transformé en Oozaru mon temple convertit son énergie dans un transformateur qui, une fois plein me transformera en sayen avec queue ! Mais il y a également un système de secours qui envoie une énergie contraire qui tue l'Oozaru en cas de besoin. Mais je n'en aurais plus besoin dorénavant, avec un sayen comme cobaye je vais finir ma machine à coup sûr ! D'ailleurs....


Yevon détruisit la machine capable de détruire Sin, à présent le monstre était inarrêtable !Puis il propulsa Yuna et Lypso grâce à une onde de choc vers la porte du temple qui s'ouvrit, puis se referma derrière eux. Lypso se releva et alla près de Yuna, cette dernière était effondrée.

"Lypso" - Yuna, courage. Tu l'as entendu, ça veut dire qu'une fois qu'Ikari l'aura battu Sin ne reviendra plus jamais ! Il ne nous restera plus qu'à vaincre celui là ! Je sais bien que tu dois être très confuse, mais ce n'est pas le moment de se laisser abattre, tu vas être témoin de quelque chose de bien plus grand que tes rêves ! La disparition totale de Sin !
"Yuna"  ( pleurant ) - Ce.. ça veut dire... que le Sin qui existe actuellement, et le dernier cobaye .... ? Donc le dernier sacrifice... donc mon.... père ..?
"Lypso" ( se relevant et relevant Yuna ) - Oui j'en ai bien peur... Reste là, moi je vais arrêter Sin jusqu'à ce que mes amis me rejoignent !
"Yuna" - Mais... Comment ?
"Lypso" - Je ne sais pas encore, mais je trouverai !
"Yuna" - Très bien, alors emmène moi !


Lyspo regarda Yuna, il savait qu'il était inutile d'essayer de la raisonner. Il fonça vers Sin avec Yuna, il voulait éviter que le combat ai lieu en pleine ville au cas où des habitants n'auraient pas été évacué. Une fois assez loin de Bevelle et proche de Sin, il déposa Yuna à l'abri et lui dit.

"Lypso" - Tu es une des personnes les plus gentilles et les plus honnêtes que j'ai rencontré. Tu m'as sauvé la vie, tu as aidé des centaines de gens, et tu étais même prête à mourir pour eux. Tout ça pour honorer la mémoire de ton père... Je ne peux pas imaginer ce que tu ressens maintenant, mais ce que je peux faire, pour toi, et pour ton père, c'est tuer Sin. Je suis sûr que s'il était en vie c'est ce qu'il voudrait ! On l'a forcé à tuer tant d'innocents qu'il voulait protéger, je mettrais fin à ses souffrance je te le promets !

Yuna ne put répondre, elle était toujours en état de choque. Lypso se posa devant l'Oozaru.

"Lypso" - Je sais maintenant qui tu es ! Et je vais te tuer pour que tu sois enfin libre. Mais avant ça je veux que tu saches, ta fille, Yuna, et devenue une personne admirable, tu peux être fière d'elle ! Alors pars en paix.

Lypso monta sa force à son maximum, il ne pouvait pas se permettre de prendre son adversaire à la légère. Lypso avait une puissance de 235 alors que Sin dépassait les 600.
Ikari et Yevon commencèrent leur combat, mais comme il fallait s'y attendre, notre héros n'avait aucune chance, sa puissance n''était que de 240 face aux 350 unités de Yevon. Il se contentait d'esquiver, de parer et d'encaisser un maximum de coup. Après près d'une demi heure d'affrontement Ikari n'étais plus qu'a 200 unités. Mais il affichait un large sourire. Yevon le remarqua et lui dit.


"Yevon" - Mon père m'avait bien dit que les sayens étaient fou de combat, mais de là à sourire face à la mort... Heureusement que je n'ai pas hériter de ce genre de gène !
"Ikari" - Ferme la, ne prétend plus jamais être un sayen, tu n'es qu'un simple déchet.
"Yevon" - Ha ha ha ! Et comment comptes-tu faire ? Tout ce que tu fais depuis avant c'est fuir et survivre laborieusement !
"Ikari" - Pas exactement... J'attendais. Tu n'as pas remarqué hein ? Ta puissance a énormément diminuer, je savais que je pouvais compter sur eux trois pour détruire les temples !
"Yevon" ( remarquant que son pouvoir baissait ) - Quoi ? Tu as envoyer des gens détruire mes temples ?? Ca ne t'empêchera pas de mourir, mais tu as bien retardé mes plans, et pour ça, tu vas souffrir....


Il fonça sur Ikari avec une force de 265 unités. Le combat reprit. Yevon essaye de frapper son adversaire en plein visage, mais ce dernier disparut et réapparut fonçant sur Yevon. Lorsqu ce dernier essaya de le frapper du tranchant de la main, il passa au travers comme s'il s'agissait d'un fantôme. C'est alors qu'une quinzaine d'image d'Ikari apparurent tout autour de Yevon. Il se déplaçait simplement très vite, mais Yevon était très perturbé. Il fonçait sur chaque image et à chaque fois passait au travers. Fou de rage, Yevon provoqua une énorme explosion avec son corps afin de détruire toutes ces images. Mais à peine la fumée fut elle dissipée que le vrai Ikari apparut devant son adversaire et lui décocha un puissant Heat phalanx dans l'abdomen suivant d'un autre dans le menton. Yevon ne tomba pas, fit un pas en arrière en lança une énorme boule de feu sur le sayen. Ce dernier lança une petite vague déferlante sur sa droite afin d'être propulsé à gauche et d'esquiver l'attaque. Puis il prit appui sur le sol afin d'aller droit sur Yevon. En penchant la tête vers la gauche Ikari esquiva le coup de poing tout en attrapant la main et le dessous de bras de son adversaire. Il pivota sur sa droite, souleva son adversaire par le bras et l'écrasa violemment sur le sol. Sans tarder il décolla à une vingtaine de mètre et lança un puissant Canon garric qui blessa Yevon. Puis se posa en face de lui.

"Ikari" - Je te l'avais dit, tu n'es pas un sayen mais un déchet. Tu ne sais absolument pas te battre. Tout ce que tu sais faire c'est prendre une puissance qui n'est pas à toi pour battre les quelques rebelles. En plus de ça ta force continue de baisser à cause de la destruction des temples. Je vais néanmoins te laisser une chance. Avoue tout au peuple de Spira, laisse les choisir ton sors, et je t'épargnerais.
"Yevon" - Enfoiré.... enfoiré..... JE VAIS TE TUER !!! HHAAA !!! Protocole final, ACTIVATION !!!


Un rayon d'énergie concentré s'abattit sur Yevon. Sa puissance monta jusqu'à 420 unités et il eut enfin une queue de singe.

"Yevon" - Haa...haaa...haaa. J'en étais sûr, je savais que ma machine serais au point avec de l'énergie de sayen !
"Ikari" - Quoi, comment as-tu eu de l'énergie de sayen ?
"Yevon" - D'une de vos amies, mais ce n'était pas suffisant, alors depuis le début de notre combat le temple copie ton énergie afin de la fusionner avec celle d'Oozaru, et voilà le résultat ! Maintenant même sans l'énergie de ces moustiques je vais te battre ! Mais juste au cas où....


Yevon activa oralement un protocole appelé drain maximale et il reçu une autre grosse dose d'énergie. Il atteignait à présent les 480.

"Ikari" - Qu'as tu fait ? La deuxième dose d'énergie que tu as reçu d'où venait-elle ?? j'ai un mauvais pré-sentiment.
"Yevon" - De mon système d'urgence en cas d'attaque des temples ! Tout les temples restant on prit jusqu'à la dernière goutte de ki et de force vitale des gens qui étais dedans HA HA HA !!!
"Ikari" - Tu as tué tout ces gens qui te priait pour que tu les aides ? ....  TU VAS MOURIR !!!!


Ikari attaqua Yevon mais leur différence de puissance suffisait à pallier la différence de technique. Ikari avait de plus en plus de mal à tenir, Yevon lui fonçait dessus et le frappait n'importe comment, mais avec tellement de puissance que notre héros ne pouvait pas bloquer. Après dix minutes de passage à tabac, il se releva difficilement et dit.

"Ikari" - Je... je ne peux pas perdre plus de temps ici... connaissant Lypso il doit être aller se battre contre Sin tout seul...je dois...aller l'aider au plus vite...
"Yevon" - Pfff inutile, il doit déjà être mort à l'heure qu'il est ! Et puis tu devrais de soucier de ton sort en priorité, j'ai l'énergie de l'Oozaru, tu vas mourir !


Yevon apparut devant Ikari pour l'achever, mais il ne put donner le coup de grâce, à la place il tomba à genou et hurla de douleur.

"Yevon" - Merde !!! Mon corps n'est pas encore habitué à toute cette puissance sauvage... Mais ça ne fait rien, j'ai tout mon temps pour m'y habituer...
"Ikari" - C'est vrai que même dans cette état je ne peux pas te battre même avec ma meilleure attaque, mais ça me laisse le temps de tenter le tout pour le tout !


Ikari serra les poings et ferma les yeux. Le sol commença à trembler et des fissures apparurent un peu partout autour du sayen. Puis dans un hurlement il libéra toute l'énergie qu'il lui restait. Un halo de ki dorée s'échappa de son corps pour frappé en continue le toit du temple. Ikari continuait de libérer de plus en plus d'énergie.

"Yevon" ( retrouvant ses moyens ) - Qu'est-ce qui te prends ?? Tu donnes toute ta force à ma machine !? J'ai du taper trop fort et tu as perdu la tête !

Soudain l'intérieur du temple commença à être parcouru d'éclairs dorées. Et dans un dernier effort, Ikari libéra le reste de sa force et tomba au sol à peine conscient, les cheveux à nouveaux normaux. Yevon pensait la victoire assurée, quand soudain Ikari se releva péniblement.

"Ikari" ( tenant difficilement debout, mais souriant ) - Hé hé hé... J'y crois pas, ça a vraiment marché. Tu as perdu...

Avant même que Yevon puisse dire quoi que ce soit, Ikari cria et un éclair identique à celui qui avait transformé Yevon tomba sur lui. Il commença à se métamorphoser en Oozaru, et sa puissance s'en trouva augmentée de manière démesurée.

"Yevon" ( n'en croyant pas ses yeux ) - Enfoiré.... Qu'as-tu fais à ma belle machine ??!
"Ikari" ( transformé en Oozaru ) - Tu as dis que l'énergie de Sin et la mienne était mélangée dans ce temple non ? J'ai simplement stimulé cette énergie afin de réactiver le rayon, et comme cette fois mon aura était très présente, elle est revenu vers moi après avoir fusionnée avec celle de l'Oozaru... Il y avait peu de chance que ça marche, mais le résultat est bien là ! Maintenant je vais en finir rapidement avec toi afin d'aller aider Lypso, prépare toi à mourir.


Ikari avait atteint une puissance équivalente à celle de Yevon, mais sa maîtrise de l'énergie d'Oozaru ainsi que sa technique de combat bien supérieur lui assurait un combat presque facile.
Pendant ce temps, Lypso commença son combat contre Sin. Il fonça sur le monstre pour le frapper de toute ses forces en plein abdomen. Puis il vola vers sa tête pour lui décocher un uppercut. Il continua à s'élever jusqu'à une cinquantaine de mètres et se retourna pour lancer un puissant Shinioza. L'explosion était énorme, il voulait clairement essayer de tuer son adversaire le plus vite possible. Mais avant même que le fumée ne se dissipe naturellement, Sin la souffla dans un cri terrible. Il sauta à hauteur du sayen qui était déjà déstabilisé suite à l'onde de choc de son cri, et le frappa avec le poing en direction du sol. Puis il retomba en plein sur la jambe gauche du sayen, qui cria de douleur. Mais il contre attaqua immédiatement en lançant deux Javelot Riot en direction des yeux du monstres. Ce dernier esquiva en faisant un bond vers l'arrière. Lypso en profita pour se relever, mais il avait su mal à tenir debout, trois de ses côtes étaient brisées ainsi que sa jambe gauche.


"Lypso" - Une jambe au moins ? ( décollant doucement ) Aucun problème, il me suffit de ne plus me poser. Malgré ce que je pensais il reste un minimum sur ses gardes, il faut que je trouve une faille !!

Il retourna au combat à toute vitesse. Sin le voyant foncer vers lui tenta de lui décocher un coup de poing, mais le sayen se téléporta à plusieurs dizaines de mètres au dessus de la bête, et lui balança une vague déferlante qui n'eut que peu d'effet. Sin en lança une à son tour, que Lypso esquiva de justesse tout en gardant les yeux rivés sur son adversaire. Il s'élança vers sa tête pour lui porter un coup, mais Sin esquiva à nouveau d'un bond en arrière. Notre héros poursuivit son attaque et vola droit sur lui. Il esquiva le coup de poing de l'Oozaru en plaçant ses deux mains sur les phalanges du monstre et en effectuant une pirouette pour atterrir sur son bras. Il courut le long de son épaule et le frappa de toute ses forces avec un Heat phalanx. Sin semblait à peine gêné par ce coup.

"Lypso" - On voit qu'il ne se contrôle pas, ses mouvements sont lents et pas coordonnés. Mais son instinct concentre son aura à l'endroit où je frappe réduisant l'impact à néant ! Le seul moment où il ne pourrait pas se protéger serait en pleine attaque, pas juste après, il faut vraiment que je le frappa en même temps que lui tente de m'attaquer.... Comment faire ?

Lypso n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage, un rayon se dirigea vers lui et il esquiva de peu puis fonça vers son adversaire. Il lui tourna autour quelques minutes attendant une ouverture et esquivant les coup de Sin. Malheureusement la bête finit par le toucher d'un tranchant de la main qui l'envoya contre une falaise. Il était très mal au point encore plus du fait qu'il préparer son Amaterasu pour le moment où il trouverait une faille. A ce moment, l'Oozaru qui se trouvait à une centaine de mettre de lui, leva la tête vers le ciel et ouvrit la bouche. Une boule de feu commença à s'y former, elle était d'une taille et d'une puissance colossale.

"Lypso" - Merde ! S'il lance ça vers moi je n'ai que très peu de chance de l'esquiver... ( tournant la tête et voyant Yuna toujours en pleure ) Qu'est-ce que je raconte ? Si j'esquive Yuna sera prise dans l'explosion... Je lui ai fait une promesse non ? Il me suffit d'attendre qu'il m'attaque pour l'attaquer en même temps ? Alors pas le choix... Je vais tout donner pour toi, Yuna....

Lypso croisa ses bras en posant ses mains sur son torse. Il relâcha l'Amaterasu tout autour de lui. Et lorsque Sin envoya son rayon vers lui, il fonça dedans à toute vitesse les deux poings tendus en avant.

"Lypso" - GUREN HOUOU KUO !!!! ( = Mer de flamme noire )

Les flammes noires grandirent énormément et transpercèrent le rayon de l'Oozaru. Lypso continua à travers ce rayon jusqu'à la gueule du monstre. Ce dernier la referma juste avant l'impact et se prit le coup de plein fout entre les deux yeux. Il fut projeté en arrière sur plusieurs dizaines de mètres et s'écrasa lourdement, enfin blessé. Mais ce n'était pas suffisant, malgré l'incroyable attaque du sayen, il était toujours largement en état de se battre. Il fonça sur notre héros qui n'avait plus de force et qui n'était plus en super sayen. Mais juste avant de l'achever d'un coup de poing, Yuna s'interposa les bras écartés.

"Yuna" - Arrête !!! Je t'en supplie !

Le bras du monstre s'arrêta un instant devant le corps frêle de la jeune femme. Il fut pris du terrible douleur à la tête et perdant la raison il lança une vague déferlante en direction de Yuna. Comme l'attaque n'était pas volontaire et donc pas précise, Lypso eut le temps de sauver la jeune femme mais se prit une partie de l'explosion. Il ne pouvait à présent plus se servir de son bras gauche non plus. Tandis que l'Oozaru luttait intérieurement, Lypso dit à Yuna.

"Lypso" - Yuna, je crois....je crois qu'il te reconnait encore un peu... Je vais avoir besoin de ton aide. Tu dois le calmer, lui faire baisser sa garde au maximum ! Je m'occuperai alors du reste....
"Yuna" - Quoi ? Mais je... comment ? Ce monstre me tuera !
"Lypso" - Je n'ai pas connu ton père, mais si il te ressemble un tant soit peu, il restera bien assez de bonté en lui pour t'écouter toi. Fais moi confiance.
"Yuna" ( séchant ses larmes ) - Je vais essayer, après tout moi aussi je veux me battre pour la paix ! Et si Sin est bien mon père alors tu as raison, il ne me fera pas de mal ! Et je sais comment m'en assurer.


Elle marcha lentement vers Sin, et commença à chanter une merveilleuse et douce chanson, c'était la berceuse que son père avait l'habitude de lui chanter le soir. En entendant cela, le monstre se calma peu à peu, il fixait Yuna, et une larme ce mit à couler sur sa joue. Puis il fixa Lypso qui c'était élevé dans les airs, rassemblant ces dernières forces. Lypso comprit, au moment où il vit son regard.

"Lypso" ( pour lui ) - Tu es prêt n'est-ce pas ?  Tu veux que je mette fin à tout ça, je sais que si personne ne t'arrête tu finiras par la blesser, et tu le sais aussi. Tu veux donc mourir ? Tu es bien comme elle.... Je vais tout faire pour ne pas vous décevoir, même si je dois y rester !

Il se transforma à nouveau en super sayen et concentra tout ce qu'il lui restait d'énergie dans sa main droite. Malgré que Sin avait baisser sa force et était calme, le sayen savait qu'il n'aurait qu'une seule chance d'en finir avant que la folie l'emporte totalement. Il repensa à tout ce qu'il avait vu et entendu sur Spira, il devait gagner. Une fois prêt, il fonça en plein milieu de Sin, et d'un coup magistrale le transperça de part en part. Yuna regarda la scène en chantant, des larmes se mirent à couler mais pour la première fois depuis longtemps, se furent des larmes de joies. Le corps de l'Oozaru reprit peu à peu sa forme originale et tomba non loin de Yuna. Cette dernière se précipita vers son père qui était entrain de mourir.

"Yuna" - Papa ! Papa !!! Accroche toi !!
"Père de Yuna" ( à l'agonie ) - Yuna....tu es devenu une si belle femme ..... Argh.... Je suis si heureux...si heureux d'avoir pu te revoir.....et merci à toi et à ce jeune homme.....
"Yuna" ( se résignant ) - Moi aussi j'en suis heureuse....papa... ( Séchant ses larmes ) Mince, Lypso !!


Elle courut à l'endroit où le corps du sayen avait atterrit. Il était inconscient et proche de la mort, il avait vraiment tout donner dans cette dernière attaque. Yuna tenta de le réanimer comme elle pouvait, mais sans y parvenir.

"Yuna" - Non, pas toi aussi ! Je n'ai jamais eu la chance de te dire merci, alors je t'en prie, réveil toi !
"???" - Pousse toi !!!


C'était Ajiu qui vint à toute vitesse pour soigner Lypso. Fasha était également là.

"Fasha" - Il va s'en sortir non ??
"Ajiu" - Bien sûr ! Tu le connais non ?
"Fasha" - Je n'arrive toujours pas à croire qu'il ai tenu si longtemps face à un tel monstre...
"Yuna" - Vous.... vous êtes les amis de Lypso c'est ça ?
"Fasha" - C'est nous !
"Yuna" - Dans ce cas je vais tout vous dire, mais en même temps vous devez me conduire à Bevelle !
"Ajiu" - C'était notre intention, dès qu'on a eu finit de détruire les temples, Fasha et moi nous sommes précipité pour aider Lypso, ce n'était pas dur de vous trouver vu l'énergie dégagée. Hiken, notre autre compagnon est quant à lui partit aider Ikari à Bevelle.


Ils partirent donc tous les quatre et Yuna leur expliqua tout ce qui était arrivé. Une fois devant le temple ils aperçurent Hiken.

"Hiken" - Les portes sont fermées et il est impossible de péter un mur ou quoi que ce soit ! On ne peut pas l'aider....
"Fasha" - Si Lypso a pu vaincre Sin, je suis sûr qu'Ikari aussi trouvera un moyen, il ne nous reste plus qu'à attendre qu'il le finisse...


Dans le temple justement, Oozaru-Ikari était entrain de massacrer son adversaire, quand soudain il retrouva son apparence humaine.

"Ikari" ( à peine surpris ) - Plus d'énergie d'Oozaru  ? Donc ça veut dire que Lypso a gagné !
"Yevon" ( terrifié ) - Mais... vous....vous êtes des monstres....
"Ikari" - Peut être.... Tout ce que tu as besoin de savoir c'est que maintenant que je sais que mes amis sont hors de danger, je vais pouvoir prendre mon temps avec toi...
"Yevon" - Qu...quoi ?
"Ikari" - En temps normal je te tuerai juste, mais tu as fais tellement de mal.... En plus la sauvagerie des Oozaru est encore partiellement en moi, je vais en profiter ! Tu vas regretter de ne pas être mort plus tôt...


Yevon totalement terrifié tenta de se tuer lui même en se transperçant. Mais Ikari lui attrapa le bras et le brisa. Il continua ainsi à venger le peuple de Spira pendant près d'une heure. Lorsqu'il sortit, il vit son équipe l'attendre sur les marches du temple. Lypso était réveillé, bien qu'en très mauvais état.
Le lendemain tout Spira appris la vérité et une nouvelle ère commença, ils remercièrent nos héros et leur donnèrent des provisions pour la suite de leurs voyage.


"Ikari" - Merde !!!! Et la mission alors ???
"Hiken" - QUOI ???!!! Tu veux dire quoi par là, on a pas le Dragon Ball ??!
"Ajiu" - Mais si ! C'est Lypso qui l'a !
"Lypso" ( allonger toujours blesser ) - Euhhh ben en faite... Je l'avais quand on s'est fait attaquer par Sin oui, mais il a dû tomber quelque part dans l'océan....
"Les autres" - QUOI ???!!!
"Ikari" ( sortant le détecteur de sa poche ) - Toi alors... t'es vraiment un bon à r...... MERDE !!! Le détecteur est cassé ! J'aurai pas dû le prendre pendant mon combat...


Après une bonne dispute, l'équipe 7 décida de rentrer sur Espero et d'envoyer une autre équipe muni d'un détecteur chercher le Dragon Ball !

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Jeu 8 Sep - 11:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Jeu 8 Sep - 11:02

Chapitre 41 : L'épreuve d'Ikari pour la septième Dragon Ball !





Après être rentré sur Espero l'équipe 7 prit une semaine de repos, non pas par choix mais parce qu'il fallait attendre que la porte qui mène à l'univers 2 se recharge. Une fois cette écheance atteinte, plusieurs équipes revinrent et rapportèrent avec elles de bonnes nouvelles. En effet, six boules de cristal étaient maintenant en possession des habitants d'Espero, et la dernière était d'ores et déjà localisée. Harios convoqua donc Ikari afin de l'envoyer chercher cette dernière Dragon Ball en lui donnant toutes les informations dont il aurait besoin. Nos amis partirent donc dans l'univers 2 vers leur nouvelle destination.

"Ikari" - Alors d'après ce qu'Harios m'a dit, le Dragon Ball se trouve sur sa planète d'origine ! Un peuple qui se nomme les Nameks, sont les créateurs des Dragon Ball ainsi que leurs gardiens. Ils n'autoriseront leurs utilisations qu'à des personnes qui auront fait leur preuve en triomphant d'une série d'épreuve, et jusque là toutes nos équipe ont échouées... Alors on va se donner à fond et récupérer cet Dragon Ball !
"Hiken" - On pourrait pas tout simplement leur prendre par la force dans le pire des cas ? ...
"Ajiu" ( le frappant derrière la tête ) - Tu t'entends ? Hors de question qu'on fasse se genre de chose !


Ikari leur expliqua alors que les Nameks étaient un peuple de sage très pacifique. Toute l'équipe se mit d'accord pour ne pas recourir à la force. Quelques jours plus tard nos héros arrivèrent sur la planète des Nameks. Ils se posèrent directement dans l'un des plus grands village de la planète. Sur place plusieurs Nameks les accueillir chaleureusement, ils étaient réellement une race bonne. Après un bon repas et s'être présenté, Ikari demanda au chef du village s'il connaissait les Dragon Balls, et comment obtenir le droit de récupérer celui de la planète. Il expliqua bien entendu toute l'histoire d'Espero, des Ophiolites ainsi que des sayens.

"Ikari" - C'est pourquoi nous aimerions votre Dragon Ball, afin de sauver tous les sayens retenus en esclavage et de les ramener sur Espero, où ils pourront vivre libres et sans crainte.
"Chef Namek" - Hmmm vous avez en effet des intentions pures, votre souhait et juste. Vous ne cherchez pas le profit personnel mais la justice et la paix. Malgrès tout je dois vous prévenir, je peux seulement vous autoriser à tenter l'épreuve, mais en aucun cas vous donner directement le Dragon Ball... Demain matin lorsque vous serez prêt, venez me voir et je vous emmènerai à la salle de l'épreuve !


Le banquet dura encore quelques heures puis tous allèrent se coucher. Le lendemain matin, après un petit déjeuner copieux, nos héros suivirent le chef des Nameks jusqu'à une grotte non loin du village.

"Chef Namek" - Voici la grotte dans laquelle se trouve la salle de l'épreuve. Si vous avez le coeur pure, la grotte s'ouvrira et vous pourrez alors emprunter le passage qui déterminera si vous êtes digne d'invoquer Porunga, le dragon sacré ou non. Bonne chance jeunes guerriers.

L'équipe 7 pénétra dans la grotte mais celle-ci était toute petite. Une seule cavité qui ne donnait sur rien. Déconcerté ils se retournèrent pour interroger les Nameks.

"Chef Namek" - Certains d'entre vous ne doivent pas avoir un coeur totalement pure. Tant qu'ils seront dans la grotte celle-ci ne s'ouvrira pas !
"Fasha" - Erf, avec le sang des sayens et leur sauvagerie dans les veines je pense qu'il s'agit de nous trois non ?
"Ikari" - Non, Lypso et moi avont déjà affronté nos ténèbres, nos coeurs sont pures désormais !
"Hiken" - ...... En clair c'est notre faute c'est ça ?!
"Ajiu" - Vu comment tu t'énèrve tout le temps c'est sûr que c'est en partie de ta faute ! Sors de là allez....


Hiken quitta donc de la grotte mais rien ne changea. Puis se fut au tour de Fasha et enfin d'Ajiu de sortir. Au moment cette dernière franchit le seuil de la grotte, un voile se forma à l'entré et personne ne pouvait plus y entrer. Le mur du fond s'ouvrit en deux et nos deux héros s'engouffrérent dans la salle de l'épreuve déterminé ! Une fois entré le mur se referma derrière eux les coupant du monde exterieur. En effet il n'était même plus possible de sentir leur ki.

"Hiken" - J'espère qu'ils vous se montrer dignes....
"Fasha" - Je ne me fais pas trop de soucis pour Ikari mais il ne va pas être aidé...
"Ajiu" - Pourvu que Lypso se tienne tranquille !


Les deux sayens se trouvaient à présent dans une immense succursalle recouverte de signe de peinture et éclairée par plusieurs torche de flamme bleue. Un grand cercle se trouvait peint en plein centre de la pièce et nos héros décidèrent d'aller se positionner en son centre. Une voix grave se fit alors entendre.

"Voix" - Je suis l'esprit de Porunga, le dragon sacré qu'héberge les Dragon Ball. Vous avez été accepté par le peuple Namek et vos cœurs sont pures. Cependant, pour obtenir la dernière boule de cristal il va falloir maintenant prouver que vous possédez une autre qualité, un esprit philanthrope et fort. Prouver moi que vous agirez pour les autres et que rien n'y personne ne pourra vous arrêter et cette épreuve sera réussie !

A peine eut-il finit de parler qu'une lumière tomba sur les deux sayens. Ces derniers ne bougèrent pas et attendirent quelques minutes en se demandant ce qui se passait. Puis la lumière au dessus de Lypso disparut et la voix se fit à nouveau entendre.

"Esprit de Porunga" - L'un de vous deux à un esprit encore trop jeune et trop peu conscient des ténèbres de se monde. Je vais devoir te demander de partir, ensuite seulement l'épreuve pourra débuter.
"Lypso" - Et merde ! Enfin dès qu'il a commencé à parler de fille en tropie je savais que c'était foutu.... Une épreuve d'intello c'est vraiment pas pour moi ! ( levant son pouce vers Ikari ) Alors à toi de jouer !
"Ikari" ( Levant également son pouce ) - Compte sur moi ! ( Ayant attendu que Lypso quitte la salle ) Et maintenant ? En quoi consiste cette épreuve ?
"Esprit de Porunga" - Je vais analyser ton esprit, te refaire vivre en accéléré tous les moments les plus pénibles de ta vie et voir comment tu as réagis. Puis une fois que tu auras revécu tous ces moments difficiles, je te poserai une question. Alors es-tu prêt ?
"Ikari" - Bien sûr !


Pendant ce temps Lypso rejoignit les autres en dehors de la salle et leur expliqua la situation. Ce fut un soulagement générale de savoir qu'il avait été éliminé avant de tout saboter. Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'Ikari était enfermé dans la grotte, mais personne ne semblait inquiet, en effet les Nameks leurs avaient assuré que leur ami ne courait aucun danger. Au contraire, c'était l'extérieur de la grotte qui n'allait pas tarder à avoir des problèmes. Une navette avec cinq guerriers se rapprochaient de Namek à grande vitesse et c'était sans aucun doute des sayens au vue de leurs énergies.

"Chef Namek" - Leurs coeurs sont remplies par le mal, ils viennent uniquement pour tout détruire !
"Ajiu" - Je ne sais pas pourquoi ils sont là, mais on doit faire quelque chose ! Retournons au vaisseau et envoyons un S.O.S !


Fasha partit immédiatement au vaisseau et en revint quelques minutes plus tard le teint pâle.

"Fasha" - Une fois dans le vaisseau j'ai pu lire un message qu'on nous a envoyé hier soir... Les sayens ont capturés une des équipes d'Espero et les ont torturés pour avoir des informations sur les esclaves qui se sont échappés. Maintenant ils savent tout, pour Espero et pour les Dragon Ball ! Ils viennent ici pour récupérer la boule, tuer tous les Nameks et surtout pour se venger de nous !
"Hiken" - Putin ! On peut pas avoir une mission tranquille ??
"Lypso" ( regardant la grotte ) - Ikari... Dépêche toi !
"Ajiu" - Peuple de Namek écoutez moi ! Je sais que cette demande sera dure à digérer, mais nous n'avons pas d'autre option. Venez avec nous sur Espero ! Nous vous protégerons et vous aurez tout le confort que vous voulez !
"Chef Namek" - Si vraiment vous pouvez nous habriter, si cela ne vous dérange pas alors oui, nous vous suivrons. Après votre histoire de hier soir certains d'entre nous avait déjà hésité à vous demander si ils pouvaient venir. Mais si en plus les sayens attaquent... Bien sûr votre peuple doit aussi être d'accord nous ne voulons pas nous imposer.
"Ajiu" - Aucun soucis ! C'est la raison d'être d'Espero d'accueillir les populations qui cherchent la paix ! Et puis on a attiré les sayens ici, vous aider et le moins que l'on puisse faire.


Les nameks commenèrent donc à préparer leurs vaisseaux pendant que l'équipe 7 emmenèrent des représentant Namek au quatre coin de la planète afin que ces derniers se préparent à partir. Deux heures plus tard près de quatre vingt dix pour cent de la population avait été évacuée. Nos héros retournèrent devant la grotte afin d'y attendre Ikari. Ce dernier afin justement fini de revivre tous les moments douloureux de son passé.

"Esprit de Porunga" - Maintenant que tu te souviens bien de se que les créatures vivantes peuvent faire, dis moi, qui es-tu ?
"Ikari"- .... Qui je suis ? Je suis un sayen ! Je suis le chef de l'équipe 7, et un habitant d'Espero. Je crois en mon nouveau peuple plus qu'en n'importe quoi, et je suis près à tout pour accomplir son rêve de paix.
"Esprit de Porunga" - Un sayen, donc un guerrier ? Un chef d'équipe, donc un soldat ? Prêt à tout pour la paix, et pourtant tu prépares toujours la guerre... es-tu vraiment sûr de ce que tu fais ?
"Ikari" - A cent pour cent ! Je ne me voile pas la face, je suis un combattant ! Je ne prétend pas être un grand prophète ou un sage qui apportera la paix.... non, je suis le bras armé des sages qui rêvent de grand monde ! Tout ce que je vois après avoir revu ma vie c'est de l'espoir. Après avoir traversé tout ça on voit de plus en plus la lumière au bout du tunnel et ses grâces à nos combats. Alors oui je ne ferais peut être que me battre mais chacune de mes victoires nous rapprocheront de la paix et jamais je ne ferai marche arrière ! Vous voulez savoir qui je suis ? Je suis une partie du rêve et de l'espoir de mon peuple, le défenseur d'Espero, Ikari !
"Esprit de Porunga" - Ton esprit et en effet éclairé. Je crois maintenant que peux importe les souffrances et les choix que les combats te pousseront à prendre, jamais tu ne faiblira et ne reniera tes proches. Et donc je te fais cadeau de ce Dragon Ball, puiise-t-il t'aider à atteindre ton but !


Sur ces mots la voix disparut et une lumière aveuglante apparut devant le sayen. Une fois la lumière dissipée il put apercevoir le Dragon Ball. Il le prit et sortit de la grotte avec un grand sourir au lèvre ! Mais ce fut de courte durée, en effet à l'instant même où il posa un pied dehors il sentit les auras des cinq sayens qui atterrissaient au même moment. Il se précipita vers le reste de son équipe pour avoir une explication.

"Ikari" - Je vois... Je ressens toujours pas mal de Namek sur la planète. On n'a pas le choix, il va falloir faire diversion le temps qu'ils s'échappent !
"Lypso" - J'étais sûr que tu dirais ça, alors en avant !
"Ajiu" - Pas de folie vous deux, il faut juste les retenir un peu.
"Ikari" - Ajiu tu ne viens pas avec nous. Tu es notre médecin tu dois rester en arrière, et surtout tu dois emmener le Dragon Ball à l'habrit nous ne pouvons pas l'emmener sur le champ de bataille. Quand à vous deux Hiken et Fasha, vous êtes de loin les deux personnes les plus rapides du groupes. Vous allez devoir aider les Nameks à partir plus vite, je sais que vous vous dites que Lypso et moi on se garde toujours le meilleur, mais on n'a pas le choix, c'est un ordre !


Bien que contrarié, tout le monde obéit et partit dans des directions opposées. Ils ne restaient plus que nos deux héros qui allèrent se poser devant le vaisseau des sayens. Cinq homme en sortirent et se mirent en face de nos héros. L'un d'eux semblait extrêment puissant, tandis que les quatre autres devaient avoir entre huit et douze ans. Le seul adulte pris la parole.

"Sayen adulte" -  Regardez bien les enfants, voici comment on traite les sayens ratés qui n'ont même pas de queue !

Il libéra une grande partie de son énergie et atteignit une puissance prodigieuse. Nos héros avaient du mal à rester debout face à un tel souffle. Ils se transformèrent tous les deux en super sayens et se mirent côte à côte.

"Ikari" - On doit simplement gagner du temps !! Ne tente rien de stupide il est vraiment trop fort pour qu'on ai une chance !
"Lypso" - Pareil pour toi !
"Ikari" ( voyant que seul le sayen adulte avançait ) - Tiens ? On dirait qu'il va se battre seul.... dans ce cas...


Il se retourna vers Lypso et tout deux commencèrent une partie de shifumi pour savoir lequel se battrait le premier. Après une dizaine de match nul ce fut finalement Lypso qui remporta le droit de se battre le premier. Il se mit donc en face de son adversaire et s'étira longuement.

"Sayen adulte" - Vous en mettez du temps... Mais bon, je veux vous affronter en pleine possession de vos moyens ou la leçon ne sera pas complète ! Et si vous faite tout ça pour faire diversion sachez une chose, je me fou totalement de la population de cette planète ou de vos amis ! Tout ce que je veux c'est tuer les deux sous race sayens qui ont vaincu l'un des notres.

Sur ces mots Lypso décida de ne pas gagner plus de temps avec son étirement et se mit en position de combat.

"Lypso" ( pensant ) - Je n'ai peut être pas à gagner du temps, mais si Ikari et moi essayont de fuir il ne nous laissera pas. Tout ce que je peux faire c'est me battre et espérer qu'Ikari trouve une solution !

Notre héros se transforma en super sayen et engagea le combat. Il fonça droit vers son adversaire à pleine puissance et le frappa d'un coup de pied dans la nuque de toute ses forces. Mais son adversaire encaissa sans broncher. Lypso enchaîna par un heat phalanx en plein dans le menton mais encore une fois sans effet. Il n'en revenait pas et se sentit comme paralysé devant un tel ennemi.

"Sayen adulte" - C'est tout ? Pourtant vous avez vaincu l'un des notres à vous deux d'après ce qu'on m'a dit. Pfff se doit être ton pote le seul à valoir quelque chose ici....

Sur ces mots il bondit sur Lypso et lui donna un terrible coup de poing, qui malgrés le fait que Lypso croisa les bras devant lui pour encaisser, l'envoya s'écraser une centaine de mètres plus loin. Il se releva tant bien que mal, essuya le sang qui coulait du coin de sa bouche, puis retourna se battre. Mais ce fut en vain, aucun de ces coups n'avaient d'effet, et au bout de quelques minutes, son adversaire, agacé, contre attaqua violemment. Il frappa Lypso d'un coup de poing dans l'abdomen puis lui pris la tête pour l'éclater sur son genou, avant de le frapper sur le flanc lui brisant ainsi plusieurs côtes. pour finir il lui attrapa un bras, fit un salto pour passer dans le dos de notre héros, lui attrapa le deuxième bras et le frappa du plat du pied tout en tirant ses deux bras. Un bruit atroce se fit entendre suivit d'un hurlement de douleur. Lypso tomba à terre les deux épaules disloquées et son adversaire l'envoya vers Ikari, qui était entrain de venir à toute vitesse, d'un simple coup de pied. Ce dernier attrapa Lypso et le posa à terre. C'est à ce moment qu'Ajiu, Fasha et Hiken arrivèrent pour prêter main forte au reste de l'équipe. Lypso se releva en réunissant ces dernières forces.

"Lypso" - On peut peut-être y arriver... si on gagne du temps pour une puissante destruction solaire, et même si l'attaque ne le tue pas ça nous laissera largement le temps de fuir !
"Ikari" - Non, c'est beaucoup trop risqué ! J'ai une bien meilleure idée...


Il s'approcha doucement de Lypso, lui sourit, puis le frappa derrière la nuque du tranchant de la main afin de le faire tomber à terre, inconscient. Le reste de l'équipe le regardait, confus.

"Ikari" - Peu importe ce qu'on tente, nous ne sommes pas de taille face à lui. Notre seul chance est de nous échapper ! Et pour y arriver l'un d'entre nous va devoir faire diversion... Je sais que Lypso n'aurait jamais été d'accord, alors si l'un d'entre vous refuse mon plan qu'il le dise de suite, afiin que je lui réserve le même sort.
"Sayen adulte" ( se posant devant nos héros ) - Bon, j'espère qu'au moins l'un de vous va pouvoir m'amuser !
"Ikari" - Tu as dit tout à l'heure que tu voulais seuleument nous vaincre Lypso et moi... alors si j'accepte de rester ici et de t'affronter dans un combat à mort, laisseras-tu mes amis partir ?
"Sayen" - Et bien ça dépend ! Si tu me divertis assez longtemps ils auront le temps de fuir, par contre si tu meurs trop vite... je les rattrapperaient afin de m'amuser encore un peu !
"Ikari" ( s'adressant au reste de l'équipe ) - Vous avez entendu ?! Alors dépêchez-vous, je ne pense pas pouvoir tenir très longtemps !
"Fasha" - Hors de question !! On reste ici !!
"Hiken" - Et si tu veux vraiment suivre ton plan alors laisse moi me battre pendant que toi tu fuis !
"Ikari" - VOS GUEULES !!! On n'est pas là pour jouer ! Je suis le seul ici à être allé dans la salle de l'épreuve, je sais que c'est ce que je dois faire !! Alors quoique vous décidiez de faire, je resterai ici pour me battre jusqu'à la mort, à vous de voir si mon sacrifice sera vain ou non....
"Les autres" - .....
"Sayen" - Bon... je commence légèrement à m'ennuyer, alors je vous laisse cinq secondes pour vous décider, pas une de plus !


L'équipe 7 dût se rendre à l'évidence, il ne pouvait ni gagner ni tous fuir. Et en effet pour ne pas rendre le sacrifice de leur chef inutil, ils décidèrent tous de partir en direction des vaisseaux, le coeur brisé.

"Ikari" - Aujourd'hui, j'ai réalisé qu'avec ou sans moi, tout se passera bien pour mes amis. je vais totalement me lâcher contre toi, comme ça la prochaine fois que tu tomberas sur Lypso, tu te souviendras de ce combat et tu pourras avoir peur, parce qu'il te massacrera à coup sûr !
"Sayen" - Je demande à voir, allez montre moi à quel point tu es fort !


Ikari libéra toute son énergie et se lança dans la bataille à corps perdu. Il se battait avec une énergie démeusurée sachant qu'il n'y avait aucune raison de retenir ne serait-ce qu'une bribe de son pouvoir. Et contrairement à son combat contre Lypso, le sayen maléfique devait se protéger de chaque coup et avait du mal à riposter. Malgré cela, l'issu ne faisait aucun doute, Ikari se prit un violent coup qui le projeta râper le sol. Mais il fit une cabriole de ses deux mains pour se retrouver sur ses jambes et foncer vers son adversaire. Ce dernier lui lança une très puissante boule de feu assez lente.

"Sayen maléfique" ( pensant ) - Allez esquive ça si tu ne veux pas mourir ! Quand tu passeras à côté je la ferai exploser moi même afin que l'onde de choque te déstabilise !!! Qu... ?!!

Il fut en effet extrêmement surpris de voir qu'Ikari n'esquiva pas du tout l'attaque, au contraire il fonça en plein dedans et traversa l'explosion qui s'en suivit de part en part avec un Rasengan en main. Toujours sous l'effet du choque, son ennemi ne put rien faire pour esquiver l'orbe tourbillonnant qui le frappa de plein fouet. Bien que très gravement blessé par l'explosion, Ikari ne s'arrêta pas là et se concentra afin de former son Rasen-Shuriken. Et le temps que son opposant ne se reprenne et se rélève, il l'avait finit et le lança sur sa cible. L'explosion fit trembler la planète et Ikari se mit en position pour enchaîner avec un nouveau Rase-Shuriken alors que son aura devenait dangeureusement basse. Au même moment l'équipe 7 arriva au vaisseau et prirent la fuite le visage inondé de larmes. Ikari quant à lui en était à son troisième Rasen-Shuriken d'affilé et il n'en pouvait plus. Mais lorsqu'il remarqua que ses amis étaient hors de danger il eut un grand sourir, rassembla ses toutes dernières forces dans son attaque et la lança tout en s'écroulant par terre. L'explosion fut immense et le sayen de cet univers ne se releva que difficilement et couvert de blessure.  Il libéra toute son énergie en hurlant.

"Sayen" - ASSEEEEEEEEZ !!!!! Tu... tu me fais chier.... c'est quoi comme combat de me balancer toutes ses attaques jusqu'à te vider de ton énergie hein ?! ( serrant les dents ) Espèce d'enfoiré, je vais te le faire payer...! HHHHAAAAA !!!!!

Il lança une puissante vague déferlante vers le corps à moitié mort de notre héros qui vola, inerte. Le sayen de l'univers 2 fonça sur lui et le souleva d'une main et commença à le frapper de toute part.

"Sayen" - PUTIIIIN !!! Il est déjà mort !! Je voulais le faire tellement plus souffrir, à croire qu'il s'est beaucoup plus vidé que je ne le pensais avec ses attaques.

Et c'est ainsi que périt l'un des membres de l'équipe 7, un courageu capitaine qui à permit tant de fois à de nombreux peuples de vivre et de trouver la paix. C'est un grand homme qui mourut ce jour et tout Espero n'allait pas tarder à endosser un terrible deuil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fic : Le faux sayen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Liste des faux éditeurs à risque
» [PAYPAL] Attention aux faux mails !
» ou est la faux de La mort DOS ?
» Avis de marché - Paris - Musée Carnavalet - peinture, faux marbre, dorure
» faux wheel drive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde des fictions :: Les fictions-
Sauter vers: