Monde des fictions

Un forum pour créer ses fictions
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fic : Le faux sayen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mer 18 Juil - 17:34

Cloud se téléporta à l'intérieur du vaisseau. Pendant ce temps, Ikari savourait sa victoire, enfin la victoire qu'il pensait avoir acquise. Mais d'un coup, il sentit que le sol tremblait. Une immense quantité d'énergie sortait de sous les débris. Toutes les roches se soulevaient, les unes après les autres, jusqu'à se qu'on distingue très nettement Lypso, redevenu super sayen, marchait lentement vers son adversaire. Une fois à une vingtaine de mètre de lui, il s'arrêta, toutes les roches retombèrent à terre. Lypso était couvert de sang et de blessures assez sérieuse. Néanmoins, son énergie semblait intact. Il avait la même force qu'au début du combat, mais cette fois il comptait bien s'en servir. Ses yeux retenaient les larmes que son coeur faisait naître.

"Lypso" - Ikari, je sais que tu peux m'entendre, je sais que quelque pars au fond de l'être que j'ai en face de moi, tu m'écoutes. J'ai enfin décidé de me battre sérieusement, et je vais me battre pour toi, pour que tu puisses vivre en paix ou mourir avec honneur !
"Ikari" - Ha Ha Ha Ha Ha !!!!! Il ne peut plus t'entendre, car il n'existe plus ! Et maintenant je vais te détruire toi aussi !


A ces mots, Lypso serra les dents et les poings, ses sourcils s'abaissèrent et son regard s'emplit de colère.

"Lypso" - FERME LA !!!!!!

Il fonça sur ce monstre à une vitesse inimaginable.

"Ikari" - Allez viens, je t'attends !

Ikari alla également droit sur Lypso. Le combat repris, mais à une intensité beaucoup plus élevé. Lypso se battait à présent avec cent pour cent de sa force. Et pourtant, le combat semblait très équitable, trop équitable. Lypso compris que plus le temps passait, plus les ténèbres prenaient possession de son ami, et plus sa puissance grandissait. Il fallait donc en finir vite. Les deux sayens se battaient à une telle vitesse et avec une telle puissance qu'on ne distinguait que les ondes de chocs provoquaient par chaque coup. Finalement, Lypso envoya son adversaire s'écraser sur le sol. Il descendit à toute vitesse sur ce dernier, les deux genoux vers lui. L'impact fit s'enfoncer le sol d'au moins trois mètres, Ikari hurla de douleur tout en crachant une importante quantitée de sang. Lypso se tenait à genoux sur le torse de ce dernier et commença à lui donnait des dizaines de coup de poings au visage. Chaque coup fesait s'enfoncer un peu plus le sol. Après une centaine de coup, Lypso s'envola à cinq mètre au-dessus de son adversaire et redescendit le pied vers son abomen. Il répéta cette opération à trois reprises et à chacune d'entre elles, Ikari crachait un peu plus de sang et criait un peu plus fort. Lypso repartit dans les aires pour une nouvelle attaque en piqué, mais cette fois, pendant sa descente, il vit qu'Ikari avait levait son bras droit, la main ouverte vers le ciel. Lypso, emportait par son élan, compris trop tard. L'autre sayen lui balança une vague deferlante qui le brûla gravement. Ikari en profita pour se relever tant bien que mal et pour reprendre le combat, mais cette fois-ci, à terre. Lypso tenta un coup de pied au niveau du visage de son adversaire, mais Ikari l'esquiva en se baissant puis balaya la jambe de Lyspo. Ce dernier se rattrappa sur son bras gauche et jeta sa jambe droite sur le visage de son ami. Cette fois ci, il se le prit de plein fouet et recula de quelques pas. Lypso prit appuie sur sa main posée au sol et se projeta en arrière pour finalement retomber debout. Puis il courut vers Ikari et tenta de lui donner un coup de la main droite, mais Ikari esquiva en décalant sa tête, Lypso retenta un coup mais cette fois-ci de la main gauche. Mais rien à faire, Ikari esquiva de la même manière et contre-attaqua en se baissant pour à nouveau balayer la jambe de son adversaire. Mais cette fois, Lypso fit un magnifique salto arrière pour esquiver l'attaque, tout en laissant traîner sa jambe afin de frapper son ami au menton. Lorsque Lypso retoucha le sol, il prit appuie avec sa jambe gauche pour foncer vers Ikari. Il lui donna un crochet du droit, suivit d'un crochet du gauche et pour finir un uppercut dans le menton pour l'élever un peu. Lypso se retourna vite et effectua une magnifique retourné acrobatique qui envoya son adversaire râcler le sol sur une bonne dizaine de mètre. Ce dernier était très gravement blessé, il compris que Lypso était le plus fort. C'est alors que la voix d'Ikari redevint normal, et non plus rauque, son regarde redevint gentil, et sa puissance baissa nettement, malgrès le faite qu'il était toujours transformé en super sayen.

"Ikari" - Qu...que...que c'est-il passait ?...Je...j'ai mal partout....
"Lypso" ( très heureux ) - Ikari ! Tu es enfin redevenu toi même !
"Ikari" - Moi.... moi-même...? mais .... de quoi parles-tu ?


A peine avait-il eut le temps de finir sa phrase, qu'il tomba dans les pommes, redevenant normal. Lypso se précipita vers lui et le pris sur ses épaules. Il eut à peine le temps de faire trois pas, qu'il vit Cloud, affolé, criant.

"Cloud" - ATTENTION !!!! Ce n'est pas encore fini !!!!!
"Lypso" - Quoi !?


En effet, Ikari descendit très vite du dos de Lypso tout en se retransformant en super sayen et lui décocha un Heat Phalanx en plein dans le dos. Ce dernier, qui avait totalement baissé sa garde fut très gravement touché. Il se releva difficilement.

"Lypso" - T...toi....tu vas me le payer...
"Ikari" ( ayant repris une voix grave ) - Je ne pensais pas que tu étais si fort, j'ai été obligé de me faire passer pour le vrai Ikari, et j'ai même du faire semblant de tomber dans les pommes ! Mais finalement, c'est moi qui gagnerait ce combat.
"Lypso" - Je t'interdis de l'imiter, même si tu as son corps, tu ne lui arrive pas à la cheville !
"Ikari" - Peu importe, il n'existe plus, et toi, tu n'en as plus pour longtemps !


Il se dirigea tranquillement vers Lypso. Ce dernier était tomber à genoux, il ne tenait plus debout. Il se tenait le bras droit tout en baissant la tête.

"Lypso" - Haaaa....haaaaa....je suis désolé Ikari.....je n'ai pas pu te sauvé....pardonne moi...

Des larmes tombèrent sur les pieds d'Ikari, qui se tenait en face de Lypso.

"Ikari" - Tu pleures ? Tu me fais vraiment pitié, je vais abréger tes souffrances ! Meurs !!!!!!
"Cloud" ( pensant ) - Tout est fini, tu t'es bien battu. Je vais donc être obligé de le tuer moi même.


Ikari leva sa main droite, pour achever son adversaire. Ce dernier regardait toujours le sol. Puis au bout de cinq secondes, il se demanda pourquoi il n'était toujours pas mort. Il releva la tête, et vit que le poing d'Ikari c'était arrêté tout seul à dix centimètres de lui. Il resta un petit moment à le regarder, ne comprenant pas pourquoi il c'était arrêté. Cloud s'arrêta, il était encore à une cinquantaine de mètre des deux sayens, lui non plus ne comprenait pas.

"Ikari" ( avec sa voix normal ) - Vite, dépêche-toi ! Je ne pourrais pas le retenir très longtemps !!!
"Lypso" ( totalement déstabilisé ) - Hein ? Quoi ?
"Ikari" - T'attends quoi !? Achève moi vite !!!
"Lypso" - Mais....Ikari...c'est toi....?
"Cloud" - Dépêche toi Lypso, c'est le vrai !!!
"Lypso" ( ayant repris ses esprits et essuyant ses larmes ) - Très bien !


Il se releva péniblement afin de tuer son meilleur ami. Mais avant cela, il lui serra la main pour lui dire merci. C'est alors qu'une lueur rouge apparut entre leurs deux mains. Leurs sang c'étaient mélangé, et commençaient tourbillonnait dans les airs, formant une boule rouge d'une quinzaine de centimètre de diamètre. Elle contenait une immense puissance. Ikari récupéra la mobilité de sa main dans laquelle se tenait la boule.

"Cloud" ( Pour lui ) - Le Rasengan ??? Comment est-ce possible ????
"Ikari" - Je peux rebouger mon bras ! Je crois que cette boule à le pouvoir de me sauver. Frappe moi avec, je vais t'aider !
"Lypso" - Tu es sûr ?
"Ikari" - C'est le seul moyen, et de toute façon on a pas le choix, sa ne coûte rien d'essayer !!! Mais dépêche toi, je ne tiendrais plus très longtemps !
"Lypso" - Très bien !!!
"Les deux sayens" - HHHHHHAAAAA !!!!!!!


Ikari et Lypso dirigèrent cette boule qu'il tenait tout les deux droit sur le coeur d'Ikari. Une lumière rouge éclaira la planète comme si elle était sur le point de s'éteindre. Cette lumière fut suivis de la plus terrible explosion à laquelle nos deux héros avaient assisstés jusqu'alors. Mais cette explosion ne laissa aucune trace sur la planète, aucun cratère, aucune fissure. Au contraire, on aurait dit que la planète fut guérir dui combat des deux sayens, tout ses blessures avaient disparut. Cloud était très surpris, il vola à toute vitesse chercher les corps de Lypso et d'Ikari. Ces derniers étaient tout deux dans le coma, aucun n'étaient mort, comme si l'explosion les avait préservés. Cloud les déposa dans le vaisseau, il alla voir s'il resté des senzus, mais l'arbre n'avait eut le temps d'en fournir qu'un seul, et il l'avait déjà utilisé pour réveiller Lypso. Il démarra donc le vaisseau et recu un appel au secours provenant d'un certain Végéta.

"Cloud" - Végéta ? C'est certainement le sayen dont Ikari et Lypso m'ont parlé. Je les préviendrais quand ils se réveilleront, de toute façon, ils ne sont pas en état d'aidé quelqu'un...

Deux jours passèrent, et Cloud arriva enfin sur la planète Végéta. Harios reconnut le vaisseau de ses deux amis et enleva le bouclier. Cloud se posa sans problème puis attendit à l'intérieur du vaisseau que quelqu'un vienne l'accueillir. Se fut Harios qui vint le premier. Il fut très surpris de voir Cloud, car il ne le connaissait pas. Ce dernier lui expliqua tout ce qui c'était passé puis lui remit les boules de cristales.
Trois jours plus tard, les deux sayens se réveillèrent dans un hôpital. Cloud se tenait debout dans leur chambre, adossé contre le mur, comme d'habitude...


"Cloud" - Enfin, vous vous réveillez, c'est pas trop tôt. On peut dire que vous êtes de sacrées fainéants.
"Lypso et Ikari" ( se grattant la tête avec un large sourire ) - Désolée !
"Cloud" - Bon, je vais vou laissez seul un petit moment, vous devez avoir des choses à vous dire !
"Ikari " - Attends !
"Cloud" ( s'arrêtant devant la porte ) - Ne t'inquiète pas, tu en as définitivement fini avec les ténèbres, tu n'as plus rien à craindre.
"Ikari" - Merci...
"Cloud" - Ce n'est pas moi qu'il faut remercier.


Puis il partit, laissant les deux sayens seul. Ces derniers discutèrent longtemps, pendant près de six heures. Puis finalement, ils allèrent chercher Cloud qui attendait dans le couloir. Ce dernier rentra dans la chambre et demanda pourquoi on l'avait demandé.

"Lypso" - Et bien, on aimerait savoir si tu as une idée sur ce qu'était la boule rouge dont on c'est servit...
"Cloud" - Je me doutais bien que vous alliez me poser la question. C'est une attaque très puissante que seul deux guerriers très liés peuvent utilisers. Le sang des deux guerriers se mélangent en cas de grands danger pour former une attaque appellé Rasengan. Mais ils faut que ces deux guerriers soit près à mourir l'un pour l'autre, il faut également qu'ils aient chassé la moindre parcelle de ténèbres qu'il y a en eux pour pouvoir contrôlé cette attaque. Contrairement à une attaque normal, elle ne détruit que le mal, et épargne la vie de ceux qui le mérite. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle vous n'avez pas périt dans l'explosion. Vous êtes les seuls êtres dans tout l'univers à avoir pu vous en servir, et vous pourrez recommencer, à condition que vous soyez en grand danger.
"Ikari" - Wouahhhh trop cool !!!!
"Lypso" - YYYYEEEESSSSSS !!!!!!
"Cloud" ( pensant ) - Comment deux gamins comme eux on put maîtriser le Rasengan ? En plus, celui la et bien plus puissant que le mien...
"Ikari" - Mais au faite, comment tu sais tout ça ?
"Lypso" - C'est vrai ça, si on est les premiers à s'en servir, comment tu c'est tout ça ?
"Cloud" - Vous êtes les premiers à vous servir du vrai Rasengan, sa ne veut pas dire qu'un auter ne peut pas en faire un...
"Ikari" - Sa veut dire que toi tu
"Cloud" ( l'interrompant ) - Oui, je peux me servir d'un Rasengan, mais bien moins puissant, et de couleur bleu. J'ai passé des années a chercher comment l'avoir, c'est ma botte secrète pour en finir avec Sephiroth.
"Lypso" - Je vois, comme cette attaque anéantis le mal, et que Sephiroth en ai l'incarnation, c'est le meilleur moyen de le tuer.
"Cloud" - C'est exacte, mais mon Rasengan n'est pas assez puissant pour le tuer, c'est pourquoi je continu de m'entraîner.
"Ikari" - Et nous ont va s'entraîner avec toi !
"Lypso" - C'est vrai, maintenan qu'on est tout les deux des supers sayens, on peut beaucoup t'aider dans ton entrainement.
"Cloud" - Très bien, mais avant de reprendre l'entraînement je dois vous prévenir quand vous étiez dans le coma j'ai reçu un SOS d'un certain Végéta, je pense que vous devriez allez voir dès que vous serez en état de vous battre !


En effet, vu les blessures des deux sayens, il n'y avait que les senzus pour les soigner, mais il fallait attendre au moins une semaine pour que l'arbre en donne des nouveaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 21 Juil - 1:39

Chapitre 21 : Une guerre se dessine !


Le soir même, Harios alla prévenir les deux sayens que Végéta venait d'annuler son SOS. En effet, il avait réussi à retrouver Basso.

"Harios" - Végéta veut également que l'on réunisse les septs boules ainsi que tout les guerriers capable de se battre. Il a une importante déclaration à faire.
"Lypso" - Très bien, mais on ne pourra pas assisster à cette réunion avant une bonne semaine !
"Ikari" - C'est vrai, on est dans un trop sale état...
"Harios" - Ce n'est pas un problème, il ne rentre justement que dans une semaine. Donc prenez tout votre temps.


Les deux sayens se reposèrent et discutèrent de tout et de rien pendant une semaine, au bout de laquelle Cloud leur ramena enfin leur précieux médicaments, des senzus !

"Cloud" - Tenez, on va enfin pouvoir reprendre l'entraînement.
"Lypso" - Non, pas tout de suite.
"Ikari" - Il a raison, tout les guerriers de la planète sont convoqués à une grande réunion, tu devrais y participer.
"Cloud" - Pourquoi pas, ça fera passer une journée, je m'ennui pas mal ces temps ci...
"Lypso" - Très bien, alors allons-y ! Elle devrait avoir lieu dans une heure environ.


Le petit groupe de trois alla donc au lieu de rendez-vous. Ils entrèrent dans une grande salle, une grande table s'y trouvait, et les sept meilleurs guerriers de la planète étaient assis au tour. Il y avait Harios, Végéta, Kiazo, Noah ( le nouveau compagnon de Kiazo, un Ophiolite guerrier ), le chef du peuple à Ikari, et deux autres guerriers. Les trois hommes prirent place autour de la table.

"Végéta" - Voilà, maintenant nous sommes tous là. Je vais pouvoir vous révélez la raison de cette réunion, comme vous le savez, je vous est envoyé un SOS pour vous dire que Basso à été enlevé. J'ai suivit le vaisseau dans lequel je croyais qu'il été retenu captif. J'ai réussi à l'infiltrer, et j'ai découvert que Basso n'avait pas été enlevé, mais qu'il colaboré avec les Ophiolites. Il leurs à reveler l'existence de cette planète, et en a donné les coordonnées. Les Ophiolites ne vont donc pas tarder à débarquer ici pour tous nous tuer.
"Harios" - Et qu'était-il arrivé à Basso ?
"Végéta" ( avec un petit sourir sadique ) - Et bien il ne risque plus de colaborer avec qui que se soit, je m'en suis chargé personnellement.
"Kiazo" - Et tu sais dans combien de temps ils vont arriver ?
"Végéta" - J'ai vu des centaines de vaisseaux quitter la planète juste après moi, ils devraient arriver dans un mois !
"Harios" - Très bien, alors réunissons les boules immédiatement, afin d'avoir des guerrier sayens pour nous aider ! Je les ai emmenées, les voilà.


Harios déposa les sept boules du dragons sur la table. Le petit commité prit les boules et les emporta à l'extérieur, pour invoquer le dragon. Ce qu'ils firent sans tarder. Le ciel s'obscursit d'un coup, les boules se mirent à briller d'une lueur dorée, et soudain, un éclair jaune sortit des septs boules et se transforma en grand dragon. Ce dernier prit la parole.

"Dragon" ( d'une voix lente et grave ) - Je suis Sheron, quel est votre souhait, vous n'en avez qu'un seul, alors choisissez bien !
"Harios" - Nous voulons rassemblez tout les sayens qui le voudront bien sur cette planète, afin de reformer l'empire de notre peuple !
"Sheron" - C'est vraiment trop facile !


Ses yeux se mirent à briller d'une teinte rouge. Et soudain, une soixantaine de sayen arrivèrent sur la planète Végéta. Sheron leurs avait déjà tout expliqué.

"Sheron" - Votre voeux a été réalisé, je retourne chez moi !

Les boules se mirent à nouveau à briller, puis se dispercèrent aux quatre coins de l'univers. Végéta prit la parole.

"Harios" - Sheron vous a donc tout expliqué, vous savez pourquoi vous êtes là, et vous savez que nous allons bientôt nous faire attaquer !? Alors préparez vous, vous n'avez qu'un seul mois !

Tout les guerriers sayens allèrent se préparez après avoir fait connaissance. La réunion reprit avec les dix même guerriers. Ils voulaient préparez un plan d'attaque. A ce moment là, Cloud se leva, souffla un bon coup et partit sans se retourner. Ikari et Lypso le suivirent immédiatement.
Le lendemain matin, les mesures prises la veille furent appliqué. Des centres d'entraînement furent créé un peu partout sur la planète afin que tout les guerriers puissent s'entraîner. Des machines de soin étaient fabriquée en grands nombre, les guerriers de la planète de Végéta débarquèrent également afin de renforcer l'effectif des troupes. Les entraînements commencèrent pour tout le monde. Ikari, Lypso et Cloud allèrent sur une petite lune non loin de la planète afin de s'entraîner sans faire de dégâts. Mais une fois arrivée, Cloud se retourna vers les deux sayens et leurs dit une chose à laquelle ils ne s'attendaient pas du tout.


"Cloud" - L'un de vous dois partir.
"Lypso et Ikari" - Quoi !?
"Cloud" - Je ne pourras pas m'occuper de votre entraînement à tout les deux, ça serait bien trop long. Ikari, c'est toi qui va rester. Tu apprends beaucoup plus vite que Lypso, et comme nous n'avons pas beaucoup de temps, il vaut mieux que je t'apprenne cette technique à toi plutôt qu'à lui. Lypso, tu as un énorme potentiel, bien plus important que celui d'Ikari, mais je n'est pas les talents requis pour te le libérer en si peu de temps. C'est pourquoi j'ai décidé de t'envoyer chez quelqu'un de bien plus compétent que moi. J'ai déjà programmé le vaisseau pour qu'il t'y emmène, part dès maintenant, tu n'as pas une seconde à perdre.
"Ikari et Lypso" - Très bien !
"Cloud" ( s'adressant à Lypso ) - Il n'est pas sûr qu'il accepte de t'entraîner, tu devras insister, et risquer ta vie.
"Lypso" ( avec un petit sourire et levant le pouce ) - J'en ai l'habitude maintenant !


Le sayen entra dans le vaisseau sans attendre, il le démarra, et mis le pilotage automatique pour être conduit directement chez l'homme dont lui avait parler Cloud. Quand à Ikari, il était déjà entrain de s'échauffer, il savait qu'il allait devoir se donner à fond. Mais lorsqu'il fut enfin prêt à commencer l'entraînement, Cloud s'asseya.

"Ikari" ( très surpris ) - Hein !? Mais qu'est-ce que tu fais ??? Je croyais qu'on avait pas de temps à perdre !!!
"Cloud" - C'est le cas, alors tais-toi et viens t'assoir en face de moi.


Ikari obéit sans discuter. Il s'avança et d'asseya en face de son mentor. Ce dernier avait les jambes en tailleur et les mains l'une contre l'autre. Ikari prit exemple et se mit dans la même position à la différence qu'il gardait les yeux ouvert, pour voir ce que Cloud fesait.

"Cloud" - Tu as un mois pour maîtriser cette nouvelle technique, sa sera ta technique la plus meurtrière. Mais pour la maîtriser, il faudra que tu passe par plusieurs étape, tout d'abord, il faut que tu maîtrises impeccablement ton aura. Je veux que tu fasse exploser l'un des rochers qui se trouve autour de toi rien qu'en projetant ton énergie dessus.
"Ikari" - Quoi !? C'est possible ?


Une aura bleu se mit à briller autour de Cloud, et quelques secondes plus tard, un rocher d'au moins deux mètres vola en éclats sans que personne ne le touche. Ikari était stupéfait, mais en même temps décider à en faire autant. Il ferma les yeux, et augmenta son énergie, puis ce concentra pour envoyer une onde exploser un autre rocher. Des veines se formaient sur sont front, des gouttes de sueur dégoulinaient sur son visage. Mais malgrès tout ses efforts, Ikari n'avait réussi qu'à faire de petite fissure dans le rocher.

"Ikari" ( pensant ) - D'après se que Cloud à dit, Lypso va en baver pendant son entraînement, et il va devenir très puissant ! Il faut que j'en fasse de même, même si pour y arriver je dois travailler deux fois plus !!!

L'aura blanche qui entourait Ikari laissa d'un coup place à une aura dorée. Les cheveux et les yeux du sayen changèrent de couleur, il venait de se transformer en super sayen afin d'augmenter ses réserves d'énergies. Il augmenta son énergie de plus en plus, jusqu'à ce que Cloud se mit à rire d'un ton moqueur.

"Cloud" - Ha ha ha ! Ce n'est pas une question de puissance, mais de maîtrise ! Arrêtes d'augmenter ton énergie comme un imbécile et apprends plutôt à bien t'en servir !
"Ikari" - Compris !


Ikari revint à son état normal et se concentra lentement, pour être sûr de canaliser un maximum d'énergie.

"Cloud" - Très bien, continue comme ça. Je reviendrais te voir demain matin, j'espère que tu y arriveras d'ici là ! A demain.

Ikari ne répondit pas, il était bien trop concentrer sur sa propre énergie. Comme il l'avait dit, Cloud partit on ne sais où. Il revint le lendemain matin, et vit qu'Ikari n'avait pas bouger d'un cheveux, si ce n'est qu'il était transformé en super sayen pour augmenter ses réserves. Une aura dorée l'entourait, son visage était recouvert de sueur, et son énergie était à un niveau extrêmement bas. Cloud regarda autour de lui et vit à sa grande surprise des dizaines de roches éclataient. Plus une seule roche n'était entière, il se demanda alors pourquoi Ikari rester assis, vu qu'il n'y avait plus rien à éclater. C'est alors qu'il sentit une énorme puissance s'échapper du corps du sayen pour frapper le sol à une trentaine de mètre. Ce dernier s'ouvrit dans un grand fracas, un cratère de plusieurs mètre s'était formé. Cloud alla voir le sayen et lui dit.

"Cloud" - Je ne m'étais pas trompé sur toi, tu apprends vite. Je pense que tu sais assez bien maîtriser ton énergie pour passer à la deuxième étape de l'entraînement. Réunis un maximum de puissance dans tes mains, la deuxième étape consiste à maintenir une puissance élevé d'énergie de manière constante. Mais d'abord prend se senzu, j'en ai prit une dizaine avant que le vaisseau ne parte.
"Ikari" ( mangeant le senzu ) - Merci. Je connais la technique parfaite pour ça ! Heat Phalanx !!!


Ses deux mains s'entourèrent de flammes noires très intenses. Cloud fit signe au sayen d'attaquer. Ce dernier ne se fit pas prier pour obéir, il fonça sur Cloud à pleine puissance et lui décocha un direct du droit en pleine face. Puis il commença à donner des dizaines et des dizaines de coups avec une puissance remarquable, toujours avec ses poings. Aorès s'en être prit une bonne partit, Cloud commençait à tous les esquivers avec de plus en plus de facilité. Et il dit, tout en esquivant.

"Cloud" - C'est tout !? Ton énergie commence déjà à baisser ? J'aurais peut-être dû choisir Lypso en fin de compte...
"Ikari" - Tu vas voir !!! HHHHAAAAA !!!


L'énergie du sayen avait réatteint son niveau maximum, il donnait des dizaines de coups sans que son énergie ne baisse.

"Cloud" ( toujours sur un ton moqueur ) - Super, tu ne perds plus d'énergie, mais que compte tu faire avec des coups aussi faible !? Salir les vêtements de deux ou trois Ophiolites ? Tu n'arriverais même pas à faire fuir le plus faible d'entre eux si tu tappe aussi doucement...

Ikari était de plus en plus énervé, mais il avait atteint sa limite, il ne pouvait pas tapper plus fort tout en gardant son énergie à un niveau élevé. Il essaya quand même, ses coups furent bien plus puissants, mais au bout de quelques minutes ses réserves d'énergies étaient à nouveau totalement vide. Il s'arrêta de donner des coups de poings et tomba à quattre pattes, il soufflait très bruyamment et il innondait le sol de sueur. Cloud se posa en face de lui, il semblait à peine essoufflé, comme après un petit footing.

"Cloud" - Fesons une pause, tu l'as mérité, mais prépare toi à reprendre l'entraînement, et cette fois vas-y à fond dès le début, même si tu ne tiens pas plus de dix minutes, il n'y à que comme ça que tu progresseras !
"Ikari" - Haaa...haaaa...non....pas la peine de s'arrêter...... donne moi un senzu et recommençons tout de suite !
"Cloud" - Ne sois pas stupide ! Nous n'en avons pas beaucoup, il ne faut pas les gâchers. Tu avances plus vite que je ne le penser, on peut donc se permettre une pause.
"Ikari" - Mais...
"Cloud" ( l'interrompant ) - Il n'y à pas de "mais" ! Fais ce que je te dis.
"Ikari" ( baissant la tête ) - Ok...


Il s'allongea et s'endormit presque instantanément tant il était fatigué. Il dormit pendant trois bonnes heures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 15 Nov - 17:20

Chapitre 22 : La chasse


Le voyage de Lypso dura une journée entière durant laquelle il se prépara mentalement. Il arriva sur une planète de taille moyenne recouverte de prairies et de quelques collines, aucune habitation, aucun village, aucune trace de vie. Lypso alla à l'extérieur de son vaisseau, et pressa un petit bouton qui se trouvait près de l'entrée. Le vaisseau se transforma immédiatement en une petite capsule de cinq centimètres. Puis il appuya sur son bracelet, qui était fait dans une matière solide. Celui-ci s'ouvrit et Lypso y glissa la capsule.

"Lypso" - Il faudra que je pense à remercier Harios, c'est vraiment pratique pour transporter mon vaisseau !

Le sayen se mit donc à visiter cette planète en volant, il ne mit pas plus de trois heures pour en faire le tour. Ne trouvant toujours aucune forme de vie, Lypso décida d'attirer l'homme dont lui avait parlé son maître, Cloud. Il se transforma en super sayen et augmenta sa puissance au maximum afin de se faire repérer a l'aura. Son énergie était bien plus grande que lorsqu'il avait vaincu Ikari, probablement car il avait, ce jour là, frôlé la mort. Au bout d'une dizaine de minutes un homme de taille moyenne arriva en marchant. Il avait les cheveux dorés comme ceux de Cloud, son corps à moitié dénudé était recouvert de tatouage rouge feu. Il s'avança vers notre héros et dit d'une voix déçu :

"Hotaru" - Mince, vu ta puissance je t'ai prit pour un petit animal, je pensais avoir trouvé mon repas du soir, tant pis je vais continuer à chercher.
"Lypso" ( à voix basse ) - Un petit animal.... ( puis à haute voix ) Bonjour, je me nomme Lypso, Cloud m'envoie m'entrainer sur cette planète, vous le connaissez ?
"Hotaru" - Cloud tu as dit.... Pourquoi m'enverrai-t-il un minable ? Il a vraiment du temps à perdre celui la. Je parie qu'il n'a toujours pas tué Sephiroth !
"Lypso" - Non en effet, mais il y arrivera c'est certain. Quant à moi je ne suis pas un minable, je dois m'entraîner et je suis pressé alors commençons tout de suite s'il vous plaît.
"Hotaru" - A oui ? Tu es pressé ? Raconte-moi d'abord pourquoi tu veux tellement t'entraîner et qui tu es. Je déciderai ensuite de t’entraîner ou non.


Lypso lui raconta qui il était et ce qui allait arriver dans un petit mois, c’est-à-dire l’attaque de sa planète, Hotaru réfléchit un moment, puis dit :

"Hotaru" - Je vois, un sayen... Je comprends pourquoi il t'a envoyé ici, c'est vrai que tu as un très grand potentiel. Sais-tu que c'est moi qui ai entraîné Cloud après sa création ? Il n’a jamais voulu finir son entraînement car il voulait a tout pris tuer Sephiroth rapidement, s'il était resté avec moi il aurait depuis longtemps acquis une puissance suffisante, tant pis pour lui. Il était mon meilleur élève, et ce n'est pas peut dire.
"Lypso" ( pensant ) - Il a entraîné Cloud, il doit être sacrément balèze...
"Hotaru" - Comme tu viens de sa part je te laisse tenter de gagner mon enseignement. Survie ici pendant dix jours, je t’entrainerais alors pendant le temps qu'il te restera. Si tu ne t'en sens pas capable, rentres tout de suite chez toi.


Sur ces mots Hotaru disparu. Lypso regarda à droite puis à gauche.

"Lypso" - Waouh quelle vitesse je ne l'ai même pas vu partir. Il veut que je survive pendant dix jours, c'est une blague ? Il y a des tas de fruits et de céréales sur cette planète et aucun danger nul part.... je vais perdre dix jours, mais je dois faire confiance à Cloud, je n'ai qu'à m'entraîner seul durant ce laps de temps.

Le sayen commença immédiatement à s'entraîner et la nuit tomba petit à petit. Une fois le soleil entièrement disparu, un souffle glacé parcouru la planète, suivis par des dizaines de tremblements de terre tous plus terrible les uns que les autres. Des douzaines de failles s'ouvrirent des entrailles du globe et des créatures émergèrent du plus profonds de ces fissures. Lypso n'en revenait pas, la puissance de la plus petite des bestioles qui foulaient a présent cette planète était plus ou moins égale à la sienne lorsqu'il ne se transformait pas. En quelques heures les petits animaux comme les avaient appelés Hotaru avaient finis de manger toute les réserves de nourriture de la planète. Il n'y avait donc plus qu'un seul moyen pour survivre, chassé. Comme il s'était entraîné toute la journée, le sayen n'avait pas eu le temps de manger et devait donc livrer un combat alors qu'il ne lui rester que peu de force. Heureusement, les bêtes ne savent pas se battre, juste chasser. L'intelligence et la technique seraient donc ses principaux avantages. Il se concentra pour repérer une petite puissance et alla à sa rencontre. La créature, semblable a un gorille d'au moins dix mètres de haut, était dans une forêt de grands arbres pas très dense. Lypso s'approcha lentement, se transforma en super sayen et attaqua par surprise. Le gorille sauta extrêmement haut et esquiva l'attaque de justesse. Lypso prit appuie sur le sol et se projeta dans les airs à toute vitesse, poursuivant sa proie.

"Lypso" - Tu ne peux pas voler, tu ne pourras donc pas esquiver ce coup ! HEAT PHALANX !!!!

En effet, le gorille se prit l'attaque de plein fouet dans l'estomac mais ce n'était pas assez puissant, il attrapa Lypso d'une main et en retombant écrasa ce dernier au sol. Lypso était toujours sous la main du géant, il la souleva puis saisie le majeur et projeta le gorille sur le sol de toutes ses forces. Les deux étaient très affaiblis, il fallait donc finir ce combat au plus vite. Le singe géant se releva et tenta de frapper du poing le sayen, mais ce dernier disparu au dernier moment pour réapparaître près du pied droit de son adversaire. Il le balaya puis s'envola à une trentaine de mètres au dessus de ce qui lui servirait bientôt de dîner. Il se prépara à en finir en concentrant toutes les forces qui lui restaient.

"Lypso" - Je vais te finir, SHINIOZAAAAA !!!!

Le monstre, à terre, ne put esquiver l'attaque et explosa en mille morceaux... Lypso se gratta la tête en disant :

"Lypso" - Mmmmmh.....je suis bête.....comment je vais le manger maintenant ?.....

Heureusement pour notre apprenti chasseur, il réussit à réunir les morceaux du gorille non carbonisé et s'offrit un festin assez conséquent. Une fois rassasié il prit des branches par milliers et les déposa en forme de cercle d'une centaine de mètre de diamètre.

"Lypso" - Maintenant si un monstre vient durant mon sommeil, il fera craquer ces branches et je l'entendrai venir, je peux dormir tranquillement. ZZZzzzZZZzzz

Le lendemain matin Lypso se leva en sursaut, réveillé par des craquements de branches. A peine fut-il debout qu’une boule de feu se dirigea droit sur lui. Il l’esquiva en sautant puis fonça vers l’endroit d’où elle venait tout en se transformant en super sayen. Il vit une chose dans un buisson et l’attaqua avec un coup de poing, une femme sortie du buisson et bloqua le coup à l’aide de son avant bras. L’onde de choc qui émana fit trembler les arbres aux alentours.

"Lypso" - Un être humain !?
"Femme" - Mais qui es-tu ?


Lypso se dé transforma et suivit cette femme jusqu'à un petit campement individuel. Ils mangèrent ensemble tout en discutant.

"Femme" - Je me nomme Ajiu. Je suis une fille du clan des Caaji. Que fais-tu sur cette planète toute seule ?
"Lypso" - Je suis venu m'entraîner. Toi aussi tu es seule, pourquoi es-tu la ? Tu cherches également Hotaru ?
"Ajiu" - Qui ça ? Non je suis là car tous les dix ans, des créatures très puissantes émergent des entrailles de la terre. Notre clan est composé exclusivement de femmes, donc afin de gagner le respect des clans d'homme, nous devons montrer notre valeur. Et pour éviter qu'on ne se batte entre clans, tous les dix ans 5 de nos meilleures combattantes sont choisis pour venir sur cette planète et ramener la tête du grand Brum. Nous prouvons ainsi notre force sans blesser les clans voisins. Cela fait quatre décennies consécutives qu'aucun des nôtres arrivent à tuer le Brum. Il faut à tout prix que je réussisse pour rendre sa fierté à mon clan !
"Lypso" - Je vois, et ces monstres ne sont là que dix jours c'est ça ? Je vois pourquoi Cloud voulait que je parte immédiatement, il savait que la chasse allait commencer... Très bien, comme de toute manière je dois rester encore neuf jours ici, je t'aiderai à tuer ce Brum, sa me fera un très bon entraînement !
"Ajiu" - Merci beaucoup !
"Lypso" - Mais tu ne m'as pas dit que vous deviez être cinq à combattre ?
"Ajiu" - Si, mais cette année je suis la seule à avoir pu venir, comme nous avons perdu toute crédibilité au près des autres clans nous avons du quitter la planète ont nous vivions et nous n'avons toujours pas trouvé d'endroits pour nous installer. Les autres guerrières sont donc resté avec le clan pour ne pas qu'il se fasse attaquer. Il me faut sa tête !
"Lypso" ( réfléchissant ) - Mmmmh..... J'ai peut-être un endroit où vous pourriez aller, mais il faudra d'abord livrer un rude combat. Je vis sur la planète Végéta, mais nous serons attaquer d'ici un peu moins d'un mois par un peuple assez puissants. C'est la raison pour laquelle je veux m'entraîner, si vous nous aidez à vaincre, vous pourrez vivre avec nous sur notre planète, quand dis-tu ?
"Ajiu" - Je vais envoyer le message au reste du clan pour leur proposer.
"Lypso" - Mais dis-moi, pourquoi vouloir cette tête si de toute manière vous avez quitté votre planète ?
"Ajiu" - Cela fait quarante ans que nous ne réussissons plus, ce n'est plus une question d'imposer le respect. Si nous chassons encore une fois ce n'est que pour nous ! Nous sommes un clan fier il nous faut cette tête pour regagner notre dignité nous prouver à nous mêmes que nous sommes toujours capable de tuer un Brum.
"Lypso" - Un clan fier hein ? Nos deux peuples s'entendront parfaitement dans ce cas !


Ajiu envoya le message de Lypso. En attendant la réponse du clan Caaji, Lypso lui expliqua qui était les Ophiolites et pourquoi ils attaqueraient la planète dans presque un mois.

"Ajiu" - Je vois, ils veulent des boules magiques que vous avez réunies, mais comme vous les avez utilisé et que vous ne les avez plus, ils vont sûrement vouloir tous vous tuer jusqu'au dernier pour se venger....
"Lypso" - Oui c'est ça. Mais nous avons un très puissant bouclier autour de la planète. Les Ophiolites seront obligées de laisser les plus puissants des leurs à l'écart pour maintenir le champ de force ouvert. Nous avons donc toutes nos chances !


Bip Bip Bip.

"Ajiu" - C'est la réponse ! Elles sont d'accord ! Génial ! De toute façon nous aimons nous battre, et puis c'est un bon moyen pour gagner le respect de tout les habitants de ta planète dès le début, venir en sauveurs !
"Lypso" - C'est parfait, allons vite tuer ce Brum alors, ce sera déjà ça de fait.

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Mar 9 Déc - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 15 Nov - 17:38

Les deux compagnons se mirent donc en route. Après deux heures sans croiser le moindre monstre, ils commençaient à se poser des questions. Que se passait-il ? Ils arrivèrent dans une zone montagneuse. C'est alors qu'un homme sortit de derrière un rocher en fonçant sur Lypso. Ce dernier fut surpris et se prit un coup de poing et pleine mâchoire, suivis d'un coup de genou dans l'estomac. Puis l'homme lui envoya plusieurs dizaines de coups pour fini par l'envoya à travers plusieurs roches.

"Ajiu" ( dans une colère noire ) - Vous.... Je comprends tout maintenant. C'est pour ça que depuis plusieurs décennies nos ancêtres ne rapportaient plus la tête. Je ne vous pardonnerais jamais !!!

Lypso sortit du tas de gravas avec quelques égratignures par si par là. Il s'avança tranquillement vers celui qui venait de l'attaquer. Puis il se tourna vers Ajiu.

"Lypso" - Qui est-il ? Je n'ai pas tout suivis...
"Ajiu" - C'est un des hommes du plus puissant clan de notre planète, ils rêvaient de nous voir partir depuis toujours. C'est certainement eux qui ont empêchés mon clan de ramener la tête les chasses précédentes.
"Homme" - C'est exact ! Et comme nous avons tués toutes les guerrières à chaque chasses, vous ne pouviez savoir que c'était nous, puisqu'il n'y avait plus de témoins. Hahahaha !
"Lypso" - Tu mérites donc de mourir. Tu vas regretter de m'avoir attaqué tout a l'heure !


Lypso augmenta son énergie progressivement, mais juste avant qu'il n'atteigne le stade de super sayen, Ajiu lui adressa la parole.

"Ajiu" ( toujours dans la même colère ) - Lypso, laisses-le moi ! Je dois venger mon clan, je vais l'éclater.

Lypso rebaissa son énergie et alla à quelques dizaines de mètres afin de ne pas gêner le combat. Il savait qu'il ne devait pas intervenir, c'était une question d'honneur, et le sayen comprennent ces choses mieux que personne. Ajiu se concentra et une aura aussi noire que sa colère l'engloba.

"Lypso" ( pensant ) - Elle est presque plus forte que moi.... Vu la puissance des coups de son adversaires, elle ne devrait avoir aucun mal à gagner. Ce qui veut dire que cet homme n'est pas seul. Son clan n'aurait pas envoyé un minable comme lui seul contre cinq combattantes... Et puis toutes les créatures de la planète semblent avoir étaient éliminées, il n'y serait pas parvenu seul. Les autres doivent être beaucoup plus puissant.... Il va falloir rester sur nos gardes.
"Ajiu" ( à son adversaire ) - Il ne me faudra pas plus de trente secondes pour te tuer.
"Homme" - C'est ce que tu....


L'homme n'eut pas le temps de finir, il se prit un terrible coup de poing au visage, ce qui le propulsa en arrière a une vitesse folle. Ajiu rattrapa son adversaire et le stoppa à l'aide d'un puissant coup de pied dans le bras gauche, qu'elle brisa facilement. Elle décida alors de le prendre par la jambe et de le lancer a une quinzaine de mètre au dessus du sol, puis elle tendit sa main derrière elle et une lueur se mit a briller.


"Ajiu" - Crève !!!! AAAAAAHHHHHH !!!!
"Homme" - NNNNNOOOOOOoooooonnnnnnn........


La vague déferlante le désintégra entièrement. La puissance d'Ajiu baissa très nettement après cette attaque. Lypso alla chercher son amie à toute vitesse, il savait que le combat attirerait assez vite les acolytes de cet homme. Mais quand il fut au côté d'Ajiu il remarqua qu'il était déjà trop tard. Un autre homme était là, près à les tuer tout les deux. Lypso remarqua qu'Ajiu était trop essoufflée après sa dernière attaque pour vaincre cet homme.

"Lypso" - A mon tour cette fois, Ajiu cette fois c'est toi qui regarde.
"Homme" - Ne sous-estime pas les Nimak ! Je veux vous tuer en même temps, pas de faux-fuyant !
"Lypso" - Tu auras déjà assez à faire avec moi. ( pensant ) Il cache sa force, il ce peut qu'il soit bien plus fort que moi si c'est lui qui a abattu tous les monstres...



Le Nimak et Lypso augmentèrent leurs forces en même temps. Ils étaient aussi fort l'un que l'autre, mais Lypso n'était pas transformé. Le combat commença et les deux adversaires foncèrent l'un sur l'autre. Le Nimak tenta de donner un coup de poing au sayen, mais ce dernier fit un salto au-dessus de son adversaire et, en retombant, pris appuie sur le sol pour se projeter le genou en avant vers son adversaire. Il le frappa en pleine nuque et l'envoya à terre. L'homme en tombant mis ces deux mains sur le sol et frappa Lypso avec sa jambe, l'envoyant également par terre. Le Nimak se releva le premier et envoya un rayon d'énergie sur le sayen, qui eut à peine le temps d'esquiver. Mais il ne pu esquiver la charge qui suivit et se prit un coup de coude en pleine côte suivis d'un coup de poing dans la mâchoire, puis l'ennemi lui attrapa la tête et l'éclata sur son genou. Lypso saignait du front et il se prit un coup de pied qui l'envoya à nouveau dans les rochers. Mais le Nimak ne s'arrêta pas là, il concentra sa force et lança des dizaines de boules de feux en direction des gravas.

"Ajiu" - Tu... tu es un monstre ! Je vais te tuer !!!
"Nimak" - Si tu tiens à mourir !
"Lypso" ( criant ) - Et moi ? Fini d'abord ton combat contre moi, maintenant que j'ai vu ta force, je vais pouvoir me battre sérieusement.
"Nimak" - Quel bluff pathétique, et même si tu en avais gardé sous la pédale, moi aussi je m'échauffais juste. Hé hé hé.
"Ajiu" - Les deux bluffs ? Ou bien ils sont vraiment capables d'augmenter encore leurs forces ?
"Lypso" - Je sais que tu ne te battais pas sérieusement, mais j'ai évalué ta vraie puissance, tu ne peux pas me battre.
"Nimak" ( très inquiet ) - Même si tu dit vrai, les quatre autres mercenaires de mon clan qui sont sur cette île vont bientôt arriver, tu fera moins le malin ils sont super forts ! Tu ne pourras rien contre eux, ta fin approche.
"Lypso" ( fermant les yeux ) - C'est vrai je sens de grandes puissances qui approchent. Bien je vais te tuer tout de suite comme ça nous partirons avant qu'ils n'arrivent.
"Nimak" - Tu ne me tueras jamais !!!!


Le Nimak tenta de s'échapper par la voie des aires. Lypso se transforma en super sayen et lui envoya un Javelot Riot pas très puissant et plutôt lent. Puis sa main droite s'entoura de flammes noires et dans sa main gauche une lueur apparut. Le Nimak s'arrêta pour renvoyer la boule, mais lorsqu'elle fut a deux mètres de lui, Lypso lança un rayon dans son Javelot Riot à l'aide de sa main gauche, se qui créa une petite explosion devant l'ennemi. Le sayen traversa l'explosion la main en avant, le Nimak n'eut rien le temps de voir, il se prit le Heat Phalanx de plein fouet et mourut sur le coup. Lypso vola à toute vitesse vers Ajiu et l'emmena loin d'ici en volant. Ils s'arrêtèrent dans une petite grotte loin de leurs combats.

"Lypso" ( content ) - Il en reste donc quatre et les plus forts ! Parfait !

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Ven 21 Nov - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Ven 21 Nov - 14:23

Chapitre 23 : Le secret d'Ajiu


Les deux compères se reposèrent le reste de la journée. Le lendemain matin, huit jours afin la fin de la chasse, Lypso et Ajiu partirent à la recherche des soldats du clan Nimak. S'ils sont venus pour tuer Ajiu, ils doivent très certainement avoir capturé le Brum, puisque c'est ce qu'elle est venu chercher. Les grandes puissances de la planète étaient toutes groupées, que se soit des meutes de monstres ou les soldats. Il n'y avait qu'un seul esprit isolé. Il était très puissant, mais pas imbattable.

"Lypso" - Allons voir, avec de la chance ce sera l'un des mercenaires et nous pourrons le vaincre. Ajiu, tu possèdes une grande force, mais tu t'épuise trop vite après un combat, il vaudrait mieux que tu évites de te battre tant que c'est possible, réserve toi au cas où.
"Ajiu" ( hésitante ) - Mmmmh, je comprends.... C'est d'accord, mais si je vois que tu as dû mal j'interviendrais.


Ils arrivèrent bientôt devant leur cible. Ce dernier remarqua leurs arriver, non grâce à la force de ses ennemis, car un Nimak n'est pas capable de sentir les esprits, mais grâce à un ciel bien dégagé. Lypso se posa a cinq mètre de son adversaire, tandis qu'Ajiu pris du recule pour ne pas gêner.

"Nimak" - Deux humains, c'est donc vous qui avez tué Kiela. Il nous a dit que vous étiez fort, mais que nous n'aurons pas de mal à vous abattre.
"Lypso" ( surpris ) - Il vous l'a dit !?
"Nimak" - Oui, nous communiquons à distance grâce à un petit appareil dissimulé dans l'oreille.
"Lypso" - Je vois, donc tes petits camarades savent déjà que nous sommes là.... C'est embêtant.
"Nimak" - Ne t'inquiète pas, moi, Guilan, je te tuerai sans l'aide de personne. Et je vais t'en donner la preuve. J'ai appris que tu repérais les forces, alors tu remarqueras qu'aucun des trois autres soldats ne se dirigent par ici, ils savent que je peux vous tuer tous les deux seul !
"Lypso" ( rassuré ) - Très bien, alors fini de bavarder, battons-nous !


Lypso se transforma en super sayen et libéra toute sa force. La puissance qu'il dégageait créa un souffle qui souffla toute les roches à proximité. Guilan n'avait quant à lui pas bougé d'un millimètre et se tenait les bras croisés. Lypso prit sa comme un insulte et fonça sur son adversaire. Arrivé devant lui, il tenta de lui donner plusieurs coups, mais son adversaire esquivait tout en gardant ses bras toujours croisés.

"Guilan" ( tout en continuant d'esquiver ) - C'est tout ? Je vais te montrer comment taper. HHHHAAAAAA !!!!

Guilan décroisa ses bras et frappa le sayen au visage si fort qu'il fut projeté plusieurs dizaine de mètre en arrière. Il se releva difficilement avec une goutte de sang qui coulait du coin de sa lèvre.

"Lypso" - Je ne comprends pas, sa puissance est bien moins élevée que la mienne, comment a-t-il pu me faire si mal !?

Le sayen répartit à l'attaque il courut vers son adversaire en lui lançant une boule d'énergie. Ce dernier sauta pour esquiver, à ce moment, Lypso qui était également en l'air, lança une vague déferlante vers l'arrière afin de prendre de la vitesse. Il fonça à toute allure sur Guilan, le genou en avant, et lui écrasa le visage très violemment. Le Nimak s'écrasa au sol dans un bruit effroyable. Il se releva sans trop de mal, son nez saignait. Il passa son doigt sous son nez et regarda son sang avec colère. Lorsqu'il releva la tête, Lypso lui envoya un puissant Shinioza qu'il avait eut tout le temps de faire. L'explosion creusa un énorme cratère. Le Nimak en sortit toucher, mais sans plus.

"Lypso" ( totalement déstabilisé ) - Mais comment ? Comment a-t-il fait ??? Sa puissance n'est pas très grande, il aurait dût mourir !!! A moins que... Non ce n'est pas vrai...
"Guilan" - Tiens tu as enfin compris, je cache ma force. Je sais que tu peux l'évaluer, alors je ne la monte qu'un bref instant pour t'attaquer ou pour parer une attaque, ainsi tu ne peux pas la repérer ! Tu t'es fais avoir, mais je n'ai plus envie de jouer, finissons-en ! HHHAAAAAAAA !!!!!!


Le Nimak révéla sa véritable force. Elle était bien supérieur à celle de Lypso, le sayen n'avait plus aucune chance.

"Ajiu" - Je dois aller l'aider, il va mourir !

Elle se précipita vers Lypso, mais le Nimak arriva avant elle, et passa le sayen à tabac. Ajiu voulut l'arrêter en donnant un coup de poing à Guilan, mais ce dernier esquiva et frappa violemment la jeune femme qui tomba au sol. Puis il s'envola à une trentaine de mètres du sol, la main dirigée vers le sol. Une lueur commença à l'envelopper, et une boule de feu se forma dans sa main.

"Guilan" - Je vais en finir avec vous, adieu !!!
"Lypso" ( pensant en regardant Ajiu ) - Je dois faire quelques chose pour la sauver !!! HHHAAAAA !!!
!

L'immense boule de feu se dirigeait à toute vitesse vers nos deux amis, quand elle fut à deux mètres d'eux, Lypso envoya un Shinioza à bout portant afin de faire exploser l'attaque. La déflagration souffla tout sur un rayon de deux cents mètres. Guilan partit pour ne pas être blessé dedans, persuadé qu'il ne verrait plus jamais Ajiu ou Lypso. Mais l'attaque du sayen avait permis à Ajiu de ne pas être trop blessé. Elle attrapa Lypso qui était presque mort et l'emmena à l'abri. Elle le déposa sur un lit conçut à la va-vite et partit chercher de quoi le nourrir. Il resta allongé durant sept jours et huit nuits. A son réveil, Ajiu n'était pas là. Il était seul dans un petit abri sous-terrain qui devait avoir plus de cent ans. Certainement la base des Caaji durant les chasses. Les Nimaks n'en connaissaient pas l'existence. Plusieurs rapports sur les dernières chasses étaient posés sur une table. Lypso en attrapa quelques uns et les lu en attendant le retour d'Ajiu. Elle arriva une heure plus tard.

"Ajiu" ( agréablement surprise ) - Tu es enfin réveillé ! Tu m'as fait peur....
"Lypso" ( triste ) - Je suis désolé, c'est le dixième jours, on doit absolument tuer le Brum aujourd'hui, tu as perdu du temps à t'occuper de moi...
"Ajiu" ( avec un grand sourire ) - Je n'ai pas vraiment perdu mon temps ! J'ai trouvé l'endroit où il cache le monstre, et j'ai même éliminé l'un des soldats !
"Lypso" ( pensant ) - Alors la grande force que j'ai sentit il y a trois jours était bien la sienne... Je vois, ce médicament dois être très efficace.... ( à haute voix ) Alors partons tout de suite à leur rencontre, on les aura cette fois je te le promets !
"Ajiu" - C'est partit !


Ajiu partit vers le repère des Nimak suivit par Lypso. Ils arrivèrent devant une grotte qui devait faire dans les cinquante mètres de haut et le double en longueur et en largeur. L'entré était surveillé par Guilan et un autre Nimak tout aussi fort. Mais le plus puissant du clan était resté à l'intérieur.

"Guilan" - Je suis très surpris de te voir encore en vie, mais cette fois il n'y aura pas de miracle. ( pointant l'autre Nimak du doigt ) Tum que tu vois là est aussi fort que moi ! Et notre chef est beaucoup plus puissant que nous deux réunis.
"Ajiu" - Alors pourquoi se cache-t-il !?
"Tum" - Nous savons que vous êtes censé être cinq combattantes, et comme nous n'avons trouvé que toi il est probable que vous venez juste pour faire diversion afin que les quatre autres essayent de tué le Brum. C'est pourquoi notre chef est resté avec le monstre, votre plan tombe à l'eau !
"Lypso" ( pensant ) - Tant mieux, à deux contre deux on est sûr de gagner... ( à Ajiu ) Je te laisse Tum, tu ne devrais avoir aucun mal à le battre d'après les rapports que j'ai lu ! Moi j'ai une revanche à prendre sur Guilan !
"Ajiu" ( gênée ) - Quoi ? Tu les as lu ? Désolée de ne pas t'en avoir parlé plutôt, mais je ne dois libérer ma vraie force que contre le Brum normalement, je ne pensais pas qu'on en aurait besoin avant...
"Tum" - De quoi parlez-vous !? Ta vraie force ?
"Lypso" - Oui, les Caaji choisit pour la chasse prennent une pilule spécial durant les cinq années qui précèdent l'ouverture. Ce médicament stop leur énergie et la met de côté. Et grâce à une autre pilule elles peuvent libérer d'un coup toutes l'énergie emmagasinée. C'est bien ça ?
"Ajiu" - Oui enfin à la différence qu'il existe plusieurs pilules afin de libérer plus ou moins d'énergie, la finale n'est autorisée que contre le Brum. Mais je n'en aurais pas besoin contre eux.
"Guilan" - Quelle farce ! Commençons pour en finir rapidement.


Guilan se mit en face de Lypso. Ce dernier se transforma en super sayen et augmenta sa puissance au maximum.

"Lypso" ( pensant ) Parfait, il est trop sûr de lui, je vais pouvoir le massacrer !


Guilan fonça sur son adversaire et tenta de lui donner un coup de poing, mais Lypso le para en attrapa la main de son adversaire et contrattaqua aussi sec en lui donnant un coup de genou dans l'abdomen. Puis il attrapa le reste du bras de Guilan et l'envoya violemment râper le sol sur plus de vingt mètres. Le sayen lui envoya ensuite un très puissant Javelot Riot. Le Nimak se le prit de plein fouet. Lypso enchaîna par plusieurs boules de feus pour finir par un nouveau Javelot Riot tout aussi puissant que le premier. Après tant effort le sayen était un peu épuisé, mais son adversaire était, lui, couvert de blessures relativement importantes. Il était fou de rage.

"Guilan" - Comment !? Comment as-tu trouvé le temps de te soigner et d'acquérir une telle puissance !?
"Lypso" - Nous les sayens sommes faits pour le combat, notre corps se régénère vite, et de plus, nous devenons plus puissants à chaque fois que nous frôlons la mort !
"Guilan" ( fou de rage ) - MAIS JE SUIS TOUJOURS LE PLUS FOOOOORRRRTT !!!!!!
"Lypso" - Oui, mais tu as était trop imprudent, et maintenant que t'as puissance à bien diminué, je suis le plus puissant de nous deux.
"Guilan" - C'EST FAUX !!! HHHHHHHHAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!

Guilan réunit toutes ses forces et lança une énorme boule d'énergie sur le sayen.

"Lypso" ( avec un sourire au coin de la bouche ) - Pfff, tu vas voir ! HEAT PHALANX !!!

Lypso mit toute sa force dans sa main droite et fonça droit sur la boule. Il l'a frappa si fort qu'elle retourna à toute vitesse sur le Nimak. Ce dernier n'eut pas le temps ni la force d'esquiver. Il fut réduit en poussière en un instant. Le sayen alla devant la grotte, et Ajiu se posa à côté de lui, elle en avait fini avec l'autre Nimak très facilement. Ils entrèrent dans la grotte et s'enfoncèrent un peu. Un homme se tenait debout devant une porte qui devait certainement mener au Brum. Cet homme était différent des autres, sa puissance était incomparable à la leurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Ven 21 Nov - 14:26

"Ajiu" - Bien, on y est. Plus qu'un seul ennemi et je pourrais regagner la fierté de mon clan !
"Nimak" - Pffff, et tu y crois ? Je me présente je suis Abellu, je suis l'un des plus forts de mon clan. Votre vie va s'arrêter ici.


A peine eut-il prononcé ces mots, qu'il apparut devant Ajiu et l'envoya contre la paroi de la grotte en un seul coup de pied. Lypso se transforma et fonça sur son adversaire. Il lui décocha un puissant Heat Phalanx, mais Abellu le stoppa avec le plat du pied et les bras croisés. Les mains du sayens restèrent entourées de flammes noires et il tenta à plusieurs reprises de toucher son adversaire. Mais ce dernier rester les bras croisés et arrêtait tout avec les pieds.

"Abellu" - Déjà fatigué ? Et dire que vous avez tués cinq hommes de mon clan, il n'était vraiment pas digne, vous avez bien fait de les éliminer.
"Lypso" ( très épuisé ) - Peuf ! Peuf ! C'est pas vrai... Il...Il est trop fort !


Le sayen tomba sur les genoux et se pris un coup de pied qui le fit s'écrasa contre une paroi, il tomba sur le sol, ses cheveux étaient de nouveau noirs. A ce moment, Ajiu fonça sur le Nimak et tenta de lui donner un puissant coup de poing. Mais Abellu esquiva en se penchant un peu, et la frappa à l'estomac avec le pied, le tout sans décroisé les bras. Ajiu se tenait le ventre des deux mains et crachait du sang.

"Abellu" - J'ai entendu que tu pouvais énormément augmenter ton énergie, alors qu'attends-tu ?
"Ajiu" - Argh....Je...Je
"Abellu" ( l'interrompant ) - Oh pardon, tu l'as peut-être déjà fait... Si c'est le cas je m'excuse, tu fais de ton mieux...
"Ajiu" - Ce...type... Je suis presque à fond, je n'ai pas le droit d'utiliser la dernière pilule, et de toute façon sa ne servirait à rien.
"Abellu" - Si tu n'es pas capable de faire mieux, je vais te tuer.


Abellu se prit une boule de feu dans le dos. C'était Lypso qui c'était relevait et qui avait attaqué de toutes ses forces. Mais le Nimak avait à peine une petite égratignure.


"Lypso" ( à bout de force ) - Maintenant fait ce que tu veux de moi, je n'ai plus du tout de force...
"Abellu" - Parfait alors meurt !


Il frappa Ajiu du pied en direction de Lypso. Les deux s'entrechoquèrent et étaient grièvement blessée. Abellu décroisa enfin les bras et lança une boule d'énergie en direction de nos deux amis.

"Lypso" - C'est la fin....

Mais une fois à quelques mètres, la boule changea subitement de direction. Un homme venez de la déviée rien qu'avec l'énergie qui émanait de son corps. Lypso, trop fatigué avait du mal à distinguer ce nouvel arrivant. Il se tenait debout devant le sayen et la Caaji.

"Abellu" ( surpris ) - T'es qui toi !?
"???" ( à Lypso ) - Depuis une minute, cela fait pile dix jours que je t'ai dit de survivre. Tu as réussi, et puis je t'es vu, tu te bats bien. Tu as donc le droit de devenir mon élève.
"Lypso" ( le reconnaissant ) - Ho...Hotaru ???
"Abellu" - Ha ha ha ! Lui ? Ton élève ? Je ne sais pas qui tu es, mais tu sera bientôt un homme mort !
"Hotaru" - Je ne laisserais pas un de mes élèves perdre contre quelque d'aussi faible.


Abellu, fou de rage, libéra toute son énergie. Il était au moins dix fois plus fort que Lypso. Mais Hotaru soufflait d'ennui. Il disparut pour réapparaître devant le Nimak, et en un seul coup de poing, le transperça. Abellu tomba à terre, mort. Hotaru sortit deux senzus de sa poche, apparemment lui aussi possédait un arbre. Lypso et Ajiu furent totalement guérit. Hotaru fut un peu surpris et dit à Lypso.


"Hotaru" - Tu es bien un sayen, ta force à encore augmenter. Je le sais parce que Cloud aussi à des cellules sayens, c'est très pratique.
"Lypso" Hé hé. Vous êtes très fort. Merci beaucoup.
"Hotaru" - Si tu veux me remercier devient mon meilleur élève. En attendant, Ajiu, va tuer le Brum, il t'attend.
"Ajiu" - J'y vais !
"Lypso" - Je viens avec toi !
"Hotaru" - Non, toi tu restes ici. Elle doit le vaincre seule tu as déjà oublié ?


Ajiu mangea la dernière pilule. Elle dégageait à présent une énorme puissance.

"Lypso" - Waouh, t'as bien caché ton jeu, t'es beaucoup plus forte que moi !
"Ajiu" - Merci, bon j'y vais je reviens vite !


Elle leva le pouce dans la direction de Lypso et de son, nouveau mentor, puis partit de l'autre côté de la grande porte. Après une heure, elle ressortit blessé, en traînant une tête de monstre sur le sol. Ils rentrèrent tout les trois chez Hotaru. Le lendemain matin, la terre était de nouveau paisible et toutes les traces de combats avaient disparus. La chasse était finie. Ajiu envoya un message à son clan pour leur raconter se qui c'était passé. Elles vinrent la chercher une heure plus tard.

"Ajiu" - Donc tu restes ici Lypso c'est ça ?
"Lypso" - Oui, il me reste vingt jours pour m'entraîner ! Par vers la planète Végéta, ( lui tendant un papier ) Voilà les coordonnées. Expliques leurs pourquoi vous venez sur la planète, ils t'accueilleront.
"Ajiu" - Merci encore, à dans vingt jours alors, entraîne toi bien et devient plus puissant que moi !
"Lypso" ( avec un clin d'œil ) - J'en ai bien l'intention.


Ajiu et son clan quittèrent la plante et partirent pour la Nouvelle Végéta. Quant à Lypso il allait enfin commencer son terrible entraînement.

"Lypso" ( serrant le poing et regardant le ciel ) - Ikari, tu as dû déjà bien progresser, je vais travailler dur et ensemble nous repousserons les Ophiolites !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Ven 27 Mar - 13:38

Chapitre 24 : Une question d'honneur !

Les jours continuèrent de défiler, chacun peaufinaient au mieux son entraînement. Sur la planète Végéta, les radars avaient enfin réussis à repérer avec précisions les vaisseaux Ophiolites, ils arriveraient dans exactement six jours. Non loin de la planète, sur une petite lune, un guerrier couvert de blessures se tenait debout. C'était Ikari, il se concentrait et fit apparaître un rasengan bleu dans sa main droite. En faisant cette boule, son énergie baissa énormément. En face de lui, à une trentaine de mètres, Cloud préparait une terrible boule de feu d'une dizaine de mètres de diamètre.

"Cloud" - Tu es prêt !? Je vais te lancer cette boule à pleine puissance, repousse la !
"Ikari" - Pfffff ! Trop facile !


Cloud lança l'attaque droit sur le sayen. Ce dernier fonça dessus en tenant le rasengan devant lui. L'impact fut d'une extrême violence et l'explosion qui s'en suivit endommagea tellement la lune, que sa taille se mit à diminuer, elle n'allait pas tarder a disparaître.

"Cloud" - Zut c'était peut-être un peu fort... Ikari, vite, retournons sur la planète !
"Ikari" ( à bout de souffle ) - Aucune objection !


Ils rentrèrent dans leur vaisseau et décollèrent sans tarder. La lune explosa quelques minutes plus tard et comme elle était très petite, la déflagration n'atteignit pas la planète Végéta.

"Ikari" - Merci, cette attaque est vraiment trop, j'ai hâte de voir la tête de Lypso quand il verra ça ! Maintenant, qu'est-ce qu'on va faire ?
"Cloud" ( à voix basse, pensif ) - Elles doivent être arrivées depuis un moment...
"Ikari" - Hein ? De qui parles-tu ?
"Cloud" ( reprenant ses esprits ) - Euh non, rien. Tu verras bien, en attendant reposes-toi.
"Ikari" - Bon très bien, je suis crevé de toute façon !


Le sayen s'écroula dans un des lits du vaisseau et s'endormit instantanément. Une fois arrivé sur la planète Végéta, Cloud prit Ikari qui dormait toujours, et l'emmena chez Harios.

"Harios" - Nous avons fini de construire la maison d'Ikari tu sais !
"Cloud" ( d'un ton sérieux ) - Oui, mais je dois te parler, puis-je laisser Ikari chez toi en attendant ?
"Harios" ( inquiet ) - D'accord...


Ils déposèrent Ikari dans une chambre puis allèrent faire un tour.

"Cloud" - Je suppose qu'Ajiu et son clan sont déjà arrivé ?
"Harios" - Oui en effet, mais comment les connais-tu ? Tu n'es pas revenu sur cette planète depuis trois semaines.
"Cloud" - Je vais tout te dire, ne dit rien a Ikari.
"Harios" - D'accord, raconte moi.
"Cloud" - Pendant les dix premiers jours d'entraînement je me suis absenté de temps en temps. Je suis allez voir Hotaru, l'homme qui entraîne actuellement Lypso, je pense qu'Ajiu vous l'a dit. Je suis donc allez le voir, nous sommes partis en direction des Ophiolites sans se faire repérer. Nous avons pu estimer leurs forces et l'issue de la guerre est certaine. Vous allez gagner.
"Harios" ( très heureux ) - C'est vrai !? tu en es sûr ?
"Cloud" ( toujours très sérieux) - Mais je ne peux pas dire le nombre de guerriers qui mourront... Il vous faudra donc l'aide des Dragon Ball pour tous les ressusciter.
"Harios" - Ce n'est pas un problème nous les avons déjà réunis une fois ! Nous recommencerons
"Cloud" - Ce ne sera pas si simple cette fois, les Ophiolites ont trouvés une boules, ils savent que vous les avez utilisées. Et pendant que vous vous entraînez et que vous les combattraient, ils en réuniront le plus possible.
"Harios" - Une diversion c'est ça...
"Cloud" - Oui. Il vous faudra donc arracher des boules des griffes de plusieurs Ophiolites guerriers et sans doute de noble également.
"Harios" - Je comprends, mais pourquoi cacher tout ça à Ikari ?
"Cloud" - Tu peux tout lui raconter, c'est autre chose que je ne veux pas que tu lui dises.
"Harios" - Encore autre chose ?
"Cloud" - Afin de le préparer à affronter des nobles, Hotaru va garder Lypso. Il ne sera pas là pendant la guerre.
"Harios" ( choqué ) - Quoi !? Et Lypso a accepté ça !?
"Cloud" - Bien sûr que non. Hotaru ne lui dira qu'au dernier moment. Et il l'empêchera de partir par la force.
"Harios" - Mais.... tu ne peux rien y faire ?
"Cloud" - Ne t'inquiètes pas. Il sera vite de retour. Mais plus important, il va falloir que tu formes des groupes de combats, je t'ai fait les listes, chacune de ses listes est composées de dix noms qui formera un groupe. Envoies-les s'entrainer aux endroits qui sont au dos de chaque feuille.
"Harios" - Si tu penses que ça peut nous aider, je n'y vois pas d'objection.
"Cloud" - Et pas un mot a Ikari, il ne doit pas savoir où sont les autres sayens, il ne doit surtout pas aller les voirs compris ?
"Harios" - Je ne vois pas pourquoi tu y tiens tant, mais je te fais confiance.


Ils se séparèrent. Cloud retourna à la maison d'Harios et alla réveiller Ikari qui dormait toujours... . Une heure plus tard, Harios revint accompagné d'Ajiu et de quelques autres guerrières de son clan. Ils se présentèrent les uns aux autres, puis Harios partit prévenir toute la population que la chasse aux boules de cristal allez bientôt recommencer.

"Ikari" - Alors comme ça tu as vu Lypso ?
"Ajiu" - Oui, il est assez fort, en tout cas bien plus que la plupart des habitants de cette planète ! Lorsque j'étais avec lui, il est tombé dans le coma pendant un long moment, il a beaucoup parlé de toi inconsciemment. Tu comptes beaucoup pour lui. Mais il disait surtout qu'il devait à tout prix te battre... Ce sera facile, tu n'as pas l'air très fort !
"Cloud" - Alors parfait, battez-vous.
"Ajiu et Lypso" - Quoi !?
"Cloud" - Battez-vous, je veux voir à quel point tu as progressé Ikari. Ajiu était plus forte que Lypso, si tu la bats, cela montrera que tu as bien progressé. Quand à toi Ajiu, cela te permettra de prouver que ton peuple est fort aux yeux des quelques sayens qui vu jugent encore comme des faibles. Vous y gagnerez tous les deux, alors qu'en dites-vous ?
"Ajiu" - Avec plaisir !
"Ikari" - Sans problème, enfin un adversaire pour passer à la pratique. ( s'adressant à Ajiu ) Ne t'inquiètes pas, je ne pratiquerais pas le rasengan sur toi, je ne veux pas te tuer.
"Ajiu" - Le quoi ? De toute façon, tu n'as aucune chance. Allez, commençons !

Ikari se transforma en super sayen, il dégageait une force prodigieuse. Ajiu se jeta sur lui et le combat commença avec beaucoup de violences. Les coups pleuvaient et les deux protagonistes en prenaient et en donnaient autant. Petit a petit Ajiu pris le dessus, et envoya le sayen s'écraser sur une colline. Elle tendit sa main en direction du cratère et balança une puissante boule de feu qui dévasta ce qu'il restait de la colline. Quelques secondes plus tard, Ikari sortit des décombres, le corps parsemé de quelques égratignures. Il était très calme.

"Ikari" - Tu es très forte, mais tu utilises tes pouvoirs n'importent comment ! Enfin ce n'est pas grave,de toute façon je suis BEAUCOUP plus fort que toi, c'est évident.
"Ajiu" - Quoi !? Tu te moques de moi ? Pour l'instant tu n'as pas montré grand chose d'impressionnant, alors ne fait pas le malin !
"Ikari" - Très bien, alors passons aux choses sérieuses.


Le petit sourire d'Ikari disparu, suivie de tout son corps. Il réapparut en donnant un coup de poing dans l'estomac d'Ajiu. Cette dernière cracha un flot de sang en reculant, et resta pliée en deux, les mains contre le ventre. Elle releva vite les yeux mais son adversaire avait a nouveau disparut. Elle fut projetée violemment au loin par un coup de pied dans le dos, elle retomba debout, son sourire avait également disparu.

"Ikari" ( souriant a nouveau ) - Tu vas enfin de battre sérieusement ! C'est pas trop tôt.
"Ajiu" - Tu vas bientôt regretter de m'avoir provoquée.


Ajiu regarda autour d'elle, plusieurs dizaines de personnes étaient là, à regarder leur combat. C'était le moment ou jamais de montrer la force de son peuple, cette fois, elle devait y aller à fond. Elle concentra toute son énergie et repartit aussitôt à l'assaut. Elle décocha un coup dans la mâchoire du sayen, qui le lui rendit aussi sec. Les deux combattants se rendaient coups pour coups. Ikari s'envola tout à coup à plusieurs dizaines de mètres, puis redescendit vers son adversaire en piquet. Mais a trois mètres du sol, le sayen disparu pour réapparaître à droite d'Ajiu, le pied en avant. Elle se le pris dans les côtes et fut projetée en direction d'une maison. Ikari arrêta la course de son adversaire en venant par le haut et en lui donnant un coup de genou dans le ventre. Ajiu contre-attaqua en lui donnant une dizaines de coups de poings en pleine face, le dernier fut d'une telle violence qu'Ikari valsa dans les airs. La Caaji le poursuivit et le fit s'écraser en lui donnant un coup avec les deux mains jointes. Le choc fit se lever un écran de fumée, et lorsqu'il disparut, Ikari n'était plus là. Il se tenait, les bras croisés derrière Ajiu.

"Ikari" - Vraiment pas mal, je t'ai sous estimé, excuse moi.
"Ajiu" - Qu... Ne te moques pas de moi !
"Sayens spectateurs" - Vas-y Ikari, t'es le meilleur ! Ce clan ne nous arrive pas à la cheville ! Ouais c'est vrai !
"Ikari" ( voyant la rage d'Ajiu et de son clan ) - Mmmmh ...... ( Pour lui même ) Je dois le faire n'est-ce pas maître ?


Ikari regarda Cloud, ce dernier, qui avait compris ce que Ikari voulait, acquiesça de la tête. Ikari retrouva le sourire. Il déploya toute son énergie, les spectateur et même Ajiu avait du mal a rester debout.

"Ikari" - Finit de jouer ! Tu vas perdre maintenant ! HHHAAAAAAAAA !!!

Le sayen fonça sur la jeune femme et lui décocha cinq coups terrible et fini par la faire s'écraser au sol . Il enchaîna avec des dizaines de boules de feu pas très forte, mais qui créèrent beaucoup de fumée. Ikari se posa a trente mètres de son adversaire, et mis sa main droite a l'horizontale, la paume vers le haut. Il tenait son poignet droit a l'aide de sa main gauche. Une immense quantité d'énergie se mis a tourbillonner dans sa main droite.

"Ikari" - Avec la distance et la fumée, j'ai le temps qu'il me faut pour préparer mon attaque !
"Ajiu" ( ne voyant rien ) - Lâche ! Je vais t'avoir !
"Spectateurs" - Montres lui la supériorité de notre peuple Ikari ! Ouais vas-y ! On est les meilleurs ! Cassez vous pauvres femmes !
"Ikari" Hihihi ...


Le rasengan était près, sa puissance était démentielle. Le sayen fonça droit sur Ajiu, cette dernière avait concentrée toute sa force dans sa main droite. Elle vit Ikari pénétrer l'écran de fumée au dernier moment. Ce dernier déplaça la boule vers la tête d'Ajiu. Elle se décala très vite vers la gauche et esquiva de justesse, puis frappa Ikari avec toute sa force, sa rage et sa détermination. Le corps du sayen allait s'écraser contre un des habitants de la planète, quand Cloud apparut et se prit le sayen dans le ventre. Il n'avait rien senti, et déposa le sayen, inconscient, contre un arbre non loin de là. Ajiu le regarda avec un regard satisfait, et remarqua que Cloud souriait. Elle s'approcha pour lui demander pourquoi, et vu qu'Ikari, même inconscient, avait également un sourire aux lèvres. Tous les sayens présent félicitèrent Ajiu, et reconnurent enfin la force du clan Caaji. Une demi heure plus tard, il ne restait plus que Clou, Ikari et Ajiu. Le sayen reprit ses esprits et rigola un bout coup. Ajiu s'approcha de lui d'un air gênée.

"Ajiu" - Ex...Excuse-moi... mais... Je peux te poser une question ? Tu m'as laissé gagner ?
"Ikari" - En tout cas, tu as failli me tuer ! Ha ha ha !
"Cloud" - C'est vrai ça, je crois que tu ne vas pas pouvoir t'entraîner d'avantage durant les six derniers jours, t'es bien trop défoncé !
"Ikari" ( Se frottant la tête ) - Ha ha, tu crois ??
"Ajiu" ( énervé ) - Vous ne m'avez pas répondu !!!
"Ikari" ( S'arrêtant de rire ) - C'est vraiment tout ce qui compte pour toi ? Savoir qui est le plus fort de nous deux ?
"Ajiu" ( les larmes aux yeux ) - Non.... Tu as raison, ce n'est pas important....Merci Ikari, tu es bien comme lui !

Puis elle s'envola rejoindre son clan, qui faisait dorénavant entièrement partit du peuple de cette planète.

"Ikari" ( levant les yeux vers le ciel ) - Comme lui ? J'espère bien que non.... ( serrant le poing ) Il faut que je sois plus fort que Lypso !
"Cloud" - Allez va te reposer, je te tiendrais au courant s'il se passe quelque chose d'important.
"Ikari" - Ok....
"Cloud" - Pfff quel abruti, il est tombé dans les pommes.... A force de faire le guignol quand on est blessé...


C'est ainsi qu'Ikari finit son entraînement un peu prématurément ... Et pendant ce temps, Harios alla former les différents groupes et ils partirent s'entraîner sur les planètes indiquées par Cloud.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Jeu 26 Aoû - 19:48

Chapitre 25 : Haute Trahison



Cinq jours passèrent durant lesquels Ikari se reposa afin de récupérer toutes ses forces. Il était sur le point de sortir de chez Harios quand ce dernier fit une entré en trombe, le visage déformé par la terreur et l'incompréhension.

"Harios" - Ikari ! Vite ! Une réunion d'urgence a était déclarée.
"Ikari" - J'arrive tout de suite !


Les deux sayens allèrent directement à la salle de réunion, une fois arrivé, Ikari remarqua que seulement trois des douze sayens qui assistent normalement aux réunions étaient présent. Ils s'installèrent tous et commençèrent la réunion sans attendre les autres. Ikari était le seul à ne pas être au courant de ce qui allait être dit.

"Harios"- C'est terrible, la plupart des sayens qui étaient partit à l'entraînement ne sont pas revenu. Nous avons donc envoyés des hommes vérifier où ils étaient. Le constat est terrible, ils ont tous été assassinés.
"Ikari" - QUOI !?! Mais pourquoi sont-ils partit ? Pourquoi sur des planètes différentes ? Les Ophiolites vont me le payer....


Ikari serrait les poings et les dents, mais il se calma immédiatement en regardant Harios ainsi que les autres sayens. Ces derniers regardaient notre héros avec compassion, Harios s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule en lui disant :

"Harios" - Les Ophiolites n'ont pas attaqués, ils ont même battu en retraite. Avec l'arrivé du clan Caaji, ils se sont rendus compte qu'ils n'avaient aucune chance et sont retournés sur leurs planètes.
"Ikari" ( tout excité ) - Mais c'est super !!! La guerre est évitée ! ( son visage redevint dubitatif ) Mais alors, si les Ophiolites sont partis, qui a tué les nôtres ?...
"Harios" - Les différents groupes ont été formés sur demande de Cloud, lui et moi étions les seuls à connaître les coordonnées de toutes les planètes où nos groupes sont allés.
"Ikari" - Donc la personne qui a fait ça doit avoir espionné l'un de vous deux.
"Harios" - Non, j'ai donné les instructions puis j'ai brûlés les listes et je n'en ai plus parlé.
"Ikari" ( paniqué ) - Alors c'est Cloud qui n'a pas été assez discret ! ( regardant autour de lui ) Où est-il d'ailleurs ? Il devrait être aux réunions non ?


Harios lança un regard aux autres membres de la réunion, qui sortirent de la pièce. Ikari avait le visages dans les mains, il refusait de comprendre, mais la trahison de Cloud était la seule possibilité. Harios ramena une enveloppe fermée et la remit à Ikari. Ce dernier sécha ses larmes et l'ouvrit.

' Ikari,

Tu dois certainement être très en colère et très triste aussi. Mais je devais le faire, j'ai étais créé pour être le sayen ultime, et en voyant ce que les autres sayens sont capables de faire, j'ai étais pris de mépris. Le peuple en qui tu as tant cru est si misérable. Regardes les choses en face, je suis sûr qu'au fond, tu penses comme moi. Tout ces efforts pour réunir une bande d'insecte impuissant... Tu as peut-être cru durant toute ton enfance que tous les sayens étaient forts, mais il est temps de grandir, tu n'es plus un gamin ! Vois mon action comme une purge de la race sayen et non comme un massacre, comme une purge nécessaire à la renommé de notre peuple ! Moi, être le plus puissant d'un tas de larves ? Hors de question, j'éliminerai tous les sayens faibles et notre peuple sera enfin constitué uniquement de puissants guerriers ! Et j'en serais le guide, même Sephiroth sera contraint de reconnaître la grandeur des sayens et n'aura d'autre choix que de s'agenouiller devant le roi du plus puissant des peuples de tout l'univers !
Ne perd pas ton temps en pleurant leurs mort, entraîne-toi avec Lypso, et dès que j'estimerai que vous avez atteint un niveau suffisant pour porter le nom de sayen, je vous retrouverez.'


Une fois la lettre finit, Ikari resta étrangement calme, il se tourna vers Harios et lui dit d'un ton sec :

"Ikari" - Où en est Lypso ? Prévenez moi dès qu'il sera arrivé, et ensemble nous irons tuer ce traître.
"Harios" - Lypso ne devait rentrer qu'après la guerre, son nouveau mentor voulait le garder de force, mais au vu des nouveaux évènements, il a laissé Lypso partir. Il devrait arriver plus tard dans la soirée.
"Ikari" - Très bien, je vais faire un tour en l'attendant, que personne ne me suive c'est bien compris ?


Ikari se leva tranquillement et franchit la porte, une fois dehors il vola à toute vitesse à plusieurs centaines de kilomètres de toutes villes. Une fois seul il laissa éclater sa rage. Le sol trembla de colère et les nuages furent soufflés par un vent déchaîné. Le sayen tomba à genou, des larmes inondaient son visage, son cœur était craquelé comme le sol sous ses pieds. Ikari était tellement désemparé que le ciel se mit à pleurer avec lui. Le soleil se coucha rapidement pour ne plus éclairer sa souffrance.
Après une heure, le ciel se dégagea laissant place à un magnifique ciel étoilé, Ikari était allongé au milieu d'une immense contrée verdoyante. Il se redressa d'un coup et tourna rapidement la tête vers l'ouest.


"Ikari" ( souriant ) - Cette énergie.... Lypso est rentré !

Il partit à toute allure rejoindre son ami. Une fois arrivé à côté du vaisseau, il vit Lypso se tenir devant la porte de l'appareil, il ne voulait pas poser le pied sur la planète. Ikari alla devant lui.

"Lypso" ( d'une voix triste ) - C'est nous qui avons emmené Cloud sur cette planète, c'est notre faute si tant des nôtres sont morts, je ne suis plus digne de posé le pied sur la planète Végéta, je ne reviendrais pas avant d'avoir tuer Cloud. ( regardant Ikari ) Tu es d'accord avec moi n'est-ce pas ?
"Ikari" ( serrant le poing ) - Évidemment, nous allons montrer à Cloud que la vrai force d'un peuple ne ce mesure pas uniquement par ses capacités au combat, les sayens sont fiers et ne reculent devant rien !


Les deux sayens prirent place dans le vaisseau, ils n'acceptèrent personnes d'autre à bord et partirent immédiatement, sans dire au revoir. Une fois sortit de l'atmosphère, Ikari demanda à Lypso :

"Ikari" - Comment va-t-on le retrouver ? il peut être n'importe où !
"Lypso" - Hotaru, celui qui m'a entraîné pendant ces quelques jours, va lui rendre visite de temps en temps, avant de partir j'ai regardé les coordonnées des planètes sur lesquels il est allé. Il se rend toujours trois jours de suite sur la même avant d'en changer. J'ai volé les coordonnées de la dernière planète où il s'est rendu, il y est allé pour la première fois il y a deux jours.
"Ikari" - Donc nous avons une journée pour y aller et lui faire la peau, c'est à combien de temps d'ici ?
"Lypso" - On devrait arriver sur la planète en début d'après-midi, juste après le départ d'Hotaru, comme ça il ne nous gênera pas. Reposons-nous bien, notre adversaire connait toute nos techniques en plus d'être extrêmement puissants.
"Ikari" ( avec un grand sourire ) - C'est ta manière de me dire que nous n'avons quasiment aucune chance ? C'est pas mal, je vais me limiter à un ' le premier de nous deux à mourir à perdu'
"Lypso" ( souriant également ) - Je tiens le pari, espérons qu'on ne meurt pas en même temps, ce seraient vraiment un comble !


Ils allèrent tous deux se coucher, une rude journée les attendait. Quelques heures plus tard ils atterrirent sur une planète totalement dévastée ressemblant à un grand astéroïde. En sortant du vaisseau, ils virent une dizaine d'autre appareil sur la planète, mais pas de signe de vie. Cloud avait certainement fait d'autre victime. En voyant cela, leur colère grandit un peu plus et ils foncèrent vers la seule énergie encore présente sur la planète. Il s'agissait en effet de Cloud. Les deux sayens se posèrent devant lui et se transformèrent. Leurs énergie étaient bien plus grandes qu'avant leurs entraînement, mais toujours nettement inférieur à celle de leur adversaire.

"Cloud" - Vous m'avez trouvé bien vite. Vous êtes si pressé de mourir ? Alors soit, passons aux choses sérieuses !
"Ikari" ( à Lypso, d'une voix basse ) - Il faut qu'on y aille à fond dès le début !
"Lypso" - C'est bien ce que je comptais faire !


Les deux sayens n'avaient rien à ajouter, ils n'étaient pas venu discuter, mais venger la mort de leurs frères. Ils augmentèrent tous les deux leurs énergies à son maximum, leurs forces étaient équivalentes. Ils foncèrent tous deux droit sur Cloud et commencèrent à lui donner des centaines de coups, mais Cloud bloqua et esquiva parfaitement et finit par envoyer les deux sayens à une trentaine de mètres en arrière rien qu'en libérant son énergie. Il étant enfin sérieux.

"Ikari" ( souriant ) - Alors voilà sa véritable force hein ? C'est encore pire que ce que j'avais imaginé, ha ha ha......
"Lypso" ( souriant également ) - Je me suis nettement amélioré, mais ça ne va pas servir à grand chose !
"Ikari" ( à nouveau sérieux ) - Lypso, occupe le pendant deux minutes, le temps que je prépare ma nouvelle technique.
"Lypso" - Celle qu'il t'a apprise ? Il saura tout de suite ce que tu prépares et il risque de ne pas te laisser faire ! Il va falloir que je détourne complètement son attetion, c'est ça ? Alors regardes bien, j'ai mis cette petite technique au point, j'avais hâte de te la montrer, hé hé.


Lypso créa deux puissants Javelot Riot, un dans chaque mains. Il les balança tous les deux en direction de Cloud puis s'envola très rapidement afin de se placer derrière son adversaire. Cloud esquiva de justesse en bondissant dans les airs. Les deux Javelots Riot allaient heurter Lypso.

"Cloud" - Tu pensais que j'allais les renvoyer et tu en aurais profité pour m'attaquer dans le dos c'est ça ? Tu croyais vraiment que ça marcherait sur moi !?! Tiens prends toi t'as propre attaque !!
"Lypso" ( avec un gros sourire ) - Niiiih !


Les deux Javelot Riot allèrent droit sur Lypso, ce dernier les rattrapa très rapidement, les fusionna en fermant ses mains puis envoya un gigantesque Shinioza en plein sur Cloud. Ce dernier bloqua avec les deux mains, il avait du mal à résister à cette attaque, quand soudain il tourna la tête et vit qu'Ikari fonçait vers lui avec un Rasengan dans la paume de la main. Cloud libéra toute son énergie, envoya le Shinioza dans les airs et esquiva le Rasengan de justesse. Ikari s'écrasa sur une colline qui vola en éclats. Lypso le rejoint et ils discutèrent un instant. Ikari se releva et prépara un nouveau Rasengan, mais bien plus puissant. Lypso marcha vers Cloud et une fois à un mètre de lui, il s'arrêta.

"Lypso" - Je suis aussi un sayen créé artificiellement, tu ne me vaincras pas aussi facilement que les autres.
"Cloud" - Tu viens faire diversion pendant qu'Ikari prépare son attaque ? Qu'il la prépare, il ne m'atteindra jamais avec, il n'est pas assez rapide. En attendant qu'il est fini, je vais te tuer.


Les deux combattants disparurent pour réapparaître une trentaine de mètres plus haut, la bataille faisait rage. Cloud avait largement le dessus et au bout de deux minutes de combat Lypso ne faisait que recevoir des coups, il n'arrivait plus à en donner un seul. Ikari était enfin prêt, en voyant cela Lypso fonçant vers le sol poursuivit par Cloud. Juste avant de s'écraser, il lança une boule de feu sur le sol afin de créer un écran de fumée, Cloud était pris dedans. Ikari fonça dans le nuage avec le Rasengan mais Cloud l'esquiva en sautant en dehors du nuage.

"Cloud" - Qu'elle stratégie minable !!! ( tournant la tête ) QU.... !!!!!

Ikari traversa le nuage de fumée, à la sortie Lypso l'attendait, il lui prit le bras et l'envoya de toutes ses forces en direction de Cloud. La vitesse d'Ikari combinée à la force de Lypso surprirent totalement Cloud, qui se mangea l'attaque de plein fouet. L'explosion provoquée envoya Ikari s'écraser sur le sol. Il était bien épuisé, ces deux Rasengan l'avaient vidé. Quant à Lypso, Cloud l'avait bien amoché. Une fois la fumée dissipée, nos deux héros aperçurent Cloud, blessé, mais toujours en vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Jeu 26 Aoû - 20:01

"Ikari" - Et merde.... je... j'en peux plus, je ne pourrais pas en refaire un....
"Lypso" ( serrant les dents ) - Alors nous gagnerons sans !


Lypso fonça sur Cloud avec rage, mais la différence de niveau était trop grande, il se prit un coup de genou dans le ventre suivis d'un coup de poing dans la mâchoire qui le fît s'écraser au sol. Ikari alla l'aider à se relever, lorsqu'ils tournèrent la tête, ils aperçurent Cloud, un Rasengan géant à la main. Il attaqua les deux sayens avec, ces derniers lancèrent un Shinioza et un Canon Garric contre l'orbe tourbillonnant. Cloud prenait peu un peu le dessus, l'issu semblait évidente.

"Lypso" ( pensant ) - Merde !! A ce rythme là on va y rester !! A moins que..... Cloud à perdu beaucoup d'énergie en faisant ce Rasengan, cette technique devrait suffire !!!

Lypso arrêta net son Shinioza et frappa Ikari pour l'envoya loin du lieu de l'impact. Il croisa les bras devant sa tête. Cloud, prit dans son élan, envoya le Rasengan en plein sur le sayen. L'explosion fut tellement intense que Cloud se fit projeter à plusieurs dizaine de mètres. Ikari courut voir si son ami était toujours en vie. Lypso tenait à peine debout, mais il était bien vivant. Son corps ruisselait de sang et il arrivait à peine à parler.

"Lypso" ( marmonnant ) - Ikari.... Cloud est très affaibli..... Je..Je vais utiliser la Destruction Solaire. Cette planète n'a qu'un très petit soleil.... mais ça devrait suffire ! ( crachant du sang )Argh..
"Ikari" - Très bien, c'est notre seul chance ! C'est vrai qu'il a perdu pas mal d'énergie, je devrait pouvoir gagner suffisamment de temps.


Ikari libéra ses toutes dernières forces et il vola droit sur Cloud, qui venait à peine de se relever. Ses deux mains s'entourèrent de flammes noires et il frappa Cloud en pleine mâchoire, puis il enchaîna par des dizaines de coup de poings. Cloud, après s'en être pris pas mal attrapa les deux poignets d'Ikari et il lui décocha un terrible coup de genou dans le ventre tout en continuant de tenir ses poignets. Cloud commença à frappa les flancs de son adversaire avec les pieds. Ikari crachait un peu plus de sang à chaque coup porté. Cloud finit par lâcher les deux poignets tout en assénant un coup de pied dans le thorax qui fit s'envoler le sayen à plusieurs mètres. Ce dernier se prit encore une dizaine de boules de feu, toutes plus puissantes les unes que les autres.Cloud haletait, il avait dépensé énormément d'énergie. Ikari se releva, blesser très gravement en plusieurs endroit, son bras gauche ne répondait plus. Il avança lentement vers Cloud en se tenant le bras. Ce dernier avait un sourire au coin de la bouche.

"Cloud" ( pensant ) - C'est bien mon élève ! Il est impressionnant....
"Ikari" - Je vais te montrer la vrai force des sayens ! Ce n'est pas la puissance, mais la fierté ! Un vrai sayen n'abandonne jamais, quelque soit l'adversaire. Plus notre ennemi est puissant, plus nous sommes fort. Tu as peut-être des cellules de sayens en toi..... MAIS TU NE SAIS RIEN DE NOTRE PEUPLE !!!!! TU N'ES PAS DIGNE D'ÊTRE UN SAYEN !!!!! HHHHAAAAA !!!!!!


Ikari balança toutes ses forces dans un ultime Canon Garric qu'il pratiqua avec un seul bras. Cloud n'en revenait pas, il était à bout de force. Il réunit son énergie dans sa main droite et repoussa l'attaque dans les airs d'un revers de la main. Il posa un genou à terre, épuisé. Ikari quant à lui, tomba à terre, ses cheveux étaient redevenus noires, il était inconscient. Lypso se posa à côté de son ami, les bras tendus vers le ciel.

"Lypso" ( regardant Ikari ) - J'ai aussi était créé, mais j'ai eu la chance de te connaître. Je sais ce que signifie être un sayen, et je ferai tout pour que tu me vois comme tel ! Tiens bon Ikari, je vais venger nos frères ! HHHAAAaaaaaaa !!!

Lypso abaissa les deux bras d'un coup. Une énorme boule de feu flamboyante descendit vers Cloud. Elle était de loin moins puissante que toutes les Destructions Solaires qu'il avait déjà fait, mais vu l'état de Cloud, cela devait être suffisant. L'attaque se dirigea droit sur lui. Au dernier moment, il lança un Rasengan contre la boule de feu, le choque la fit exploser. Le Rasengan absorba une bonne moitié de l'explosion, et le reste emporta Cloud. La planète se mit à gronder, la foudre tombait , le sol se craquelait. Le vent se déchaîna un court instant. Le calme revint au bout de quelques minutes, Lypso et Ikari étaient à terre, les cheveux noires, mais tout deux avaient réussi à reprendre connaissance.

"Ikari" - Tu.... tu peux bouger ? ...
"Lypso" ( souriant ) - Ha ha ha.... même pas le petit doigt.....
"Ikari" ( apeuré ) - Qu... c'est pas possible !!


Les deux sayens regardèrent un peu plus loin, Cloud était debout, dans un état critique. Il avança lentement vers eux, une fois à une dizaine de mètres, il s'arrêta. Une aura venait d'apparaître et elle avançait droit vers notre trio. Il s'agissait d'un Ophiolite guerrier, grièvement blessé. Il s'approcha de Cloud, pensant que les deux sayens étaient morts.

"Ophiolite" - Toi..... Tu attaques nos bases depuis trop longtemps, tes petits assauts répétés de trois jours vont finir ici !
"Cloud" - Ksah, ( pensant ) Je n'ai plus assez d'énergie pour le battre, je dois gagner du temps pour qu'Ikari et Lypso puissent fuir !
"Ophiolite" - Tu as peut-être empêché la rébellion en tuant les traîtres parmi les sayens, mais tu as également réduit leurs nombres de beaucoup !
"Cloud" - Je n'avais pas le choix... S'ils s'étaient rebellés nous aurions perdu la guerre...


Le combat commença, les deux protagonistes étaient à bout de force, mais l'Ophiolite avait l'avantage. Ikari rampa jusqu'à Lypso.

"Ikari" - Alors... il ne nous a pas trahi ? Pourquoi.... pourquoi n'a-t-il rien dit...
"Lypso" - Je crois savoir... la résurrection de notre clan était si importante pour nous, nous avions tellement foie en notre peuple, il n'a pas voulu qu'on sache pour cette rébellion.
"Ikari" - Il a préféré partir avec déshonneur plutôt que de nous révéler la vérité...


Ikari et Lypso se relevèrent tranquillement. Lypso mit sa main gauche contre la main droite d'Ikari. Leurs sangs commença à se mélanger pour former le Rasengan rouge.

"Ikari" ( regardant le combat entre Cloud et l'Ophiolite ) - Je m'excuse.... je n'aurais jamais dû douter de toi ! Tu t'es sacrifié pour l'honneur de notre race, tu mérites entièrement le nom de sayen !!!
"Ikari et Lypso" - HHHHHAAAAAAAA !!!!!!


Les deux sayens volèrent droit sur leur ennemi et le frappèrent avec l'orbe rouge de plein fouet.
Le lendemain matin, nos deux héros se réveillèrent dans une chambre d'hôpital, sur la planète Végéta. Cloud se tenait debout près de la porte, le corps parsemé de bandages et autres pansements. Les deux sayens le regardèrent avec un grand sourire, la guerre était évité, les traîtres battue, et leur mentor ne les avait pas trahi. Ils allaient enfin pouvoir fêter leurs retrouvailles tranquillement !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Dim 29 Aoû - 20:40

Saison 2 : La Hache de Guerre


Chapitre 26 : Le rêve d'Espero


Après quelques jours de repos, une réunion eu lieu entre les dirigeants de Végéta. Ikari, Lypso et Cloud s'y rendirent. Harios était présent, ainsi que deux autres sayens et trois représentants du clan Caaji, dont Ajiu. Le visage de chacun des membres arboraient un grand sourire, cela faisait longtemps que les réunions n'annonçait pas uniquement de mauvaises nouvelles en tout genres... Harios se leva et prit la parole.

"Harios" - Notre planète n'a plus aucune raison de s'appeler la planète Végéta, nous sommes un millier d'habitants, et seulement une soixantaine de sayens. Nous allons donc proposer et voter afin de batiser cette planète tous ensemble. De plus, la renaissance de l'empire sayen a échouer, mais nous avons découvert que peupler nos terres avec des clans venus de tout l'univers est possible. Ainsi je vous encourage à continuer d'envoyer ici tout peuple que vous estimerez digne de venir. Avant de parler des affaires en cours, procédons aux votes.

Chacun des membres de l'assemblé ayant une idée écrit un nom sur un tableau noir. Puis chacun votèrent pour l'un des noms proposés. Après une dizaine de minutes, Harios reprit la parole.

"Harios" ( regardant un bout de papier ) - Ainsi notre planète s'appellera dorénavant....La planète Espero, un nom qui symbolise tous nos espoirs quant à l'avenir. ( il regarda l'assemblée, tout le monde était satisfait par ce choix ) Bien, continuons. Nous allons bâtir un monde nouveau, un monde de paix où les seuls combats seront ceux de grands tournois annuelles, car nous sommes des combattants après tout ! ( rire de l'assemblé ) Mais avant cela.... Nous devons nous débarrasser de la seule chose qui nous empêche d'atteindre notre rêve, les Ophiolites. Avec l'arrivée des Caajis, nous sommes devenus assez fort pour passer à l'attaque, nous ne nous contenterons plus de subir ! Il faut les empêcher de réunir les boules de cristal, mais pas seulement. Nos éclaireurs nous ont signalé que les Ophiolites réunissaient des soldats venus de plusieurs planètes. Nous devons les arrêter. Des groupes seront formés, certain d'assaut, d'autre de recherche et d'autre enfin pour saboter. Nous attaquerons leurs bases, trouverons les Dragon Ball et saboterons leurs tentatives pour agrandir leurs troupes. La hache de guerre est officiellement déterrée !!!!!

A l'écoute de ce discours, l'ensemble des huit autres membres se levèrent et applaudir avec de grands sourires, il était temps de contre-attaquer ! Les groupes furent former dans la journée, et les rôles distribués. Ajiu, Ikari et Lypso se retrouvèrent ensemble, accompagné par un sayen et un caaji et formèrent "l'équipe 7". Ikari fut nommé chef de ce petit groupe à l'unanimité. Il reçu une lettre sur laquelle figurée l'ordre de mission. Il l'ouvrit, la lue, puis dit :

"Ikari" - Notre première mission sera d'aller sur une planète du nom d'Abydos. Les habitants de cette planète sont de très bons guerriers, les Ophiolites s'y sont rendus afin de les soumettre et de s'en servir. Notre missions consiste à chasser les Ophiolites. D'après les rapports, nous aurons à affronter une bonne dizaine d'Ophiolites Guerriers. Harios nous conseille de s'allier à la population pour les chasser.....( rangeant la lettre ) Enfin s'ils acceptent ! Allez en avant !
"Le reste du groupe" - C'est partit !


L'équipe 7 entra dans le vaisseau et se mit en route pour Abydos sans perdre de temps. Le voyage devait durer trois jours. Le groupe apprit à ce connaître et se prépara. Une fois proche de la planète, Ikari activa les brouilleur afin de ne pas être repéré puis se posa sur une des lunes de la planète afin de ne pas se faire voler ou détruire le vaisseau. Ils utilisèrent de petites capsules individuelles afin de se rendre sur Abydos. Une fois arrivé, le petit groupe explora les alentours, la terre était belle et couverte de verdure. Les mers et les océans étaient vastes et agités. Des volcans en éruptions se présentaient tous les vingt kilomètres. Le vent soufflait continuellement. Le tout rendait cette planète pleine de vie, le paysage était magnifique et les éléments en pleine possessions de leurs moyens. Après une petite heure, l'équipe 7 arriva près d'un campement d'Ophiolites. Ils se cachèrent et regardèrent combien d'ennemi étaient présents. Soudain, une boule de feu explosa en plein milieu de nos cinq héros. Trois Ophiolites Guerriers se tenaient derrière eux, Lypso et ikari se transformèrent en super sayen et le combat débuta. La victoire de nos héros semblaient assurée. Les trois ennemis se retranchèrent dans l'un des vaisseaux du campement. L'équipe 7 alla devant ce vaisseau, sans entrer. Un gamin à la peau pâle sortit alors, il portait un long manteau blanc et les bandages visible sur son cou montaient jusqu'à son nez. Il dégageait une aura impressionnante. Sans un mot, il tendit sa main et une énorme quantité d'énergie se rassembla devant sa paume. L'attaque fut si rapide et si violente que le sayen et le caaji furent tués sur le coup, quant à Lypso, Ikari et Ajiu, ils étaient allongés sur le sol, sans bouger, le corps couvert de blessures graves. Les trois Ophiolites ressortirent du vaisseau et se prosternèrent devant le gamin. Ce dernier leur dit d'une voix résonnante :

"???" - Trois d'entre eux sont toujours vivants, occupez-vous d'eux. Mais attention, ne les tuez pas, ils nous seront utiles, je meurs d'envie de les interroger sur les récentes attaques que nos troupes subissent.

Sur ces mots il s'envola et partit au loin. Lypso, Ajiu et Ikari se relevèrent et ce dernier se tourna vers ses deux équipiers.

"Ikari" - Partez maintenant ! Je vais les occuper. Vous devez accomplir la mission, demandez de l'aide aux habitants et revenez avec une armée !
"Lypso" - Mais... C'est hors de question !! nous ne t'aband..
"Ajiu" ( lui attrapant le bras ) - C'est le chef de notre équipe, nous devons lui obéir ! Nous ne gagnerons pas sans l'aide des habitants !
"Lypso" - Ksa.....


Lypso et Ajiu partirent en courant, ils étaient trop affaiblis pour voler.

"Ophiolite" - Nous ne vous laisserons pas partir !!
"Ikari" ( souriant ) - C'est ce qu'on va voir...


Il libéra toute son énergie et fonça vers les trois ennemis. Pendant ce temps, Lypso et Ajiu entrèrent dans une forêt et marchèrent pendant près d'une heure. A bout de force, les deux compères s'écroulèrent contre un arbre, à peine conscient. Tout à coup, un énorme sanglier d'au moins six mètres se pointa devant eux, avec un regard très menaçant. Lypso regarda si Ajiu était en état de se battre, mais cette dernière était tombée dans les pommes. Le sayen se leva difficilement et se posa entre le sanglier et la Caaji. Le sanglier se rua vers lui, Lypso le vit se rapprocher, ses yeux se fermaient petit à petit, et juste avant de perdre connaissance, il vit un énorme rayon de flamme carboniser le phacochère.
Le lendemain matin nos deux héros se réveillèrent allongés sur un lit de paille, dans une cabane. Ajiu était mal en point, elle n'arrivait pas encore à se lever. Lypso lui se leva et sortit de la maison en boitant. Une fois à l'extérieur il aperçut un homme de taille moyenne, les cheveux et les yeux noires. Il portait un étrange chapeau ainsi qu'un short noir. L'homme était assis devant un feu de camp entrain de faire griller se qui devait probablement être le sanglier de la forêt. Il se retourna vers le sayen et lui dit avec un grand sourire.


"???" - T'es enfin réveillé ! Je sais pas ce qui t'es arrivé mais tu t'es bien fais amoché... Je prépare un p'tit truc à manger, ça te tente ? A au faite, je m'appelle Hiken.
"Lypso" - Enchanté, moi c'est Lypso, et mon amie se nomme Ajiu. J'en prendrais volontiers, j'ai un petit creux...


Ils entrèrent dans la cabane et mangèrent avec Ajiu. Hiken avait tout autant d'appétit que notre héros !

"Hiken" - Vous avez de la chance que je sois passé par là vous savez... J'étais entrain de chasser le déjeuner ! Alors dites-moi, que vous est-il arrivé ?
"Lypso" - Nous avons étaient attaqués par les Ohpiolites, je suppose que tu en as entendu parlé ?
"Hiken" - Oui, ils sont venus il y a de cela quelques semaines. La guerre faisait rage et aucun des deux camps n'avaient le dessus. Heureusement, Dieu a entendu nos prières, il est venu a notre secours et a fait fuir tous nos ennemis, enfin c'est ce que je croyais... Alors il en reste ?
"Lypso" - Seulement quatre, mais ils ont capturés mon ami, tu dois demander à ton Dieu de m'aider à le sauver ! Je t'en prie.
"Hiken" - Viens lui demander en personne, tu verras il est très compréhensif. Je suis son bras droit, j'étais autrefois le chef de cette planète, il est donc normal que je serve notre héros. Nous ne sommes plus que quelques centaines sur toute la planète et nous lui devons tous la vie.
"Ajiu" - Et quand pourrons-nous le voir ?
"Hiken" - Dès que vous irez mieux. En attendant reposez-vous. Je vais aller en ville faire quelque courses.
"Lypso" - Je viens avec toi.


Ajiu resta dans la cabane se reposer. Hiken et Lypso partirent donc en direction de la capitale d'Abydos. Le vent soufflait de plus en plus fort et de petits séismes avaient lieu régulièrement. Hiken remarqua que le sayen était perplexe quant à tous ces évènement naturels.

"Hiken" - Tu veux savoir pourquoi nos volcans, nos océans, notre terre et même le vent sont agités ? Cette planète est spécial, la force des quatre éléments y est très présente. A tel point que notre peuple a un certain pouvoir. Certain d'entre nous viennent au monde avec le pouvoir de contrôler un des éléments. Moi par exemple je suis capable de maîtriser le feu, regarde !

Hiken ferma le poing et le tendis en arrière, puis il frappa dans le vite et un jet de flammes sortit de son bras et alla réduire une colline en poussière. Cette dernière repoussa en quelques minutes, c'était le pouvoir de la terre présent dans la planète.

"Lypso" - Wouahhh !! C'est génial, vous devez être un peuple très fort !!

Une fois arrivé en ville, Hiken alla faire ses courses et Lypso alla dans le temple pour peut-être parler au Dieu de cette planète. Mais une fois à une centaine de mètres du temple, le jeune sayen aperçu le gamin qui les avait attaqués, une trentaine de personne s"était agenouillées devant lui. La conclusion fut évidente, leur soit disant Dieu les trompaient. Il alla rejoindre Hiken sans se faire remarqué et lui dit :

"Lypso" - Je ne me sens pas très bien, je n'ai pas aussi bien récupéré que je le croyais, je vais retourner avec Ajiu, à plus tard !
"Hiken" - J'te comprend, vu l'état dans lequel tu te trouvais hier, je suis déjà étonné que t'es réussi a bouger autant ! Allez à plus.


Lypso fit quelques pas en direction de la sortie du village, puis dès qu'Hiken eu le dos tourner, il se cacha et alla voir ce que faisait ce Dieu. Ce dernier congédia ces fidèles et se retira. Le sayen le suivit discrètement. Une demi heure plus tard, 'Dieu' rejoignit les trois autres Ohpiolites, qui tenait Ikari, à peine conscient.

"Ophiolite" - Maître Hiruko, nous avons capturer l'un des sayens, mais ses deux amis se sont échappés.
"Hiruko" - Aucun soucis, gardez-le en vie, je l'interrogerais plus tard. Plus que deux jours, dans deux jours je me serais assez imprégné de leurs énergie pour pouvoir les contrôler !


Ikari repris ses esprits, il sentit une faible énergie familière tout près de lui. Il comprit alors que Lypso n'était pas loin et décida de faire parler les Ophiolites.

"Ikari" - Enfoirés... Tu es un Noble c'est ça ? C'est pour ça que tu nous as eu aussi facilement..... je croyais que seul des Guerriers étaient sur cette planète...
"Hiruko" - Les habitants de cette planète son trop fort, les Guerriers n'auraient pas réussi à les capturer, nous aurions simplement réussi à tous les tuer, c'est pourquoi je suis venu !
"Ikari" - Peu importe, nos renfort arriveront bientôt, je connais ta force maintenant, et je sais qu'ils te battront !
"Hiruko" - Ma force ?? HA ha ha ha ha !!!! Tu n'as aucune idée de ma véritable puissance, je tire mes pouvoirs de mes fidèles, plus ils sont nombreux et plus il croient en moi, plus je suis fort ! Dans deux jours aura lieu un grand rassemblement où tout les habitants de cette planète se réuniront pour me vénérer ! A ce moment là ma puissance sera prodigieuse, et je pourrais les contrôler à ma guise. Et notre première destination sera ta misérable planète, nous vous détruirons tous. Assez parler, amenez le dans mon vaisseau et assurez vous qu'il ne meurt pas ! Je m'en vais me nourrir un peu plus de l'énergie de mes nombreux fidèles.


Hiruko repartit et les trois Ophiolites ramenèrent Ikari dans le vaisseau. Lypso rentra à toute vitesse rejoindre Ajiu. A son retour, Hiken n'était toujours pas rentré. Il lui raconta tout ce qu'il venait de découvrir.

"Lypso" - Ikari ne court aucun danger, ils ne le tueront pas. Nous devons à tout prix convaincre les habitants qu'Hiruko est un imposteur, s'ils arrêtent de le prier il perdra sa force et nous pourrons le vaincre. Enfin j'espère...
"Ajiu" - Et comment comptes-tu t'y prendre ? C'est un vrai héros pour les habitants !
"Lypso" - Nous devons convaincre Hiken, c'est le plus important. il m'a dit qu'avant l'arrivé d'Hiruko c'était lui le chef. Si nous arrivons à le convaincre, il devrait pouvoir s'occuper du reste de la population.
"Ajiu" - Le voilà !
"Hiken" ( ouvrant la porte ) - Me revoilà ! Alors, bien dormit ?
"Lypso" - Écoutes Hiken, j'ai quelque chose d'important à te dire, tu ne me croiras sans doute pas, mais écoutes moi jusqu'au bout ok ?
"Hiken" ( inquiet ) - Très bien, je t'écoute.
"Lypso" - Hiruko, ton Dieu, c'est un Ophiolite qui veut se servir de vous.
"Hiken" - Comment oses-tu dire ça !?!
"Lypso" - Je l'ai vu, il a dit qu'il vous contrôlerait tous lors du grand rassemblement, dans deux jours !
"Hiken" ( calme ) - Partez d'ici immédiatement, je ne veux plus vous voir....
"Lypso" ( criant )- Hiken !! Tu ne trouves pas bizarre qu'il reste des Ophiolites sur cette planète ???
"Hiken" - Il n'y en a plus, vous avez certainement inventé cette histoire, ( haussant le ton ) je vous ai demandez de partir !
"Lypso" ( calme ) - Très bien, nous partons. Mais poses-toi une question. A leurs arrivé les Ophiolites vous ont fait la guerre, un gamin ce pointe et paf, tous les Ophiolites quittent la planète ? Tu m'as bien dit qu'ils étaient partit, ce n'est pas ton Dieu qu'il les a battu. Tu penses vraiment qu'ils auraient abandonnés comme ça ? ... Je ne peux pas perdre mon temps, si tu ne veux pas me croire alors tant pis, j'ai un ami à sauver.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Dim 29 Aoû - 20:51

Ajiu et Lypso partirent sans attendre. Hiken resta dans sa cabane, assis la tête dans les mains, il n'était plus sûr de rien.
Deux jours passèrent durant lesquels nos deux héros se reposèrent afin d'être au mieux de leurs forme pour affronter Hiruko. Tous les habitants de la planète étaient réunit devant une immense colline. Au sommet se tenait Hiruko. Il allait commencer son sermon, quand Lypso et Ajiu se posèrent en face de la foule.


"Lypso" ( a voix basse ) - Je vais occuper Hiruko afin qu'il ne puisse pas les contrôler. Ca ne te laissera pas beaucoup de temps, tu dois à tout prix les convaincre !

Lypso s'envola en direction d'Hiruko pour le défier. Ajiu expliqua tout ce qu'elle savait aux habitants d'Abydos. Pendant ce temps, Lypso commença son combat contre Hiruko. Il libéra toute son énergie et fonça sur son ennemi. Il essaya de lui donner un coup de poing, mais Hiruko l'encaissa sans broncher. Lypso n'en revenait pas, il continua à frapper de plus en plus vite et de plus en plus fort. Mais Hiruko encaissait tout en souriant. Lypso commençait à fatiguer, il lança un énorme Shinioza sur Hiruko qui encore une fois se laissa toucher. Une fois la fumée dissipé, Hiruko leva les bras au ciel.

"Hiruko" ( en criant ) - Ne les croyez pas ! Regardez, je suis le Dieu qui vous a sauvé, je ne peux être blessé par de simple mortelle, voilà pourquoi je n'ai pas eu besoin d'affronter les Ophiolites. Ils ont compris qu'un combat contre moi serait inutile !

Il disparut pour réapparaître à quelque centimètre de Lypso.

"Hiruko" ( à voix basse ) - Grâce à ton petit numéro ils ont encore plus foi en moi, je vais te montrer à quel point cela me rend fort !

Il décocha un coup de genou en plein dans l'abdomen du sayen suivit d'un uppercut en pleine mâchoire. Le sayen fut projeté à une trentaine de mètres au dessus du sol. Hiruko le rattrapa et avec les mains jointes il l'envoya se fracasser contre la colline qui s'écroula sous la force de l'impact. Lypso était à terre, les cheveux noires, il était inconscient. Hiruko, toujours dans les airs, pointa la paume de sa main vers le corps du sayen, une boule d'énergie bleu identique à celle qu'il avait déjà pratiquait se forma alors. Ajiu, qui n'arrivait toujours pas à convaincre les habitants, vit la scène, elle arrêta de parler et fonça en direction de Lypso.

"Hiruko" - Crève !!!!

Il jeta son attaque sur Lypso, Ajiu s'interposa et se prit la boule de plein fouet. Elle tomba à terre, gravement blessée. Lypso reprit connaissance et se releva difficilement. Hiken regardait la scène avec tristesse. Il se retourna pour ne pas voir la fin du combat. C'est à ce moment là qu'il aperçut, caché dans une forêt non loin de là, les trois Ophiolites Guerriers qui regardaient leurs maîtres avec beaucoup de joie. Ils virent qu'Hiken les regardait et ils partirent immédiatement. Après deux secondes d'incompréhension, Hiken s'écria :

"Hiken" - Attendez ! Je n'en suis pas sûr, mais peut-être que se que nous a dit cette fille est la vérité. Faites moi confiance, si ce n'est pas le cas, j'assumerais seul les conséquences, mais je vous en prie, rien que pendant quelques minutes, posez-vous la question, arrêtait de croire en lui aveuglément. Si il tire effectivement son énergie de nos prières, Lypso le vaincra !

Tous les habitants acceptèrent de suivre Hiken, après tout, il était leur chef. Hiruko regardait le peuple l'abandonné, il commençait à paniquer. Pendant ce temps, Ajiu prit la main de Lypso et la serra très fort, une aura verte les entoura pendant quelques secondes durant lesquels Ajiu dit :

"Ajiu" - Prends ma force, et bats-le .....

Elle s'écroula, inconsciente.

"Lypso" ( souriant ) - J'y compte bien ! ( regardant Hiruko ) A nous deux !!! HHHAAAAAA !!!!!

Lypso se retransforma en super sayen, il avait récupéré toute son énergie, et plus encore. Hiruko se posa en face de lui, il était furieu. Le combat commença. Lypso se prenait beaucoup de coups, et tous ceux qu'il arrivait à donner était soit bloqués soit esquivés. Hiruko était toujours bien trop fort. Soudain, un rayon d'énergie surgit de la foule et coupa Hiruko au niveau de la joue. L'Ophiolite était autant surpris que fou de rage. Du sang coulait à présent sur son visage. Les habitants virent ce spectacle et furent stupéfaits. Celui qui avait envoyait ce rayon n'était autre qu'Ikari, il avait profité de l'absence des Ophiolites pour s'échapper. Il était recouvert de sang et tenait difficilement debout. Lypso alla à ces côtés. Les habitants qui croyait toujours en Hiruko virent que ce dernier pouvait saigner, il n'était qu'un homme. L'Ophiolite perdit beaucoup de puissance, cette fois plus aucun habitant ne le croyait.

"Ikari" - T'es...... vraiment un bon à rien..... ha ha ......tiens...

Il donna à son tour son énergie à Lypso puis tomba dans les pommes.

"Lypso" - Merci, comme toujours tu me sauves la vie... Écoutez-moi ! Emmenez mes amis à l'abri, je dois finir ce combat seul ! Cette fois, il n'a aucune chance.
"Hiruko" - Qu.... je vais..... JE VAIS TE TUER !!!!!!


Hiken et les siens prirent les corps d'Ajiu et d'Ikari et partirent afin de laisser Lypso finir son combat. Lypso était calme et sûr de lui.

"Lypso" - Cette fois tu es seul, je vais te faire payer ce que tu as fait à mes amis !

Lypso dégageait une énergie bien plus grande que celle d'Hiruko. Ce dernier fonça sur le sayen et tenta de le frapper avec sa main droite, Lypso décala sa tête afin d'esquiver. Son calme disparut, laissant place à la colère. Il réunit toute sa force dans son poing, qui s'entoura de flammes noires, et transperça l'Ophiolite en criant :

"Lypso" - JE NE TE PARDONNERAIS JAMAIS !!!!!!!!!!!!!

Hiruko, un Noble, tomba à terre, mort. Après cette exploit, Lypso alla rejoindre Ikari, Ajiu et Hiken. Ils se reposèrent tous pendant quelques jours durant lesquels Lypso raconta tout ce qu'il savait sur les Ophiolites.

"Ikari" ( à Hiken ) - Alors vous vous êtes occupez des trois Ophiolites ? Tant mieux !
"Hiken" - Et oui, merci infiniment pour tout ce que vous avez fait, nous vous devons beaucoup.
"Lypso" - Qu'allez vous faire maintenant ? Si vous restez ici, d'autre Ophiolites viendront certainement, que diriez-vous d'aller sur notre planète ? Nous avons largement la place !
"Hiken" - Ce serait une excellente idée, je vais allez en parler aux autres !


Les habitants d'Abydos acceptèrent avec joie et partirent après avoir pris les coordonnées d'Espero. Notre trio retourna sur la lune où était posé leur vaisseau. Sur place, ils virent Hiken qui les attendait.

"Hiken" - Je veux faire partie de votre équipe, si vous le voulez bien. Je veux aider à éliminer les Ophiolites pour que nos peuple puissent vivre en paix.
"Ikari" - Niiih ! Si tu supportes de ne plus être le chef c'est d'accord !
"Lypso" ( d'un air dédaigneux ) - Si ça t'amuse, je te laisse le titre de 'chef' , moi je prend celui de 'plus puissant du groupe' !
"Ajiu" ( moqueuse ) - Quoi ??? T'arrive même pas à battre un gamin !
"Hiken" - Battez-vous si vous voulez, moi en tout cas je prends le titre de 'mec le plus cool du groupe' !


Et c'est ainsi qu'Hiken se fit une place dans l'équipe 7. Ils partirent sans attendre et envoyèrent un message à Harios afin de le prévenir. Ce dernier répondit rapidement.

"Ikari" - Une nouvelle mission ! Sur une planète à quatre jours d'ici, c'est partit !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 30 Avr - 16:54

Chapitre 27 : De nouvelles attaques ? Génial !


Lypso, Ajiu et Hiken allèrent dans la salle de réunion du vaisseau. Ikari les y attendait avec les détails de leur prochaine mission. Dès que nos quatre héros furent dans la pièce, Ikari se leva et prit la parole.

"Ikari" - Il y a maintenant deux jours, l'équipe 3 à intercepté un ennemi qui devait transmettre un message de la plus haute importance. Les Ophiolites recherchent activement un homme sur une planète non loin d'ici. Nous ne savons pas qui il est, ni pourquoi. Mais si les Ophiolites tiennent tant à le capturer vivant, il vaut mieux que nous le trouvions les premiers. Dans maintenant trois jours nous arriverons sur la planète où est censé être cet homme. Certains Ophiolites guerriers ce trouvent déjà là-bas, mais ce n'est qu'une question de temps avant qu'un autre groupe de messager parvienne a prévenir les nobles. Nous devons donc capturer cet homme le plus rapidement possible ! Vous êtes tous prêts ???
"Hiken" - Et évidemment t'as pas une photo du type, qu'on puisse le reconnaître.....


L'équipe 7 continua se voyage durant trois jours. Enfin ils virent la planète Kelowna et atterrirent. Cette planète était inhabitée, à l'exception d'une vingtaine d'Ophiolites qui avaient établis un campement non loin de leurs position. Il n'y avait qu'un seul Guerrier, et aucun Noble. Notre petit groupe repéra également au milieu des ennemis une faible énergie, qui n'était pas un Ophiolite. Ils décidèrent d'aller voir sans attendre. Une fois a proximité, ils se cachèrent pour observer. Un vieil homme vêtu d'une robe de moine était enchaîné à une poutre au milieu du camp. Les Ophiolites semblaient assez nerveux.

"Ajiu" ( en chuchotant ) - Attaquons-les, c'est certainement cet homme qu'ils sont venus chercher ! On ne peut pas les laisser partir.
"Le reste de l'équipe" - C'est partit !


Nos quatre héros foncèrent dans le tas. L'Ophiolite Guerrier pris le vieil homme avec lui et tenta de s'enfuir. Le reste des Ophiolites essayèrent de gagner du temps, mais le combat était bien trop inégale. Une fois les Normaux éliminés, Ikari se transforma en super sayen et rattrapa le Guerrier en un instant. Le reste du groupe le rejoignit rapidement.

"Ikari" ( redevenant normal ) - Remets nous cet homme sans lui faire de mal, tu n'as aucune chance !
"Ophiolite" - Tu es un sayen !!! Comment nous as-tu trouvé ?? Et pourquoi es-tu là ??
"Ikari" - Nous avons intercepté le messager qui est partit de cette planète il y a cinq jours. il nous a tout raconté après un bon passage à tabac.
"Ophiolite" ( serrant les dents ) - Alors il c'est fait prendre.... C'est pour cela que personnes n'est encore venu nous chercher ! Lorsque nous avons capturé ce vieillard, il a eu le temps de détruire notre vaisseau ! Il ne nous restait plus qu'une capsule monoplace. Maintenant que vous l'avez détruit nous n'avons plus aucun moyen de communiquer ou de quitter cette planète. ( souriant ) Ça ne fait rien, cela fait cinq jours que nous n'avons donnée aucune nouvelle, les nôtres doivent se douter de quelque chose.... Vous voulez savoir en quoi cet homme est si important ???
"Hiken" - Évidemment !
"Ophiolite" - Il peut révélé chez les êtres suffisamment puissant une technique cachée, une technique qui surpasse toutes celles que la personne connaît déjà, et qui change suivant la personne. Nous voulons qui révèle les techniques de tous les nobles ! HA HA HA !!!
"Lypso" - Et tu crois que l'on va te croire sur parole ???
"Ophiolite" - Moi non, mais lui..... ( soulevant le vieil homme par les cheveux ) DIS-LEUR !!!
"Vieil homme" - Il....Il dit vrai....ugh.....
"Ikari" ( pensant ) - Bizarre qu'il nous ai dit la vérité sans qu'on ai eu a demander. A Moins que... ( A voix haute ) Il veut gagner du temps !!! Une énergie gigantesque vient d'atterrir sur la planète, prenons l'homme et partons, VITE !!!


L'ophiolite Guerrier lâcha le vieil homme et tenta de s'enfuir. Mais nos quatre héros envoyèrent chacun une de leur plus puissante vague d'énergie en direction de la créature et la fit exploser. Ikari prit le vieil homme et ils partirent tous les cinq en direction de leur vaisseau. Soudain, le vieil homme releva la tête et dit :

"Vieil homme" - Nous ne devons pas quitter cette planète, pas encore !
"Ikari" - Si, il le faut ! C'est peut-être un noble qui vient d'atterrir, et rien ne nous dit qu'on pourra le vaincre, alors on bouge !
"Vieil homme" - Ikari !! Tu dois me poser, toi et Lypso avait besoin de moi et cette planète !!!
"Lypso" ( ébahi ) - Comment connait-il nos noms ? ....
"Ikari" ( tout aussi surpris ) - Très bien.... on se pose.
"Vieil homme" ( indiquant un chemin ) - Posez vous par là-bas, ma maison n'est pas très loin.


Le petit groupe s'arrêta au dessus de la zone indiquait, mais il n'y avait aucune maison en vue. Ils se posèrent à la demande du vieillard. Ce dernier les conduisit au pied d'un arbre. Il appuya sur le tronc, et ce l'arbre s'ouvrit. Il s'agissait d'un ascenseur menant à une maison souterraine. Ils entrèrent, une fois à l'intérieur, avant que n'importe qu'elle question puissent être posées, le vieil homme prit la parole.

"Ajité" - Je me nomme Ajité, je suis né et j'ai grandit sur Kelowna. Je vous attendais, vous, les deux sayens destinés à affronter de terribles dangers. Les Ophiolites qui viennent de débarquer ne nous trouverons pas ici. Nous avons tout notre temps, alors laissez-moi commencer par le commencement....Il y a plusieurs dizaines d'années, cette planète était habité par un petit peuple pas très puissant, mais en paix. Dès ma naissance, les plus anciens remarquèrent un étrange pouvoir chez moi. Lorsque les hommes bons s'approchaient de moi, je souriaient, à l'inverse, lorsque je me trouvais trop près d'un être malfaisant, je me mettais à pleurer. Plus tard j'appris à maitriser ce don, celui de lire l'âme des hommes. Mais mon don ne s'arrêtait pas là, après avoir décrypter une âme, si la personne étais suffisamment forte, je pouvais harmoniser son corps et son âme pour que la personne développe une technique surpuissante. La technique dépend donc de l'âme de la personne choisit. Malheureusement, reconnaître une personne mal intentionnée ne suffit pas à la vaincre... Mon peuple à donc décidé de m'utiliser, afin de devenir plus puissant, et de la puissance nait l'envie, de l'envie nait la convoitise, et de la convoitise nait la guerre....Après plusieurs dizaines d'années de guerre, je fus finalement capturé. Mais à peine a-t-on quitter le sol de cette planète que mon don disparut. On me relâcha donc sur ma planète, après m'avoir poignardé. Je pensais vraiment mourir à ce moment là. C'est alors que j'ai fait un rêve, je vous ai vu tous les deux, Ikari et Lypso... Vos âmes sont si pures, vous êtes les deux seuls personnes qui méritent que j'utilise mon don. C'est pourquoi, avant de quitter cette planète, je dois révéler votre pouvoir, je vous en prie, j'ai ressuscité dans ce but uniquement ! J'en suis persuadé...
"Lypso" - Alors qu'attendons-nous !
"Ikari" ( perplexe ) - Pourquoi ne pas avoir révéler notre pouvoir puis nous avoir expliqué tout ça dans le vaisseau ? Cela aurait été plus sûr...
"Ajité" - C'est là le seul défaut de ma technique. Révélé la force caché de quelqu'un me prend plusieurs heures. Et pendant ce temps, nous seront plongés dans une sorte de comas, sans pouvoir en sortir avant la fin de la technique...
"Hiken" - Alors commençons sans plus tarder ! Je ne suis pas certain que cette planque soit si difficile à trouver...
"Lypso" - Il a raison, Ikari, à toi l'honneur ! Gardons le meilleur pour la fin, hé hé !
"Ikari" - Niih. Je suis prêt, allez-y
"Ajité" ( posant ces mains sur Ikari ) - Waouh.... Surprenant. C'est la première fois que je vois cela, vous maitrisée déjà la technique qui harmonise votre corps et votre esprit... Mais à un faible niveau. Je vais donc rendre votre technique plus.... parfaite.


Ajité s'asseya en face d'Ikari et commença sa technique. Pendant se temps, Lypso alla mettre le vaisseau dans sa capsule, tandis que Ajiu et Hiken montèrent la garde près de la cachette. Deux heures passèrent, Lypso était de retour avec le vaisseau dans sa capsule. Après une autre heure d'attente, Ajité se releva enfin. Ikari en fit de même, et regarda ses mains.

"Ikari" - Je le sens, je sens comment pratiquer une attaque avec toute la puissance de mon corps, mais aussi de mon âme ! ( regardant Lypso ) A ton tour !
"Hiken" - J'ai bien suivie les mouvements des Ophiolites, et vu leur tactique de recherche, ils arriveront dans notre zone dans environs trois heures, c'est pile le temps qu'il faut pour que Lypso aussi apprenne sa technique !
"Ajité" - Je suis désolé mais..... Ikari connaissait déjà la technique, cela lui a fait gagner du temps, sans doute une heure ou deux. Ce sera plus long avec Lypso. Son âme est étrange, elle est sombre, bien que ses intentions soit pures... Elle a été créée dans les ténèbres et sans est débarrassée ! Quelle complexité... Tu vas sans doute pouvoir asservir les ténèbres afin de créer une technique surpuissante. Mais cela risque de prendre plus de temps.
"Lypso" - Nous ne pouvons pas courir se risque, si les Ophiolites nous découvrent nous devrons partir !
"Ikari" - Non Lypso, fais-le. Crois-moi, cela vaut le coup, et puis si nous sommes repérés nous arriverons bien à gagner une petite heure ou deux à nous trois pas vrai ?
"Ajiu" - Évidemment, pour qui tu nous prend !
"Hiken" - Tu auras même intérêt à te dépêcher si tu veux avoir des restes du Noble !
"Lypso" - Alors commençons !


Ajité se remit en position, Lypso également. Trois heures passèrent, Lypso n'était toujours pas prêt, et les Ophiolites débarquèrent dans la zone de la cachette. Ils étaient une petite dizaines, tous des normaux avec un Guerrier.

"Ajiu" - On y va, on ne peut pas prendre le risque de les laisser découvrir la cachette !
"Ikari" - Tu as raison.


Ajiu, Hiken et Ikari sortirent donc sans se faire voir, puis foncèrent sur les Ophiolites.

"Ophiolite Guerrier" - Vite ! Que le plus rapide d'entre vous aille prévenir sa majesté !

Un Ophiolite partit immédiatement. Ajiu tenta de le suivre, mais cinq autres Ophiolites lui bloquèrent le chemin. Ajiu n'avait d'autre choix que de les affronter. Elle fonça dans le tas et d'un coup de poing coupa le premier Ophiolite en deux. Un second se retourna et tenta de lui décocher un coup de pied. Mais la Caaji disparu et une puissante boule de feu surgit de dix mètres plus haut et carbonisa l'Ophiolite. Les trois monstres restant prirent la fuite. Pendant ce temps Hiken avait lui aussi éliminé le reste des Normaux. Il ne restait plus qu'Ikari face à l'Ophiolite Guerrier. Ajiu et Hiken le rejoignirent pour combattre. A trois contre un, le combat ne dura pas très longtemps.

"Ikari" - Le Noble a certainement dû être averti. nous ne pouvons pas le laisser venir jusqu'ici, il risquerait de détruire la cachette par accident.
"Hiken" - Je suis d'accord, ça ne nous laisse qu'une solution...
"Ajiu" - Oui, allons à sa rencontre !


Nos trois héros se mirent donc en route. Au bout d'une demi-heure ils se retrouvèrent en face d'un Noble, qui ressemblait en tout point à un Ophiolite Guerrier. Ce dernier venait de tuer les lâche qui avait fuis le champ de bataille, ainsi que le messager. Il avança lentement puis dit.

"Kraa" - Je suis Kraa, remettez moi Ajité, et je vous promet de vous tuer rapidement.
"Ikari" - A oui ? Tu n'es pas finalement pas un Noble.... Tu n'as aucune chance !
"Kraa" - L'habille ne fait pas le moine comme on dit. Je suis un ancien Guerrier, le seul à avoir pu obtenir le grade de Noble. Et tu vas découvrir pourquoi !! HHHAAAAAA !!


Il dégageait une aura importante, plus puissante que les autres Guerriers que nos héros avaient déjà affrontés. Son énergie était équivalente à celle d'Ikari. Il possédait également six petites vagues dessinaient sur son dos. Ikari, Ajiu et Hiken libérèrent leurs énergie. Ajiu partit sur la droite, Hiken sur la gauche, et Ikari fonça droit sur l'ennemi. Le sayen et l'Ophiolite se frappèrent au même moment avec le poing. Ikari enchaina par un coup de genou dans l'abdomen, que Kraa bloqua des deux mains. Ce dernier prit la jambe de son adversaire et le projeta dans les airs. Il mit ses deux mains en arrière pour préparer une puissante boule de feu. Mais il fut stopper par Ajiu et Hiken qui lui écrasèrent la tête des deux côtés. Ajiu lui décocha un coup de coude dans le ventre, ce qui le fit de plier en avant, Hiken fit un petit bout d'une trentaine de centimètre, joignant ses mains au-dessus de sa tête et frappa l'Ophiolite dans la nuque si fort qu'il pénétra le sol sur plus de dix mètres. Ajiu et Hiken s'éloignèrent vite du cratère. Ikari se tenait au dessus de Kraa, il avait fini de préparer son Kiozi. Il le jeta dans le trou et une terrible explosion retentit. Nos trois amis se mirent au bord de ce qui était dorénavant un gouffre. Aucune trace de l'Ophiolite n'était visible.

"Ikari" - Il n'a pas pu l'éviter, il est mort.
"Ajiu" - Vu la force que tu as mis dans ton Kiozi, cela ne fait aucun doute !
"Ikari" ( tournant la tête très rapidement ) - QUu... !!!!!


Un puissant rayon violet surgit. Surpris, nos amis ne purent rien faire, et Hiken se fit frapper au poumon, ce qui le transperça. Il tomba à terre, à moitié mort.

"Ajiu" ( apeurée ) - Comment a-t-il fait ?? Il c'est prit ton attaque, j'en suis sûr !
"Kraa" ( très calme ) - En effet, mais quelle attaque pitoyable !
"Ikari" ( regardant le corps d'Hiken ) - Tu...tu vas me le payer...... ( tournant la tête vers Ajiu ) Ajiu !!! Emmène-le loin d'ici !! Ce type n'est pas normal, vu ça force il est impossible qu'il ai encaissée mon attaque si facilement. Prend Hiken et va te mettre à l'abri, je m'occupe de Kraa....
"Ajiu" - ........Très bien...


Ajiu prit le corps d'Hiken et partit sans discuter. Elle savait que quand Ikari avait se regard, il était inutile de le raisonner. L'Ophiolite les laissa partir avec le sourire.

"Ikari" - Je savais que tu les laisserais partir, ça t'arrange toi aussi n'est-ce pas ?
"Kraa" - En effet, si vous étiez tous les trois morts durant ce combat je n'aurais pas pu vous demander où vous avez caché le vieux ! Mais maintenant je vais pouvoir t'éliminer tranquillement, puis ayant perdu tout espoir, ton amie me dira tout.
"Ikari" ( souriant ) - On voit bien que tu ne la connait pas ! ( reprenant un air sérieux ) Mais de toute façon, tu ne parviendras jamais jusqu'à elle !!! WWAaaaaaahhhh !!!!!


Ikari déploya sa force maximum. Il était légèrement plus fort que son adversaire, mais était un bien meilleur combattant. Le sayen fonça vers le monstre, puis une fois à un mètre de lui, il s'appuya sur le sol afin de faire un salto au dessus de son adversaire. Une fois derrière ce dernier, mais en étant toujours en l'air, il se retourna brusquement et décocha un magnifique coup de pied dans la nuque de Kraa. L'Ophiolite avait seulement eu le temps de tourner légèrement la tête vers l'arrière. Il se prit le coup et valsa à plusieurs dizaine de mètres. Lorsqu'il se releva, Ikari était déjà en face de lui. Kraa tenta de lui donner un coup de poing, mais sans succès. Le sayen se baissa pour éviter et répliqua avec un violent coup de genou dans le ventre, puis il enchaîna pars des dizaines de coup de poings au visage. L'Ophiolite voulut réagir, il écarta ses deux bras puis essaye d'écraser la tête d'Ikari avec ses poings. Mais le sayen frappa les deux avants bras du monstre, puis attrapa sa tête avec les deux mains, puis sauta et l'écrasa contre ses deux genoux. Lorsqu'Ikari retoucha le sol, il fit un demi tour sur lui-même et frappa du pied l'Ophiolite, qui était un une trentaine de centimètres du sol, la tête penchée en arrière. Il s'écrasa une vingtaine de mètres plus loin, bien amoché. A peine avait-il eu le temps de se relever et de reprendre ses esprits, qu'il vit Ikari, près à lui lancer un Canon Garric. Il se hâta donc d'envoyer une puissante vague déferlante. Mais n'ayant pas eu le temps de se concentrer suffisamment, l'Ophiolite n'avait aucune chance de gagner face à l'attaque d'Ikari. Les deux vagues déferlantes s'entrechoquèrent et le bras de fer commença.

"Ikari" ( pensant ) - Si il arrête son attaque, il n'aura pas le temps de fuir, mon attaque est bien trop rapide ! Il n'a donc aucune chance d'esquiver, c'est le moment d'en finir !!! Espérons que cette fois-ci.... ( criant ) HHHHHHHhhhaaaaaaa !!!!!!

Le Canon Garric tripla de volume emportant avec lui l'Ophiolite. Aucun doute, cette fois encore Kraa c'était prit l'attaque de plein fouet. Mais Ikari resta sur ses gardes. Son énergie avait bien diminué. Tout à coup, il tourna la tête vers la droite et vit avec stupéfaction que Kraa était toujours en vie. Pire que ça, il n'avait plus aucune blessure et sa force était de nouveau à son maximum.

"Ikari" ( abasourdi ) - Mais comment..... TU DEVRAIS ÊTRE MORT !!!!
"Kraa" ( riant ) - HA HA HA HA HA !!! Je 'devrais' ??? Et bien laisse moi te dire pourquoi j'ai pu atteindre le titre de noble ! Je suis immortel ! Tu auras beau me tuer, je reviendrais, comme neuf, alors que ton énergie ne fera que diminuer... Alors vas-y, je t'en prie, attaque moi ! Tue-moi !
"Ikari" ( pour lui ) - C'est pas vrai.... Immortel ?? Non c'est impossible ! Je ne dois pas attaquer suffisamment fort c'est tout....Je n'ai pas le temps de tester ma nouvelle attaque, il ne me laissera pas faire ! Si il est vraiment immortel elle ne me servira à rien de toute façon, et si il bluff il ne me laissera pas le temps de préparer cette technique. Dans ce cas je vais utiliser une technique qui me demandera moins de temps..


Ikari mit sa main droite devant lui, la paume vers le ciel. Une énergie bleu commença à tourbillonner au dessus de sa paume. Avec sa main gauche, il finit de créer un puissant Rasengan. Kraa semblait très étonné.

"Ikari" - Alors si tu es vraiment immortel, tu n'as rien à craindre de cette attaque, et je serais très affaiblis après l'avoir utilisée !
"Kraa" - Peuh ! Tu crois que je bluff ?? Je t'assure que non, mais je ne me laisserais quand même pas toucher par cette attaque, même si je ressuscite, elle risque de me faire affreusement mal !
"Ikari" ( pensant ) - Tu n'as pas le choix, je suis toujours plus fort que toi.... Mon Dieu j'espère qu'il bluff ! Sinon je suis foutu...


Ikari lança une boule de feu pas très puissante et assez lente en direction de Kraa. Une fois la boule a quelque mètre de sa cible, le sayen la fit exploser afin de créer un écran de fumant très imposant. L'Ophiolite ne voyait plus rien, mais restait très calme.

"Kraa" - Imbécile, je ne te vois peut-être plus, mais toi non plus tu ne sais pas où je suis !!
"Ikari" - Faux ! Moi je peux te repérer à l'énergie que tu dégages !!!! HHHAAAAA
"Kraa" - Quuue........WWWwaaaaahhhh......


Ikari frappa l'Ophiolite de toutes ses forces avec l'orbe tourbillonnant. une gigantesque explosion s'ensuivit. Une fois le calme revenu, Ikari tomba à genou, il redevint normal et soupira. Soudain, il vit Ajiu sortir de nulle part elle bondit sur lui, le prit, et lui fit éviter une puissante vague déferlante.

"Ajiu" - Ikari, ça va ?? Tu ne l'as pas senti ?
"Ikari" - Je...je suis trop affaibli... Bordel, il est toujours vivant, même.... même le rasengan...argh...
"Ajiu" - Ne t'inquiète pas, j'ai mis Hiken en sécurité, je prend le relais !
"Ikari" - Attend Ajiu, ne tente rien de stupide, si tu gagnes suffisamment de temps, je pourrais pratique une dernière attaque... si elle ne le tue pas, alors nous ne pourrons rien faire...
"Ajiu" - Très bien.


Ikari se releva et tendit son bras droit au dessus de lui, la paume vers le ciel. Tout son corps se mit à briller, il dégageait une énergie stupéfiante. Ajiu, quant à elle, se posa en face de l'Ophiolite.

"Kraa" - Tu crois pouvoir me retenir ??? Pffff

L'Ophiolite tenta de lui donner un coup de poing. Ajiu esquiva tout en effectuant un demi-tour sur elle-même. Elle attrapa le poing et l'aisselle de son adversaire, puis le projeta contre une falaise. Kraa se releva, furieux. Il partit à l'attaque, il enchaîna des dizaines de coups, tous bloqués ou esquivés. Sa série fut arrêté par un violent coup de coude qu'il se pris dans le thorax. Ajiu continua son assaut en balançant une immense boule de feu. Une fois la fumée dissipée, on aperçut Kraa, le corps parsemé de petite blessure.

"Kraa" ( fou de rage ) - Ça suffit !!!! Je vais te tuer cette fois !!!! HHHAAAAAA !!!

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Sam 30 Avr - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 30 Avr - 16:54

Kraa resta sur place et créa deux boules de feu de petite taille, mais extrêmement puissante qu'il balança sur Ajiu. Cette dernière esquiva en sautant dans les airs, mais les boules la poursuivirent. Elle décida alors de foncer vers l'Ophiolite. Ce dernier vola vers la Caaji à toute vitesse en lançant des tas de boule de feu dans toute les directions afin de créer un écran de fumée. A l'intérieur, les deux protagonistes se battaient férocement tout en évitant les assauts répété des deux boules de feu. Ajiu fit un bond en dehors de la fumée. Les deux boules de feu se dirigeaient vers Ajiu quand soudain Kraa surgit à son tour du nuage entre la Caaji et les deux boules. Ajiu ne bougea pas d'un millimètre pensant que l'Ophiolite allait se prendre sa propre attaque. Mais lorsque les boules atteignirent le monstre, elle passèrent au travers sans le blessé ni ralentir. Ajiu, surprise, ne put esquiver et se prit les deux attaques de plein fouet. Elle tombât au sol, très affaiblie. Kraa tourna la tête et aperçut Ikari. Ce dernier avait un orbe tourbillonnant au dessus de la main, brillant, et ayant une forme d'étoiles. L'Ophiolite se posa et marcha vers le sayen. L'attaque n'était pas prête, il lui manquait encore quelques minutes. Kraa s'avança tranquillement et ricanant.

"Kraa" - Ha Ha Ha !!! Tu voulais me battre avec ça ??? pourtant je t'ai dis que j'étais immortel ! Mais peu importe, tu ne me toucheras même pas ! ( comme paralysé ) Qu... !!!

Ajiu était debout, les deux mains en direction de Kraa.

"Ajiu" - Vas-y Ikari, il ne peut plus bouger ! Argh.... je... je ne tiendrais pas longtemps.....
"Ikari" - Bien joué ! Tu nous as sans doute sauvé !
"Kraa" - Tu...tu vas voir... si je ne peux plus bouger...


L'Ophiolite avançait très lentement, pas après pas. Ajiu crachait beaucoup de sang, elle était totalement vidée. Après deux minutes d'effort, elle s'écroula, inconsciente. Le Kraa, enfin libre de ses mouvements fonça vers Ikari à toute vitesse. Mais c'était trop tard, le sayen avait terminé son attaque.

"Ikari" - Voyons à quelle point tu es immortel !!! RASEN-SHURIKEN !!!!!!!!!

La puissance de l'attaque était telle que le moindre atomes de son adversaire fut pulvérisé. Ikari, bien que n'ayant pas prit le moindre coup, tomba à terre tant il était à bout de force. Il était très heureux de maîtriser une technique si puissante. Mais sa joie fut de courte durée. A quelques mètres de lui se tenait Kraa, à nouveau indemne.

"Kraa" - Waouh.. Qu'elle technique, je n'avais jamais rien vu de comparable ! Malheureusement pour toi, elle n'a pas eu plus d'effet que tes tentatives précédentes, HA HA HA !!!! Et maintenant, à mon tour de te faire souffrir !

Ikari arriva à peine à se relever sans tomber. Kraa fonça sur lui la tête en avant. Ikari se pris le coup de tête en plein front, se qui le fit saigné. Il était allongé par terre et était à peine conscient. Kraa se tenait à une dizaine de mètre au-dessus de lui. Et pourtant, le sayen souriait.

"Kraa" ( perplexe ) - Es-tu devenu fou ??? Je ne vois que ça....
"Ikari" - Même avec cette attaque je n'ai pas pu te tuer, hé hé hé..... Je suis sûr que Lypso va bien se foutre de moi....une fois qu'il t'aura tué...
"Kraa" - Lypso ? Alors il y a une autre mauviette sur cette planète ?? Il se cache avec le vieux je parie... Certainement pour apprendre une technique très puissante... Mais je suis IMMORTEL !!!!!


Sur ces mots, Kraa descendit en trombe le genou plié vers le bas, sur son adversaire. Au moment de l'impact, le sayen cracha un flot de sang. Kraa enchaîna avec un coup de poing en pleine figure. Puis il ouvrit sa main, qui était toujours collé au visage du sayen. Sa main se mit à briller d'une lueur violette. Mais juste avant qu'il ne lance son attaque, il se prit un coup de pied sur le flanc et fut projeté à une trentaine de mettre de là. La vague déferlante partit s'écraser sur un rocher. Lypso se tenait debout devant Ikari.

"Lypso" - Ça va, je ne t'ai pas trop fait attendre ?
"Ikari" - Peuh... pas du tout.... j'aurais encore pu tenir des jours.....
"Lypso" - Je ne comprends pas, il ne dégage pas une énergie très impressionnante, comment a-t-il pu te battre ??
"Ikari" - Je ne sais pas non plus.... à chaque fois que je le crois mort, il ressuscite...
"Lypso" - Mmmmh alors je vais devoir lui faire très très mal dès le début....Ikari,je compte sur toi pour comprendre comment il fait pour survivre !
"Ikari" - Très bien....


Lypso se transforma en super sayen, il semblait calme, mais en fond de lui, il était fou de rage. Kraa se releva, il était également furieux.

"Lypso" - Même si tu es vraiment immortel, je vais te briser si fort que tu ne pourra jamais plus te battre !!! YYYYAAAAAAhhhhhhh !!!!!!!

Son énergie était impressionnante. De loin supérieur à celle de son adversaire. Ses deux mains s'entourèrent de flammes noires. Le combat commença. Les deux protagonistes s'échangèrent des centaines de coups. Puis Lypso s'envola, suivit de Kraa. Le sayen lança une vague déferlante en l'air afin d'augmenter sa vitesse de descente. Kraa, surpris, si pris le coup de poing de Lypso en pleine mâchoire et s'écrasa violemment sur le sol. Lypso descendit en piqué, les deux bras vers le sol, et frappa l'estomac de son adversaire. Ce dernier attrapa les bras du sayen et lui décocha un puissant coup de pied afin de le faire râper le sol sur plusieurs mètres. Ikari, qui regardait la scène, était assez inquiet.

"Ikari" ( pour lui ) - Lypso est couvert de blessure, pourtant il ne c'est pas pris tant de coup, et son Heat Phalanx à l'air bien mou, qu'est-ce qui ce passe...

Kraa prenait peu à peu le dessus du combat. Lypso se prenait de plus en plus de coup. Le dernier le fit s'écraser contre une colline. Il se releva, sa puissance avait nettement baissé, mais il arborait un grand sourire.

"Kraa" - C'est une manie de rire devant la mort chez vous ???!!!
"Lypso" - Devant celle de nos adversaire, oui !
"Ikari" ( pensant ) - Les flammes autour de ses mains... !!! Ce n'est pas le Heat Phalanx, elle son dans tout son corps, c'est pour ça qu'il ne frappe pas aussi fort que d'habitude. Ce doit être sa nouvelle technique, elle le brûle de l'intérieur... J'espère qu'elle sera assez puissante, s'il pratique une telle attaque plus de deux fois, il y restera à coup sûr...


Lypso fonça sur son adversaire, toute les flammes qui brûlait son corps et son âme se réunirent dans sa main droite. Il frappa de toutes ses forces. L'Ophiolite bloqua facilement en croisant ses bras devant son visage. Lypso ricana un instant puis cria :

"Lypso" - AMATERASUUU !!!!!

Les flammes noires quittèrent la main du sayen et se répandirent sur le corps de son adversaire. Ce dernier, agonisant, hurla de douleur jusqu'à disparaître entièrement, consumé par les flammes de l'Amaterasu. Ikari, qui se concentrait depuis que Lypso était arrivé, repéra immédiatement l'aura de Kraa apparaître à une dizaine de mètre de lui. Il vit son adversaire se matérialiser de dos, il ne lui restait plus que deux petites vagues sur le dos. une fois son corps totalement régénéré, une des petites vagues disparue.

"Ikari" ( pensant ) - Si ça se trouve.... Il avait six vagues, le Kiozi, le Canon Garric, le Rasengan, le Rasen-Shuriken, et maintenant l'Amaterasu... Et il ne lui en reste qu'une... Ça doit être ça !
"Lypso" ( voyant Kraa indemne ) - Qu.. !! Je vois pourquoi Ikari ne t'as pas tué... Mais avec moi ça ne fait que commencer !!!!
"Ikari" - Je dois attendre d'en être sûr.... ( Criant ) Lypso, vas-y !! je suis sûr que tu vas l'avoir !!!


Lypso se remit aussitôt à attaquer son adversaire. Il fit un bond devant Kraa, et lui décocha un coup de genou dans le menton, suivit d'un coup de poing dans le thorax. L'Ophiolite s'écrasa sur le sol, mais se remit vite debout. Il attaqua à son tour par un crochet du gauche, puis du droit, puis un uppercut qui fit décoller le sayen d'un bon mettre. Kraa lui attrapa la jambe et le frappa violemment sur le sol tout en maintenant sa jambe. Il répéta cette opération une bonne dizaine de fois, puis finit par lancé le corps à peine en vie du sayen à coté de celui d'Ikari. Ce dernier dit à Lypso.

"Ikari" - Lypso !! Je n'ai pas le temps de t'expliquer, nous devons le tuer encore une fois, cette fois sera la bonne !!!

Lypso obéit sans chercher à comprendre, il avait confiance en son ami. Les deux sayens réunirent leurs dernières forces. Lypso s'envola à une dizaine de mètre sur la droite puis prépara son plus puissant Shinioza. Kraa s'avança lentement en ricanant.

"Kraa" - Tu n'as plus aucune chance ! Vu ton état, j'esquiverai ton attaque facilement, et même si tu me touchais, je suis immortel !!!

Ikari apparut derrière Kraa, Lypso c'était décalé afin que l'Ophiolite ne remarque pas la manœuvre du sayen. Il bloqua Kraa en plaçant ses bras autour de ses épaules et en se tenant les mains derrière la tête du monstre.

"Kraa" ( affolé ) - Mais qu'est-ce qui te prend, si tu restes aussi près tu vas mourir ! Alors que moi je suis immo...
"Ikari" ( lui coupant la parole ) - Immortel, oui. tu te répètes beaucoup je trouve ! Les vagues que tu as dans le dos disparaissent à chaque fois que tu ressuscite, et tu n'en as plus qu'une !!! Alors cette fois sera la bonne, Lypso vas te tuer une bonne fois pour toute...
"Kraa" - Non..non.. attendait.... Lypso, tu ne vas pas tuer ton ami hein ???
"Lypso" - Tu le sous estime, je l'ai déjà vu se prendre des attaques bien plus forte que ça !!! SHINIOZAAAAA !!!!!
"Kraa" - Noooooonnnnn......


La vague d'énergie blanche frappa et une énorme explosion déchira le sol. Une fois la fumée dissipée, on put apercevoir Ikari, en vie, mais incapable de bouger le petit doigt. Kraa lui aussi était en vie, bien que sérieusement blessé. Lypso ,n'en revenait pas, il n'avait pas eu assez de force pour en finir. Il s'écroula, ses cheveux redevinrent noires, il était inconscient. Kraa était fou de rage, il n'avait jamais était si proche dune mort définitive.

"Kraa" - Vous..... bande de merdeux !! Vous avez peut-être découvert mon secret, mais je vais vous tuer !!!!!!! ( regardant Ikari allongé derrière lui ) Tu vas mourir aux côtés de ton ami !

Il prit le corps du jeune sayen, et par un coup de poing l'envoya à côté de Lypso. Il forma une boule de feu avec le peu de force qui lui restait et la lança sur les sayens. Mais la boule fut dévié in-extremis par un rayon d'énergie. C'était Ajiu qui c'était relevée. Elle respirait difficilement et saignée d'à peu près partout.

"Kraa" - Très bien, alors je vais commencer par toi !!

L'Ophiolite vola jusqu'à Ajiu. Cette dernière était incapable de se défendre et son adversaire le voyait bien. Il la frappa au visage, puis au ventre si fort quelle tomba sur les genoux. Kraa leva son pied au dessus de la tête de la Caaji.

"Kraa" - Finalement vous n'étiez pas de taille ! Même à trois contre moi. CREVE !!!!!

Ajiu ferma les yeux, elle savait qu'elle allait y passer. Mais après quelques secondes, elle les rouvrit. Elle était toujours vivante, Kraa ne l'avait pas achevée. Elle releva difficilement la tête et elle aperçut l'Ophiolite, un trou béant dans la poitrine, allongé sur le sol devant elle. Elle se retourna et vit Hiken, la main encore fumante, tendue dans sa direction.

"Hiken" - A quatre contre toi tu voulais dire !

L'homme de feu avait des bandages sur tout l'abdomen et sur la moitié du thorax. A côté de lui se tenait Ajité. En plus de son don, il était un très bon médecin. Avoir participé à tant de guerre en tant que petit protégé lui avait donner envie d'apprendre à sauver toutes ces personnes qui se battaient pour le garder à leurs côtés. Quoi qu'il en soit, cette fois Kraa était bel et bien mort, une fois pour toute. Hiken et Ajité déployèrent le vaisseau et y déposèrent les deux sayens ainsi que la Caaji. Ajité n'avait plus de raison de rester sur sa planète, il décida donc de partir avec l'équipe 7 en direction d'Espero, où ils allaient tous pouvoir profité d'un congé bien mérité !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Dim 1 Mai - 14:53

Chapitre 28 : Un plan à risque



Cela faisait maintenant une semaine que nos quatre héros ce reposait sur la planète Espero. Par une belle mâtiné ils se rejoignirent au bord d'un lac. Lypso et Ikari vinrent les premiers. Peu de temps après, ils virent Hiken et Ajiu arriver ensemble.

"Ikari" - Alors Hiken, que pense tu de ta nouvelle planète ? Plutôt pas mal hein !
"Hiken" - En effet, elle est très belle. Vous êtes enfin sortit de l'hôpital, je commençais à croire que vous étiez de gros fainéant !
"Ajiu" - Il y a eu quelque changement depuis notre départ de la planète, vous devriez allez voir Harios pour qu'il vous explique !
"Lypso" - Okay ! Nous allons y aller. Au fait, où as-tu emménagé Hiken ?
"Hiken" ( regardant Ajiu en souriant ) - J'ai emménagé chez Ajiu ! On s'entend plutôt bien tous les deux.
"Ikari et Lypso" - QUOIIII ?????!!!!!!
"Ajiu" - On doit y aller, je vais présenter Hiken à mon peuple ! Ravie de vous avoir revue !
"Hiken" - Aïe, aïe, aïe. Ça risque d'être bien plus dire qu'affronter un Noble....
"Ikari" - T'as pas idée ! Allez à la prochaine.


Nos amis se séparèrent. Les deux sayens partirent chez Harios, afin de se tenir informé des changements dont avait parlé Ajiu. Une fois arrivé, et après avoir fêté leurs retrouvailles, Ikari demanda quelles étaient ces changements.

"Harios" - Ha ha ha ! T'as l'air inquiet ! Il ne faut pas, ce ne sont QUE des bonnes nouvelles ! Pour commencer, plus de trois peuple nous on rejoint, nous sommes à présent près de dix mille habitants, et un bon tiers est composé de combattants !
"Lypso" - C'est génial ! Si on continue comme ça on sera bientôt assez fort pour gagner cette guerre !
"Harios" - Oui, d'ailleurs la deuxième bonne nouvelle est la suivante. Nous sommes assez pour lever une armée, finit les simples petites missions de sabotages ou d'attaques éclairs. Nous sommes en mesure de raser des camps entier !
"Ikari" - Vous avez déjà prévu une attaque de grande envergure ?
"Harios" - Oui.... Mais nous y reviendront plus tard, lors de l'assemblé de ce soir, avec les représentant de tous les clans de la planète. Pour le moment, laissez-moi vous parlez du troisième et dernier changement majeur. Lorsque le peuple d'Hiken, les Abydien, est venu sur notre planète, ils avaient peur de perdre leur pouvoir. Mais c'est tout le contraire qui c'est passé ! Le pouvoir ne venait pas de leur planète mais de leur peuple. Non seulement les nouveaux nés de leur clan sont toujours capable de maîtriser les éléments, mais maintenant notre planète à les même propriété que la leur. Regardez plutôt.


Harios sortit de la maison, et tendit sa main vers une colline verdoyante. Il envoya une puissante vague déferlante la détruire. Mais quelques secondes plus tard, la colline repoussa, elle était encore plus verdoyante qu'avant l'explosion.

"Lypso" - Ha ha ha ! Cette planète porte vraiment bien son nom !
"Ikari" - Bien, je m'en vais faire la connaissance des nouveaux clans ! Tu viens avec moi Lypso ?
"Lypso" - Évidemment ! Ne t'inquiète pas Harios, nous serons de retour à temps pour la réunion,
"Tous les trois" - Bye !


Nos deux héros passèrent la journée à rencontrer les membres des différents clans. Et à chaque nouvelle rencontre, la même rengaine. Tous les habitants, même ceux qu'ils n'avaient jamais vu, les considéraient comme des héros, comme les deux guerriers les plus braves de la planète. C'est donc gonflé à bloc que les deux sayens allèrent à cette réunion, qui devait déterminé les conditions de la première grande attaque de la nouvelle armée d'Espero ! Une fois tous les protagonistes installés autour de la table, Harios se leva et prit la parole.

"Harios" - Tout d'abord, commençons par faire les présentations. Les réunions se déroulent en présence de deux représentant de chaque clan présent sur la planète. Sauf pour certain clan, qui on décidé d'accorder leur confiance aux autres. Nous sommes donc cinq clans à être représentés. Le clan Caaji, représenté par Ajiu et Modrane; les Abydiens, représenté par Hiken et Ventus; le clan Dirak, représenté par Bari et Doula; le clan Guardo, représenté par Guimo et Farrel; et enfin le peuple des sayens représenté par Ikari et Lypso. Quant à moi, je suis le président de se conseil, élu il y a quinze jours. Tous les ans, un nouveau vote aura lieu. A chaque arrivé d'un nouveau peuple, deux représentant seront élus et viendront nous rejoindre, aucune objection ?
"Tous" - Non.
"Harios" - Bien. Alors entrons dans le vif du sujet. Il y a maintenant deux jours, nous avons découvert une planète tenue par les Ophiolites. Une planète très spéciale. Elle se nomme Hadès, c'est en réalité une prison géante où sont emprisonnés tous les espions ou guerriers capturés et dont les Ophiolites veulent des renseignements. Elle abrite donc bon nombres de soldats près à nous rejoindre pour vaincre notre ennemi commun ! De plus, certain de nos hommes sont enfermé là-bas. Et si vous n'êtes pas encore convaincue, libérer tous ces prisonniers priverait les Ophiolite de bon nombre d'informations qu'ils désirent ardemment.
"Ventus" - En effet, une victoire sur cette planète serait extrêmement bénéfique.
"Farrel" - Oui, mais connaissons-nous le nombre d'ennemis présents là-bas ? Une telle planète doit être très bien gardée non ?
"Bari" - Une prison hein ? Si on pouvait créer une petite émeute un peu avant l'attaque....
"Doula" - Oui, cela créerait déjà une bonne diversion !
"Modrane" - Une émeute ? C'est une bonne idée, mais difficile à mettre en œuvre.
"Ajiu" - Et même si on y parvient, cela serait-il suffisant ?
"Harios" - D'après nos sources, même sans diversion nous devrions être en mesure de gagner, mais avec de lourdes pertes. Si nous arrivons à créer cette émeute, nous prendrons le contrôle d'Hadès par une victoire écrasante !
"Guimo" - C'est bien beau tout ça, mais une émeute s'organise de l'intérieur...Et je ne pense pas qu'on pourra joindre nos hommes qui ont été fait prisonniers !
"Hiken" - Et même si c'était le cas, il faudrait qu'ils soient toujours en vie, et apte à mener cette émeute....


Un grand silence s'installa dans la pièce. Tout le monde réfléchissait à une solution. Tout le monde sauf Lypso et Ikari, qui arboraient un grand sourire. Tous les membres de la réunion les regardèrent, perplexe.

"Bari" - On peut savoir ce qui vous fait rire ??? Déjà que vous ne dites rien, essayez de vous rendre utile !
"Lypso" ( avec un grand sourire ) - On est vraiment nul quand il s'agit de monter un plan ! Nous ce qu'on sait faire c'est ce battre ! Et une émeute, c'est une grande baston non ?
"Ikari" - Ouep ! C'est notre spécialité ça ! Vous avez monté un super plan, c'était votre boulot. Laissez nous nous occuper du reste.
"Harios" - Ne me dites pas que....
"Lypso" - Et si ! Suffit qu'on se fasse capturer. On sera sûrement emmené sur Hadès, on a des tas d'infos que les Ophiolites veulent !
"Ikari" - Et une fois là-bas, on provoquera cette émeute. Dites nous juste à quel moment.
"Harios" - Vous êtes sûr de vous ?


Lypso et Ikari regardèrent l'ensemble des gens présents d'un air très sérieux, puis hochèrent la tête pour acquiescer. Les membres des différents clans se regardèrent pendant un petit moment, personne n'avait d'autre plans. Bien que celui là semblait très risqué, c'était leur meilleure chance.

"Harios" ( résolu ) - Très bien.... Si personne n'a une meilleure idée... Bon, Lypso, Ikari, il nous faut le temps de réunir l'armée, leur expliquer le plan, puis nous rendre sur Hadès. Si vous partez demain à l'aube, et que vous vous faites capturer...( il s'arrêta un instant )...vous aurez une semaine pour organiser cette révolte. On compte sur vous.
"Lypso" ( levant le pouce ) - Aucun problème.
"Hiken" ( se levant brusquement ) - Je viens avec vous !!!
"Ajiu" ( criant ) - Non, tu n'iras nulle part !!
"Ikari" ( posant sa main sur l'épaule d'Hiken ) - Reste ici. Réunis les hommes, et viens nous sauver dans une semaine ! On ne risque rien.
"Lypso" - C'est vrai ça. ( regardant l'ensemble des personnes présentes ) Enfin voyons ! Vous savez tous qu'Ikrai et moi on est increvable !


De petits sourires parsemèrent la salle. A contre cœur, le plan fut adopté à l'unanimité.

"Harios" - Très bien, nous vous enverrons donc sur Hadès. Mais inutile de vous faire capturer. Je vais proposer un échange aux Ophiolites. Je vais leur dire que vous acceptez de vous rendre si ils acceptent de nous remettre nos hommes retenus là-bas. Si déjà vous êtes capturés, autant que ce soit en sauvant les nôtres. Je m'en vais leur envoyer le message. Allez dormir, l'accord devrait ce faire cette nuit, les Ophiolites meurent d'envie de vous avoir. Je vais fixer le rendez-vous pour demain matin. Je m'occupe des détails de l'échange, bonne nuit à tous.

Tout le monde quitta la pièce à l'exception d'Harios. Les deux sayens se reposèrent toute la nuit. Le lendemain, au premier rayon du soleil, une grande foule c'était rassemblée pour acclamé le départ d'Ikari et Lypso. Après une demi-heure, Hiken, Harios, Ajiu, Lypso et Ikari partirent pour une planète hostile.

"Harios" - Je vous conduis sur une planète proche d'Hadès. Une fois que nous vous aurons déposé non repartirons avec nos hommes. De la part de toute la population d'Espero, bonne chance.

Deux heures plus tard, le petit groupe arriva sur une petite planète inhabitée. Ils sortirent du vaisseau, en face d'eux se tenait une dizaine d'Ophiolites, avec six sayens couvert de blessures. L'échanges eut lieu comme prévu, aucun des deux camps ne tenta quoi que ce soit. les Ophiolites étaient bien trop heureux de pouvoir torturer Lypso et Ikari pour risquer de tout gâcher. Les deux groupes ré-embarquèrent et quittèrent la planète. les Ophiolites ramenèrent Lypso et Ikari sur une planète non loin de là. Il ne s'agissait pas d'Hadès. Les deux sayens, enchaînés, se regardèrent, totalement perdu.

"Lypso" ( murmurant )- Ils ne nous emmènent pas sur Hadès ?
"Ikari" ( murmurant également ) - Je n'en sais rien ! On est mal barré, ces chaînes me vide de mon énergie, je n'arrive même pas à les briser.
"Lypso" ( regardant des Ophiolites discuter un peu plus loin ) - Ils doivent être entrain de décider ce qu'ils vont faire de nous...
"Ikari" - Et on va pas tarder à savoir ce qu'ils ont décidés, ils approchent !
"Ophiolite" - Viens avec moi toi !


L'Ophiolite agrippa Ikari et le traîna dans un vaisseau. Un autre fit de même avec Lypso, mais il l'emmena dans un vaisseau différent. Les deux vaisseaux partir dans des direction opposés. Lypso fut envoyé sur la planète Hadès. Quant à Ikari, il n'avait aucune idée de l'endroit dans lequel il se trouvait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mar 8 Nov - 19:24

Chapitre 29 ( Première Partie ) : Hadès, la planète de l'Enfer

Quelques heures après que les Ophiolites l'ai capturé, Lypso fut emprisonné sur Hadès. Cette planète était parsemé de cratère, le sol était noir, aucun brin d'herbe n'avait poussé depuis des millénaire. La température avoisinait les 60 degrés de jour et ne descendait pas en dessous de 40 la nuit. La gravité y était de plus très importante, bien que l'oxygène était rare. Rien que restait sur cette planète était très éprouvant. A son arrivé, on lui mit une cagoule sur la tête afin qu'il ne puisse voir les forces Ophiolites présentent. On le conduisit dans l'une des ailes de la prison où il fut détaché. On lui mit immédiatement un bracelet autour de la cheville afin de neutraliser ces pouvoirs. Sa force avec ces poignets n'atteignait que 30 unités. Il fut ensuite amené dans une autre salle et on lui enleva la cagoule en le mettant à genoux. En face de lui se tenait un Noble, certainement le chef de la prison. Ce dernier prit la parole.

"Chef de la prison" - Nous avons un invité de marque dite-moi ! Mais ici, peut importe la puissance que tu as obtenu, tu restes aussi faible qu'un insecte. Il n'y a qu'une seule règle dans cette prison, ne pas tuer les autres détenus. Voilà comment ça se passe : deux fois par jours, on lâche de la nourriture dans la cour, et vous vous démerdez avec. Toutes les cellules restent ouvertes. Si vous voulez une cellule plus confortable, on si vous voulez éviter la séance de torture quotidienne, il vous suffit de faire parler l'un de vos camarades prisonniers. Tous les prisonniers ont des secrets ici, c'est d'ailleurs pour ça qu'ils sont toujours en vie ! En parlant de torture, ta séance sera à 14h30 tous les jours, ces le seul lieu où ta présence est obligatoire, ha ha ha ! Bien, conduisez-le dans sa cellule.
"Ophiolite" - A vos ordre ! ( agrippant Lypso ) Allez viens là toi !


Ils emmenèrent Lypso jusqu'à une petite cellule morbide. Des bouts de cadavres servaient de tapis et des boyaux faisaient office de tapisserie. Dans le coin gauche un matelas troué faisait office de lit. Tous les autre détenus regardaient la cage du petit nouveau, ce disant qu'il devait avoir des tas d'informations à révéler. Les gardes s'en allèrent en ricanant. Lypso regarda dans sa cellule minutieusement.

"Lypso" - C'est pas trop mal ici, y'a un lit ! Avec ces conditions je vais pouvoir m'entraîner. Et les conduit d'eaux qui traversent la pièce contre le plafond peuvent me servir pour faire de l'exercice. Je n'ai plus de pouvoir, je vais donc devoir retravailler les bases, tant mieux, ça fait longtemps que je veux m'y mettre. ( commençant à s'étirer ) Huu... Le meilleur moyen de les forcer à m'écouter c'est de prendre le plus de nourriture quand il la jette dans la cour. Je leurs échangerais contre des information sur la prison ! Et pour leur prendre, rien de mieux que la manière forte, comme ça ils me laisseront tranquille.

Seulement dix minutes plus tard, une foule de pas moins de cinquante prisonnier arrivèrent devant la cellule de Lypso. A sa tête un homme qui devait mesurer dans les deux mètres et qui devait faire pas loin de cent-cinquante kilos. Ce dernier entra dans la cellule, puis s'approcha du sayen. Lypso arrêta ses tractions et se mit face à cet homme.

"Prisonnier" ( d'un ton menaçant ) - Moi c'est Kouro, et ici c'est moi le patron, c'est bien compris ? Chacun son tour dans cette prison me révèle un de ses secrets chaque jour, comme ça moi je ne me fait jamais torturer. Et comme cadeau de bienvenue, j'ai décidé que se serait ton tour aujourd'hui !
"Lypso" ( recommençant ses tractions ) - Non ! Je peux rien te dire, tu vas devoir te faire torturer aujourd'hui, j'en suis désolé...
"Kouro" ( furieux ) - Te fous pas de moi enfoiré !!!!


Kouro voulut frapper Lypso avec le poing, mais se dernier lâcha la barre en se baissant, puis il balaya les jambes de son adversaire. Kouro ce releva et tenta de frapper Lypso à plusieurs reprise. Mais ce dernier esquivait tout d'une manière très agile.

"Lypso" ( très calme ) - Nous avons peut-être tous plus ou moins la même force à cause ses bracelets, mais je reste le meilleur pour ce qui est de la technique de combat. Je suis un sayen, je suis né pour être le meilleur dans ce domaine !
"Kouro" ( essoufflé et fou de rage ) - C'est pas parce que t'as esquivé trois coups et demi que tu vas pouvoir me mettre à terre !!! RRRaaaaaahhhhh !


Kouro tenta un revers de la main. Mais Lypso fit un bond et bloque l'attaque en mettant son genou droit contre le coude tendu de Kouro. Puis il attrapa la main et l'épaule de son adversaire avec ses deux mains et tira de toutes ses forces. Un horrible bruit d'os se brisant résonna dans la cellule et dans le reste de la prison. S'ensuivit un cri déchirant de douleur. Kouro était à genoux, un bras totalement brisé en six endroits. Quant à Lypso, il lança un regard noir au reste de la foule afin de les dissuader d'essayer à nouveau de s'en prendre à lui. Cela fonctionna à merveille, deux homme s'approchèrent afin de porter Kouro, et toute la foule se dissipa aussi vite qu'elle s'était formée. Une fois à nouveau seul dans son nouveau chez lui, notre héros sourit.

"Lypso" - Le respect, c'est fait ! Maintenant il ne me reste plus qu'à attendre que la nourriture tombe du ciel.... ( levant la tête avec tristesse ) Ikari, où que tu sois, j'espère qu'il ne t'es rien arrivé ! Je vais suivre le plan, c'est ce que tu veux, j'en suis sûr !

Deux heures passèrent, Lypso ne fut pas dérangé et pus finir ses exercices. Midi sonna, et tous les détenus se ruèrent dans l'immense cour de la prison. La raison était évidente, le premier lâché de nourriture allait avoir lieu. Lypso se leva tranquillement et alla à son tour dans la cour. Des dizaines d'Ophiolites Normaux et un Guerrier volaient au dessus de lui. Il les regarda attentivement, les Normaux n'avaient rien de spécial, mais le Guerrier avait à sa taille un trousseau avec une seule clef. Comme les sayens sont dotés d'une excellente vue, il put apercevoir la forme exacte de cette clef. Puis il regarda son bracelet discrètement, la serrure correspondait. La nourriture était lâché. Lypso en ramassa le plus possible, et l'entassa dans un coin. Personne n'osa prendre se qu'il mettait dans ce coin. Un prisonnier s'approcha à une dizaine de mètres de cette entrepôt improvisé. Il n'avait nullement l'intention de prendre quelque chose, et Lypso le savait bien. Pourtant, il courut vers cet homme.

"Lypso" ( pensant ) - Vraiment désolé, mais tu vas me servir d'exemple, et en plus, il faut que je vérifie un truc....

Le jeune sayen attrapa le détenu par le col, il n'avait rien d'un combattant. Il le frappa à l'estomac, le faisant tomber par terre. Puis il le souleva par la jambe droite. il regarda attentivement la serrure du bracelet de ce prisonnier. Elle était identique à la sienne.

"Lypso" - Pour cette fois je te laisse partir, ( élevant la voix pour bien ce faire entendre ) Mais la prochaine fois, je te briserais les deux jambes, c'est bien compris ??

L'homme ne répondit pas, il était sonné. Lypso le laissa tranquille et ramena son butin dans sa cellule. Il passa les deux heures qui suivirent à échanger de la nourriture contre des informations, il apprit quels détenus avaient de l'influence, et récupéra un silex qui pouvait faire office de couteau ainsi qu'un morceau de métal. Il apprit également que les séance de torture se déroulait par groupe de huit. et qu'il n'était pas rare que les Ophiolites changent les horaires de torture des prisonniers. Il ne lui restait désormais plus qu'une dizaine de minutes avant sa séance. Il proposa à un homme de lui donner toute la nourriture qui lui restait contre un service. Ce dernier accepta sans poser de question. Lypso l'emmena dans un endroit qui semblait isolé, mais qu'il savait surveillé.

"Lypso" - Alors, tu as la liste que je t'ai demandé ?
"Le détenu" - Tiens la voilà, mais qu'est-ce que tu veux en faire ?
"Lypso" - La dessus figure tous les noms des prisonniers à deux doigts de parler ces ça ?Le moment venu. Je pourrais échanger cette liste contre une bonne semaine sans torture !
"Le détenu" - Mais n...( voyant le regard menaçant de Lypso ) Si tu as besoin d'autre chose fais moi signe... (pensant ) Mais qu'est-ce qu'il dit ? il sait bien que c'est la liste des neuf personne les plus influentes de la prison, pas celles sur le point de révéler quoi que ce soit...


Un micro caché non loin de là, ainsi qu'un caméra enregistrèrent cette discussion ainsi que cette liste. Une fois éloigné, Lypso demanda au détenu de révéler la vraie nature de la liste aux Ophiolites pour éviter une séance de torture, mais seulement dans six heures. Dix minutes plus tard, Lypso se retrouvait dans la salle de torture, avec les neufs personnes qu'il y avait de marqué sur la liste. Le Gourou s'approcha et prit l'un des prisonniers et l'installa sur une table. Les autres étant attaché au mur.

"Gourou" - Et le nouveau, comme c'est ton premier jour, je vais commencer par torturer les neufs autres d'abord, comme ça tu auras tout ton temps pour voir ce qui t'attend !
"Lypso" ( d'un ton moqueur ) - Si tu veux.... je ne suis pas une lavette comme ces types, moi les gros tas dans ton genre je m'en fait deux au p'tit déjeuner. Mais vas-y éclate toi.
"Gourou" ( furieux ) - Mais pour qui tu te prends ??!!! J'ai changé d'avis, tu vas souffrir tout de suite !!!


Le sayen fut attaché à la place du prisonnier. La table l'écartelé lentement, et lorsque la douleur devenait trop forte, une décharge électrique très puissante lui était administré afin qu'il ne perde pas connaissance. Chaque séance de torture durée en tout cinq heures, trente minutes par prisonniers. Lypso souffrait énormément. Au bout de trente minutes, le Gourou dit :

"Gourou" - Bien, il a retenu la leçon à mon avis. Au suivant !
"Lypso" ( se forçant à rire ) - Hé hé hé..... Un gros tas, comme je le pensais.... Tu m'étonnes qu'on fasse en sorte que les prisonniers se fassent parler entre eux, parce qu'avec toi.....
"Gourou" - Toi..... TU VAS SOUFFRIR A EN CREVER !!!!!!


Le Gourou recommença tout du début, mais cette fois en le frappa avec un fouet régulièrement. Le Gourou était tellement content de voir Lypso souffrir qu'il continua pendant près de trois heures. Une fois qu'il eut fini, il se retourna à nouveau vers le reste des prisonniers.

"Gourou" - Vous voyez à quoi ça sert de jouer au plus malin ?? Vous n'êtes que des merdes ici !! Retenez-le bien !!!
"Lypso" ( arrivant à peine à parler ) - C'toi la merde.... On se croirait au club med en t'as compagnie, t'as jamais pensé à te recycler dans le tourisme ?? ha ha.....
"Gourou" ( essayant de reprendre son calme ) - Très bien.... aujourd'hui, pour la première fois, tu vas avoir droit à une séance privé ! Je vais avertir mon supérieur pour qu'il raccompagne les neufs autres... On va voir combien de temps tu vas jouer les fier !


Une fois le Gourou en dehors de la salle, les neuf prisonniers regardèrent Lypso, les larmes aux yeux.

"Un des détenus" - Pourquoi tu fais ça ? pourquoi le provoquer exprès ???
"Lypso" - Pour que vous ne vous fassiez pas torturer voyons....
"Un autre" - C'est gentil, mais inutile ! Ils nous tortureront demain, et tu pourras pas prendre notre place indéfiniment...
"Lypso" - je n'en ai pas l'intention... Je voulais simplement vous prouvez ma bonne foi, afin que vous écoutiez attentivement ce que j'ai à vous dire.
"Un détenu" - Nous t'écoutons !
"Lypso" ( à bout de souffle ) - Je...je suis venu ici afin de faire éclater une émeute, dans sept jours. Notre peuple ainsi que plusieurs autres son en guerre contre les Ophiolites... Argh... Nous avons monté une armée, et on est prêt à attaquer cette planète ! Nous devons juste créer une diversion...
"Détenu" - Mais....dans cette prison notre force est ridicule, si nous nous rebellons nous serons tué en une seconde !
"Lypso" - Ne... ne vous en faites pas pour les bracelets, je m'en occupe....
"Détenu" - Il a perdu connaissance....Je ne sais pas si on peut lui faire confiance, mais il a l'air sûr de lui !
"Un autre" - S'il arrive vraiment à nous débarrasser des ses foutus bracelets, je le suivrais sans hésiter !
"Encore un autre" - Oui moi aussi ! Je vais commencer à en parler autour de moi.... Chut ! Le Gourou revient !


Le Gourou entra dans la salle, accompagné par plusieurs gardes. Ces derniers raccompagnèrent les prisonniers dans leurs cellule, à l'exception de Lypso. Après lui avoir fait reprendre connaissance à l'aide d'une bonne décharge, le Gourou continua son travail pendant le temps restant. Une fois la séance terminé, Lypso fut ramené puis jeté dans sa cellule, à moitié mort. Le lendemain matin, dès son réveil, il commença à tailler quelque chose dans le bout de métal à l'aide du silex. Peu avant midi, il sortit dans la cour. Il fixait toujours discrètement la clef de l'Ophiolite Guerrier. Deux des prisonniers passèrent non loin de notre héros en discutant.

"Prisonnier" - T'as entendu qu'un détenu a été dispensé de torture pour avoir révélé qu'un autre détenu voulu arnaquer les gardiens à l'aide d'une fausse liste ?
"L'autre" - Ouais, les neuf type de cette liste l'ont échappé belle, il n'y a plus aucune raison qu'ils se fassent torturer en priorité !


Lypso souriait, son plan avait parfaitement fonctionné. Les neuf détenus les plus influent de la prison répandait à présent sa bonne parole. Il passa les deux jours qui suivirent à se remettre de ses blessures en s'entraînant modérément et en continuant de forger son bout de métal. Il ne sortait qu'aux heures de largages des provisions. Il fixait aussi souvent que possible cette fameuse clef. Le bruit commençait à courir qu'une émeute pourrait bien éclater le jour prévu. Le troisième jours, il fut à nouveau torturé dans l'après-midi, mais cette fois-ci seulement pendant la demi-heure qui lui était consacrée. Ce matin là, il passa son temps à aller discuter avec un maximum d'anciens combattants. Il leurs dit à tous la même chose.

"Lypso" - Débrouillez-vous comme vous voulez, mais tous les guerriers doivent ce faire torturer avant qu'on atteigne le septième jour, il faut qu'ils soient prêt à se battre ! Pour les bracelet, je dirais à deux trois personnes comment cela va se passer demain matin, elles vous transmettront le message.

Le lendemain matin, trois des plus respecté meneurs de la prison se réunirent autour de Lypso. Ils l'encerclèrent de manière à ce qu'aucune caméra ne puisse le filmer. Lypso sortir alors de sa bouche un morceau de métal qui avait la forme d'une clef. Il l'a mis dans la serrure de son bracelet et l'ouvrit. Il le referma puis s'adressa aux trois personnes.

"Lypso" ( chuchotant ) - je vais vous remettre cette clef, j'en ai deux. Demandez à autant de personnes qu'il faudra, mais il faut que pour le jour de l'émeute, tous les combattants est un exemplaire. Tout nos bracelets ont la même serrure, ça aurait était trop compliqué de créer une serrure différente pour chaque prisonnier. Je compte sur vous.

Les trois hommes repartirent avec l'un des exemplaire de la clef, ils mirent des équipes en place et commencèrent à en faire des doubles. Le jour J approchait. La plupart des prisonniers restaient sceptique quant à l'arrivé miraculeuse d'une armée venue pour les sauver. Mais peu importe, pour la première fois depuis des années pour certain, ils allaient pouvoir enlever ces bracelets et se battre. Cette espoir, le premier dans l'histoire d'Hadès, leur suffirent à suivre aveuglément Lypso, même s'ils devaient en mourir. Le grand jour arriva, tout le monde était fin prêt. L'émeute devait avoir lieu tôt dans l'après-midi, à 14h précise. Peu avant le début de l'émeute, Lypso alla voir l'un des gardiens et lui dit qu'il avait des choses à lui dire, si ce dernier l'aidait à s'échapper. L'Ophiolite fit mine d'accepter, lui mit une cagoule sur la tête et l'emmena. Lorsqu'on la lui retira, le sayen était dans la pièce de torture, avec le Gourou. L'Ophiolite repartit en ricanant, il ferma la porte derrière lui.

"Gourou" - Alors comme ça t'as des choses à dire hein ?? Et bien vas-y, tu ferais bien de commencer tout de suite !
"Lypso" ( avec un grand sourire ) - Ok, je vais tout te dire. Je savais que ce garde m'emmènerais ici, et c'est parfait, parce que je voulais à ton prix être avec toi aujourd'hui à 14h.
"Gourou" ( regardant la montre sur le mur ) - C'est une bonne heure pour être torturé c'est pour ça ? Comme tu vas, plus qu'une petite minute et je vais pouvoir t'exaucer !
"Lypso" - Tu sais ce qui se passe aujourd'hui à 14h ? Une grande émeute va éclater, et moi je voulais être sûr de pouvoir te tuer de mes mains. Voilà pourquoi je suis là !
"Gourou" - Ha ha ha ! Toi ? Me tuer ?? TU N'ES QU'UN MINABLE !!!


Le gourou attrapa une hache et s'apprêta à couper le bras droit du sayen. Ce dernier tourna la tête pour apercevoir l'horloge. Il était 14h.

"Lypso" - C'est l'heure !!

Il arrêta le coup de hache en attrapant le bras du Gourou, puis le brisa d'un mouvant rapide, la hache tomba à terre, et le Gourou de même.

"Gourou" ( paniqué ) - Imp....Impossible.... le bracelet.....tu ne peux pas......
"Lypso" ( tenant le bracelet dans sa main droite ) - Tu parles de ce bracelet là ? Pendant que ton ami le gardien me traînait jusqu'ici, j'en ai profité pour l'enlever. Tu n'as pas besoin de savoir comment, car maintenant tu vas mourir !
"Gourou" - Nooooonnnn.....


Lypso ramassa la hache avec laquelle le Gourou avait fait souffrir tant de prisonnier, et d'un coup sur la nuque le décapita. Il sortit de la salle de torture, le chaos régnait dans toute la prison. Les combats étaient tous très violent. La moitié des gardes étaient déjà partit de la prison, car Harios et l'armée d'Espero venaient de débarquer quelques minutes plus tôt. Lypso marcha dans la cour, au milieu des batailles, fixant une tour un peu plus loin. Un prisonnier s'arrêta devant lui.

"Prisonnier" - Mais qu'est-ce que tu fais ???!!!! La sortie c'est de l'autre côté, tout le monde est déjà partie, il ne reste que toi !! Même les gardes sont partis affronter une armée !
"Lypso" - Je sais tout ça, mais il y à quelqu'un que je dois vaincre moi-même, personne d'autre ne peut s'en charger.
"Prisonnier" - Très bien... tu nous as sauvé, alors peu importe qui tu comptes affronter, je te souhaite bonne chance ! Adieu.


Le prisonnier repartit. Lypso lui, entra dans cette fameuse tour et monta les escaliers. Deux minutes plus tard, il était au sommet. Une centaine de cadavres jonchaient le sol. Une seule silhouette était debout.

"???" - Je parie que c'est ta faute tout ce merdier. Tant pis, je vais juste tous vous tuer !
"Lypso" - Tu crois ? Tu as beau être le chef de cette prison, un Ophiolite Noble, les prisonniers qui sont venus avant moi t'ont bien amoché. Je sais que je peux t'achever !
"Noble" - Tu peux parler, même si tu n'as plus ton bracelet, vus ce que tu as enduré ces derniers jours, on ne peut pas dire que tu sois en pleine forme !!
"Lypso" - C'est là que tu te trompes....


Lypso ouvrit sa main droite, un petit morceau de fer tranchant y était. Certainement un morceau de la hache du gourou. Le Noble ne comprenait pas très bien, ce n'est pas avec une telle arme que Lypso pourrait prendre l'avantage. Mais le sayen sourit, puis se planta la lame dans le flanc gauche. Il mis deux doigts de la plaie, et semblait chercher quelque chose. Son sang coulait abondamment, sa vision devenait flou. Il perdait peu à peu connaissance et fini par tomber par terre. Le Noble n'en revenait pas, son adversaire était entrain de se tuer. Lypso trouva finalement ce qu'il cherchait. Il ressortit sa main et l'approcha de sa bouche. Il l'ouvrit et montra le senzu qu'il tenait à son adversaire. Ce dernier éclata de rire.

"Ophiolite" - Ha ha ha !!!! Alors t'as fait tout ça pour un haricot ?? Tu crois que manger un truc va te redonner des forces ??? Et moi qui croyais que tu étais un adversaire redoutable.... Meurs !!!

Lypso avala le senzu et au même moment le Noble lui balança une boule d'énergie qui explosa la tour. L'Ophiolite se posa dans la cour, furieux.

"Noble" - A cause de ce morveux, je vais devoir me battre sérieusement pour tuer tous les prisonniers échappés !
"Lypso" - Et si tu commençais par moi ?


Le Noble se retourna stupéfait. Lypso était à quelque mètres derrière lui, en pleine forme. Il n'avait plus aucune cicatrice de toute les tortures qu'il avait pu subir ces derniers jours. Mieux encore, il était à présent plus puissant qu'en entrant dans la prison, certainement dû au nombre de fois qu'il avait frôlé la mort sur la table du Gourou. Il se transforma en super sayen et libéra toute son énergie. Son adversaire fit de même. Ce dernier avait déjà affronté bon nombre d'anciens prisonniers avant l'arrivé du sayen, ce qui lui avait coûter une partie de son énergie. Mais malgré cela, l'Ophiolite restait le plus puissant combattant de la planète. Lypso savait qu'il ne pourrait pas gagner, mais il lui suffisait de tenir jusqu'à l'arrivé des renforts. Le combat commença. Le chef de la prison avait le dessus, le sayen se contentait d'esquiver et de bloquer un maximum de coups. Peu à peu, l'Ophiolite ne pensait plus qu'a frapper son adversaire, il était sûr de lui. Lypso en profita et lui décocha un puissant coup de poing en plein visage, puis il lui attrapa la jambe, le fit tourner et le lança le plus loin possible. Il s'envola a une cinquantaine de mètres du sol et regarda autour de lui. Quelques prisonniers blessés sortaient encore des décombres de la prison. D'autre étaient revenu pour les aider.

"Lypso" - Je pourrais rejoindre Harios et nos troupes. Mais tous ces hommes se feraient tuer à coup sûr. Je dois rester et affronter le Noble en attendant que cette zone soit évacuée. ( Criant ) VITE, PARTEZ LE PLUS LOIN POSSIBLE !!!

A peine eut-il le temps de finir sa phrase que le Noble le frappa violemment dans le ventre, puis au niveau du visage. Il enchaîna de puissant coup que le sayen ne pouvait ni bloquer ni esquiver. le dernier fut si fort qu'il envoya le jeune sayen s'écraser sur le sol. L'Ophiolite fonça sur lui en piquet, le pied en avant. Lypso évita de justesse en bondissant sur le côté. Il savait qu'il ne tiendrait pas longtemps en ne faisant que se défendre. Il entoura ses mains de flammes noires en attaqua son adversaire. Tous les coups qu'il donnait étaient soit esquivés soit bloqués. Il frappa donc le sol violemment, créant une petite explosion qui envoya des morceaux du sol long d'un mètre dans les airs. Il feinta d'attaquer le Noble, mais à la place il fonça sur un des rochers suspendus dans les airs. Il se déplaçait de rochers en rochers le plus vite possible autour de son adversaire tout en lui en lançant de plus petits. Ce dernier ne savait plus on donner de la tête Il écarta les bras et créa une grande explosion afin de réduire tous ses cailloux en cendres. Le sayen fonça vers l'explosion, car en écartant les bras, l'Ophiolite n'avait plus de garde. Il mit toutes sa force dans un puissant Heat Phalanx qui envoya son adversaire s'écraser contre l'un des murs de la prison. Les deux protagonistes de ce combat reprirent leurs souffle en quelques secondes et reprirent leurs duel. Le Noble prenait de plus en plus l'avantage. Il lança une de ses plus puissantes vagues déferlante sur le sayen. Le combat touchait à sa fin. Lypso tenait encore debout, mais son énergie était très basse et ses cheveux étaient redevenus noirs.

"Lypso" ( pensant ) - Je sens l'énergie d'Harios et des autres. Ils seront là dans quelques minutes, je vais l'attaquer avec toutes l'énergie qu'il me reste pour gagner ces quelques minutes...
"Noble" - Alors ? On fatigue ? Je vais en finir une bonne fois pour toute avec toi, puis je m'occuperai de tous les autres !


Le Noble, pensant que Lypso était à bout, diminua son énergie de manière significative, il savait qu'il devait en garder pour ramener les prisonniers. Le sayen saisit sa chance, il créa deux Javelot Riot de faibles puissances, un dans chaque main. Son adversaire ricanait. Il plaça sa main vers son adversaire et lança une puissante vague d'énergie. Notre héros rassembla rapidement ses forces, et tout en se retransformant en super sayen, il réunit ses deux mains et lança un Shinioza. Le Noble, surprit, fut frappé de plein fouet. Lypso enchaina en lui lançant des dizaines de boules de feus, jusqu'à tomber sur les genoux, totalement vidé. Il était redevenu normal et ne pouvait même plus se redresser. Une fois toute la poussière dissipée, il aperçut le Noble couvert de blessure, et totalement hors de lui.

"Lypso" ( ricanant ) - Hé hé hé..... il a vraiment l'air furieux..... je ne peux plus rien faire..... j'espère qu'Harios arrivera .....

Il perdit connaissance avant même de finir sa phrase. Il se réveilla deux heures plus tard, en pleine forme. Il était allongé sur un lit, dans un vaisseau de la planète Espero. Hiken se tenait devant lui avec un large sourire.

"Hiken" - Heureusement que j'avais gardé un senzu pour toi ! Je savais bien que t'allais être dans un sale état....( voyant Lypso perplexe ) Ne t'inquiète pas pour l'offensive, elle a parfaitement réussi. Nous avons pus récupérer des centaines de prisonniers, et même capturer plusieurs Ophiolites ! Malheureusement leur chef c'est échappé....
"Lypso" - Aucun problème, la mission est une réussite, et c'est le plus important. Maintenant, dis moi où est Ikari !
"Harios" ( entrant dans la salle ) - Il a été amené sur une autre planète non loin de là. nous pensons qu'il s'agit d'une planète de recherche, il doit certainement leur servir de cobaye... Enfin s'il est toujours en vie....
"Lypso" - Evidemment qu'il l'est ! Très bien, allons sur cette planète le libérer.
"Hiken" ( soucieux ) - Ce n'est pas si simple... Une dizaine de Nobles se sont réunis là-bas, même si nous y allons avec tous nos hommes, nous n'avons aucune chance.
"Harios" - Hiken a raison, notre meilleure option reste de le libérer et d'arriver a quitter la planète avec un groupe restreint. Nous en avons déjà discuté avec le reste du conseil. Nous allons envoyer un petit groupe là-bas afin de repérer la position d'Ikari, puis le lendemain nous lancerons une offensive majeure sur une planète toute proche. Les Nobles devraient rejoindre la bataille, et le temps qu'ils réalisent que c'est une diversion, le groupe devra avoir mis Ikari en sécurité.
"Lypso" - Mmmmh..... Ça me vas, mais à une seule condition. Je veux faire partit de l'équipe qui ira chercher Ikari.
"Hiken" - Hors de question ! C'est pas toujours à toi de te taper les missions suicides ! Cette fois c'est mon tour !
"Harios" ( baissant les yeux ) - .......
"Lypso" - Toi ?? Si tu veux aider participe à la diversion ! Mais pour la discrétion..... c'est pas vraiment ton point fort tu sais !
"Harios" - Il n'a pas tort.... De toute façon je ne pense pas que tu nous demandais notre avis quand tu as dit que tu irais chercher Ikari. Alors je préfère que ce soit de manière officielle et que tu sois accompagné ! Une équipe de quatre combattants spécialisés en infiltration t'attendant déjà dans un petit vaisseau indétectable. Part immédiatement, tu arriveras dans quelques heures et demain en fin d'après-midi nous lancerons la diversion, c'est bien compris ?
"Lypso" ( faisant le salut militaire ) - Oui chef !


Sans dire un mot de plus il rejoignit son équipe, et ensemble ils partirent immédiatement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mer 9 Nov - 0:34

Chapitre 29 ( Deuxième Partie ) : Fontaine de jouvence

Après s'être fait capturer, Ikari fut envoyé sur une planète très étrange. Il fut enfermé dans un laboratoire. Sa cellule mesurait deux mètres carrés, il y avait un lit bien inconfortable et rien d'autre. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour s'apercevoir qu'il n'était pas sur Hadès. Ne voyant aucune raison de rester, il ouvrit la porte d'un bon coup de pied et s'échappa. Aucun garde n'était présent dans le laboratoire et bien qu'Ikari trouvait cela étrange, il fonça vers la sortit. Une fois à l'extérieur, il tomba sur une dizaine de Noble, tous biens plus puissants que lui. Avant même qu'il ne puisse le réaliser, l'un des Noble le frappa a l'estomac et il perdit connaissance. Le lendemain matin, notre héros se réveilla attaché sur ce qui semblait être une table d'opération. Quelques scientifiques lui tournaient autour, et l'un d'eux étais entrain de lui injecter un liquide violet. Ikari voyait flou, il n'arrivait même pas à redresser sa tête. Tout ce qu'il pouvait faire était d'écouter les conversations de ces scientifiques.

"Scientifique n°1" - Il a reprit connaissance.
"Scientifique n°2" - Pas grave, on continue. Avec toutes les injections qu'il a reçu il ne peut même plus lever le petit doigt.
"Scientifique n°3" - Je lui injecte la solution.... Je crois qu'on a une réaction !
"Scientifique n°2" - Zut, le patient devient instable. Vite, douze centilitre de morphine ... On est entraine de le perde !!! Stabilisez-le !


La vue d'Ikari se brouillait de plus en plus, et il s'évanouit en peu de temps. Durant les quatre jours qui suivirent, Ikari passait la majeure partie de son temps entre la vie et la mort. Avec de temps à autre quelque moment où il était à moitié conscient. Il ne comprenait rien à ce qui se passait ici. Puis un matin, il ouvrit les yeux, il était allongé dans sa cellule. Il se releva difficilement et au bout de quelques secondes, il remarqua quelque chose d'étrange. Il avait à nouveau sa queue de singe !

"???" - Repose toi, a partir de ce soir nous commençons les tests. Il faut que tu sois en forme...
"Ikari" ( encore un peu sonné ) - Qui... Qui êtes vous ?.. Et de qu'elle test vous parlez ??...
"???" - Les sayens sont vraiment exceptionnels ! Tandis que la plupart des races de l'univers vieillissent à allure constante, vous vous restez physiquement au top pendant la majeur partie de votre vie. Dès que mes chercheurs auront trouvé ce qui ralentit votre métabolisme, je pourrais créer une solution qui me rendra jeune et fort éternellement !
"Ikari" - Quoi ??... C'est impossible, les cellules sayens n'ont pas ce pouvoir, sinon mon peuple l'aurait découvert.
"???" - En effet, mais nous avons rassemblé les cellules de toutes les races qui restent jeunes. Et avec le parfait dosage, je suis sûr de pouvoir créer un élixir qui stoppera le vieillissement. Les Ophiolites Nobles vivront éternellement ! HA HA HA !
"Ikari" - Je vois... Vous avez stimulé mes cellules sayens afin de voir leur différents réactions, voilà pourquoi ma queue a repoussé...Je dois sorti... sort...
"???" - Le somnifère fait enfin effet. Il n'aurait jamais dormit de lui-même pendant les seuls heures où il est lucide...


Plusieurs heures passèrent. Finalement le soir arriva et Ikari fut à nouveau attaché sur la table, les essais allaient commencer. Durant les trois jours suivant, le sayen ce contenta d'écouter chaque conversation durant les rares fois où il était conscient. Il apprit ainsi plusieurs choses très peu utile, mais ne s'en souvenait jamais. Une semaine s'était écoulé, Ikari pensa à Lypso, et à la mission sur Hadès. Il ouvrit difficilement les yeux. Des scientifiques étaient comme toujours entrain de faire des recherches autour de lui. Il remarqua néanmoins que ses habits étaient déchirés. Il se concentra afin d'entendre les différents discussions, espérant apprendre autre chose. Et son souhait allait être entendu.

"Scientifique n°1" - On l'a échappé belle ! Heureusement que des Nobles sont avec nous sur cette planète.
"Scientifique n°2" - C'est sûr, en tout cas maintenant on le sais, ne plus jamais lui injecter du liquide Blutzien.
"Scientifique n°3" - En plus on aurait pu s'en douter... Les onde Blutz les transforment en Oozaru, alors des cellules d'habitants d'une des lunes qui dégage le plus de zénos.... Passes moi le flacon, je vais mettre une étiquette, qu'on se trompe pas.
"Scientifique n°2" - Attrape-le, c'est la fiole verte orangée à ta droite.
"Scientifique n°3" - Celle-là ? Ok je mets l'étiquette. Je vais dessiner un singe dessus....
"Ikari" ( pensant ) - Ok... j'ai plus qu'a.....


Notre héros gratta un bout de la table afin de relever un petit bout de quelques millimètres. Il se planta la paume de la main dessus, puis la bougea doucement afin d'y graver quelque chose. Puis il perdit une nouvelle fois connaissance. Il se réveilla le lendemain dans l'après-midi. Une alarme retentissait dans tout le laboratoire et les scientifiques n'étaient plus là. A quelques centaines de mètres de là, Lypso et son équipe venaient de se faire repérer. En effet, cette petite planète ne servait pas que de laboratoire pour les expérience sur les personnes vivantes, elle servait également de base où était développé des appareils de haute technologie, notamment pour repérer tous mouvements non autorisés. Il ne fallut pas longtemps avant que notre petit groupe se retrouvât encerclé par plusieurs Nobles. Réaliste, et espérant trouver une idée plus tard, nos héros se rendirent sans faire d'histoire. L'un des Nobles élimina les quatre membres non sayens de l'escouade. Lypso, qui voulut les venger eut seulement le temps de cligner un œil, avant de s'évanouir sous la puissance du coup de poing de l'un de ses adversaires. Il se réveilla une heure plus tard, dans la cellule d'Ikari, ce dernier était d'ailleurs lui aussi à l'intérieur. Les deux amis étaient heureux de se retrouver, mais ils n'avaient pas le temps de se réjouir. Un des scientifiques vint vers la cellule.

"Scientifique n°1" - Je pense que nous avons trouvé le bon dosage. Les cellules du sayen sont stables.
"Scientifique n°2" - Oui, mais est-ce dût au dernier produit ? Ou bien serait-ce l'avant dernier qui n'agit que maintenant ??
"Scientifique n°3" - Nous n'avons qu'un seul moyen de le savoir ! Injectons la solution n°2 au deuxième sayen.
"Scientifique n°1" - Mais nous devons d'abord stimuler ces cellules sayens, cela nous a pris plusieurs jour pour l'autre.
"Scientifique n°3" - Aucun problème, ce sayen est, d'après la prise de sang, génétiquement parfait. A croire qu'on l'a créé sur mesure.... le stimuler devrait être rapide.
"Lypso" ( regardant Ikari ) - Mais de quoi parle-t-il ???


Ikari n'eut pas le temps de lui répondre. Un gaz avait déjà envahi la cellule et les deux sayens furent endormit. Lorsqu'Ikari reprit connaissance il aperçut son ami sur la table. Lui était toujours dans la cellule. La queue de Lypso avait elle aussi repoussé. Il assista impuissant à toutes les injections qu'il avait également subit. Le lendemain matin, Ikari se réveilla et aperçut les scientifiques tout excités.

"Scientifique n°1"- Ça y est ! Nous avons réussi, c'était bien la solution n°2 !! ( regardant Ikari ) Tu te rends compte de la chance que tu as ?? Toi et ton ami, êtes les premiers dans tout l'univers à posséder une jeunesse éternelle ! Mais vous ne pourrez pas en profiter hé hé hé.... Nous n'avons plus besoin de vous désormais !

Une alarme se déclencha, mais elle était différente de la précédente. Une voix cybernétique résonna dans tout le laboratoire.

"Voix" - Rassemblement immédiat, la planète X387 est attaqué, tous les Nobles sont priés de partir au combat, les scientifiques doivent regagner leur quartier où une garde rapprochée sera dépêchée.

La salle fut très vite évacuée. Les deux sayens étaient dorénavant seul. Ikari brisa les barreau de sa cellule avec ses dernières forces puis se dirigea vers Lypso.

"Voix" - Tous les Guerriers sont priés de former des groupes de cinq pour chercher et conduire en un lieu sécurisé tous les prisonniers.
"Ikari" - Et merde.... Je n'arrive même pas à défaire les liens qui retiennent Lypso !
"Lypso" ( reprenant connaissance ) - Qu... Qu'est-ce qui se passe ici ??...
"Ikari" - Une alarme c'est déclenchée ! Une bataille a lieu non loin de là...
"Lypso" - Je vois, c'est la diversion d'Harios et des autres.... On doit s'échapper maintenant... ( essayant de se libérer ) NNNiiiiiiiiirrrrrrghhhh....Peuf....Peuf.... Ikari... par d'ici, le vaisseau et dans sa capsule, je l'ai caché dans ma chaussure droite.....
"Ikari" - Tu plaisantes ??? Et puis même si je voulais, je ne peux déployer le vaisseau qu'a l'extérieur, et cinq Ophiolites Guerriers arrivent...
"Lypso" ( apercevant la paume de la main d'Ikari ) - Qu'est-ce que....
"Ikari" ( Lisant se qui était gravé ) - Un dessin de singe et le mot boire ?? Je suis sûr que c'est moi qui ait écrit ça, mais pourquoi ?
"Lypso" ( indiquant du regard une fiole ) - Là !! Le même dessin, tu voulais certainement qu'on boive ce truc ! Tu te souviens pourquoi ?
"Ikari" (attrapant la fiole ) - Pas vraiment... Et on a pas le temps d'y réfléchir allez !


Il but la moitié et renversa l'autre moitié dans la bouche de Lypso. La réaction ne se fit pas attendre. Ikari se transforma en Oozaru et récupéra une grande partie de sa force. Il traversa le plafond du laboratoire et étant à présent à l'air libre. Quant à Lypso, la réaction fut bien plus aléatoire. Il ne possédait pas les cellules nécessaire pour se transformer. Sa puissance montait en flèche, ainsi que la douleur qu'il ressentait. Ses cellules tentaient de combattre le liquide. Ce dernier s'accumula dans sa queue, point centrale de la mutation. La douleur continuait de grandir. Lypso, qui avait récupéré de l'énergie grâce à cette étape de la mutation réussit à se libérer, puis il s'arracha la queue d'un coup sec. La douleur avait disparut. Il regarda Ikari et dit.

"Lypso" ( cherchant dans sa chaussure ) - Retient les cinq Ophiolites, je vais déployer le vaisseau et préparer le décollage, j'en ai pour deux minutes !
"Ikari" ( avec une voix de monstre ) - Très bien, je devais pouvoir te donner ses deux minutes !


Les cinq Guerriers étaient sous le choc. Mais après l'incident qui avait eu lieu quelques jours auparavant, ils savaient exactement quoi faire. Heureusement pour nos héros, le produit qui avait servit à neutraliser la métamorphose avait été détruit avec l'écroulement du plafond. Les Ophiolites avaient néanmoins un plan de secours, couper la queue du sayen. ils se jetèrent tous à l'assaut et encerclèrent Ikari. Tous attaquaient en visant la queue. Ikari avait beau être devenu très puissant, sa taille ne l'aidait pas. Il tenu sans trop de problème les deux minutes, au bout desquels il se laissa volontairement couper la queue afin de retrouver sa taille normal et ainsi pouvoir pénétrer dans le vaisseau. Les Ophiolites avaient tellement étaient concentrés sur leur immense adversaire qu'ils n'avaient pas vu Lypso déployer le vaisseau à l'écart du champ de bataille. Ce qui laissa le temps à nos héros de décoller sans trop de dommage et de quitter la planète. Une fois suffisament loin, ils envoyèrent un message à Harios lui expliquant la situation.
Deux jours plus tard, nos héros étaient tous rentré sur Espero et attendaient les résultat de leurs tests sanguins dans une chambre d'hôpital.


"Docteur" - C'est stupéfiant, je ne sais pas comment ils ont fait, mais les Ophiolites vous ont offert une jeunesse éternelle. Vos cellule continue de se régénérer comme pour toute personne, mais elles ne vieillissent plus !
"Ikari" - Mmmmmh.... Donc nous n'aurons plus jamais nos queue de singe, c'est une bonne chose pour toi Lypso.
"Lypso" - Ouais plutôt ! Mais tu es sûr qu'elles ne repousseront plus ?
"Ikari" - La queue des sayen une fois coupée laisse de petite cellule. Et au bout de quelques années, ces cellules arrivent à maturités et donnent une nouvelle queue. Mais nos cellule ne vieillissent plus, notre queue n'arrivera donc plus jamais à maturité !


Harios fit son entré dans la chambre avec un large sourire.

"Harios" - Vous deux alors.... Vous êtes des champions pour faire peur à tout le monde ! J'ai l'impression que vous passez plus de temps dans cette hôpital que sur le reste de la planète...
"Ikari et Lypso" - C'est pas qu'une impression....
"Harios" - Ben faite un peu plus attention la prochaine fois !
"Ikari" ( prenant un ton triste ) - Lypso m'a tout raconté, vous n'auriez jamais dût envoyer cinq personnes pou moi, quatre sont mortes...
"Harios" - Je sais... Mais qu'est-ce que tu voulais que je leur dise ? Non, n'y allez pas, laissez leurs encore une fois tout faire tout seul et tant pis s'ils en meurent ? Allons.... personnes n'aiment vous confier toutes les missions les plus dangereuses. Même si quatre personnes sont mortes, leurs clans sont honorés d'avoir pu participer à ton sauvetage ! Et puis comme ça vous allez peut-être enfin réfléchir avant de vous foutre dans un pétrin pareil....
"Lypso" ( posant sa main sur l'épaule d'Ikari ) - Il a raison tu sais... J'étais avec eux pour venir te sauver. Tu aurais du voir comme ils étaient heureux de pouvoir t'aider. Et ils savaient qu'ils n'avaient que peu de chances de sortir vivant.
"Ikari" - D'accord... Nous allons faire attention, je n'avais pas pris conscience que tant de gens se souciaient de nous. On ne peut plus juste partir et espérer.
"Harios" - Sage décision. Quoi qu'il en soit, vous avez vu une dizaine de Noble je crois, pourriez vous me donnez des informations sur leur puissance ?
"Ikari" - Ben euhhh.... Assez grande pour me mettre à terre en un coup...
"Lypso" - Ouais.... genre très très grande ça va ???
"Harios" ( perplexe ) - ......... Bon, je vois. Il est temps de créer une nouvelle mesure, je reviendrais vous voir dans trois jours, en attendant reposez-vous !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 26 Nov - 14:07

Chapitre 30 : Une fois encore, les Dragons Balls !


Trois jours passèrent durant lesquels nos deux héros se reposèrent un maximum. A leurs sortie de l'hôpital ils allèrent directement voir Harios. Ce dernier leur expliqua qu'une réunion aurait lieu dans l'après-midi. Lypso et Ikari patientèrent donc en allant voir tous leurs amis présents sur la planète. Après quelques heures, la réunion commença enfin. Tous les représentant de chaque clan étaient là. Harios se leva et prit la parole.

"Harios" - Tout d'abord je tiens à féliciter tout le monde pour le succès de la mission Hadès, et tout particulièrement Lypso et Ikari. Ils ont réussis à limiter les pertes et à revenir en vie malgré les imprévus. C'est d'ailleurs l'un de ces imprévus qui nous réunis aujourd'hui. Comme vous le savez, Ikari a été envoyé sur une planète autre qu'Hadès, où il a subit plusieurs examens. Le résultat étant que lui et son ami ne vieilliront plus. Bien qu'important, ce n'est pas de ce point que nous allons discuter. Sur cette même planète se trouvait bon nombre d'Ophiolites Nobles. Nous devons connaître leurs puissance si nous voulons gagner la guerre, et c'est dans cet optique là que nos chercheurs ont mis au point une nouvelle unité de mesure de l'énergie d'une personne. Des appareils ressemblant au scooter que portait les sayens vous seront remis à la sortie. Si vous préférez ne pas les porter, habituez vous simplement à voir la puissance des autres en fonction de ces chiffres. Pour vous donner une référence, ma puissance s'élève à 10 unités. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, merci de votre attention.

Chacun se leva et quitta la salle et prenant un des scooters. L'équipe 7 alla ensemble dans une vallée un peu plus loin afin d'essayer leur nouveau gadget.

"Ikari" - Bien, inutile de demander, je pense que personne ici n'a envie de se trimbaler avec se truc qui risque de casser lors de la première bataille... Donc nous allons passer les prochains jours à s'habituer à ces chiffres.
"Hiken" - Ok..... mais d'abord voyons qui est le plus fort du groupe !
"Ajiu" - Ha ! J'allais proposer la même chose !
"Lypso" - Niiiih ! On est bien d'accord. Qui commence ?
"Ikari" - Allez, en tant que votre chef, je m'y colle !


Ikari se m'y en position. Les trois autres allumèrent leurs scooter et attendirent avec impatience. Ikari se transforma en super sayen et augmenta sa puissance rapidement. Quelques secondes plus tard, le chiffre se stabilisa.

"Hiken" ( impressioné ) - Wouah.... 60 unités.... Un bien petit chiffre vu l'énergie que tu dégages !
"Ajiu" - Et merde.... Moi qui pensais attendre la centaine, je crois que j'arriverai à peine à un bon 50 ....
"Lypso" ( indifférent ) - On avait dit puissance maximale ! Alors fais moi voir tout ce que t'as !
"Ikari" ( souriant ) - Mmmh t'as deviné ? Voilà ma puissance de combat, et maintenant..... ( serrant les poing )...ma puissance....Ggghhhh.....Maximale !!!! HHHHAAAAAA !!!!


Sa puissance augmenta encore d'un coup dans une mini explosion. Il atteignait maintenant les 75 unités. Il se calma doucement et retrouva son apparence normale. Hiken se mit à son tour à augmenter son énergie, tout comme Ajiu. Les deux montèrent leurs forces au maximum. Ajiu atteignait à sa grande surprise les 62 unites. Hiken dégageait presque une puissance équivalente, avec 58 unités. Après quelques brimades amicales, la tension revint. C'était au tour de Lypso. Avant leur dernière mission, les deux sayens étaient plus ou moins de même force, mais son passage dans la prison avait dût rendre Lypso bien plus fort.

"Ikari" - Vas-y, montres-moi à quel point tu es devenu fort !
"Lypso" - Niih, tu vas pas être déçu ! YYYAAAAAHHHHHH !!!!!!!


Lypso créa un typhon d'énergie en se transformant en super sayen. Sa puissance n'avait plus rien à voir avec celle du reste de son équipe. Elle atteignait les 80 unités, et Lypso souriait toujours. Son sourire laissa place à un hurlement, sa puissance continuait d'augmenter. Lorsqu'il fut enfin au maximum, Hiken s'exclama.

"Hiken" - 100.....100 unités..... J'arrive pas à y croire !
"Lypso" ( redevenant normal ) - 100 ? Oui se doit être ça...
"Ajiu" - T'es vraiment trop fort ! De loin le meilleur de la planète !
"Lypso" ( regardant Ikari ) - Le meilleur ? Pas sûr. J'ai peut-être une plus grande énergie, mais la technique de combat et l'expérience compte énormément dans un combat. Ça ne sert à rien d'avoir une grande force si on ne c'est pas s'en servir correctement.
"Ikari" - C'est bien vrai ! Même si tu m'as bien dépassé, je te rattraperais bien assez vite, alors ne te relâche pas !


Après cette petite mise au point, notre équipe mis cinq jours à se familiariser avec cette nouvelle unité de mesure. A peine eurent-ils le temps de finir cette tâche qu'une nouvelle mission les attendait, de la plus haute importance. Harios les retrouva dans la salle de réunion. Il n'y avait que l'équipe 7.

"Harios" - Cette mission est très spéciale. Elle risque de durer bien plus longtemps que les autres. ( sortant un objet sphérique de sa poche ) Vous reconnaissez ceci ? C'est le détecteur de Dragon Balls ! Des points ont réapparus. Nous pensons que cela fait une année de leur planète d'origine qu'on les a utilisés. Je suis persuadé que les Ophiolites vont les chercher également.
"Ikari" - Je vois, et nous on doit les trouver les premiers. Mais pourquoi ne mettre que nous sur cette mission ?
"Hiken" - C'est vrai ça ! Lypso et Ikari m'ont parlé du pouvoir de ces boules, on devrait tous les rechercher.
"Harios" - Inutile. Les Ophiolites en ont déjà une en leur possession. Pour toutes les avoir on va donc devoir les battre. Cela m'étonnerait qu'ils la gardent sur une petite base..... Il suffit donc d'en avoir au moins une pour que les Ophiolites ne les réunissent pas tous.
"Ikari" - Comptes sur nous ! On va même te ramener les six autres !
"Harios" - Ha ha ha ! Je n'en doute pas une seconde ! Voilà le radar, et voici des informations que nous avons recueillit sur les planètes où se situent certains Dragon Balls. Bonne chance !


L'équipe 7 pris le radar et les documents puis partirent sans attendre vers la planète la plus proche abritant un Dragon Ball. L'arbre à senzu du vaisseau avait produit six nouveaux haricots. Leur destination se trouvait à une journée d'Espero. Ils profitèrent de ces vingt quatre heures pour lire les informations.

"Ikari" ( lisant les papiers ) - Alors.... D'après ce que je lis là, cette planète s'appelle Reikai. Elle est peuplée de gens peu civilisé. Ils n'ont pas de vaisseau et leurs seules armes sont des lances et des épées. De plus, ils ne sont pas très forts. Ils vivent en paix depuis un millénaire. Ce devrait être une mission assez simple !
"Ajiu" - Ouais.... Enfin si on ne rencontre aucun Ophiolite sur la planète !
"Lypso" - Mmmh... On va s'approcher de Reikai, et si on ne sent aucune grosse puissance sur la planète, j'irai seul chercher le Dragon Ball avec une capsule. Pendant ce temps vous vous rendrez vers la prochaine planète. Les capsules sayens individuelle sont biens plus rapide. Je vous rattraperais avec un jour de retard tout au plus !
"Ikari" - C'est vrai que si il n'y a aucune grosse puissance sur la planète.... Ok, on fait comme ça !


Un jour passa. Le lendemain, nos héros arrivèrent aux abords de la planète. Aucune énergie impressionnante n'émanait de Reikai. Lypso prit donc un des deux radars et entra dans une des capsules pour partir, seul. Mais juste avant de fermer la capsule, Ikari lui lança un petit objet.

"Ikari" - Attrapes-ça ! C'est un senzu, on ne sait jamais....
"Lypso" - T'inquiète, j'en aurais pas besoin ! Allez bon voyage !


Une heure plus tard il arriva sur Reikai. C'était une petite planète paisible. Elle était couverte de verdure, d'océans, de prairies à perte de vue ainsi que de quelques montagnes. Lypso regarda le radar. Celui ci avait subit l'usure du temps, il ne donnait plus qu'une position très approximative de l'endroit où pouvait se trouver le Dragon Ball. Après quelques minutes à survoler la planète, Lypso s'arrêta et se posa sur une petite montagne. Le radar indiquait que la boule se trouvait quelque part dans un rayon de trente kilomètre. Notre héros commença donc a chercher. Soudain, une vieille femme qui se promenait par là lui adressa la parole.

"Vieille femme" - Que fais-tu par là ? Je ne t'ai jamais vu avant.
"Lypso" - Je recherche un Dragon Ball.
"Vieille femme" - Un quoi ??
"Lypso" - Euuhhhh, c'est une espèce de boule de cristal, avec des étoiles dessinées dedans, entre une et sept... Elle est jaune-orange... ( faisant un rond avec ses mains ) Grande comme ça....
"Vieille femme" - Jamais entendu parlé, en tout-cas, quoi que tu fasses, ne va pas par là ! ( montrant un château à une dizaine de kilomètre ) Tu vois le château ? Dans ses environs..... se trouve le village des démons !
"Lypso" ( perplexe ) - Le village des démons ?
"Vieille dame" ( hochant la tête ) - En plus, la princesse c'est fait kidnapper la nuit dernière, tout le monde est en panique ! Et les rumeurs disent que ce sont les monstres venus de la porte du Makai qui ont fait ça !
"Lypso" - C'est quoi la porte du Makai ??
"Vieille femme" - C'est la porte qui sépare notre monde de celui des démons ! C'est pourquoi tu ferais mieux de prendre une autre route, suis mon conseil !


La vieille femme reprit son chemin. Lypso restait très intrigué par cette histoire. Le village des démons ? Cela valait le coup d'y jeter un œil. Et puis le château se trouve largement dans les trente kilomètres ! Sans plus attendre il s'y rendit. Le village entourant le château était désert. Lypso cria afin de savoir s'y quelqu'un était là. Mais personne ne répondit. Il s'éleva de quelques mètres dans les airs afin de mieux voir l'ensemble du village. Un villageaois qui observait la scène depuis une fenêtre fut abasourdit. Tous les villageois c'étaient regroupés dans une seule maison. Voyant la scène le villageois se retourna et dit aux autres.

"Villageois" - Un jeune homme ! Il... il vole... C'est sûrement un démon !
"Autre villageois" - Un seul ??? Mmmmh on a peut-être une chance ! Ils vont le payer !


Les villageois attendirent que Lypso soit proche de la porte pour lui bondir dessus tous à la fois, avec des lances et des épées. Lypso fut surpris. Ces personnes ne dégageaient pas assez d'énergie pour être détectés. Le sayen libéra un tout petit peu de sa puissance afin de projeter tous les habitants au sol.

"Lypso" - Alors c'est vous les démons ?? Je suis un peu déçu !
"Vieil homme" ( venant d'un peu plus loin ) - Attends !! Nous ne sommes pas des démons !
"Lypso" ( surpris ) - Quoi ?? Mais pourquoi ils m'ont attaqué alors ? ....


Le vieil homme dissipa le mal-entendu, et emmena notre héros jusqu'au château, afin de le présenter au roi. La nuit tomba doucement. Le vieil homme expliqua au roi que Lypso semblait très fort, peut-être assez fort pour récupérer la princesse. Le sayen se vit offrir un véritable festin par la cour pour se faire pardonner de l'avoir agressé. Lypso s'en donna à cœur joie ! Le roi, regardant le sayen manger, demanda au vieil homme.

"Roi" - Vous croyez vraiment que ce gamin pourra sauver la princesse Misa ?
"Vieil homme" - Oui ! Même si son corps est celui d'un jeune homme, il est évident qu'il a subit un entrainement extraordinaire ! Il est bien plus fort que ces monstres.
"Roi" ( toujours aussi perplexe ) - Mais s'il entre par la porte, il devra sans aucun doute affronter Shura, le meilleur combattant du Makai !
"Vieil homme" - Oui, ce garçon a dit qu'il cherchait une boule de cristal, et que pour ça il était près à combattre de puissants adversaires ! Et cette boule, nous l'avons. J'en ai parlé avec lui, il est d'accord pour nous aider si nous lui remettons la boule.
"Roi" ( contemplant les piles d'assiettes vides qui s'additionnaient) - J'espère qu'on peut vraiment compter sur lui...
"Lypso" ( se tenant le ventre ) - Pouaah ! Ça faisait longtemps que je n'avait pas manger un truc aussi bon ! Je suis gavé !
"Roi" - Et jeune homme, c'est quoi ton nom ?
"Lypso" - Moi ? Je suis Lypso ! Et toi t'es qui ?
"Vieil homme" ( criant ) - Hé ! Parles avec plus de respect au roi !
"Roi" - Lypso, hein ? Si tu passes par la porte du Makai, tu ne pourras jamais revenir. Tu es sûr que cela te vas ?
"Lypso" - Pourquoi je ne pourrais pas revenir ??
"Roi" - D'horribles monstres et démons y vivent ! S'il te trouvent dans leur monde, tu seras capturé et gardé jusqu'à la fin de ta vie.
"Lypso" - Donc j'ai juste à ne pas les laisser me capturer ?
"Roi" - Ha ha ha ha !!! Quelle ignorance !
" Lypso" ( imitant le roi ) - Ha ha ha !!! ( reprenant un air sérieux ) C'est quoi de l'ignorance ? Ikari ne me l'a pas appris celui là....
"Roi" ( hors de lui ) - Tu te fous de moi !? Enfin quoi, il y a des centaines de milliers de monstres là-bas !! Tu ne pourras jamais leur échapper ! je n'ai pas le temps de discuter bêtement avec un gamain ! Hors de ma vue !


A peine eut-il finit ses mots que des gardes attrapèrent Lypso par les bras pour le sortir du château. Mais ce dernier ne l'entendait pas de cette oreille. Il donna une petit tape sur le torse d'un des soldats, qui fut projeté contre un mur à l'autre bout du château. Les autres le lâchèrent, stupéfaits. Le roi le regardait très surpris.

"Lypso" ( énervé ) - Qu'est-ce qui vous prend ?? J'ai rien fait de mal !! Je veux juste avoir le Dragon Ball de manière réglos ! Je vous rend service et vous me la donnez.
"Roi" ( souriant ) - Ho ! J'ai peut-être été un peu dur avec toi. Pardonne-moi, s'il te plaît. je ne pensais pas qu'un si jeune homme pouvait posséder une telle force. Dans quelle ville es-tu né ?
"Lypso" - Ben euhhh dans un grand tube dans un laboratoire mais je sais pas comment ça s'appelait...
"Toute la cour" - ...????....
"Roi" - ...... D'accord... ( reprenant ses esprits ) Mais comme je te l'ai dit, ça ne vas pas être de la tarte de battre Shura et de ramener Misa ! Bien des experts en arts martiaux l'ont défié, certains venaient même de planète lointaine ! Mais aucun n'en est revenu...
"Lypso" ( levant le poing ) - C'est bon, moi je reviendrai !


Le roi fit accompagné Lypso dans sa chambre. Le lit était très confortable et notre héros s'endormit sans mal. Le lendemain matin à l'aube, après un copieux petit-déjeuner, le roi accompagné de quelques hommes emmena Lypso devant les portes du Makai. Il s'agissait d'une grande double porte de près de six mètres de haut, avec des gravures de démons dessus. La porte de droit était grande ouverte, bloquée par une épée bizarre, alors que celle de gauche était fermée.

"Lypso" - Donc le Makai est juste de l'autre côté ?
"Roi" - Exact, quand tu y auras mis un pied, tu ne devrait plus pouvoir revenir. Enfin en temps normale. Mais à cause de cette épée, les monstres du Makai viennent comme bon leur semble.
"Lypso" - Ben alors pourquoi vous ne l'enlevez pas tout simplement ?
"Roi" - C'est impossible. Cette épée représente le défi qu'a lancé Shura aux humains. Lorsqu'on l'aura vaincu, elle disparaîtra et il ne reviendra plus.
"Lypso" ( pensant ) - Mouais.. je suis sûr que je pourrais la retirer, mais bon. Je dois d'abord retrouver la princesse et pour ça j'ai besoin que la porte soit ouverte. ( à haute voix ) Donc j'ai juste a trouver la princesse et à battre ce Shura ? Yosh ! Je reviens vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mer 30 Nov - 0:24

Chapitre 31 : Lypso contre le Makai !



Lypso entra en courant dans le Makai. Mais à peine eut-il franchi la porte qu'il sentit plusieurs grandes puissances. Apparemment elles étaient indétectables de l'autre côté de la porte. Lypso souriait, les puissances qu'il ressentaient, variaient entre 2 et 20 unités. Mais Shura devait certainement caché sa véritable force. Notre héros s'avança prudemment dans cette immense tunnel sous-terrain, le Makai était si sombre qu'on ne voyait rien a plus de dix mètres. Soudain, il tourna rapidement la tête en la penchant sur le côté. Une lame lui frôla légèrement la joue droite et le fit saigner. L'attaque provenait d'une femme au teint pâle et au cheveux roses. Ses deux pointues et son aura maléfique ne laissait aucun doute, il s'agissait d'une femme démon. Elle était impressionnée par l'esquive de Lypso. Aussi elle s'avança pour lui parler.

"Femme" - Où vas-tu ? Pourquoi être entré dans le Makai ?

A peine eut-elle finit sa phrase qu'un homme surgit de l'ombre. Il avait la peau bleu et devait mesurer dans les cinq mètres. Il portait un casque de viking sur la tête et une masse dans la main droite. Il prit la parole immédiatement après la femme.

"Homme" - Tu as besoin d'une autorisation pour venir aussi ! Le Makai n'est pas un moulin. En as-tu une ?
"Lypso" - Non, je n'en ai pas !
"Homme" - Alors je te conseil de faire demi tour si tu tiens.... ( levant sa masse au dessus de sa tête ) ...à la vie !!


Il frappa Lypso avec une force prodigieuse. Mais notre héros la bloqua de justesse. Le gigantesque homme appuya de plus en plus fort afin d'écraser le visiteur. Lypso tremblait, il avait vraiment du mal à retenir le coup. Mais son agresseur était à la même enseigne. Puis le sayen libéra une grande parie de son énergie, mais sans se transformer en super sayen, ce qui lui permit de repousser la masse. Il en profita pour pour foncer le pied en avant dans l'abdomen de son adversaire. Ce dernier fut projeté contre la paroi violemment. Il se releva rapidement en sortant son sabre de son fourreau.

"Homme " ( furieux ) - Enfoiré !!
"Femme" - Arrêtes !


L'homme arrêta immédiatement d'avancer.

"Femme" - Incroyable, il est plus fort que Gora, l'homme à la force physique la plus grande du Makai ! Quel est ton nom jeune homme ?
"Lypso" - Je me nomme Lypso ! Et vous qui êtes vous ?
"Femme" - Je suis Mera. Gora et moi montons la garde afin que personne ne puisse venir et repartir à sa guise.
"Lypso" - Pourtant tu laisses ce Shura aller et venir comme bon lui semble !
"Mera" - Attends.... Ne me dis pas... Tu es venu pour voir Maître Shura ??
"Lypso" - Bien sûr ! Il a capturé la princesse Misa et on m'a chargé de la ramener !
"Gora" - Ha ha ha !!! Sais-tu au moins à quel point Maître Shura est fort ? Tu veux vraiment mourir toi !
"Lypso" - Ikari m'a appris que c'était mal de forcer les gens à faire des choses qu'ils ne veulent pas faire !
"Mera" - Tu pourrais te retrouver avec les membres déchirés.... De plus, Maître Shura et Misa célèbre leurs mariage aujourd'hui ! C'est pourquoi tu ne pourras pas le rencontrer. Sans compter que des milliers de monstres seront présents.
"Lypso" - Je m'en fou ! je ne le laisserais pas faire, vous êtes des amis de Shura ??
"Mera" ( souriant ) - Lypso c'est ça ? Suis-moi, je vais te conduire à lui.


A quelques centaines de mètres de là, un homme ressemblant assez à Mera était assis aux côté d'une jeune femme qui n'était de toute évidence pas un démon. Ces deux personnes se trouvaient au sommet d'un escalier d'une dizaine de mètre. Il s'agissait évidemment de Shura et de Misa. Au pied de cette escalier se trouvait une arène de combat. Et tout autour de cette arène, des milliers de créatures criaient de joies. L'homme se tourna vers la jeune femme, cette dernière semblait troublée. Au même moment Lypso accompagné des deux gardiens arrivèrent à la fête.

"Shura" ( à Misa ) - Quelque chose ne vas pas ? Pourtant un incroyable spectacle est sur le point de débuter. Regardes !
"Créature" ( se tenant au centre de l'arène ) - En l'honneur du mariage de Maître Shura, nous allons faire un tournoi d'arts martiaux ! Alors ? Lequel d'entre vous a confiance en ses capacités ?!
"Lypso" ( Bondissant sur le ring ) - Yosh ! Je vais combattre !


Tous les démons se mirent à rire grossièrement. Excepté Shura, ce dernier semblait plutôt perplexe. Il s'adressa à l'une de ses créatures qui se trouvait toujours près de lui.

"Shura" - Qui c'est ce môme ??
"Serviteur" - Il semble que ce soit Mera qui l'ai conduit jusqu'ici... Elle doit encore essayer de vous énervé !
"Shura" - L'imbécile... elle crois y arriver en ramenant un gamin ?
"Lypso" - Ben alors ? Personne ne veut se battre contre moi ??
"Shura" - Quelle impertinence ! Faites-le souffrir avant de le tuer.


La créature devant Shura fit un signe de la tête à l'un des démons qui se trouvait là. Ce dernier alla sur le ring immédiatement. Il ressemblait à un gros dragon de quatre mètres de haut. Sa puissance avoisinait les 20 unités. Il semblait bien trop sûr de lui. A peine le coup d'envoi donné, le monstre tenta de donner un coup de queue à Lypso. Mais le sayen disparu pour réapparaître devant le visage du dragon. Il lui donna un terrible coup de pied qui l'envoya loin dans la foule, inconscient. Les démons étaient stupéfaits.

"Mera" - Le véritable spectacle va pouvoir commencer !
"Lypso" - Alors, qui sera mon prochain adversaire ?? ( croisant ses bras derrière sa tête ) Moi j'aimerais bien me battre contre Shura....
"Serviteur" ( paniqué ) - Ne sois pas stupide !!!
"Shura" ( voyant la rage monter dans la foule ) - Gamin ! Tu n'as pas froid aux yeux.
"Lypso" - Je ne suis pas un gamin ! Je suis Lypso ! Et toi ?
"Shura" - Je suis Shura, et j'accepte de te combattre.
"Lypso" ( pointant la femme aux côtés de Shura ) - Alors tu dois être Misa c'est ça ? Je suis venu te chercher !


Pendant que le sayen finissait sa phrase, Shura sauta de son trône, fonça sur le ring et décocha un coup de pied dans le menton de Lypso. Ce dernier s'écrasa contre le mur de la salle. Il se releva et remonta sur le ring.

"Lypso" - Sale tricheur ! Tu vas voir...

Lypso fonça à son tour vers son adversaire. Il tenta à plusieurs reprise de le frapper mais sans succès. Puis Shura contre attaqua d'un coup de coude surpuissant. Le démon posa ses mains sur le sayen pendant qu'il se relevait. Ses biceps triplèrent de volume, et cette masse avança dans ses avant bras pour finir par sortir de ses mains sous la forme d'une terrible onde de choc. Lypso fut projeté une nouvelle fois et il commençait à être parsemé de petites blessures. Il mit ses mains derrières lui, afin de préparer son Shinioza. Après quelques secondes, une boule de lumière apparu entre ses mains. Mais elle disparut presque instantanément. Le sayen ne comprenait pas. Shura quant à lui ricanait.

"Shura " - Tu es dans le Makai ! Cette endroit absorbe toute la lumière et ne laisse que les ténèbres.
"Lypso" (pensant ) - Merde... Alors pas de super sayen dans cet endroit hein... Sa force atteint les 60 unités et il n'est pas à fond... je ne le battrai pas sans me transformer !


Shura ré-attaqua Lypso de plein fouet. Il le frappa d'un crochet du droit en plein mâchoire. il enchaîna avec un coup du genou gauche dans l'abdomen du sayen et finit par un coup du pied droit dans le visage afin de le faire décoller du sol de quelques centimètres. A ce moment là Shura ce mit à frapper son adversaire des centaine de fois. Lypso semblait totalement surpassé. Mais soudain, il ouvrit les yeux. Il venait de trouver un plan. Il bloqua les coups de Shura et le repoussa à l'aide d'un Kiai. Puis il disparu. Il se déplaçait à une vitesse prodigieuse. Même Shura avait du mal à le voir. Au bout d'une petite minute le sayen réapparut au dessus du démon. Ce dernier ouvrit grand les yeux en levant la tête. C'est alors que Lypso se transforma en super sayen en libérant toute son énergie. Tous les démons furent totalement éblouit par cette magnifique lumière dorée. Lypso retrouva son apparence normale après quelques secondes. Mais il profita de la confusion pour prendre Misa et filer d'ici le plus vite possible. Après avoir regagné la vue, Shura et tous ces hommes se mirent à sa poursuite. Lypso et Misa sortirent du Makai suivit de près par Shura. Quant à tous les autres démons, ils furent stoppés par Mera et Gora. Shura se retourna furieux.

"Shura" - Qu'est-ce qui te prends ???
"Mera" - Je suis la gardienne de ce lieu mon frère ! Et j'en ai assez que tu entres et que tu sortes de la sorte ! Aujourd'hui tes agissements vont prendre fin, le Makai redeviendra un endroit séparé du monde des humains, comme ça aurait toujours du être.
"Shura" - Dans ce cas tu ne me laisses pas le choix, je vais te tuer....
"Lypso" ( derrière Shura ) - C'est moi ton adversaire, tu as déjà oublié ? J'ai déposé Misa un peu plus loin, elle est en sécurité maintenant, on va pouvoir passer aux choses sérieuses !


Lypso se transforma en super sayen et monta son énergie à son maximum. Shura n'en revenait pas. La différence de niveau était bien trop importante. Lypso avança tranquillement vers son adversaire.

"Lypso" - Tu peux encore renoncer. Même les démons ont besoin d'un chef en qui ils ont confiance. Si on pouvait éviter un combat à mort... Et puis tu dois bien t'en rendre compte, je suis bien plus fort que toi ! Et ce n'est pas tout... Maintenant que nous sommes à l'extérieur, mes techniques sont de loin plus puissantes que les tiennes.
"Shura" ( bégayant ) - La... la ferme !! Tu vas voir... tu vas voir mes techniques.... Haaaaa !!!


Shura ferma ses poings et se concentra. Ses biceps devinrent au moins six fois plus gros. Il plaçait toute sa force dans cette attaque.

"Lypso" - Si c'est ce que tu veux.... J'espère que tu survivras.

Lypso prépara son Shinioza. Le chef des démons était déterminé. Il lança son onde de choc à pleine puissance en direction du sayen. Ce dernier envoya son Shinioza. La vague déferlante fut ralentit pendant un temps par l'onde de choc. Mais très vite elle passa au travers et alla frapper sa cible de plein fouet. L'explosion fut si impressionnante qu'on la ressentit aussi bien dans le Makai que sur le reste de la planète. Shura était à terre, il ne bougeait plus et était couvert de blessure grave. Lypso redevint normal et alla près du corps de son adversaire. Il posa sa main sur le torse de Shura afin de sentir si son corps battait encore. C'était le cas, mais le chef des démons était entrain de mourir. Lypso fut rassuré, il sortit son senzu de sa poche et le donna au démon. Ce dernier récupéra toute sa force et se releva.

"Shura" - Bravo, tu m'as vaincu. Tu as finalement remporté le défi que j'avais lancé ! Je me retire donc. ( souriant ) Je suis vraiment heureux d'avoir enfin rencontré quelqu'un d'aussi fort...

Shura repartit pour le Makai et retira son épée. La porte se referma derrière lui. Le roi ainsi que sa garde arrivèrent peu de temps après. Ils avaient certainement étaient alertés par l'explosion de tout à l'heure. Lypso, en voyant le roi arriver partit chercher Misa.
Le soir arriva vite, et un gigantesque buffet fut donné en l'honneur du sayen. bien entendu ce dernier y participa et profita de toute la nourriture qu'on lui offrit. Après s'être bien rassasié, il demanda la boule de cristal. Le roi la lui donna sans même demander à quoi elle servait. Puis le sayen sortit son vaisseau de sa capsule dans la cour.


"Roi" - Tu ne veux pas passer la nuit ici ?? Tu pourras toujours partir demain matin.
"Lypso" - Désolé, mais mes amis m'attendent, et ils ont peut-être besoin de mon aide. J'ai un jour de voyage à faire en vaisseau, ça me laisse tout juste le temps de me reposer, si je pars demain matin je vais m'ennuyer pendant tout le voyage !
"Misa" - En tout cas merci pour tout ! Revient quand tu veux !


Notre héros grimpa dans son vaisseau et partit rejoindre ses amis. Il s'endormit rapidement et dormi durant la totalité du voyage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 3 Déc - 14:09

Chapitre 32 : Quoi ?! Déjà un an ? La salle de l'esprit et du temps !



Lypso arriva sur la planète où devait se trouver l'équipe 7, mais le sayen ne ressentait aucune de leur force. Ils devaient sûrement les cacher. En tout cas, ils n'étaient pas repartis, le radar indiquait que le Dragon Ball se trouvait toujours sur la planète. Lypso posa le vaisseau, en sortit, puis le remit dans sa capsule. Il fonça vers l'endroit qu'indiquait le radar.

"Lypso" - Mon vaisseau est plus rapide que le leurs, mais je dois quand même avoir près d'un jour de retard sur eux.... De plus, cette planète semble déserte, je ne vois ni ne ressens aucune personne. Et pourtant ils nous pas encore récupéré le Dragon Ball ! J'espère qu'il ne leur est rien arrivé !

Après deux heures, notre héros se retrouva au-dessus d'un immense désert avec en son centre une petite maison ronde. Lypso se posa devant la porte, le radar indiquait que le Dragon Ball se trouvait certainement à l'intérieur. Ce qui était assez étrange étant donné qu'il n'avait une précision de seulement quelques kilomètres. Le sayen ouvrit la porte et entra. A sa grande surprise il découvrit que l'intérieur était bien plus grand. Mais ce n'était pas le plus surprenant, il sentait à présents des centaine de puissances oscillant entre 80 et 150 unités. Il cacha immédiatement sa présence. L'intérieur était immaculé de blanc, la gravité était assez importante et l'air pauvre en oxygène. Lypso la vers la sortit de la maison, par l'autre porte et aperçu que l'extérieur était tout aussi blanc, et devait faire la taille de la planète tout entière. A l'extérieur des dizaines d'Ophiolites Guerriers s'entraînaient, avec quelques Nobles. Les Guerriers dépassaient tous les 100 unités, quant aux Nobles, leurs forces étaient bien trop grande pour que Lypso l'évalue. Le jeune sayen n'en revenait pas. Il regarda le radar, le Dragon Balla se trouvait quelque part dans se camp Ophiolite.

"Lypso" ( pensant ) - Et merde ! Avec autant de puissants Ophiolites.... j'espère qu'ils sont toujours en vie... ( sentant quelqu'un lui agripper le bras ) Qu.. ???!
"Hiken" ( le doigt sur sa bouche ) - Chuuuut ! ( à voix basse ) Enfin te voilà... Suis moi et surtout, ne fait pas le moindre bruit !


Les deux compères sortirent de la maison par une fenêtre sur le côté, puis ils s'échappèrent en courant, afin de continuer de cacher leurs auras. Une fois assez éloigné, et tout en continuant de courir, Lypso demanda à Hiken ce qu'il se passait ici.

"Hiken" - Cette salle.... Elle s'appelle la salle de l'esprit et du temps. Ici l'espace est gigantesque même s'il ne prend qu'une toute partie de terrain à l'extérieur. Le temps s'écoule différemment ici, une journée dehors équivaut à un an dans cette endroit ! La température varie de -30 à +80 degrés, la gravité est trente fois supérieur à celle d'Espero et l'air quatre fois moins riche en oxygène.
"Lypso" - Mais alors... Depuis combien de temps êtes vous ici ??
"Hiken" - Plus ou moins un an... Nous t'attendions.
"Lypso" - UN AN ???!! Et vous saviez que j'allais arriver maintenant ??
"Hiken" - Ha ha ha ! Bien sûr que nous ! Quand nous sommes arrivé sur cette planète, nous avons vu sur le radar que le Dragon Ball dont tu te chargeais quittait la planète. Tu allais donc venir dans plus ou moins un jour. Quand nous avons appris la différence entre le temps ici et dehors, nous avons calculé que tu viendrais dans environ un an, enfin si nous étions toujours ici... Cela fait déjà quelques semaines que nous passons près du camp tous les jours pour t'accueillir avant les Ophiolites !
"Lypso" - Je vois... En parlant des Ophiolites.... Ils sont beaucoup plus forts qu'auparavant, qu'est-ce qu'il s'est passé ??
"Hiken" ( apercevant une petit bâtisse ) - Je finirais les explications plus tard, on est arrivé !


Ils entrèrent dans la maison de fortune, Ikari, Ajiu, et un femme à l'aura étrangement familière se tenaient là. Tout le monde semblait en forme. Lypso raconta se qui était arrivé avec Shura, puis se fut au tour du reste de l'équipe de raconter leurs mésaventures.

"Ikari" - A notre arrivé sur la planète nous avons très vite trouvée cette porte, celle que tu as emprunté pour venir ici. une fois de l'autre côté nous avons trouvé tous ces Ophiolites ! Ils avaient un prisonnier, ou plutôt devrais-je dire une prisonnière... Il tenta des tas de nouvelles expériences sur elle. Nous avons attendons quelques mois, afin de trouver le moment parfait pour la sauver. Elle s'appelle Fasha et c'est une sayen !
"Lypso" - QUOI ?! Impossible.....
"Fasha" - Et pourtant je suis bien là ! je vais finir l'histoire, c'est moi qui est tout expliqué à Ikari et aux autres. Les Ophiolites viennent dans cette salle afin de s'entraîner. il existe des tas d'entrée sur plusieurs planètes. Jusqu'ici ils n'utilisaient cette salle que très rarement, mais comme ils ont trouvé récemment un moyen de ne plus vieillir, cette endroit est devenu parfois pour s'entraîner...
"Lypso" - Je vois.... et même s'ils ont découvert ce moyen il y a à peine une dizaine de jours, ça leurs à laissé plus de dix ans pour s'améliorer ! Mais toi, pourquoi t'ont-ils emmené avec eux ? Si tu es vraiment une sayen, pourquoi ne nous as-tu pas rejoint ?? Et quelles sortes d'expérience ont-ils fait sur toi ???
"Fasha" - ..... ça en fait des questions ! Je fais des allers et retours entre cette salle et le vrai monde en tant que prisonnière depuis plus d'un an.... Ikari m'a tout expliqué, votre vœu, votre planète, votre situation. Si je n'est pas pu vous rejoindre, c'est que je n'en ai pas eu la possibilité. Au moment où vous avez formulé votre souhait j'étais piégé dans ce monde, et comme il est coupé de l'autre, même les Dragons Balls n'ont pas pu m'atteindre. Et en ce qui concerne leurs expériences. Elles ont commencé il y a longtemps afin de ne plus vieillir. Mais apparemment mon corps n'était pas assez puissant pour réussir les tests. Maintenant qu'ils ont trouvé un sérum qui fonctionne ils en voulaient un autre afin de rajeunir. Car à quoi bon ne plus vieillir si on est déjà vieu... C'est pourquoi il leur fallait un cobaye, et quoi de mieux qu'un sayen, nous pouvons nous régénérer bien plus vite que n'importe qu'elle autre race. Les Ophiolites m'ont donc administré le produit pour ne plus vieillir, avant d'être sûr que les deux sérums n'allaient pas interagir. Puis ils ont malheureusement trouvé un moyen de rajeunir en se servant de moi...
"Ikari" - Euhhh, j'y pense juste, je ne t'ai jamais demandé... tu a fais des tas de voyage dans cette salle, et tu es de nouveau jeune, mais quel âge as-tu normalement ??
"Fasha" ( un peu gênée ) - Maintenant j'ai 20 ans, et je ne vieillirais plus ! Et vous d'abord ?? Vous avez quel âge ?
"Ikari" - J'ai 18 ans !
"Lypso" - Moi 17 !
"Hiken" - Moi j'ai 25 ans.
"Ajiu" - Et moi 24.
"Lypso" - Mais au fait, où et le Dragon Ball ?
"Ikari" - Les Ophiolites l'ont. Ils l'ont amené ici car beaucoup de Nobles sont dans ce monde en permanence. Il est impossible de le leur reprendre.
"Lypso" - Je vois... Mais alors pourquoi rester ici ? Nous devrions partir et prévenir Hotaru ainsi que Cloud. Avec eux nous avons une chance de le récupérer.
"Hiken" - On ne peut pas faire ça. Même si cela fonctionnait, on mettrait plusieurs semaines à les trouver puis à revenir ici. Tu imagines à quel point ils seront devenus fort ?? Nous devons à tout prix détruire cette endroit, nous nous occuperons du Dragon Ball une autre fois.
"Fasha" - C'est vrai, et je sais déjà comment faire, mais nous t'attendions pour passer à l'action, il parait que t'es très fort !
"Lypso" - Alors allons-y !
"Ajiu" - Très bien, le cœur de cet endroit est bien gardé, mais nous devrions pouvoir l'atteindre. le but et de le détruire, pas de se battre contre les Ophiolites. Si nous y arrivons, nous sommes censé réapparaître sur la planète par laquelle nous sommes entré dans ce monde. Et comme les Ophiolites sont tous passé par un autre chemin, nous pourrons leur échapper !
"Ikari" - C'est une idée assez lâche, mais nous n'en avons pas de meilleur.... Bien, reposons-nous cette nuit, et demain nous passerons à l'attaque !
"Lypso" - Une seconde, mais alors, Fasha, tu vas réapparaître sur la même planète que les Ophiolites ??
"Fasha" - Mais non, ne t'inquiète pas ! Juste après m'avoir délivré, je suis sortit puis revenu par la même porte que vous, afin que notre plan fonctionne parfaitement !
"Lypso" - Ouf...


Durant toute la conversation, Lypso ne quitta pas Fasha des yeux. Une fois les compagnons partis se coucher, Lypso demanda discrètement à Ikari de sortir quelques minutes. il accepta sans discuter. Une fois les deux sayens un peu à l'écart, Lypso dit.

"Lypso" ( gêné ) - Euhh Ikari ? Fasha... elle est cool hein ?? Enfin...
"Ikari" ( Posa sa main sur l'épaule de son ami ) - Ha ha ha !!! Elle te plaît hein ??
"Lypso" - Quoi ?! Non ! C'est pas ça... enfin... C'est bizarre, je n'avait jamais ressenti ça avant !
"Ikari" - Ca ne m'étonne pas, t'en a pas vu beaucoup des femmes, et encore moins des sayens. Et c'est vrai que Fasha est pas mal, mais je l'ai vu avant toi, alors bats les pattes !
"Lypso" - Pfeuh ! Comme si j'avais besoin de m'intéresser à elle pour qu'elle me préfère !
"Fasha" ( réveillée par le bruit ) - Mais vous allez vous taire ?!
"Ikari" ( à voix basse ) - C'est la première fois... que je la vois sans son armure, juste en pyjama.... c'est plus gros que je l'avais imaginé....
"Lypso" ( également à voix basse ) - Ikari.... je me sens encore plus bizarre maintenant....
"Ikari" - Je t'expliquerais tout ça demain... pour le moment allons nous reposer !


Les deux sayens allèrent se coucher sans plus tarder. Le lendemain matin ils partirent tous les cinq en direction du cœur de la salle de l'esprit et du temps. Ils t allèrent prudemment, car l'ennemi avaient des appareils capable de détecter les forces.

"Lypso" - Un an.... vous m'avez attendu un an hein ? Je pari que vous ne vous êtes pas contenté de jouer au janken !
"Les autres" - Hé hé hé.


Six heures passèrent. Nos amis arrivèrent enfin près du cœur. Les Nobles y montaient la garde à tour de rôle.

"Ikari" - Un Noble... On va devoir affronter un Noble ! Je n'arrive même pas à évaluer sa puissance tellement elle est grande...
"Fasha" - Pas la peine de l'affronter, il suffit de le distraire assez.
"Hiken" - Très bien. je propose que Fasha et Ajiu parte pour le cœur pendant qu'on s'occupe du Noble.
"Ajiu" - Je trouve ça assez sexiste...
"Lypso" - On a pas de temps à perdre avec ça ! Après notre première attaque nous n'aurons qu'une heure avant que les autres Nobles n'arrivent.


Lypso et Ikari se transformèrent en super sayens et montèrent leurs puissances au maximums. Ikari atteignait les 120 unités et Lypso toujours les 100. Quant à Hiken il montait à 110. Les trois combattants foncèrent sur leur ennemi à toute allure afin de profiter de l'effet de surprise. Lypso lui balança un Javelot Riot. Le Noble eut tout juste le temps de l'esquiver en sautant dans les airs, mais Ikari l'y attendait et l'envoya s'écraser contre le sol en le frappant à l'aide de ses deux mains. Juste avant qu'il ne n'atteigne le sol, Hiken lui porta un tacle glissé afin de lui faire racler le sol sur une bonne dizaine de mètres. Puis nos trois héros se mirent l'un à côté de l'autre. Hiken lança l'une de ses plus puissante vague déferlante, Lypso son Shinioza et Ikari un Canon Garric. L'explosion était phénoménale. Mais une fois la fumée dissipée, le Noble de releva tranquillement, il n'avait pas la moindre égratignure. pendant ce temps Ajiu et Fasha avait réussi à faire un grand détour pour ne pas se faire repérer. Elles étaient presque arrivé au cœur. Le Noble les suivait du regard depuis le début, mais il ne semblait pas inquiet. Il compris que les trois autres n'étaient là que pour gagner du temps. Il décida de jouer le jeu.

"Noble" - Et bien, on peut dire que vous n'y allez pas de main morte ! Mais si vous comptez vous battre contre moi, je vous conseil de trouver de meilleurs techniques...
"Ikari" - Et merde ! Je pensais qu'on l'aura au moins blessé légèrement.
"Noble" - Et puis c'est très mal poli d'attaquer sans crier garde. Vous auriez au moins pu vous présenter. Moi je me nomme Saruwatari et vous ?
"Lypso" - Je suis Lypso ! Et voici Hiken et Ikari !
"Saruwatari" - Lypso et Ikari..... J'ai déjà entendu ces noms là... Mais oui !! Vous êtes les deux sayens qui nous ont permis de ne plus vieillir ! Ceux qui nous ont volé les Dragons Balls ! Et ben ça alors. Dites moi une chose, j'ai entendu dire que les sayens étaient vraiment très résistants, qu'on a beau les frapper encore et encore, ils refusent de mourir. C'est la vérité ?
"Ikari" - Viens, et tu le découvriras par toi même !
"Saruwatari" - Parfait, je vais voir jusqu'où peut aller votre résistance !


Le Noble se concentra. Son aura augmentait de façon monstrueuse, sa force de combat était de très loin supérieur à celle de nos amis, même réunis. Il jeta un coup d'œil vers le cœur, Fasha et Ajiu se trouvaient enfin devant. Elles lancèrent leurs plus puissantes attaques dessus. Mais un champ de force l'entourait, et les attaques n'eurent pas le moindre effet. L'équipe 7 était stupéfaite.

"Saruwatari" - Ha ha ha !!! Le cœur est protégé par un champ de force que je génère moi-même. En d'autre mot, pour le détruire, vous devrez me vaincre ! Alors finit les diversions, battez-vous sérieusement et montrez moi ce que vaut le peuple des sayens !

Ajiu et Fasha rejoignirent le reste de l'équipe.

"Ikari" - Fasha, ta force n'est que de 30 unités, tu ne peux pas participer à ce combat, reste en retrait et attend le bon moment pour détruire le cœur !
"Fasha" - Tu rigoles ?? Je veux me battre ! Moi aussi je suis une sayen !
"Lypso" - RESTES EN ARRIÈRE !
"Hiken" - IL ARRIVE !!!


Saruwatari disparut et réapparut devant Ikari, le poing enfoncé dans son abdomen. Le sayen cracha un flot de sang et fut projeté à plusieurs dizaine de mètres. Lypso fou de rage se jeta sur ce monstre et lui décocha un coup de pied en pleine nuque. Son adversaire ne prit même pas la peine d'esquiver, il se prit le coup de plein fouet sans broncher.

"Saruwatari" - C'est tout ?

Le Noble attrapa la jambe du sayen, ramena son visage au niveau de ses poings, et le frappa. Hiken, Ajiu et Fasha se précipitèrent tous les trois et attaquèrent ensemble. Les trois donnaient des centaines de coups au Noble, mais ce dernier ne bougeait pas d'un centimètre. Soudain, il décocha un terrible coup de coude en pleine mâchoire à Ajiu, et la centième de seconde d'après, un coup de pied à Fasha, puis une autre centième de seconde plus tard, un coup de tête à Hiken. Les trois furent projetés à une vingtaine de mètres, dans des directions opposés. Saruwatari leva sa main en direction d'Hiken, un rayon rouge en sortit et le frappa de plein fouet. Une fois la fumée dissipée, nos amis aperçurent Hiken, allongé sur le sol gravement blessé et inconscient.

"Saruwatari" - Et d'un ! Heureusement que ce néatait pas l'un des sayens, j'aurais était déçu de le vaincre si facilement...

Ajiu, en voyant cela, éclata de rage et alla attaquer le Noble. Sa main droite s'entoura d'une lueur et elle frappa le monstre en pleine face. Ce dernier sentit enfin la force de l'attaque. Ajiu continua sur ça lancé et lui porta des dizaines de coups. Puis pour finir elle décolla à une trentaine de mètres et elle rassembla toute ses forces dans une immense boule de feu, qui alla s'écraser sur son adversaire. Elle respirait bruyamment, son assaut l'avait totalement épuisée. Mais Saruwatari se releva, le corps parsemé d'égratignure. Il essuya la goutte de sang qui coulait au coin de sa lèvre.

"Saruwatari" - Toi... je dois admettre que tu es plutôt forte.
"Ajiu" ( tremblante ) - Aaah...aaaah... c'était....mon maximum....


L'Ophiolite disparut une nouvelle fois et se plaça en face d'Ajiu, la tête vers le sol. Il lui décocha une retourné avec le pied au niveau de l'épaule gauche. La Caaji s'écrasa, le bras gauche brisé.

"Saruwatari" - Qu'ils sont fragiles ses petits ! ( regardant Lypso et Ikari qui s'étaient réunis ) Alors les sayens, j'espère que vous serez plus intéressants !
"Lypso" ( à voix basse ) - Ok, tu as raison. L'Amaterasu est trop dangereux contre lui, il y a trop peu de chance que je le blesse sévèrement, et le contre coup est trop important.
"Ikari" - Je compte sur toi pour le retenir assez longtemps !
"Lypso" - Hé hé ! Tu sais à qui tu t'adresses ?? ( criant ) Tu veux tester la force infinie des sayens ??? Et bien vas-y !!! YYAAAHHHHH !!!


Lypso fonça sur Saruwatari. Pendant ce temps, Fasha s'approcha d'Ikari.

"Fasha" - Tu... tu le laisses se battre seul ?? Mais il va se faire tuer !
"Ikari" - Ne t'inquiète pas pour lui, ce n'est pas un sayen pour rien ! Et puis on a pas le choix, je dois me concentrer...
"Fasha" - Gggh... je veux aider... moi aussi je suis une sayen !
"Ikari" - D'accord. Alors voilà ce que tu vas faire, je dois me concentrer énormément pour préparer mon attaque, je ne pourrais certainement pas sentir les attaques pendant ce temps. Alors garde un œil sur le Noble et protège moi jusqu'à ce que j'ai finit !
"Fasha" ( un peu déçu ) - Très bien....


Lypso, une fois à deux mètres de son adversaire, lança une petite vague déferlante sur le sol, afin d'être projeté dans les airs, il fit une pirouette au dessus de son adversaire pour atterrir dans son dos. Il prit appuie sur le sol et fonça à toute allure, la main droite entourée de flammes noires. Saruwatari esquiva en se décalant et en se retournant. Il frappa le sayen avec le bras gauche tendu. Puis une fois le sayen à l'horizontale il lui décocha un coup de haut en bas avec le bras droit, suivie très rapidement d'un coup de pied dans le dos. Lypso fut projeté à une vingtaine de mètres, mais il arriva finalement à se rétablir en prenant appuyant sur le sol avec ses mains et en effectuant des pirouettes. une fois arrêté, le sayen regarda devant lui, Saruwatari n'y était plus.

"Saruwatari" ( apparaissant derrière Lypso ) - Je suis là !

Le Noble attrapa Lypso dans ses bras et le commença à le serrer de plus en plus fort. le sayen hurlait de douleur, plusieurs de ses os se brisaient. L'Ophiolite continua ainsi pendant plusieurs minutes. Fasha, qui regardait la scène, voulut intervenir, mais Ikari l'en empêcha.

"Ikari" - Arrêtes ! Tu te ferrais tuer si tu y vas, et ça Lypso ne se le pardonnerait jamais !
"Fasha" ( les poings serrés ) - Je m'en fou..... Je ne peux pas rester là... et ne rien faire !!!
"Ikari" - REVIENS !!!!


Fasha vola à toute vitesse et s'arrêta à une trentaine de mètre de sa cible. Elle écarta les bras au maximum. Une lueur rose apparut dans chacune de ses mains. Elle concentrait toute ses forces dans cette attaque. Puis elle réunit ses mains devant elles et les deux lueurs firent place à une boules de feu rose très puissante.

"Fasha" - Attrapes ça, FASHA FLAAAAASH !!!!!!!

La vague déferlante frappa le dos du monstre de plein fouet.

"Ikari" ( très surpris ) - Et ben ça alors.... son attaque est plus forte que mon canon garric !

Mais cela restait insuffisant. Le Noble était toujours debout, légèrement brûlait dans le dos. Il lâcha Lypso, qui tomba au sol, les cheveux noires; puis se retourna vers la sayen.

"Saruwatari" - Je vois, tu tiens à être la première sayen à mourir. A force de t'avoir pour faire des expériences je me suis presque habitué à ta sale gueule, c'est dommage...

Il fonça vers Fasha. Cette dernière n'avait pas combattu depuis tellement d'années, qu'elle en était totalement désemparée. Elle tremblait et n'avait même pas la force de fuir. Mais juste avant que l'Ophiolite ne l'atteigne, Hiken apparut et bloque le monstre en lui prenant les bras et en rejoignant ses mains derrières sa nuque.

"Saruwatari" - Quoi ?! Comment arrives-tu a me bloquer avec ta force si minable ??
"Hiken" - Hé hé... Je ne suis pas seul...
"Ajiu" ( les mains vers Saruwatari ) - Vas-y Ikari, on ne tiendra pas longtemps !!!
"Ikari" ( avec son rasen-shuriken terminé ) - Pas besoin de me le dire deux fois !!
"Saruwatari" ( voyant l'attaque d'Ikari ) - Comment est-ce possible ??? Un sayen ne peut pas dégager autant d'énergie !!


Ikari fonça sur son adversaire. Ce dernier arriva au dernier moment a se défaire d'Hiken et de la technique mentale d'Ajiu. Mais ce n'était pas suffisant pour éviter Ikari. Il se prit le Rasen-Shuriken de plein fouet. Une fois l'écran de fumée dissipé, nos amis purent voir le corps de l'Ophiolite dans un mini cratère.

"Ikari" ( épuisé ) - C'est finit.... Maintenant détruisons ce cœur !

Il lança une boule de feu vers le cœur, mais elle fut stoppée par le champ de force.

"Ikari" - QUOI ??? Mais alors !!
"Saruwatari" ( se relevant, couvert de blessure ) - Enfoiré ! Tu m'as fais mal, et vous allez tous me le payer !!!


Le coprs du Noble se mit à briller d'une lueur rouge sang. puis une gigantesque explosion eut lieu. Hiken, Ajiu, Fasha et Ikari furent tous emporté et gravement touché.

"Saruwatari" - Aaaah.... Aaaaah.... Zut, ma force a bien diminué, je n'ai même pas était capable dans tuer un seul avec cette attaque. Mais bon, ils sont tous dans un sale état, hé hé hé.... Par qui je commence ??...
"Ikari" ( se relevant ) - Pourquoi pas par moi ?
"Saruwatari" - Quu !! Tu peux encore tenir debout ??! Ha ha ha ha !!!! Tant mieux, je vais pouvoir te faire souffrir encore longtemps !!


Le Noble se rua sur Ikari, pour lui donner un terrible coup de tête, suivi dans coup du poing gauche dans le ventre. Il enchaîna avec un uppercut du droit en pleine mâchoire et lui attrapa la jambe afin de le lancer dans les airs. Il lui lança une dizaine de puissantes boules de feu. La fumée n'avait même pas encore disparut que l'Ophiolite fonça vers le corps de son adversaire et commença à lui donner des dizaines de coups. Pour finir il l'attrapa et vola à toute vitesse vers le sol et le lâcha juste avant d'atterrir. Ikari se retrouvait dans un cratère d'un dizaine de mètres de diamètres. Il se releva malgré tout, il saignait d'à peu près partout. L'Ophiolite n'en revenait pas.

"Ikari" ( titubant ) - Mouais..... t'as force à quand même bien baissée....
"Saruwatari" ( fou de rage ) - Comment ? Ma force ??? CRÈVES !!!!


Aveuglé par la rage et certain qu'Ikari était au bout du rouleau, Saruwatari baissa sa garde et commença à briller une nouvelle fois. Le sayen se précipita, la main entouré de flamme noire.

"Ikari" - Ne sous-estime pas la puissance infinie des sayens !!!! HEAT PHALANX !!!!!!!!!!

Ikari lui décocha un coup de poing magistral en plein dans l'estomac. Le Noble ce plia en deux en reculant pas à pas et en crachant du sang. Ikari prépara un Kiozi à pleine puissance et le lança sur son adversaire. Ce dernier eut simplement le temps de croiser ses bras devant son visage. Pendant ce temps Lypso avait rejoint tant bien que mal Hiken et Ajiu. Fasha se trouvait à une trentaine de mètres, consciente mais à bout de force.

"Lypso" - Hiken, Ajiu... n'essayaient pas de vous relever !
"Hiken" - Ha ha ha..... T'en as de bonnes toi ! De toute manières... je ne peux plus bouger...
"Ajiu" - Moi non plus... Purée, c'est encore vous qui allait vous en prendre plein la gueule....
"Lypso" - Hé hé hé....
"Hiken" - Mais.. tu as plusieurs os brisés, tu crois que tu peux quand même te battre ?..
"Lypso" - Bien sûr que oui ! Si Ikari arrive à attaquer après s'être prit tant de coup, je ne vais pas laisser quelques os brisé m'arrêter...
"Ajiu" - Très bien... Alors prend nos dernières forces, et bats ce monstre !!!


Lypso attrapa les mains d'Ajiu et d'Hiken et reçu le reste de leurs énergie. Après quoi ils tombèrent tous deux dans les pommes. Lypso s'avança vers Fasha et lui dit.

"Lypso" - Surtout restes ici. Ikari et moi on va l'affaiblir le plus possible, mais on aura besoin de toi pour détruire le cœur. On va tellement lui faire sa fête qu'il ne pourrait plus maintenir le champ de force, alors tiens toi prêtes !!

Fasha fit un signe de la tête, et Lypso rejoignit Ikari. Ils étaient à présents tous les deux face à Saruwatari. Ce dernier s'était relevé, il saignait de plusieurs endroit.

"Saruwatari" - Bande d'enfoirés.... Cette fois, je ne vous sous-estimerais plus...
"Lypso" ( à Ikari ) - Tu croyais vraiment que j'allais te laisser l'affronter tout seul ??
"Ikari" - Peuh ! Comme si j'avais besoin de toi, tu viens juste pour me voler la vedette devant Fasha.....
"Lypso" - Hé hé hé....
"Saruwatari" ( regardant au loin vers l'ouest et à voix basse ) - Les autres Nobles ont dû repérer la bataille, ils arriveront d'ici vingt minutes environ. Je dois les éliminer avant ça, ou ils se moqueront de moi pendant des siècles !!! HHHHAAAAAAAA !!!!!!!
"Lypso" ( très sérieux ) - C'est partit, il va y aller à fond cette fois !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Lun 5 Déc - 2:13

Chapitre 33 : Saruwatari, invincible ? Le potentiel sans fin des sayens !


"Lypso" - Il vas y aller à fond cette fois !

Bien que sa force avait considérablement baissé, Saruwatari restait de loin plus puissant que les deux sayens.

"Saruwatari" - LES SAYENS NE SONT QUE DE SALES SINGES QU'IL FAUT EXTERMINER !!!!!

Lypso venant de se lever il y a quelques minutes, le Noble pensa qu'il ne devait pas lui rester beaucoup de force. Il fonça donc sur Ikari afin de se venger. Mais juste avant d'atteindre sa cible, Lypso apparut sur son flanc droit et lui décocha un puissant coup de pied. Le sayen le poursuivit et le frappa à nouveau avant qu'il ne touche le sol, l'envoyant dans les airs. Il se plaça finalement au dessus du Noble et l'envoya s'écraser vers Ikari en le frappant des deux mains jointes.

"Lypso" - C'est ton tour Ikari !!!!!
"Ikari" - CANON GARRIC !!!!!
"Saruwatari" ( fou de rage ) - ASSEZ !!!!!!!!!


L'Ophiolite repoussa la vague déferlante d'un revers de la main et contre attaqua aussi tôt avec un rayon d'énergie en plein sur Ikari. Ce dernier était allongé sur le dos, à bout de force. Saruwatari qui était toujours entrain de se diriger vers le sol, augmenta sa vitesse et atterrit avec un pied sur chaque genou du sayen. Un bruit d'os craqué retentit. Ikari hurla de douleur, il avait les deux jambes brisées. Le Noble leva sa main droite et se prépara à l'achever. Mais juste avant de porter son coup, il fut projeté à une trentaine de mètres par un puissant heat phalanx. Lypso se tenait au-dessus du corps de son ami.

"Lypso" - Je sais que je ne devrais pas l'utiliser, mais on a pas vraiment le choix.... J'espère juste que se sera suffisant !

Ikari ne répondit pas, il n'avait plus la force de parler. Le corps de Lypso commença à brûler de l'intérieur, il se préparait pour l'Amaterasu. Saruwatari se releva un peu plus confiant.

"Saruwatari" - Plus qu'un petit primate debout. Vous les sayens, vous ne savez que vous battre, et pourtant même pour ça vous êtes pitoyable. Pas étonnant que votre race soit en voix d'extinction ! Et je vais avoir l'honneur d'accélérer les chose.
"Lypso" ( souffrant atrocement ) - Ha ha ha.... Parce que... tu crois que les Ophiolites valent mieux que nous ?... Pour le moment, nous avons tué tous les Nobles qui nous on.... affrontés... non ?
"Saruwatari" - Pfff ! Mort de la main d'un singe de sayen... Ils n'étaient pas dignes d'être des Nobles ! Les sayens ne sont bons qu'à être des cobayes, afin que nous, les Ophiolites, puissions dominer l'univers à tout jamais !!!! Même ce soit disant super sayen légendaire....
"Lypso" - Super sayen légendaire ? Je ne sait pas de quoi tu parles, mais si il y a d'autre sayens entre vos mains, sois sûr que nous les délivrerons bientôt, le combat entre les Nobles et les sayens ne fait que commencer !!! YYYAAAAAHHHHH


Cette discussion avait permis à Lypso de gagner assez de temps. Il fonça donc sur Saruwatari avec le peu de force qu'il lui restait. Le Noble, voyant que Lypso avait du mal à rester conscient, vola à sa rencontre. Le combat repris et les deux protagonistes s'échangèrent au même moment un crochet en plein visage. Lypso eut le temps de lancer son amaterasu, puis il râpa le sol sur plusieurs mètres. Quant à l'Ophiolite, il hurlait de douleur, et explosa en provoquant une immense onde de choc. Les yeux de tous les membres de l'équipe 7 se tournèrent vers le centre de cette explosion. Après une minute, ils purent apercevoir l'Ophiolite, toujours vivant, mais sévèrement touché. Lypso n'en revenait pas. Son corps était brûlé de l'intérieur, ses organes vitaux déclinaient les uns après les autres, il ne lui restait plus que quelques minutes à vivre. Saruwatari était stupéfait.

"Saruwatari" ( regardant ses mains calcinées ) - J'ai... j'ai vraiment eut mal cette fois... C'est la première fois que quelqu'un ose me faire mal à ce point ! Pourtant tu n'es qu'un singe de sayen ! ( tournant la tête vers l'ouest ) Plus que trois minutes... je dois vous tuer en moins de trois minutes !

Soudain une petite explosion ce produit. Il s'agissait de Fasha qui venait de lancer toute ses forces dans une attaque contre le cœur. Mais le champ de force, bien que très affaibli tînt le choc. Saruwatari se retourna immédiatement.

"Saruwatari" - Ha ha ha !!! pendant une seconde tu m'as fait peur ! Mais tu es si faible que même maintenant tu ne peux pas détruire ce champ de force... pourtant je t'assure qu'il est au minimum.... Je reconnais bien là la force de votre sous-race. Ne t'inquiète pas Fasha, je vais juste tuer tes amis, tu tu vas venir avec moi pour qu'on continue de s'amuser !!

Saruwatari se dirigea tranquillement vers Lypso. Une fois au-dessus de son corps, il remarqua que celui ci ne respirait plus. Il tourna alors la tête vers Ikari.

"Saruwatari" - Ton abruti d'ami a utilisé ses forces jusqu'à en mourir. Et tu vas vite le rejoindre !
"Fasha" ( les larmes aux yeux ) - Non... je ne veux pas revivre ça.... pas encore... J'ai enfin retrouvé l'envie de vivre, grâce à ses gens ! Pourquoi..... pourquoi je ne suis pas aussi forte qu'eux.... ( se mettant à pleurer ) Je.... moi aussi.... je suis une sayen..... ( Criant ) JE PRÉFÈRE MOURIR AU COMBAT QUE VIVRE ÉTERNELLEMENT EN ESCLAVE !!!!!!


C'est cheveux devinrent doré, ses yeux vert et sa puissance augmenta d'un coup. Sans perdre une seconde elle pointa sa main en direction du cœur de la salle de l'esprit et du temps et elle lança un puissant rayon d'énergie pour le détruire. Saruwatari était bien trop surpris pour tenter quoi que ce soit. Et cette fois ci, l'attaque de Fasha brisa enfin le champ de force et détruisit une bonne fois pour toute cet endroit. L'équipe 7 accompagnée de Fasha réapparut sur la planète déserte. Fasha se dépêcha de sortir le vaisseau de sa capsule et emmena tout le monde à l'intérieur. Hiken, qui était le seul en état de parler à Fasha lui dit.

"Hiken" - Fasha... Près de l'arbre là-bas... il y a un petit haricot, donne le vite à Lypso.... On... on en garde toujours un au cas où....

Fasha s'exécuta le plus rapidement possible.

"Fasha" - Je dois lui mettre en bouche ??
"Hiken" - Oui... dépêche toi !!
"Fasha" - Mais.... il n'avale pas !
"Hiken" - Alors force-le !!


La sayen lui enfonça le senzu directement dans la gorge et mécaniquement, Lypso l'avala. Il se releva d'un coup, en pleine forme. Il n'en revenait pas.

"Lypso" - Waouh ! J'ai vraiment cru que j'étais mort cette fois ! C'était juste... ( voyant Fasha en super sayen ) Que.... Pas le temps ! Occupe toi bien d'Ikari, j'en ai pour une minute.

Lypso prit Ajiu dans ses bras et l'emmena dans la salle de soin. Dedans se trouvait une machine médicale sayen. Il y plaça la Caaji et alla démarrer le vaisseau pour rentrer sur Espero. Une fois le vaisseau sortit de l'atmoshpère, lui et Fasha, qui était redevenue normale, placèrent Ikari et Hiken sur des lits dans l'une des deux chambres.

"Fasha" - Pourquoi ne pas avoir mit Ikari dans cette machine ?? il est dans un état bien plus grave !
"Lypso" - Niih, c'est un sayen, et un coriace ! Il ne mourra pas. Par contre je ne sais pas si Ajiu peut se rétablir de ses blessures... Elle va en avoir pour au moins un jour entier dans la machine ! Laissons Hiken et Ikari se reposer pour le moment.
"Fasha" - D'accord. Et qu'est-ce qu'on va faire en attendant ?
"Lypso" ( rougissant et se tenant l'arrière de la tête ) - Eh bien.... Comme t'as passé un an avec les autres, et que je n'étais pas là... Je me suis dis qu'on pourrait apprendre à mieux se connaître, enfin si t'a l'intention de rester avec nous hein !
"Fasha" - Oui, je veux vraiment faire partit de votre équipe.


Les deux sayens passèrent donc un jour à parler et à s'occuper des deux blessés. Au bout d'une trentaine d'heure, Ajiu sortit enfin de la machine, parfaitement remise.

"Lypso" - C'est pas trop tôt ! Alors voilà le topo, Ikari c'est stabilisait, mais l'état d'Hiken ne s'améliore pas. On va le placer dans la machine. Bon, Ajiu, je te confie Ikari, ça fait un moment que je n'ai pas dormit moi ! Réveille moi si il se passe quelque chose.
"Fasha" - Moi aussi je vais aller me reposer, à plus tard.
"Ajiu" - Très bien, je me charge du restes.


Hiken mit une vingtaine d'heures à se remettre complètement, puis se fut au tour d'Ikari d'être placé dans la machine de régénération. Lypso alla voir l'arbre à senzu, huit étaient entrain de pousser, mais ils seront prêt uniquement dans deux jours. Tout se passa pour le mieux, la nouvelle équipe 7, composée de cinq membres, comme à ses débuts, n'était plus qu'à une dizaine d'heures d'Espero. Mais soudain, l'alarme du vaisseau se déclancha. Tout le monde, excepté Ikari se rejoignit dans la salle des commandes.

"Hiken" - Merde !!! Une capsule Ophiolite nous suit ! D'après les détecteur, il n'y à qu'une seule personne à l'intérieur. Il nous a envoyé un message... C'est Saruwatari !!! Il dit que nous n'atteindrons jamais Espero, il à l'intention de détruire le vaisseau !
"Ajiu" - Ksah... Notre vaisseau n'est pas fait pour combattre, on n'a aucune chance !
"Lypso" - Et on ne peut pas se battre dans l'espace....
"Fasha" - J'ai vu que vous aviez cinq capsules individuelles, prenons les ! Elles sont plus rapides !
"Lypso" ( serrant les poings ) - On ne peut pas... Ikari n'est pas encore assez remis pour piloter une capsule ! est-ce qu'il y a une planète sur laquelle on pourrait se poser à proximité ?
"Hiken" - Oui... il y en a une. Mais... tu n'as quand même pas l'intention de te battre contre lui une nouvelle fois ??? En plus sans Ikari, c'est de la folie !
"Lypso" ( souriant ) - Vu la distance qu'il a parcouru, et la vitesse de son vaisseau... Il n'a pas dû avoir le temps de se soigner convenablement. Et ma puissance a bien augmenté. On a une petite chance.
"Ajiu" ( souriant également ) - Et puis... on a pas vraiment d'autre plan !
"Hiken" - Très bien, cette fois on va lui faire sa fête !


Le vaisseau se posa sur une planète déserte.

"Lypso" - Allez cacher le vaisseau. On ne peut pas le mettre dans sa capsule tant qu'Ikari n'est pas soigné. Vous allez veiller sur lui, et dès qu'il sera remit vous l'attaquerez tous ensemble ! Pendant ce temps je vais le retenir et l'affaiblir au maximum...
"Hiken" - T'es fou ?? Tu crois vraiment qu'on va accepter un plan aussi stupide ?
"Ajiu" ( murmurant à Hiken et Fasha ) - Laissez-le.... On ne pourra pas le faire changer d'avis, et dès qu'il commencera le combat, nous le rejoindrons !
"Fasha" - Je ne sais pas si tu te surestime, ou si c'est nous que tu sous-estime.... En tout cas, si jamais tu te fais tuer avant qu'on arrive, compte sur moi pour te le faire regretter !


Lypso leva le pouce en direction de ses amis, puis les regarda partir avec le vaisseau pour le cacher. Le sayen, une fois seul, se mit à concentrer son énergie et se transforma en super sayen. Il dégageait un maximum d'énergie afin que Saruwatari aperçoive la lueur doré et vienne jusqu'à lui. Son plan fonctionna à merveille et une demi heure plus tard l'Ophiolite était à nouveau en face de lui. Il était encore couvert de quelque blessure, mais aucune grave.

"Lypso" - Tu n'as même pas pris le temps de te soigner....
"Saruwatari" - Pfeuh ! Comme si c'était nécessaire... Je n'en ai pas besoin pour tuer quelques macaque !!
"Lypso" ( augmentant petit à petit sa force ) - Je suis si excité. Dans la salle de l'esprit et du temps, je me suis contenté de baisser ton énergie, mais maintenant c'est un combat à mort !
"Saruwatari" - Et ça te fais sourire ? On dirait que tu as déjà oublié ma force, mais ce n'est pas étonnant, vu l'état dans lequel tu étais.... A ce propos, je dois bien admettre que tu me surprend à être déjà sur pieds ! On dirait qu'un singe est toujours plein de surprise !!
"Lypso" ( serrant les poings et les dents ) - Je commence à en avoir assez de toutes ses insultes sur mon peuple.... Je vais te montrais tous les atouts des sayens, en particulier celui qui nous rend plus fort lorsque nous frôlons la mort.... HHHAAAAAAAAAA !!!!!!


La puissance de Lypso grimpa en flèche jusqu'à 130 unités. Saruwatari monta jusqu'à près de 250. Mais le sayen n'était pas du tout impressionné, bien au contraire, il était impatient. Le combat commença en fanfare. Les deux protagonistes se battaient à une vitesse incroyable. L'Ophiolite avait très nettement le dessus. Il envoya le sayen s'écraser sur une falaise et lui envoya des dizaines de boules de feux. Une fois l'écran de fumée dissipé, Saruwatari aperçut Lypso debout, couvert de quelques égratignures. Il lui fonça dessus et le combat repris. Le sayen se contentait de bloquer et d'esquiver un maximum de coup, sans jamais tenter d'en donner un.

"Saruwatari" ( tout en continuant de frapper ) - Alors c'est ça ta nouvelle force hein ??? Tu te moques de moi ?! Bats-toi !!
"Lypso" ( pensant ) - Je n'ai aucune chance de le blesser assez sérieusement pour changer la donne de son prochain combat... Tout se que je peux faire c'est lui faire dépenser un maximum d'énergie !


Lypso se prenait de plus en plus de coups. Cela faisait déjà dix minutes que le combat avait commencé. Saruwatari attrapa la tête du sayen avec ses deux mains, et lui donna un puissant coup de tête, suivit d'un coup de poing dans l'abdomen. Puis il lui attrapa à nouveau la tête pour lui donner un coup de genou. Il ne s'arrêta pas là, il plaça rapidement sa main contre le torse de son adversaire et un rayon rouge en sortit, envoyant le sayen s'exploser contre des rochers. Ce dernier se releva, il était couvert de blessures. Il s'avança vers l'Ophiolite.

"Lypso" - C'est ta meilleure attaque ?? Mon Shinioza est au moins trois fois plus puissant que cette merde !
"Saruwatari" ( avec une veine gonflé sur le front ) - Comment oses-tu....... Tu vas voir si c'est ma meilleur technique !!!
"Lypso" - Vas-y ! Montre-moi, je suis sûr de pouvoir faire mieux !


Lypso se mit en position pour un Shinioza. Une lueur blanche se forma entre ses mains. Le Noble, s'envola à une trentaine de mètres et mis ses deux mains en l'air. Des éclairs rouges parcourait tout son corps. Une boule rouge se forma à un mètre au-dessus de lui, elle était d'une puissance incroyable. Le ciel s'assombrit et des éclairs commencèrent à tomber. Hiken et Ajiu partirent immédiatement rejoindre leur compagnon, laissant à Fasha la garde d'Ikari. Saruwatari était enfin prêt. Il lança son attaque en plein sur Lypso. Ce dernier souri légèrement, puis lança son attaque sur sa droite afin de gagner en vitesse; ce qui lui permis d'éviter l'attaque de son adversaire en ne dépensant qu'une infime partie de son énergie. Mais Saruwatari le rattrapa très rapidement. Il le frappa dans le dos avec son poing, puis, toujours en restant derrière lui, lui attrapa les deux poignets et tira vers l'arrière. Lypso ne pouvait plus bouger. Il souffrait atrocement tandis que le Noble serrait de plus en plus fort. Il ne se contenta pas de ça, et se mit en plus à frapper le jeune sayen dans le bas du dos avec ses pieds.

"Lypso" ( pensant ) - Je... je ne peux pas déjà perdre !!! Je ne lui ai presque pas fait dépensé d'énergie.... WOUAAAAAhhhh

Lypso libéra de son énergie afin de soulever le sol sous ses pieds, se qui le donna l'élan pour effectuer un salto arrière et frapper son adversaire en plein nuque à l'aide de son pied droit. Mais ce n'était pas suffisant, il fit une rotation de ses poignets afin de se libérer pendant son salto, et juste après son coup de pied, il plaça ses deux mains en face du visage de l'Ophiolite et lui lança une vague déferlante. Saruwatari se releva, il saignait de la joue et de la lèvre.

"Saruwatari" - Bordel... J'en ai plus qu'assez de voir mon sang couler à cause de sale singe de sayen....

Le Noble attaqua une nouvelle fois Lypso. Il lui donna des dizaines de coups très puissants. Le sayen ne pouvait rien faire. Une minute plus tard, Lypso était à terre, il avait du mal à respirer. Saruwatari le ramassa par les cheveux et le mis devant lui.

"Saruwatari" - Je sais que tu es là simplement pour faire diversion. Et je sais aussi que tes amis son sur cette étoile, aucun vaisseau n'en ai partit ! Je n'ai pas envie de jouer à cache cache, alors fais les venir maintenant !
"Lypso" - Hé hé hé.... ils vont venir... mais pas tout de suite.... et ils te tueront !
"Saruwatari" - Ha ha ha ! Je savais que les singes étaient des rigolos mais pas à ce point ! Mais tant pis, si tu refuses de les appelers, je vais t'y forcer !


Saruwatari attrapa les jambes du sayen avec sa deuxième main et commença à le plier à l'envers sur ses épaules. Lypso souffrait atrocement, mais sans un bruit. Il se retenait le plus possible de crier. Soudain un craquement retentit, et Lypso ne put plus retenir ses cris plus longtemps.

"Saruwatari" - C'est ça !! Voilà, continue !!!

Le Noble montait de plus en plus la pression de sa prise. Ajiu et Hiken, qui n'étaient plus très loin, entendirent les hurlements du sayens et foncèrent à toute vitesse. Trente secondes plus tard, Hiken arriva devant l'Ophiolite et l'attaqua sans tarder. Ce dernier lâcha le sayen, dans un état critique, et esquiva tous les coups. Puis juste au moment où il voulut frapper, Hiken fit un bond en arrière en rejoignant ses mains, esquivant le coup de poing, et Ajiu sortit du sol en frappant de toute ses forces le monstre en plein dans le menton. La Caaji, emportée par son élan, se retrouva à une dizaine de mètres en hauteur. L'Ophiolite était entrain de rebaisser son visage lorsqu'il entendit.

"Ajiu" - Vas-y Hiken !!!!!!!
"Hiken" - Flammes de l'Enfer !!!!


Un rayon frappa Saruwatari et une gigantesque explosion s'ensuivit. Hiken et Ajiu en profitèrent pour emmené Lypso un peu plus loin. Ils le déposèrent à l'abri puis retournèrent affronter l'Ophiolite. Ce dernier était couvert de brûlure plus ou moins grave encore fumantes. Il regarda ses deux adversaires calmement.

"Saruwatari" - je vous ai tellement vite mis hors service la dernière fois, que je ne savais pas du tout que vous pouviez faire se genre d'attaques ! C'est vraiment impressionnant, mais totalement insuffisant.... Et maintenant, subissez ma colère !

Il fonça sur ses adversaires et le combat débuta. Il leur donna à chacun des centaines de coups sans s'en prendre un seul. Cette échange de coup unidirectionnel continua pendant cinq minutes. Pendant ce temps Fasha sentait l'aura de ses amis faiblir de plus en plus vite. Elle abandonna donc le vaisseau, et partit à son tour au combat. Saruwatari continuait de frapper avec frénésie, jusqu'à ce qu'il envoya les deux membres de l'équipe 7 contre une falaise, inconscients.

"Saruwatari" - Et merde, maintenant je n'ai plus personne pour faire venir les deux qu'il manque....
"Lypso" ( à une dizaine de mètres derrière lui ) - Tu crois ? Tu pense vraiment te débarrasser de moi aussi vite ?
"Saruwatari" - Encore toi.... Pourquoi tu t'obstines tant ? Ta seule technique capable de me blesser à failli te tuer la dernière fois ! A moins que.... Tu essayes de gagner du temps ?? Je vois ! Le sayen qui t'accompagnait, il était également proche de la mort ! Il est en train de se soigner c'est bien ça ? Et tu penses qu'il sera assez fort pour me tuer ? HA HA HA !!!
"Lypso" ( pensant ) - Et merde... il a tout compris !!! Je ne peux plus me contenter d'esquiver, il va falloir que j'attaque !!
"Saruwatari" - Même s'il devenait bien plus fort, il ne pourrait rien contre moi !! Mais je vais quand même le tuer avant qu'il ne soit guérit, même s'il ne peux pas me tuer, il pourrait me faire un peu mal...
"Lypso" - JE NE TE LAISSERAIS PAS FAIRE !!!!!!!!


Lypso vola à toute vitesse vers son adversaire, et tenta de lui donna un coup de poing. Mais Saruwatari lui attrapa la main et le frappa dans les côtes si fort que la plupart se brisèrent. Lypso tomba sur les genoux, il crachait énormément de sang.

"Saruwatari" - Cette fois, je vais te tuer une bonne fois pour toute.

Il tendit son index en direction du sayen, qui se releva difficilement. Puis une lueur rouge en sortit, en traversant le corps de Lypso au niveau de la poitrine. Il tomba à terre, les cheveux noires, du sang coulant de sa bouche entre-ouverte. Fasha venait tout juste d'arriver. Elle eut simplement le temps de voir cette scène, sans pouvoir intervenir. Elle était folle de rage, et se transforma en super sayen. Sa force était à présent de 60 unités. Celle de l'Ophiolite était descendu à 230. Elle attaqua de toutes ses forces dès le début du combat. Sa main droite s'entoura de flammes noires, apparemment Lypso et elle n'avait pas fait que discuter ses deux derniers jours. Elle frappa de manière très rapide et très puissantes, mais le Noble bloquait tout. Au bout d'une minute, Saruwatari lui décocha un coup de genou dans le ventre, ce qui la fit crachait un flot de sang. Il enchaîna par un coup de coude sur le haut du crâne afin de la faire tomber à terre. Puis il leva son pied et l'écrasa très violemment au niveau du dos. Il réitéra cette action à cinq reprises, jusqu'à ce qu'un cratère d'une dizaine de mètres fut formé. L'Ophiolite ramassa la sayen et la leva en face de lui. Elle en profita pour lui lança une boule de feu au visage. Mais Saruwatari ne la lâcha pas, il n'avait rien sentit.

"Saruwatari" - Finalement tu n'es pas différente de tes singes de parents ! Crèves !

Il la relâcha, et avant qu'elle ne touche le sol, il lui décocha un coup de poing de la main droite en plein visage. Sa main gauche était tendu vers l'arrière, il y concentrait une grande quantité d'énergie. Une fois rassemblée, il lança cette énergie sur Fasha et provoque une immense explosion. Le corps de la sayen était recouvert de rochers.

"Saruwatari" - Bien, il ne me reste plus qu'à trouver le dernier... Où peut-il bien être ??

Il regarda rapidement autour de lui pour voir si le vaisseau était à proximité. Mais il n'eut même pas le temps de finir d'inspecter les horizons, les rochers qui étaient sur Fasha volèrent en éclats. La sayen se tenait debout, couvertes de sang, en position pour lancer son attaque.

"Saruwatari" ( surpris ) - Il te restes encore autant de force ??!!
"Fasha" - FASHA FLAAAAAASH !!!!!!!!!
"Saruwatari" ( tendant ses mains devant lui ) - Tu crois vraiment que ça suffiras ??!!


Le Noble bloqua l'attaque avec ses mains. Il essayait de la repousser. Son corps se mit à briller d'une lueur rouge, et il avançait petit à petit. L'attaque de Fasha perdait du terrain.

"Fasha" - Je dois... je dois tenir bout !!! KKK......kkkk...Zut....( pensant ) Je n'ai plus le choix, je vais faire explosa l'attaque devant lui, ça sera moins efficace, mais c'est toujours mieux que si il me l'a renvoyait ! ( à haute voix ) PLEINE PUISSANCE HHAHAAAA !!!!!!

L'attaque tripla de volume et explosa devant l'Ophiolite. A la suite de cette attaque Fasha tomba à genoux, exténuée. Saruwatari saignait de quelques endroit.

"Saruwatari" - Bordel !! Je commence à en avoir assez de tous ces types qui se relève et lance des attaques ! ( regardant Fasha ) Toi....Dis moi tout de suite où se trouve le dernier primate et je te promets une mort rapide !
"Ikari" ( se posant à côté de Fasha ) - Je suis là !!! ( à voix basse ) Fasha, rejoins Lypso, il n'est pas encore mort. Tu dois colmater sa plaie, sinon il mourra.
"Fasha" - Quoi ? Mais... et toi...
"Ikari" ( sûr de lui ) - Moi ? Je vais éliminer ce type.


Fasha n'eut pas le temps de répondre. Ikari s'avança tranquillement vers Saruwatari en souriant.

"Saruwatari" - Vous souriez.... après tout, comme dis le proverbe, on apprend pas aux singes à faire la grimace !
"Ikari" - T'as fin est proche. Je vais te tuer.
"Saruwatari" - Ha ha ha !!! Même si tu as frôlé ma mort, tu n'es toujours pas de taille face à moi !!!!
"Ikari" - C'est vrai, tu es toujours bien plus puissant que je ne le suis. Mais je suis un singe de sayen comme tu dis, et toi tu n'es qu'un rat d'Ophiolite. Ta force diminue bien plus vite que la mienne, au final, c'est parce que notre race est supérieur que tu vas mourir !


Ikari se transforma et monta sa puissance à son maximum. Il était à 155 unités. Alors que Saruwatari atteignait toujours les 200. Un nouveau combat entre l'Ophiolite et un membre de l'équipe 7 débuta. Mais celui là n'était pas différent des autres, le sayen se prenait des dizaines de coups sans pouvoir en placer un seul. Le Noble frappa Ikari sur le flanc droit puis lui colla un uppercut qui l'envoya dans les airs. il le poursuivit et continua son assaut en lui portant des centaines de coups. Pour finir il rejoignit ses mains et frappa le sayen afin qu'il s'écrase violemment sur le sol. Mais Ikari ce releva, avec quelques blessures superficielles et toujours en souriant. Saruwatari, aveuglé par la colère, lui fonça dessus une nouvelle fois et continua sa pluie de coups. Au bout de plusieurs minutes, Ikari reçu un coup si violent qu'il s'écrasa contre une colline. Il ressortit des débris, et son sourire disparut.

"Ikari" ( pensant ) - Enfin, Fasha à déplacé Lypso et a commencé à le soigner. Je peux arrêter de faire diversion.
"Saruwatari" - Tu arrêtes enfin de sourire ! Tu as finalement compris que t'as fin es proche ???
"Ikari" - Parles pour toi !!


Le combat repris de plus belle, cette fois, Ikari arrivait à placer plusieurs coups. Les deux protagonistes se battaient à une vingtaine de mètres du sol. Tout à coup, Ikari fit un salto avant et avec son talon frappa l'Ophiolite sur le haut du crâne. Puis il lui décocha un uppercut en pleine mâchoire, et pour finir un heat Phalanx dans l'estomac. Saruwatari était plié en deux, mais il se redressa sans trop de problème. Le sayen n'en revenait pas.

"Ikari" ( pensant ) - Et merde !! Je pensais lui faire plus mal que ça, à ce rythme là je ne gagnerais pas assez de temps... Lypso commence à peine à reprendre ses esprits, il ne peut pas encore commencer sa Destruction Solaire....
"Saruwatari" ( voyant l'inquiétude d'Ikari ) - Alors ??? Tu ne fais plus le malin ?? Mais c'est vrai que tu m'as fait un peu mal.... maintenant je vais te rendre le centuple !!!


Le Noble augmenta son énergie à son maximum et commença à frapper le sayen si vite qu'il ne put rien esquiver ni bloquer. Après près de deux minutes de tabassage, la puissance d'Ikari n'était plus que de 60 unités. Lypso avait réussit à se remettre debout, bien qu'il titubait.

"Lypso" - Ce n'est pas normal... L'aura d'Ikari baisse trop rapidement, qu'est-ce qu'il prépare...
"Fasha" - Je ne sais pas, mais on doit aller l'aider !
"Lypso" - Non ! Il a un plan, il a toujours un plan... Mais lequel.... La seule chose qui pourrait nous tirer d'affaire... mais bien sûr !


Lypso mit ses deux mains en l'air et se prépara. Fasha le regardait, perplexe.

"Fasha" - Qu'est-ce que tu fous ?!! On doit aller l'aider maintenant !
"Lypso" - Fais moi confiance !! Avec la distance du soleil le plus proche..... Laisses moi quinze minutes, et tu verras !!
"Fasha" - QUINZE ??!! Mais il ne tiendra jamais aussi longtemps.


A peine eut-elle finit sa phrase qu'elle tourna rapidement la tête pour voir Ikari s'écrasa une nouvelle fois au sol. Il se releva, couvert de blessure grave, il ne lui restait presque aucune force.

"Ikari" - Alors Saruwatari, c'est tout ce que tu peux faire ???
"Saruwatari" - C'est toi qui dis ça ?? Tu tiens à peine debout sale singe !
"Ikari" - En effet... Mais ce n'est pas à cause de tes coups, j'ai réunis toute ma force dans cette boule !


Ikari ouvrit sa main droit et une boule blanche et sortit. Elle devait faire une quinzaine de centimètres de diamètre mais elle dégageait une très puissante énergie. Le Noble, voyant cela, replaça ses deux mains en l'air comme il l'avait fait lors de son combat contre Lypso.

"Saruwatari" - Cette fois, je ne me ferais pas avoir, tu ne pourras pas l'esquiver, tu n'as plus assez de force !!
"Ikari" - Je n'en ai pas l'intention.... Je veux simplement te montrer l'étendue du potentiel des sayens !!! Seul peu d'élus chez les sayens peuvent faire ce que je m'apprête à faire....
"Saruwatari" - Peu importe à quel point vous progressez, vous n'arriverez jamais à me battre !!! ( lançant la boule sur Ikari ) HHHHHAAAAAAA !!!!!!!
"Ikari" - FASHA, JE TE CONFIE LA SUITE !!!!!! HHHHAAAAAAA !!!!!!!!!!!


La boule de feu d'Ikari fonça droit dans le ciel, passant, à la surprise générale, bien loin du Noble et de son attaque. Ikari se prit la boule de plein fouet et tomba à terre à moitié mort, les cheveux noires.

"Fasha" - Mon...mon tour ?... Mais je ne pourrais jamais... jamais tenir encore dix minutes... ( regardant le boule qu'Ikari venait de lancer dans le ciel ) Cette boule... elle a énormément grossit ! On dirait une pleine lu....

Elle s'arrêta de parler. Ses yeux devinrent rouges et son coeur s'emballa. Fasha, se transforma en Oozaru et déploya toute sa force. Elle atteignait les 250 unités tandis que l'Ophiolite ne dépassait plus les 180. Ce dernier était sous le choc. Fasha en profita et le frappa d'un crochet du droit. Puis elle sauta dans les airs et lui balança un rayon d'énergie par la bouche. L'explosion était gigantesque. Saruwatari se releva le plus vite possible et s'envola à toute vitesse le plus haut possible. Une fois assez haut il balança une puissante vague déferlante sur la lune artificielle, mais en vain.

"Saruwatari" - Zut !! Cette boule de feu est trop puissante.... Mais oui !!!! Sa queue ! il me suffit de la lui couper !

Mais le temps de penser à cela, Fasha était déjà à sa hauteur et le frappa en direction du sol. Il s'écrasa violemment. Il avait du mal à se relever. Fasha redescendait vers lui très rapidement. Saruwatari lança une centaine de boule de feu dans les airs et se téléporta derrière chacune d'entre elles afin d'avancer sans être vue. Puis une fois assez proche il lança un rayon sur la queue de Fasha, la tranchant net. La sayen eut juste le temps de lancer un dernier rayon par la bouche, qui heurta l'Ophiolite. Puis elle tomba dans les pommes.

"Saruwatari" - C'était juste cette fois.... ils ont bien failli m'avoir ces enfoirés !
"Lypso" ( enfin prêt ) - 'Failli ?' Je ne crois pas non.... DESTRUCTION SOLAIRE !!
"Saruwatari" ( voyant la boule de feu ) - IMPOSSIBLE !!!!


La boule le frappa de plein fouet creusant un énorme cratère. Lypso, totalement vidé, tomba sur le sol, toujours conscient, mais incapable de bouger le petit doigt. Hiken et Ajiu avient quant à eux eut le temps de se relever. Ils n'avaient plus assez de force pour voler, alors ils marchèrent vers leurs amis.

"Hiken" ( de loin ) - Hé bien ! Quel combat ! Le soleil le plus proche est tellement loin que je ne pensais pas du tout que tu pourrais en collecter l'énergie !
"Lypso" ( à bout de force ) - Moi...moi non plus....hé hé... je n'ai pu... en collectant qu'un petit peu.....
"Ajiu" - Je vois... C'est pour ça qu'Ikari voulait le blesser d'avantage.... Ce qu'il est malin !
"Hiken" ( se jettant devant Ajiu ) - ATTENTION !!!


Une vague déferlante le heurta de plein fouet. Il tomba à terre, proche de la mort. Ses fonctions vitales commençaient à lâcher. Ajiu le prit dans ses bras, en larmes.

"Saruwatari" - Putain !!! J'ai vraiment cru mourir .... ( regardant Hiken ) Et merde... je n'ai même plus assez de force pour tuer d'un coup un type comme ça... c'est pitoyable....

Il tomba à terre, incapable de tenir debout. Voyant qu'il ne pourrait pas faire plus, il sortit son vaisseau de sa capsule et rampa vers l'intérieur. Ajiu posa le corps d'Hiken et vola jusqu'à l'Ophiolite. Elle était folle de rage. Elle leva son poing afin d'en finir avec ce monstre.

"Saruwatari" ( paniqué ) - A...attends !!! Je peux sauver ton ami !
"Ajiu" ( arrêtant son geste ) - Quoi ?
"Saruwatari" - J'ai... j'ai des médicaments dans mon vaisseau, ils peuvent le sauver... Si tu me laisses partir je t'en donnerais un...
"Ajiu" - DONNES LE MOI SUR LE CHAMP !!!


L'Ophiolite sortit un médicament est le mit près de sa bouche.

"Saruwatari" - Jures que tu me laisseras partir...
"Ajiu" - Si ce médicament est si bien, pourquoi tu ne le prends pas ???
"Saruwatari" - Il retarde juste la mort... il ne redonne pas d'énergie.. de toute façon tu n'as rien à perdre...
"Ajiu" - Ggghhh.... Très bien, donnes moi ça. Si ça lui sauve la vie, je sauverai la tienne.


Ajiu, tout en gardant un oeil sur le vaisseau de l'Ophiolite, donna le médicament à Hiken, et en effet, ses jours n'étaient plus en danger. Comme promis, Ajiu laissa l'Ophiolite s'envoler.
Le lendemain matin, toute l'équipe se réveilla dans l'hôpital de la planète Espero. Harios les y attendaient, furieu.


"Harios" - Bande d'enfoirés.... QU'EST-CE QUE JE VOUS AVEZ DIT ????!!!! Arrêtez de passer votre vie dans cette hôpital !!!!

Après s'être fait crier dessus pendant un bon quart d'heure, l'équipe 7 raconta tout a Harios, surtout à propos du nouveau membre de l'équipe. Ils passèrent les trois jours suivant allongés à discuter et à rigoler.

"Fasha" - Mais rassures-moi, ça finit pas toujorus comme ça vos missions hein ????
"Lypso et Ikari" ( se grattant la tête ) - Ben euhhhhh......
"Fasha" - MAIS A QUOI VOUS PENSEZ ????!!!!


Et les revoilà partit pour un long sermon.....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mer 15 Aoû - 17:43

Chapitre 34 : Un terrible ennemi, le Sayen maléfique !



Quelques jours plus tard, l'équipe 7 pu enfin repartir en mission. Malheureusement, Harios n'en avait aucune à leur proposer. Les Ophiolites avaient déjà rassembler six Dragon Balls, la septième étant celle que Lypso avait ramenée sur Espero. Nos jeunes héros se dirent que ce n'étaient pas plus mal, il y avait longtemps qu'il n'avait pas eu quelques jours de vacances.

"Ikari" - Tout d'abord, on doit te présenter à tout le monde Fasha !
"Lypso" - Ouep, surtout à Cloud lorsqu'il reviendra.
"Fasha" - Okay ! Mais d'abord allons manger....
"Ikari" - Bonne idée ! Hiken, Ajiu, vous venez avec nous ?
"Hiken" - Non.... On va allez s'entraîner. On est pas des sayens nous, il ne suffit pas qu'on se fasse massacrer pour devenir plus fort !
"Ajiu" - C'est claire... C'est trop injuste. Faut vraiment qu'on vous rattrape un minimum si on veut pas vous ralentir lors des prochaines missions...
"Ikari" - ..... Comme vous voulez, et puis je suis sûr que vous voulez aussi passer un moment à deux hein !
"Lypso" - Allez Ikari !! Je meurs de faim moi !!
"Tout le monde" - Bye !


Hiken et Ajiu allèrent donc s'entraîner intensivement. Quant au trois sayens, après avoir bien manger, ils partirent faire un le tour de la planète afin de tout montrer à la nouvelle venue. Durant une semaine, ils passèrent voir chaque équipe quio rentrer de mission avec la même question.

"Ikari" - Alors Harios, cette équipe non plus ? Ils n'ont rien appris sur un ou plusieurs sayens retenus par les Ophiolites ?? Sur ce 'super sayen légendaire' ?
"Harios" - Non, toujours rien... J'ai pourtant avertit toute les équipes, leurs demandant de vérifier durant chacune de leur missions, mais en vain.


Puis le septième jours, ce fut au tour de Cloud de rentrer. Il convoqua immédiatement Lypso et Ikari. Les deux sayens y allèrent sur le champ.

"Cloud" - Merci d'être venu si vite.
"Ikari" - Pourquoi Fasha, Hiken et Ajiu ne sont-ils pas là ??
"Cloud" - Je ne les ai pas convoqué, cette mission est bien trop dangereuse. Nous y irons juste nous trois.
"Lypso" - Tu es sûr ? Hiken et Ajiu s'entraînent depuis une semaine sans relâche, ils ont dû énormément progresser !
"Cloud" - Peut-être, mais cette mission reste bien trop risquée. J'ai retrouvé le super sayen légendaire.... Les Ophiolites s'en servent afin de créer le sayen ultime, un sayen qu'ils pourront contrôler. Seul un Noble garde la planète, nous partons immédiatement le vaincre !


Nos trois amis se mirent donc en route. Il leur fallu trois jours pour attendre leur destination, trois jours durant lesquels Lypso et Ikari purent montrer leur progrès à leur Senseï. Une fois arrivé, ils allèrent directement vers la seul grande puissance de la planète. Et cette puissance était étrangement familière. En effet, devant le seul batiment de la planète ce tenait un Noble, Saruwatari. Cloud se posa en face de lui.

"Cloud" - Sa force de combat n'est que de 300 points. Je vais m'en charger seul, vous deux allez récupérer le sayen. Et ne vous faites pas repérer, les Ophiolites préfèreraient sûrement le tuer plutôt que le laisser nous rejoindre.
"Saruwatari" - Tu crois que je vais les laisser faire ?!
"Cloud" - Niiih, tu n'as pas vraiment le choix, je suis bien plus fort que toi !


Ikari et Lypso foncèrent dans le batiment et commencèrent à chercher. Au bout de dix minutes, les deux sayens trouvèrent enfin le super sayen légendaire enfermé dans une colonne rempli d'une solution liquide. Ils le libérèrent et le ramenèrent à la surface, il était inconscient. Une fois sortit du batiment, ils virent que Cloud s'était débarassé une bonne fois pour toute de Saruwatari.

"Cloud" - Vous l'avez trouvé ?? Il n'y avait pas de garde à l'intérieur ?
"Ikari" - Non... Pas le moindre... C'est bizarre quand même.
"Lypso" - Attendez... Je sens plusieurs petites forces qui se dirigent vers nous !


Quelques minutes plus tard, trois personnes se posèrent devant nos héros. Deux d'entres elles n'étaient rien d'autre que des Ophiolites normaux, avec des blouse de scientifiques. Quant à celle du milieu, elle ressemblait à un sayen. Une aura très sombre et très étrange se dégageait de lui.

"Scientifique" - HA HA HA !!! Je vois que vous avez éliminé Saruwatari. Tant mieux, ça veut dire que vous serez un très bon test pour Darkyen.
"Scientifique 2" - Cela fait plus de mille ans que des travaux son menés sur le super sayen légendaire, et finalement nous avons réussi, nous avons créé le sayen parfait ! Il ne vieillit pas, il nous obéit totalement, et par dessus tout, il possède une puissance monstrueuse.
"Cloud" - Ikari, Lypso, j'ai un mauvais pressentiment. Allez au vaisseau et déposez-y le sayen légendaire, puis quittez cette planète.
"Lypso" - Quoi ?! Tu te moques de nous ??
"Cloud" - Ce combat n'est pas de votre niveau, vous ne feriez que me gêner ! Moi aussi j'ai bien progressé depuis la dernière fois....
"Ikari" ( voyant le regard de Cloud) - Lypso, ne discute pas, allons-y.


Ikari attrapa le bras de son ami et ils partirent avec le corps du sayen légendaire. Une fois à une centaine de mètres Ikari dit.

"Ikari" - Déposons le sayen, puis nous irons nous battre ! Je me fous que Cloud ne sois pas d'accord, moi aussi je ressens une immense puissance chez ce Darkyen.

Cloud monta son énergie à son maximum, il dépassait les 500 unitées.

"Scientifique" - Waouh... impressionnant, pas étonnant que tu es éliminé Saruwatari. Mais tu vas voir la puissance du plus parfait des sayens !
"Cloud" - Vous ne comprendrez donc jamais... Sephiroth, puis moi, puis Lypso.... Combien de sayen vous encore être créé avant que vous ne réalisiez ?? Nous ne pouvons être contrôler... Créer des sayens purement maléfique est vraiment stupide !!!
"Scientifique 2" - Notre travail ? Stupide ?? Grrrr.... Darkyen ! TUE LE !!!!!
"Darkyen" - Enfin.


Le sayen maléfique concentra son énergie, une aura noir l'entoura et des éclairs rouges parcourèrent son corps. Son énergie était presque aussi grande que celle de Cloud et elle continuait d'augmenter. le combat commença et la planète entière se mit à trembler. Après une dizaine de minutes, Ikari et Lypso arrivèrent finalement au vaisseau. Ils y déposèrent le sayen puis Lypso fonça vers une des petites salles.

"Ikari" - Qu'est-ce que tu fous ?? on a pas de temps à perdre !!
"Lypso" - Je prend les senzus pour soigner Cloud, son énergie n'arrête pas de diminuer !
"Ikari" - Bien pensé ! Avec ça peu importe à quel point il est blessé il sera comme neuf !


Lypso attrappa le sac de Senzu et fonça vers la sortir du vaisseau. Soudain un choc terrible fit trembler la planète de manière très violente. Lypso, destabilisé, fit tomber un des senzus du sac sans s'en rendre compte. Puis, avec Ikari, il retourna le plus vite possible aider Cloud.

"Ikari" - Je... je ne sens presque plus l'aura de Cloud. Lors de ce dernier tremblement de terre, l'aura de Darkyen était vraiment colossale !
"Lypso" - Plus vite... Plus vite !!!


Les deux sayens libérèrent toutes leurs énergies, mais ils arrivèrent trop tard. Clous était allongé sur le sol, couvert de blessure grave. Il ne respirait plus. Ikari lui releva la tête et Lypso lui mis un senzu en bouche.

"Ikari" ( les larmes aux yeux ) - Allez... Allez Cloud, avale ça !!
"Lypso" - Putin... tu peux pas mourir, t'es un sayen merde !


Mais le senzu ne servit à rien, Cloud était bel et bien mort.

"Scientifique" - Ha ha ha !!! Et encore, Darkyen n'y était pas à fond, finalement il n'était pas si bon ce guignole !
"Darkyen" - Ce combat était assez ennuyeu... Je peux me débarasser d'eux rapidement cette fois ?
"Scientifique 2" - Oui, nous voulions juste voir ce que tu savais faire. Tu peux les tuer.
"Lypso" - Un guignole ?
"Ikari" - Un combat ennuyeu ??
"Les deux" - HHHHAAAAAAAAA !!!!!


Bien que déjà en super sayens, leurs cheveux se dressa d'avantage sur leurs têtes. Leurs mèches s'affina, l'expression de leurs visage changea. Des éclairs bleus apparurent autour d'eux, mais surtout, leurs puissances augmenta considérablement. Ils venaient tous les deux d'atteindre le stade de super sayens 2.

"Darkyen" - Pffff, ils sont un peu plus fort que je ne le pensais, mais ils restent des minables...
"Ikari" - Même si on doit y rester, on vas lui apprendre ce qu'est la souffrance ! Pas vrai Lypso ?
"Lypso" - Je ne lui pardonnerai jamais !!


Le combat était sur le point de commencer quand soudain, le sayen légendaire se posa à côté d'eux. Il était en pleine forme.

"Scientifique" ( paniqué ) - Toi ??? Comment.... comment as-tu fais ??
"Sayen légendaire" - Je ne pouvais peut-être pas bouger, mais j'ai tout entendu. Les senzus hein ? J'ai vu qu'il y en avait un par terre, alors j'ai rassemblé mes forces et je l'ai mangé. Effectivement, c'est génial !
"Lypso" - Tu... tu vas te battre à nos côté ?
"Sayen légendaire" - Bien sûr, depuis mille ans ils se servent de moi comme cobaye, je vais enfin pouvoir me venger !!! Restez en retrait vous deux, je n'en aurait pas pour longtemps.


La force du sayen légendaire était inimaginable. Depuis plus de mille ans il frôlait la mort sur la table d'opération. Les scientifiques savaient qu'ils ne pouvaient pas lutter.

"Scientifique" - Ksah... Nous nous retirons pour cette fois... Mais tu vas bientôt mourir !! Et plus personne ne pourra arrêter notre création !!
"Sayen légendaire" - Je ne vous laisserais pas fuir ! ( Paralysé ) Qu... !!!
"Scientifque 2" - Ha ha ! Depuis le temps que nous t'avons, tu ne croyais pas que nous n'avions jamais pensé que tu pourrais te rebeller ?? Nous avons placé en toi un système qui va te paralyser pendant dix minutes ! Plus qu'il n'en faut pour quitter cette planète.
"Lypso" - Niiih, mais nous, on peut toujours vous ralentir non ?
"Ikari" - Non. Laisses-les.
"Lypso" - Quoi ?!
"Ikari" - Si nous l'affrontons maintenant nous ne gagnerons pas. Et même si nous tenions dix minutes, je refuse de gagner de cette manière !
"Lypso" ( calmé ) - C'est vrai... Si je ne peux pas le tuer de mes mains cela n'en vaut pas la peine...
"Ikari" - Tu as compris Darkyen ? Nous allons nous entraîner comme des fous, et lors de notre prochaine rencontre, tu mourras !
"Darkyen" ( souriant ) - J'espère que vous serez beaucoup plus fort que maintenant, je vous attend de pied ferme. Pour passer le temps je n'aurais cas exterminer quelques planète avec leurs habitants...


Les trois ennemis s'en allèrent donc à bord de leur vaisseau. Ikari et Lypso reprirent leurs apparences normales et étaient essouflés, même s'ils n'avaient pas combattu. Le super sayen légendaire les regarda attentivement puis leur demanda.

"Sayen légendaire" - J'ai entendu dire il y a quelque dizaine d'années que tous les sayens avaient été anéantis. Et aujourd'hui, voilà qu'il y en a trois qui débarquent ! Comment cela est-il possible ??

Ikari lui raconta toute l'histoire, comment ils avaient rassemblé les Dragon Balls, la naissance d'Espero, et bien sûr la guerre avec les Ophiolites. pendant ce temps Lypso pris le corps de Cloud est alla le mettre dans le vaisseau. Ikari et Lypso s'apprêtèrent à partit pour Espero, afin d'enterrer Cloud. Le sayen légendaire les accompagna. L'ambiance dans le vaisseau était des plus sombre. Seul le sayen légendaire esquissait un sourir. Il alla parler à ikari et Lypso.

"Sayen légendaire" - Je suis heureu, vraiment. Savoir que notre peuple se reforme. Vous ête tous les deux très forts, vous serez les gardiens des sayens désormais. Normalement se rôle incombe au sayen légendaire, mais le dernier était fou, et il s'est fait tuer...
"Ikari" - Alors TU seras le gardien, ta force est bien plus grande que la notre.
"Sayen légendaire" - C'est vrai, vous ne pourrez jamais me dépasser avec votre potentiel actuel. Vous êtes obligé de vous transformer pour dépasser vos limites, un sayen légendaire ne se transforme qu'en super sayen, et cela lui suffit à ne plus en avoir !
"Lypso" - Alors aide nous à vaincre les Ophiolites.
"Sayen légendaire" - Tu as entendu ce que les scientifique ont dit n'est-ce pas ? Je vais bientôt mourir. Ils m'ont maintenu en vie durant bien trop longtemps, les années me rattrape depuis que je suis sortit de ce liquide... Je mourrais dans quelques jours.
"Lypso et Ikari" - QUOI ?!
"Sayen légendaire" - Mais je suis tout de même heureu, je pense tenir jusqu'à se qu'on nous arrivions sur Espero, je vais pouvoir revoir les miens une dernière fois ! Maintenant approché, j'ai un cadeau pour vous....


Les deux sayens avancèrent et le sayen légendaire leur posa à chacun une main sur la tête. Une lueur verte entoura le sayen légendaire, puis les trois corps, puis seulement ceux de nos deux héros.

"Sayen légendaire" - Voilà, finit le multiple transformation. Cela fait des centaine d'années que je me concentre sur cette technique, en attendant de trouver des sayens dignes. Vous n'avez plus aucune limite à présent ! Entraînez vous sans relâche et rien ni personne ne pourra vous résister. Maintenant, je vais me reposer, réveillez moi une fois sur Espero s'il vous plaît.

Le sayen légendaire s'endormit rapidement. Ikari et Lypso étaient heureux d'avoir ce nouveau pouvoir, mais ils avaient du mal à se réjouirent... Quelques jours plus tard ils arrivèrent sur Espero. Le sayen légendaire passa ses dernières heures en compagnie d'Harios, qui lui présenta tous les sayens encore en vie. Puis son enterrement eu lieu en même temps que celui de Cloud. Suite à cela Ikari et Lypso se mirent à s'entraîner comme de fond, afin de pouvoir venger leur Senseï le plus vite possible !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Dim 24 Mar - 17:38

Chapitre 35 : Les origines de Darkyen.




Une trentaine de jours s'étaient écoulés depuis l'enterrement de Cloud. Ikari et Lypso s'entraînaient l'un contre l'autre faute d'adversaires à leurs hauteur. En effet, durant leur mission de sauvetage du sayen légendaire, Hiken, Ajiu et Fasha partirent avec Hotaru afin de suivre un entraînement spécial. Les deux sayens avaient bien progressé, mais depuis quelques jours ils ne faisaient que stagner.

"Ikari" - Et merde ! C'est inutile, je connais toute tes techniques par coeur, et toi les miennes... On ne progressera plus en s'entraînant seulement tous les deux...
"Lypso" - Tu as raison... Mais personne sur cette planète n'est assez fort, et Hotaru n'a dit à personne où il partait avec le reste de l'équipe.
"Ikari" - Allons voir Harios, il aura peut-être une ou deux missions pour nous.


Les deux sayens partirent immédiatement. Une fois sur place, Harios leur dit qu'aucune mission actuelle n'était d'un niveau suffisant pour les intéresser. C'est alors qu'un message d'Hotaru arriva.

'Ikari et Lypso,
Vous devez avoir atteint les limites d'un entraînement à deux. Il est temps pour vous de partir. Je vous envoie les coordonnées de quelques planètes sur lesquels j'ai rencontré de très grands guerriers. Partez à leur rencontre sans attendre ! Mais faites attention, certain sont plutôt hostile...


Les yeux des deux sayens brillaient.

"Ikari" - Des guerriers très puissants ???
"Lypso" - Allons-y tout de suite Ikari !


Et sans attendre, ils se mirent en route afin de devenir toujours plus fort. la première planète de la liste n'était qu'à quelques jours. D'après les renseignements d'Hotaru il s'agissait d'une planète pacifique. Nos deux héros arrivèrent sans encombre et se mirent à la recherche des plus grandes puissances de la planète. Mais à leur grande surprise aucune n'était vraiment élevé, 100 à 120 unité tout au plus. Ils foncèrent vers ce qui semblait être la capitale. Il y avait là la plupart des grandes puissances de la planète. Après quelques heures de recherche, ils apprirent que le roi vivait dans la tour centrale de la ville. Ils n'eurent aucun mal à arranger une rencontre tant les habitants étaient accueillants.

"Ikari" ( un genou à terre ) - Grand roi de Pital, nous sommes ici sur conseil d'Hotaru. Nous voulons devenir plus fort, c'est pourquoi nous aimerions nous battre contre vos plus fort hommes.
"Roi" - Hotaru ? Je me souviens de lui, un grand homme. Cela fait un moment que nous ne l'avons vu ! A vous voir tous les deux, je comprend qu'il vous ai envoyé ici, c'est la planète idéal, mais pourquoi vouloir devenir plus fort, je sens déjà un immense pouvoir en vous !
"Lypso" ( également un genou à terre ) - C'est que...
"Roi" ( lui coupant la parole ) - Bah, venez donc discuter de ça autour d'un bon repas !


Les sayens acceptèrent avec joie. Ils racontèrent au roi toute l'histoire, à propos des Ophiolites, pourquoi Hotaru était si occupé, ainsi que la raison qui les a conduit ici, Darkyen. Le repas dura plusieurs heures, et à la fin de celui-ci, le roi ordonna à deux de ses meilleurs soldats d'enseigner la technique de la planète Pital à Ikari et Lypso. Le lendemain matin la première leçon commença. Les deux soldats se présentèrent.

"Rave" - Je suis Rave, enchanté.
"Eden" - Et moi Eden. Nous allons vous montrer la puissante technique de notre peuple. Vous avez de la chance, plusieurs conditions sont nécessaire pour la maîtriser. Il faut tout d'abord ne pas avoir la moindre énergie négative. Et je vois que c'est votre cas !
"Rave" - Les autres conditions sont d'être deux, de mêmes tailles et de puissances identiques ! Et là encore, vous êtes parfait. Alors regardez bien.
"Lypso" ( à voix basse ) - Ikari, tu crois vraiment qu'ils peuvent nous apprendre quelque chose, ils ont l'air assez faible...
"Ikari" ( également à voix basse ) - J'en sais rien.... au pire cette planète est sur le chemin de la suivante, on aura perdu qu'un petit jour...


Rave et Eden se mirent à cinq mètres l'un de l'autre, de profil. Puis ils effectuèrent de manière parfaitement symétrique une série de mouvements assez ridicule tout en criant un mot. Lypso et Ikari étaient totalement déconcertés par l'absurdité de cette technique, quand tout à coup...

"Rave et Eden" - FFUUUU-SION YYYAAAHHHHHH !!!!!
"Lypso" ( les deux mains devant le visage ) - Quelle puissance !!! J'ai du mal à rester debout !!
"Ikari" - Qu'est-ce qui se passe ??!!
"Raden" - Voici la fusion !


Les deux soldats n'en formaient plus qu'un. Sa puissance était d'environ 400 unitées, soit bien plus que s'ils avaient simplement additionné leurs forces. Les deux sayens n'en revenaient pas.

"Lypso" - Ma...Magnifique....
"Ikari" - Nous aussi on peut faire ça ?? Génial....
"Raden" - Hé hé hé ! Non, vous ne pouvez pas ! Du moins pas encore... A travers l'univers il existe plusieurs façon de fusionner, et chaque méthode à ses règles. La gestuelle par contre ne varie pratiquement jamais....
"Lypso" - Dites nous ce qu'on doit faire pour y arriver !
"Ikari" - On vous écoute !
"Raden" - Très bien, alors voilà. La première étape consiste à lier vos auras, vous ne pouvez utiliser cette technique qu'avec une seule personne. Pour cela vous devraient allez dans le lac au nord de cette ville, restez sous la cascade ensemble et concentrez-vous sur votre partenaire jusqu'à ce que vos auras soient parfaitement accordées. C'est ce lac qui donne l'énergie nécessaire à la fusion.
"Ikari" - Mais alors, on ne peut fusionner que sur cette planète ?? Où bien peut-on se passer de la source ?
"Raden" - Vous pouvez vous en passez, mais pas la première fois. Ensuite, votre corps sera capable de produire lui-même l'énergie nécessaire.
"Lypso" - Je vois... On ne peut donc pas fusionner trop souvent. Et combien de temps cela dure ?
"Raden" - Hé hé hé... Elle dure tant que vous avez de l'énergie ! Vous pouvez par contre l'arrêter de votre plein grès. Cela vous permettra de ne pas avoir à atteindre trop longtemps avant de pouvoir la réutiliser. Si vous utilisez trop d'énergie cela peut mettre des mois avant que vous ne puissiez refusionner !
"Lypso et Ikari" - DES MOIS ???!!
"Raden" - Mais ne vous inquietez pas, tant que vous êtes sur Pital et que la source et à côté de vous, vous pouvez vous régénérer en quelques heures.


Après avoir appris les bases de la fusion, les deux sayens synchronisèrent leurs auras et commencèrent à pratiquer la fusion. Après trois jours, ils étaient enfin prêt à faire un test. Ils se transformèrent en super sayen et montèrent leurs puissances à 200 unitées chacun.

"Ikari" - Vivement que tu progrèsses Lypso, je suis obligé de baisser ma force pour être à ton niveau !
"Lypso" - Tu parles ! Tu peux tout juste monter à 205, c'est pas un grand effort non plus....
"Lypso et Ikari" - FFFFUUUU-SION YYAAHHHH !!!!


La fusion était parfaite. Une gigantesque puissance émanait de ce nouveau guerrier. Sa voix était un mélange de celle de ses deux protagonistes. Même lui était stupéfait par sa force. Il décida de s'appeller Lykari. Il s'apprêta à tester ses nouveaux pouvoirs, quand soudain un homme apparu devant lui. Il avait les cheveux longs et une longue cape noire. Son aura était bien plus impressionnant que tous ce que nos héros avaient pu sentir jusque là.

"Lykari" - Tu tombes bien... Je ne sais pas du tout qui tu peux être, mais ton aura est maléfique, et ta force gigantesque... Tu seras parfait comme test ! JUUBAI HEAT PHALANX !!!!!

Des flammes noires gigantesques entourèrent la main droite du sayen et il frappa de toute ses forces l'étranger en pleine face. Mais ce dernier encaissa sans bouger. Puis, simplement en libérant une partie de son pouvoir, il envoya Lykari dans les airs et dit.

"???" - Je ne suis pas venu me battre. Alors calme toi et écoute.

Lykari se posa en face de cet inconnu, totalement abasourdi.

"Sephiroth" - Je suis Sephiroth, je pense que Cloud vous a déjà parlé de moi...
"Lykari" ( très surpris ) - Sephi...


Sephiroth mis sa main face à Lykari et ce dernier ne pu plus parler.

"Sephiroth" - Je t'es dis d'écouter ! Cela fait maintenant un peu plus d'un mois que je cherche le corps de Cloud. J'ai appris qu'il s'est fait tuer.... Par un minable..... Je ne peux le tolérer ! Cloud est à moi. Nous DEVONS nous battre l'un contre l'autre pour l'avenir de l'univers. Et je ne permettrais pas que quelqu'un le tue à ma place. Et surtout pas un sayen raté. Cloud et moi sommes liés, et je vais le ramener à la vie dès que vous m'aurez dit où est son corps.
"Lykari" ( ne pouvant dire qu'un mot ) - Espero...
"Sephiroth" - Bien... Adieu.
"Lykari" ( pouvant à nouveau parler ) - Attend ! Que vas-tu lui faire après l'avoir réssucité ??
"Sephiroth" - Rien.. pour le moment. Je veux qu'il devienne d'abord assez fort pour m'affronter. Nous sommes liés, je ne vis que pour l'affronter au maximum de sa force ! Vous devez comprendre ça non ? Vous aussi êtes liés à ce Darkyen...
"Lykari" - QUOI ??!
"Sephiroth" - Vous ne le saviez pas ? Après mille ans de test, vous pensez que comme par magie les Ophiolites ont pu prendre l'énergie du sayen légendaire ? Darkyen n'en a que l'aura, toute ses cellules, sont les vôtres ! Celles que les Ophiolites vous ont prélevées ! Vous n'aviez pas remarqué ?? Il est vous, de la même manière que je suis Cloud. C'est d'ailleurs pour ça que je ne l'ai pas éliminé, cette tâche vous revient, alors n'échouez pas...


Sephiroth disparut. Lykari n'en revenait pas, Darkyen était en quelque sorte son frère jumeau. Il s'avança vers le lac et regarda son reflet.

"Lykari" - C'est vrai... On lui ressemble comme deux gouttes d'eaux une fois fusionnés. Je savais bien que son aura était trop familière, même pour un sayen. Quoiqu'il en soit, même si Cloud est vraiment réssucité, je dois quand même t'éliminer, c'est ma faute si tu existes, et tant que tu vivras, je te traquerais !

Nos deux héros passèrent encore quelques jours à peaufiner leurs techniques d'après fusion, puis ils partirent pour leurs prochaines destination, plus décidés que jamais à éliminer Darkyen !

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Mer 8 Oct - 14:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Jeu 2 Oct - 12:03

Chapitre 36 : La cruelle destinée d'Hotaru.





Quelques jours avant que Lypso et Ikari ne rentre sur Espero avec le sayen légendaire, Hotaru sentit la mort de Cloud. Il partit immédaitement chercher hiken, Ajiu et Fasha et les emmena avec lui. Les membres de l'équipe 7 ne posèrent aucune question, ils leur fallaient suivre un entraînement rigoureu et ils savaient quand partant avec Hotaru se serait chose faite. un jour plus tard ils attèrirent tous les quatres sur une planète de la taille d'Espero. Hotaru regarda ses trois nouveaux élèves et leurs dit.

"Hotaru" - je n'ai pas pour habitude de prendre des élèves, rentrez vous bien cela dans le crâne ! Alors au premier faux pas je vous renverrai chez vous sans hésitation c'est bien compris ?

Personne n'osa répondre. Hotaru se calma un peu puis continua.

"Hotaru" - Je ne pensais pas reprendre d'élève un jour, Cloud devait être le dernier... Mais il est partit avant d'avoir finit son entraînement. ( pensant ) si seulement tu étais resté avec moi un peu plus longtemps, tu ne serais pas... ( A haute voix ) Puis il y a eu se Lypso, encore un sayen. Mais cela à eu pour effet de rendre mon entraînement spécifique à la race sayen. C'est pourquoi je n'entraînerai personnellement que Fasha. Hiken !
"Hiken" - Oui senseï !
"Hotaru" - Tu es le plus réfléchi, le seul qui sais comment diriger en situation de crise et le seul en mesure de proposer une stratégie convenable en cas de problème. Si nous laissons cette tâche à Lypso ou même à Ikari, vous savez comment cela va finir, ils sont bien trop survoltés... ( lui tendant un bout de papier ) C'est les coordonnées de ta prochaine destination, emmènes Ajité avec toi, il a vécu de très nombreuses guerre, il t'enseignera les meilleurs stratégies un temps record.


Hiken pris les coordonnées et se rendit compte qu'il était déjà allait là-bas, puis il partit. Hotaru fixa Ajiu et lui dit.

"Hotaru" - Quant à toi, tu te soucies des autres, tu veux devenir assez forte pour protéger tout le monde. Mais surtout tu es la plus calme, aussi réfléchi que peut l'être Hiken, lui et les sayens arriveront toujours à ce retrouver gravement blesser. Ce sera à toi de les soigner le moment venu. Je vais t'emmener voir une vielle connaissance, elle t'enseignera tout ce que tu dois savoir sur le pouvoir de guérir. ( regardant Fasha ) Il me faudra environ deux jours pour faire l'aller-retour, en attendant je veux que tu t'entraîne à maîtriser parfaitement le stade de super sayen, on ne pourra rien faire tant que tu n'y seras pas parvenu.

Fasha commença donc son entraînement seule, pendant qu'Hotaru et Ajiu partirent pour une destination inconnue. Une demi-journée plus tard, ils arrivèrent sur une planète lointaine. Hotaru dit à Ajiu d'attendre ici jusqu'à la tombé de la nuit, puis il partit. Il entra dans une vieille maison qui n'habritait qu'une seule âme. Cette vieille dame se nommait Chiabi et elle connaissait Hotaru depuis bien longtemps. Elle lui servit une tasse de thé en engagea la conversation. Après une heure de discussion, Chiabi demanda.

"Chiabi" - Cela fait bien longtemps que tu n'es pas passé me voir, tu as un service à me demander ?
"Hotaru" - Je suis désolé de ne pas être venu plus souvent.... Mais cette planète, cette maison...
"Chiabi" - Tu es toujours aussi nostalgique à ce que je vois ! Si cela peux te réconforter, mon mari serait fier de toi, tu es un très bon senseï.
"Hotaru" - A oui ? Tu ignores sans doute que mon meilleur élève est mort il y a un mois.
"Chiabi" ( voyant la peine d'Hotaru ) - J'en suis désolé, pauvre Cloud... Mais tu peux compter sur moi, dis moi en quoi je peux te rendre service.
"Hotaru" - J'ai emmené une jeune femme avec moi, elle attend dans mon vaisseau.  J'aimerai que tu lui apprenne l'art de guérir.
"Chiabi" ( agréablement surprise  ) - Quoi ? Tu as une nouvelle élève !? La dernière fois que tu es venu tu disais que tu n'en voudrais plus jamais !
"Hotaru" ( avec un petit sourire ) - C'était le lendemain du départ de Cloud... Je ne voulais vraiment pas en reprendre ! Mais ensuite il m'a envoyé ce Lypso, l'élève de mon élève... je voulais voir ce qu'il valait. Et maintenant me voilà entrain d'accepter trois nouveaux élèves à cause d'une stupide promesse.


Ils continuèrent de discuter jusqu'à la tombé de la nuit. Hotaru partit chercher Ajiu et l'emmena chez la vieille femme, puis repartit aussi tôt rejoindre Fasha. La Caaji et son nouveau mentor firent connaissance puis Ajiu lui demanda.

"Ajiu" - Chiabi, lorsque Hotaru est venu me chercher, il semblait triste, pourtant Lypso m'a dit qu'il ne montrait jamais aucun signe d'émotion ! Quelque chose ne va pas ?
"Chiabi" - Vous ne savez pas grand chose sur votre maître on dirait, hé hé hé.... Et bien dans ce cas, laisse moi te raconter son histoire, il ne vous la dira jamais de lui-même ! Tout a commencé il y a une centaine d'années...


*Flashback*


Chiabi et un grand homme à la chevelure rouge et à l'énergie impressionnante vivaient dans une maison abandonnée sur une planète isolée. Ils vivaient en paix avec deux jeunes garçons, des orphelins qu'ils avaient recueuillis et que Goyah entraînaient. L'un des deux garçons se nomait Azarul et l'autre Iridal. Ils avaient respectivement neuf et sept ans. Cette journée commença comme toute les autres, Goyah emmena les garçons dehors afin de s'entraîner pendant que Chiabi préparais le petit déjeuner. Mais juste après avoir fini de manger, un vaisseau s'écrasa non loin de leur maison. Chiabi et les enfants allèrent se réfugier dans la maison et Goyah alla voir s'il y avait des survivants. Il arracha la porte du vaisseau, à l'intérieur se trouvé une vingtaine de corps brisés. un marécage de sang faisait office de sol et au milieu de cette vision de cauchemard, un enfant âgé d'à peine quatre ans se tenait assis, sans une seule égratignure. Goyah s'approcha de l'enfant doucement.

"Goyah" - N'ai pas peur, tout vas bien se passer maintenant.
"Homme terrifié et à moitié mort" - Cet enfant est maudit ! Regardez ses tatouages couleur sang, il est né avec, et tous ce qui l'approcheront mourront dans la souffrance !


Goyah attrappa l'homme et l'enfant et les ramena chez lui. Chiabi s'occuppa de soigner le visiteur pendant que Goyah lavait et habillait l'enfant, puis il offrit à manger. L'enfant ne dit pas un mot durant les deux jours qui suivirent. Au bout de ce temps l'adulte repris enfin connaissance. Dans  sa chambre se trouvait Goyah et Chiabi.

"Homme" ( surpris ) - Comment est-ce possible ?? J'étais très grièvement blessé !
"Chiabi" - Je vous ai soigné. ( d'un ton énervé ) J'ai appris à utiliser cette magie afin de guérir mon mari qui ne peut s'empêcher de se blesser sérieusement à chaque fois qu'il part s'entraîner.....
"Goyah" ( se tenant l'arrière de la tête ) - Ha ha ha ! C'est vrai que je suis souvent dans un sale état ! ( Redevenant sérieu ) Mais dites moi, comment vous êtes vous fait ces blessures ? Cela ne peut pas être la faute du gamin, il est certes incroyablement puissant, mais je ne ressens rien de mauvais en lui...
"Homme" - Il n'est pas mauvais du tout, mais maudit. Il est né avec ses tatouages rouges, et un sorcier de notre village nous a dit que c'était la marque du démon et que tout ce qui approcherait cet enfant mourront. Bien sûr au début nous ne voulions pas y croire... Mais peu de temps après, ses parents furent assassinés. Il fut placé dans un centre, et l'année d'après, la totalité des résidents de ce centre périrent lors d'un incendie. Les habitants commencèrent à croire à la prédiction du vieu sorcier et il fut banni du village. Mais ce n'était pas suffisant.... Deux ans plus tard... Après près de mille ans de paix, notre planète fut attaquée et presque tous les habitants périrent. Nous avons donc décidés de le tuer. Mais cela est impossible, dès que nous avons essayé, une puissance terrifiante c'est éveillée en lui et aucun de nos hommes n'a pu le battre. Nous avons donc décidé de l'envoyer sur une autre planète, mais une épidémie m'a atteint moi et le reste de l'équipage et nous avons commençé à nous entre tuer. Cet enfant ne doit jamais plus s'approcher d'un être vivant....
"Goyah" - Et comment s'appelle-t-il ?
"Homme" - Qu... ? Il n'a pas de nom ! Vous m'avez écouté !??!
"Goyah" - Bien sûr que nous t'avons écouté ! Un enfant seul, qui n'a jamais eu d'amis ou de famille ou même de nom ! Rentres chez toi, et dit que tu as accomplis ta mission, cet enfant restera ici avec nous. Tu es d'accord chérie ?
"Chiabi" - Evidemment ! Et à partir d'aujourd'hui, nous l'appelerons Hotaru, et il aura désormais un père, une mère et deux frères !


Le lendemain matin l'homme repartit sur sa planète, laissant le jeune Hotaru dans sa nouvelle demeure. Durant le premier mois, Hotaru ne dit pas un mot, c'était un enfant très timide. Mais Goyah et ses deux fils ne se découragèrent pas, et continuèrent à lui parler et à jouer avec lui. Tous les jours, Hotaru les voyait tous les trois s'entraîner dans le jardin en s'amusant. Jusqu'à ce que finalement, il alla voir Goyah et lui demanda.

"Hotaru" ( d'une voix timide ) - Je peux.... m'entraîner avec vous ?
"Goyah" - Ho ho ! On dirait que quelqu'un a retrouvé sa langue ! Bien sûr que tu peux, viens avec nous !


Goyah était un excellent maître, plein de valeur, de courage et de détermination. Il apprit à ses fils à être droit, juste, à ne jamais rejeter la faute sur quiconque mais surtout, à toujours aller de l'avant. Durant six années Hotaru appris à maîtriser son incroyable puissance. Il devint un garçon plein de vie, sans aucun souvenir de ce qui l'avait conduit sur cette planète. Ses deux grands frères âgés de 13 et 15 ans étaient enfin autorisés à participer à un tournoi amical d'arts martiaux qui se déroulait sur une planète toute proche. Toute la famille s'y rendit donc et le lendemain le tournoi commença. Goyah ne participait pas, seul ses deux aînés concourraient, dans la catégorie enfant. Après trois jours de tournoi, la grande finale allait enfin pouvoir commencer, une finale qui opposait Azarul à Iridal. Leur combat était spectaculaire, mais il n'eu aucun gagnant. Car une demi heure après le début de la finale, le championnat fut attaqué par un groupe de bandit venu voler la récompense offert au vainqueur. Les deux frères firent tous leurs possible pour arrêter ces bandits, mais ils étaient bien trop fort. Une gigantesque explosion se produisit, la panique gagna la foule et tout le monde courait dans tous les sens tout en ce faisait massacrer. Hotaru resta figé, séparé de Goyah, tous ces morts, ce sang autour de lui, lui rappela finalement tous ce qu'il avait vu dans son enfance. L'un des bandits fonça sur lui pour le tuer, mais il fut sauver in-extremis par Azarul qui bloqua le coup. Iridal quant à lui envoya le bandit s'écraser contre un mur. Ils se placèrent tous les deux devant Hotaru.

"Azarul" - T'en fais pas, on va te protéger !
"Iridal" - Père doit certainement évacuer tous les spectateurs, nous devons le rejoindre et quitter cette planète ! Viens Hotaru !


A peine eut-il finit sa phrase qu'un rayon lui transperça le coeur. Azarul tourna très vite la tête pour voir d'où venait l'attaque, mais c'était trop tard, un autre rayon le transperça à son tour et ils tombèrent tous les deux, morts. Hotaru fixait le corps de ses deux frères, il n'arrivait même plus à cligner des yeux. Une immense colère l'envahie, il se souvint de ce que son peuple disait, de sa 'malédiction'. Ses tatouages commencèrent à briller et son aura grimpa de manière phénoménale. En un instant, il tua la totalité des bandits, à l'exception de l'assassin de ses frères. Ce dernier était mort de peur, il n'avait jamais vu ça. Il fonça à toute vitesse sur Hotaru et lui donna son plus puissant coup de poing. Hotaru bloqua en donnant un petit coup de tête sur le poing de son assaillant. Son bras se fractura en de multiples endroits et il hurla de douleur. Hotaru leva sa main, le poing fermé.

"Hotaru" ( calmement ) - Meurs.
"???" - Arrêtes !!!


Hotaru arrêta sa main à quelques centimètres du bandit. Il tourna la tête et aperçut son maître foncer vers lui. Voyant Goyah arriver, Hotaru s'écria.

"Hotaru" - Ce chien a tué mes frères ! C'est à son tour de mourir !!!

Goyah arriva finalement devant son fils, il le regarda, les larmes aux yeux et le gifla de toute ses forces. C'était la première fois qu'il levait la main sur un des ses enfants. Hotaru était sous le choc, il ne comprenait pas.

"Goyah" - Alors c'est ça que tu as retenu de tout ce que je t'ai appris ?! La vengence !? La haine !? Tu crois vraiment que c'est ce que tes frères aurait voulu te voir faire pour eux ?? L'armée de ce pays arrive, il va être jugé et enfermé, ce n'est pas à toi de punir ces gens !

Et en effet, l'armée arriva peu de temps après. Goyah, Chiabi et Hotaru avaient quittés la planète en vitesse afin de ne pas éveiller de soupçon sur les pouvoirs d'Hotaru. Le chemin de retour fut très difficile, les trois membres restant pleurèrent pendant plusieurs jours, au bout des quels Hotaru vint voir ses parents.

"Hotaru" ( résigné ) - Je m'en vais, je pars très loin de vous et je ne reviendrai jamais. Tout ce qui est arrivé est ma faute, je suis maudit, et à cause de moi Azarul et Iridal... ils sont ( commençant à pleurer ) Je vous demande pardon.... ( il partit en courant )
"Goyah" - Attends !!


Mais Hotaru était déjà loin. Goyah se leva et partit à sa poursuite. Il fonça dans le vaisseau avec quelques minutes de retard sur Hotaru. Ce dernier se tenait au centre de la salle de commande, les yeux fixés au sol.

"Hotaru" - Le vaisseau ne démarre plus. C'est toi qui a fait ça n'est-ce pas ?
"Goyah" - Evidemment, dès que nous avons atterri j'ai enlevé quelques pièces importantes, je savais que tu essaierais de partir !
"Hotaru" - S'il te plaît, rends les moi, je DOIS partir et tu le sais ! Je ne veux pas qu'il t'arrive malheur à toi ou a Chiabi, vous avez été si gentil avec moi...
"Goyah" - Tu crois que c'est de ta faute si Azarul et Iridal sont morts ? Cela n'avait rien à voir ! Ils ont choisis de te défendre, ils sont morts POUR toi et non à CAUSE de toi tu ne comprends donc pas la différence ?!
"Hotaru" - Il n'y a aucune différence, tout ceux qui sont proches de moi finissent pas mourir de façon brutal, je me souvient de tout maintenant...
"Goyah" ( abasourdi ) - Je vois... Tu t'en ai finalement rappelé. Dans ce cas, il est effectivement tant pour toi de partir. Mais souvient toi, chacun est maître de sa propre destiné, tu n'es en aucun cas responsable de la mort d'autrui, sauf si tu l'as toi même tué. Tes frères savaient ça, c'est pourquoi ils n'ont pas hésité a te protéger. Ne salit pas leur mémoires en cherchant à faire couler le sang. Et lorsque tu auras enfin compris cela, reviens nous, vivre avec nous, ( lui jettant un sac ) tu seras toujours le bienvenu !


Hotaru ouvrit le sac et aperçu un livre ainsi que les pièces manquantes. Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues.

"Hotaru" - Merci pour tout, merci infiniment !

Goyah sortit du vaisseau et Hotaru partit à l'aventure. Son voyage durant dix ans. Dix années qu'il passa à découvrir le monde et à lire sans cesse le livre de son maître, un livre philosophique qu'il lui apprit beaucoup sur le sens de la vie, de la justice et de la destiné. Il se sentait enfin à nouveau en paix et décida donc de retourner voir ses parents. A son arrivé, il aperçut Goyah, allongé sur un lit à peine conscient. Il était gravement malade et n'en avait de toute évidence plus pour longtemps. Hotaru se précipita à son chevet et demanda des explications à Chiabi.

"Chiabi" ( d'un ton triste ) - Il est tombé malade peu de temps après ton départ. Et depuis son état ne cesse d'empirer...
"Goyah" ( se forçant à rire ) - Ha ha ha... Tu vois, tu n'es pas maudit, tant que tu étais près de moi j'étais en pleine forme ! Et à peine es-tu partis que...
"Hotaru" - Mais, mais... je ne comprends pas, mère, tu es pourtant un excellent médecin, alors pourquoi ?!!
"Chiabi" - La maladie n'affecte pas son corps, c'est son coeur qui ne tient plus...
"Hotaru" - Son... coeur ?


Sur ces mots, Goyah perdit connaissance et arrêta de respirer. Hotaru se releva, il tremblait de partout. Ses tatouages se mettaient à briller bien plus fort que par le passé. Chiabi se retourna vers lui.

"Chiabi" - Arrêtes ! Ce n'est pas ta faute !
"Hotaru" ( se tenant la tête avec les deux mains ) - A non ??!! Et son coeur qui lâche juste après avoir perdu ses trois fils, c'est un hasard c'est ça ??!
"Chiabi" - Non, ce n'est pas un hasard ! Il a déjà vécu bien plus longtemps qu'il n'aurait dût, pour vous ! Ce n'est pas à cause de toi qu'il est tombé malade, c'est grâce  à toi s'il a pu vivre en bonne santé aussi longtemps ! Il s'est accroché à la vie ces dernières années uniquement pour te revoir, ne gâche pas tout !
"Hotaru" - Mais après mon voyage, après toutes ces années, je pensais, enfin, je croyais... POURQUOI LES GENS QUE J'AIME DOIVENT TOUS MOURIR !!??
"Goyah" ( à nouveau conscient ) - Tu n'es qu'un lâche....
"Hotaru et Chiabi" ( sous le choc ) - Qu... ?
"Goyah" ( ayant du mal à parler ) - Chérie, laisses nous s'il te plaît...
"Chiabi" ( se levant et quittant la pièce ) - D'accord, fais ce que tu as à faire.
"Goyah" - Ecoutes bien Hotaru, ce sera la dernière fois que je te le dis. Arrêtes de te conduire en lâche. Te cacher derrière cette malédiction ! Tout le monde doit faire face à la mort de proches, tu n'es pas une exception ! Arrêtes de te dire que c'est la faute d'une soi disante malédiction et agit comme un homme ! Si tu ne veux pas que tes proches morts, alors deviens toujours plus fort et protège les, entraines-les ! Tu as un grand pouvoir en toi, sers t'en pour le bien. Promets moi que tu ne fuiras plus tes problèmes et que tu te battra avec honeur !
"Hotaru" ( essuyant ces larmes ) - Oui, je te le promets !
"Goyah" - Tu es le seul homme de la maison désormais, en ayant développé ses dons de guérison Chiabi va vivre encore très longtemps, elle aura besoin de toi. Prends soin d'elle comme elle a prit soin de toi. ( Fermant les yeux petit à petit ) Surtout maintenant, va la voir, et soit fort....
"Hotaru" ( serrant la main sans vie de son maître ) - Je te promet qu'à partir d'aujourd'hui je serais fort, finit de pleurer ou de m'apitoyer sur mon sort ! Je deviendrais le plus puissant guerrier et je protègerais tous ceux que j'aime !


Il quitta la pièce et alla prendre sa mère dans ses bras, il ne pleurait plus. Il passé de nombreuses années à s'entraîner seul sur une planète déserte, en rendant de temps en temps visite a sa mère. Il avait réussit à maîtriser son immense puissance ainsi que ses émotions. Mais malgrès cela il avait toujours un vide au fond de lui, Chiabi le savait bien, et c'est pourquoi, un jour où il était de passage, elle alla le voir et lui dit.

"Chiabi" - Hotaru, quand est-ce que tu vas enfin te décider à aller rencontrer des gens ?? Ca fait douze ans maintenant que tu traînes tout seul tous les jours! Tu sais je me suis habitué à l'absence de Goyah et à vivre seul, mais toi tu es encore jeune !
"Hotaru" - Je ne sais pas... Lors de mon voyage d'il y a vingt ans j'ai rencontré des tas de personnes, mais je ne me suis jamais senti proche d'une d'entre elles...
"Chiabi" - Evidemment ! Tu n'as jamais eu de relation normal avec une personne, tu t'attendais à quoi imbécile ?? Ce qu'il faudrait que tu fasses, c'est te trouver un ou plusieurs élèves, je pense que se genre de relation te vas à merveille !
"Hotaru" - Moi ? Professeur ? Je n'y avais pas pensé.... C'est vrai que j'aimerais bien transmettre les valeurs que Goyah m'a enseignées.
"Chiabi" - Et ben voilà ! C'est décidé ! Vas te trouver des élèves et entraîne les, mais surtout n'oublie pas de venir me les présenter hein ???


Hotaru passa donc des dizaines d'années à former de puissants élèves, tous plus forts les uns que les autres, mais malgrès cela, il ne parvint jamais à se sentir proche de l'un de ses élèves. Jusqu'au jour où, sur une planète qui venait d'être dévastée, il rencontra un jeune garçon. Ce garçon possédait une grande force, mais il étais d'une tristesse sans fin.

"Hotaru" - Que ce passe-t-il petit, tu as perdu quelqu'un durant cette guerre ?
"Garçon" - Non, je n'ai personne à perdre... Tu devrais partir loin de moi si tu ne veux pas mourir...
"Hotaru" - Ne t'inquiète pas pour moi ! Mais dis moi, pourquoi je risque de mourir en restant près de toi ?
"Garçon" - Je suis venu au monde avec une malédiction, un être qui me chasse sans cesse et qui tue tous ceux qui m'approche...
"Hotaru" - Qu.. ? Une malédiction tu dis ?....
"Garçon" - Attention, il arrive !


Un grand homme vêtu d'une longue cape et dont la chevelure mesurait plus d'un mètre s'avançait vers eux. Sa puissance était phénoménale.

"Hotaru" - Alors c'est toi qui pourchasse ce garçon ? Pourquoi fais-tu cela ?
"Homme" - Car la haine rend plus fort, et je veux qu'il devienne très fort afin de pouvoir l'affronter. Il ne doit surtout pas s'attacher à d'autre personne !
"Hotaru" - Tu te trompes la haine rend plus fort, mais vouloir protéger les autres, c'est ça le vrai pouvoir.
"Homme" - Niih. Si tu veux, en tout cas, tu vas mourir.


L'homme augmenta son énergie à son maximum. Hotaru en fit de même.

"Hotaru" ( pensant ) - Waouh, qu'elle puissance ! il est aussi fort que moi, ce combat risque de durer un moment.
"Homme" - impressionnant. Dans tout l'univers, je n'avais jamais ressentit une telle force. Et ses tatouages.... Tu sembles être l'homme idéal. Je vais donc te confier Cloud, entraîne le, et quand il sera prêt, ammène le moi afin que nous puissions nous battre.
"Hotaru" ( regardant le jeune garçon ) - Cloud... ? C'est ton nom ?
"Cloud" ( terrifié ) - Ou..oui.
"Homme" - Je me nomme Sephiroth et je vais t'expliquer pourquoi son entraînement et si important à mes yeux.


Sephiroth lui raconta tout puis partit. Hotaru décida d'emmener Cloud avec lui et il rentrèrent tout deux chez Chiabi. Une fois arrivé, Cloud alla se coucher et Hotaru discuta un moment avec Chiabi.

"Chiabi" - De tous les élèves que tu as eu, c'est le premier que tu ramènes ici ! Et en plus tu viens juste de le rencontrer, explique moi.
"Hotaru" ( souriant ) - Il est comme moi... Tous les gens qu'il a approché sont mort. Je veux l'entraîner, lui transmettre ce que Goyah m'a apprit. C'est mon devoir.
"Chiabi" ( très heureuse ) - On dirait que tu as enfin trouver un but, je suis vraiment fière de toi.


De nombreuses années passèrent et Cloud devint un jeune homme très prometteur. Hotaru avait enfin retrouvé ce lien qu'il avait avec Goyah. Mais un jour, il entra dans la chambre de Cloud et vit que ce dernier n'était plus là. Il trouva une lettre dans laquelle Cloud lui expliquait qu'il ne pouvait continuer à rester ici sans rien faire alors que Sephiroth continuait de décimer des populations et qu'il était partit l'affronter. Hotaru déchia la lettre après l'avoir lu et alla voir Chiabi.

"Hotaru" - C'est encore arrivé, une autre personne proche de moi va mourir...Il n'est pas encore à la hauteur. Mais qu'est-ce qu'il lui a prit ??!
"Chiabi" - Tu ne peux pas lui en vouloir, son âme est pure, il a agit par principe, les principes que TU lui as enseigné, tu dois avoir confiance en lui, et quoi qu'il arrive, être fier de sa décision.
"Hotaru" - Mmmh...... je ne prendrais plus jamais d'élève, je pense me retirer un moment, du moins jusqu'à ce que je sâche ce qui est arrivé à Cloud. Prends bien soin de toi.
"Chiabi" - Très bien, si c'est ce que tu veux, mais n'oublie pas de revenir me voir une fois ton exode terminé !


C'est ainsi qu'Hotaru partit et que, quelques années plus tard, un jeune sayen du nom de Lypso arriva sur la planète où il s'était retiré...

*Fin du flashback*


"Ajiu" - Waouh.... je ne savais rien de tout ça, il n'a vraiment pas eu une vie facile...
"Chiabi" - Voilà Ajiu, tu connais toute l'hitsoire maintenant. Hotaru m'a parlé de ce Lypso plus tôt dans la journée, et j'aimerais que tu me parles de lui à ton tour.


Ajiu raconta tout ce qu'elle savait sur Lypso, dans les moindres détails. Chiabi eu l'air très joyeuse.

"Chiabi" - Je comprend maintenant, pourquoi Cloud, puis Hotaru l'ont entraîné ! Lui aussi est né pour apporté le malheur, détruire son peuple, et on ne peut pas dire qu'il est eu beaucoup de moment de joie dans sa vie. Et pourtant il semble toujorus heureu, toujours plein de vie. Il représente certainement la chance pour Hotaru et Cloud de briser enfin une malédiction.
"Ajiu" - Je n'y avais jamais vraiment pensé, mais c'est vrai, les meilleurs moment de la vie de Lypso se résument à revoir ses amis seulement à moitié mort plutôt que définitivement... Et pourtant il est toujours joyeu et ne se plaint jamais. Il est encore plus incroyable que ce que je pensais !  Je comprends pourquoi Hotaru a entraîné Lypso, mais pourquoi nous entraîné, nous aussi ?
"Chiabi" - Il a peut-être l'air sans coeur, mais Hotaru ferait tout pour Cloud ! Il m'a parlé d'une promesse avant de partir. Je parie que Cloud lui a demandé de prendre soin de vous, pour que vous puissiez protéger ce Lypso, ainsi qu'Ikari.
"Ajiu" - Très bien, alors dans ce cas je vais m'entraîner rigoureusement, et je ne laisserai personne leur faire de mal !


Sur ces mots, Ajiu alla se coucher, un rude entraîenement l'attendais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Mer 8 Oct - 14:37

Chapitre 37 : Les résultats de l'entraînement !






Pendant ce temps, Hiken arriva sur une petite planète qu'il connaissait bien, avec Ajité. Il s'agissait en effet de la planète natale de ce dernier. Il n'en fallut pas plus pour qu'Hiken comprenne le but du début de son entrainement; apprendre puis maîtriser une nouvelle technique. Les deux compères commencèrent immédiatement le rituel, il n'y avait aucune raison de rester sur cette planète plus longtemps que nécessaire. Après plusieurs heures, Hiken se releva enfin et s'éloigna d'Ajité afin de tester ce qui serait certaienement son attaque la plus meurtrière. Il se concentra un long moment le bras tendu en avant, mais rien ne se passa. Ne pouvait plus se retenir Ajité se mit à rire.

"Hiken" ( sur les nerfs ) - Ya quoi de si drôle ??! Je sens que je peux faire quelque chose de nouveau, mais impossible de savoir comment ! C'est ta faute tout ça, aide moi !
"Ajité" ( essuyant ses larmes de rire ) - Pfieuh ! Tu m'as bien fait rigoler, mais ya pas de temps à perdre, alors je vais tout te dire ! Ton âme n'est pas comme les autres, elle est faite de flamme et ton coeur aussi. Les mettres en résonance n'a pas développé une nouvelle technique, mais plutôt une nouvelle forme... Ce serait trop dur à expliquer, enflamme ton âme et ton corps et tu comprendras !


Hiken serra ses poings et ferma les yeux. Il ressentit son âme brûler bien plus fort que jamais auparavant et son corps suivit. Il devint rougeoyant et de la fumée s'échappait de son corps. Sa puissance atteignait les 180 sous cette forme. Il essaye quelques attaques dans le vide, quelques déplacement aussi. Le plus impressionnant n'était pas sa nouvelle force, mais son incroyable vitesse, de loin supérieur à celle d'Ikari ou Lypso ! Mais au bout de seulement quelques minutes il reprit son apparence initial en étant à bout de souffle et gravement blessé. Ajité alla le soigner grâce à sa magie et voyant qu'Hiken restait perplexe, Ajité s'avança et lui dit.

"Ajité" - Tu pensais vraiment qu'Hotaru t'aurais envoyé ici pour plusieurs semaines alors qu'il suffit de quelques heures pour révéler la technique de quelqu'un ?
"Hiken" - En effet ça me paraissait bizarre...
"Ajité" - J'ai expliqué à Hotaru quel serait ton pouvoir, et qu'il serait difficile à contrôler. Tes semaines d'entraînement serviront à ça !
"Hiken" - Si je pouvais maîtriser cette forme je serais vraiment capable d'apporter quelque chose à Ikari et Lypso, je ne serais plus obligé de les regarder se faire démolir, impuissant...
"Ajité" - Tu seras même en mesure de les démolir toi même si tu t'entraîne durement ! Alors avant tout, laisse moi t'expliquer comment fonctionne cette transformation. La chaleur de ton corps, de ton esprit et de ton âme entre en ébullition, ce qui à pour effet de multiplier la vitesse à laquelle se propage le sang, les ondes cérébrales, et bien sûr ton ki ! Tu deviens plus fort, plus rapide, plus résistant, et même plus instinctif. Bien sûr le corps n'est pas supposer supporter un tel changement, avec cet afflux sanguin tes muscles restent contracté en permance, te rendant certe plus fort, mais te fatiguant et te blessant également. Si tu restes trop longtemps sous cette forme, tu t'épuiseras vite, et tu risques fort de ressentir d'atroces courbatures, déchirements musculaires, et dans le pire des cas un simili de crise cardiaque...
"Hiken" - Smilimi... ? ( Inquiet ) De crise cardiaque ??! Je peux en mourir ??!!!
"Ajité" - Simili... ça veut dire un semblant de crise cardiaque, tu ressentiras la même douleur et sera momentanément incapable de bouger, mais ce n'est pas mortelle. Maintenant debout, j'ai fini de te guérir, alors recommence et à fond ! Je reste là pour te soigner au besoin.


Deux jours s'étaient écoulés sur la planète d'Hotaru, où Fasha avait enfin réussi à maîtriser le stade de super sayen. Hotaru pu enfin commencer à l'entraîner plus sérieusement.
Une trentaine de jours s'écoula durant lesquels Ajiu, Fasha et Hiken s'entraînèrent sans relâche. Hotaru reçu soudain une visite, qui, pour la première fois depuis longtemps, lui fit couler une larme. Cloud était bel et bien vivant et en face de son mentor ! Il alla le voir et s'agenouilla devant lui.


"Cloud" - Je sais que tu n'as aucune raison d'accepter, mais j'aimerai que tu me reprennes comme élève, que je puisse enfin finir ce qu'on avait commencé !
"Hotaru" - .... Qui me dit que tu resteras jusqu'au bout cette fois ? Tu m'as désobei par le passé et rien ne me garantit que tu ne recommenceras pas.
"Cloud" - J'étais stupide, et je ne connaissais rien au monde extérieur... Cette fois j'ai compris, compris tout ce que vous aviez essayé de m'enseigner. Je ne dois pas me sentir responsable du malheur causé par Sephiroth, ni même me sentir seul et maudit. ( regardant le sol ) Alors je vous en prit....
"Hotaru" ( posant une main sur l'épaule de Cloud ) - Tu me rappelles toujours celui que j'étais, hé hé. Et à comme toi tu m'as fait changer il y a longtemps, tu as à ton tour eu un élève qui t'as fait comprendre tout ça. Bien sûr que tu peux revenir, je sais maintenant que tu es prêt.
"Cloud" ( se relevant ) - Merci Senseï, et pour dire vrai, j'ai eu deux élèves qui m'ont ouvert les yeux. Je leur doit la vie, alors je ne la gâcherai plus bêtement, je dois devenir encore plus fort pour eux !
"Fasha" ( parlant à voix basse et regardant la scène de loin ) - Je suppose que pour moi l'entraînement est finie ou bien .... ?


Après avoir expliqué à Cloud ce qu'il avait fait de l'équipe 7 Hotaru envoya des messages à Ajiu et Hiken afin qu'ils reviennent chercher Fasha. Ainsi qu'à Lypso et Ikari pour que tous se rejoignent sur Espero, il était temps de voir si la nouvelle équipe 7 était capable de réaliser de grandes missions ! Les deux sayens venaient justement de quitter Pital, sur laquelle ils avaient appris à parfaitement maîtriser la fusion. Les cinqs membres se rejoignèrent donc quelques jours plus tard, prêt à relever se défi dont le message parlait. Et après d'émouvante retrouvaille avec Cloud, chacun raconta dans les grandes lignes ce qu'ils avaient fait, en gardant bien sûr secret les résultats de cet entraînement.

"Cloud" - Je n'arrive toujours pas à croire que vous ayez rencontrer Sephiroth...
"Ikari" - T'avais raison en tout cas, c'est vraiment un monstre !
"Lypso" - Mais t'en fait pas, on finira par être encore plus fort que lui.
"Cloud" - J'en ai bien l'intention, c'est pourquoi je pars m'entraîner avec Hotaru, mais n'hésitez pas à nous voir si vous avez un problème.


Une heure passa puis Hotaru et Cloud partirent. Ajiu, en voyant Cloud et Hotaru réunit, ne put s'empêcher de repenser à tout ce qu'on lui avait dit, et lorsque elle posa son regard sur Lypso, elle se senti plus décidée que jamais à les aider du mieux possible. Et justement Harios vint quelques minutes plus tard avec une information et une mission de la plus haute importance.

"Harios" - Bon retour parmis nous ! J'espère que vous êtes devenus bien plus forts, parce que j'ai une mission pour vous, enfin plutôt pour nous tous. Comme vous avez raté la réunion d'il y a trois jours je vais simplement vous en faire un résumé. Nous avons découvert, sur une planète lointaine, un ensemble de race qui ce sont alliés contre les Ophiolites, exactement comme sur Espero. Et nous avons décidé de nous allier à eux. Afin de gagner leur confiance nous allons les aider dans une guerre qui aura lieu dans quatorze jours. Il y aura sans doute plusieurs Nobles, mais certains de nos futurs alliés sont très puissants ! Cette bataille est cruciale, les Ophiolites veulent voler un appareil qui permettrait de voyager dans un nouveau monde, je n'ai pas trop compris comment et où, mais s'ils le veulent, on doit à tout prix les empêcher de l'avoir. Cette guerre aura donc pour but de gagner suffisamment de temps pour démonter et embarquer cet engin, et bien sûr si on peut gagner ce ne sera pas plus mal !
"Ikari" - Une guerre ouverte hein... Enfin !  On va pouvoir massacrer des centaines de ces chiens en même temps !
"Lypso" - J'ai hâte d'y être, on va les défoncer !


L'équipe 7 partit donc le lendemain après s'être préparé. Ils y allèrent avec leur propre vaisseau, ce qui prit douze jours. Une fois arrivé proche de la planète de leurs alliés et avoir donné le mot de passe pour s'identifier, le vaisseau se posa et nos cinq amis allèrent se présenter. Il y avait un millier de guerriers, dont une bonne centaine plus puissant que nos héros. Etant arrivé un jour avant le reste de leur armé, ils remarquèrent à quel point ces nouveaux alliés étaient sceptique quant à l'intérêt de cette alliance. C'est alors que l'un des généraux s'avança droit vers Lypso, et une fois à sa hauteur, s'agenouilla devant lui.

"Général" ( les larmes aux yeux ) - Merci ! Merci infiniment !! Je ne pensais pas pouvoir un jour vous remercier !!!
"Lypso" ( totalement dépassé ) - Euh.... D'accord... De rien ? Mais... vous êtes qui au juste ?
"Général" ( se relevant ) - Mes deux fils et moi avont été capturé il y a quatre ans par les Ophiolites, et nous avons été envoyés sur Hadès, j'avais perdu espoir pour moi et pour mes fils, mais vous nous avez sauvé ! Je faisais parti des neufs à qui vous avez parlé dans la salle de torture...
"Lypso" ( se grattant la tête ) - Ha ha ha... Je ne m'en souviens plus du tout ! Faut dire qu'il ma pas raté ce jour là....
"Général" - C'est donc vos amis qui une nouvelle fois vienne à notre aide... Dans ce cas très bien, ( s'adressant à ses hommes mais pointant Lypso ) Je suivrai cet homme jusque dans la mort, j'ai vu sa bravoure et son courage, et si au lieu de les dévisager comme ça, vous pouviez montrer un centième de ce qu'il m'a montré ce jour là, la victoire sera notre !


Le général demanda une réunion afin de prévenir les autres dirigeants de la planète, que leurs nouveaux alliés été digne de leur confiance. Et dès le lendemain, lors de l'arrivé des hommes venus d'Espero, les regards changèrent du tout au tout, une véritable entente forgeait ce qui été à présent une seule et unique armée. Ikari demanda à Lypso de l'ammener chez le général, ce qu'il fit.

"Ikari" - Général, je sais qu'on se connait à peine, et utiliser Lypso pour vous demander une faveur n'est vraiment pas le genre de chose que je fais d'habitude mais... Je ne vois pas d'autre solution.

Le général regarda Lypso sans trop comprendre ce qui se passait. Lypso lui fit un signe de la tête afin de supporter son ami. Le général comprit qu'Ikari était digne de confiance.

"Général" - Je t'écoute, je ne peux pas te promettre de pouvoir t'aider, mais je ferais de mon mieux.
"Ikari" - Ne vous en faites pas, ce n'est rien de compliqué. ( Posant sa main sur l'épaule de Lypso ) Envoyez nous tous les deux en premières lignes, et laissez nos trois compagnons à l'arrière.


Le général accepta sans poser des questions, une fois éloigné Lypso prit la parole.

"Lypso" - Niiih ! Je pensais foncer droit devant dès le début, mais demander à y être officiellement c'est encore mieux ! Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde. Mais tu penses que les autres vont accepter ? Je comprends qu'Ajiu y sera forcément, vu ces talents de médecin, mais Hiken et Fasha ne seront pas d'accord, ils ont bien progressés et ..
"Hiken" ( l'interrompant ) - Et pas qu'un peu ! J'ai tout entendu, je comprends que vous vouliez aller devant, mais moi aussi !
"Ajiu" ( qui s'était également cachée avec Hiken ) - C'est vrai, on s'est entraîné dur pour que ça ne se passe plus comme ça !
"Lypso" - Vous ne comprenez pas, restez derrière c'est tout...
"Hiken" - Tu peux courir, je fais ce que je...
"Ikari" - Assez ! Je suis le chef de cette équipe, vous serez à l'arrière, fin de la discussion.


Sur ces mots Lypso et Ikari partirent pour se reposer avant la grande bataille. Hiken était hors de lui, il ne comprenait pas la décision d'Ikari. Ajiu quant à elle, avait remarqué le regards noirs des deux sayens, elle y réfléchit quelques instants et comprit ce qui se passait.

"Ajiu" - Hiken, ne leur en veut pas... Tu te souviens de la dernière fois qu'ils ont croisés des Ophiolites ?
"Hiken" - Ben oui, c'était pendant que nous étions avec Hotaru, quand ils ont rencontrés Darkyen et que Cloud ...... ( Il se calma d'un coup ) J'avais pas pensé à ça....
"Ajiu" - Demain ils ne chercheront pas uniquement la victoire, mais aussi la vengeance. Et si ils nous savent en sécurité ils pourront totalement se lâcher et simplement penser à en tuer un maximum.
"Hiken" - On leur doit bien ça, et puis on aura d'autres occasions de leurs prouver qu'on a bien progressés ! Maintenant reste plus qu'à espérer que Fasha reste derrière avec nous pendant la bataille....


La journée passa rapidement, les stratégies étaient en place. Lypso et Ikari serait au front, tandis qu'Ajiu se placera avec l'équipe médicale, surveillée par Hiken, Fasha et une dizaine d'autres guerriers. Ils étaient tous décider à non seulement gagner le temps de déménager ce fameux engin, mais aussi à gagner cette bataille. La matinée arriva et les deux armée se retrouvèrent l'une en face de l'autre. D'un côté, la nouvelle alliance composée de plus de 2.000 combattants issues d'une quinzaine de races différentes. De l'autre, un millier d'Ophiolites Guerriers, plus de 5.000 normaux et une dizaine de Noble. Après quelques instants de silence, la charge fut donnée et les deux camps foncèrent l'un vers l'autre.

"Ikari" ( à Lypso ) - Ne t'occupe pas des normaux, on fonce sur les Guerriers ! Et si tu tombes sur un Noble, rejoint moi !
"Lypso" - Et toi de même ! A L'ATTAQUE !!!!


Les deux sayens se transformèrent et montèrent leurs force jusqu'à 160 unitées. La bataille s'annonçait longue, il était donc inutile de gaspiller toute son énergie dès le début en se battant à fond, et nos héros l'avait bien compris. Ils foncèrent donc directement à travers les Normaux qui constituait l'avant garde et arrivèrent au niveaux des Guerriers. Heureusement tous les meilleurs combattants parmis leurs alliés firent de même afin de laisser les normaux au moins puissants. Les Guerriers possédaient tous une puissance de combat comprise entre 80 et 120 pour les meilleurs d'entre eux. La batailla éclata dans une intensité stupéfiante chacun avait perdu des autres chères au cours de ces années de guerre contre les Ophiolites et c'était le moment ou jamais de le leurs faire payer. Et pour cette raison Lypso et Ikari se battaient avec frénésie, tuant sans pitié chaque adversaire qui se présentait à eux, mais restant proche l'un de l'autre dans le cas où un Noble se manifesterait. Et justement, après une vingtaine de minutes de combat, un Noble que Lypso connaissait se présenta devant eux.

"Noble" ( s'adressant à Lypso ) - Tu te souviens de moi sale déchet ? La dernière fois je t'ai sous estimé, mais cette fois je ne ferais pas cette erreur, et pour te prouver ma bonne foi, je vais même me présenter ! Je me nomme Makaishin, ancien chef de la prison Hadès !
"Lypso" - C'est vrai, Hiken m'a dit que tu t'étais échapper, et bien on va pouvoir finir ce qu'on avait commencé !
"Makaishin" ( de plus en plus en colère ) - Tu n'as pas idée de ce que tu m'as fais.... perdre la prison, à cause d'un singe de sayen en plus.... On m'a insulté, renié, et pour finir on m'envoie sur le front de toute les batailles comme un vulgaire Normal.... Je... JE NE TE PARDONNERAI JAMAIS !!!!!


Makaishin atteignait les 350 unités, autant dire que Lypso n'avait aucune chance de gagner en un contre un, heureusement, les duels n'existent pas lors d'une guerre. Ikari le rejoignit aussi tôt tout comme deux autres combattants dont la puissance dépassait les 250 unités. Ils foncèrent à quatre sur leur ennemi, qui lui, était seul. En effet, les Guerriers avaient ordre de le laisser se débrouiller même en cas de danger. Le Noble ne plaisantait pas en disant qu'a présent sa vie ou sa mort n'avait plus d'importance pour sa race. Le combat éclata et le Noble n'avait que peu de chance de s'en sortir, il se prenait bien plus de coups qu'il n'en donnait. Après une dizaine de minutes, et lorsque Makaishin était déjà bien affaibli, une gigantesque explosion eut lieu à quelques kilomètres. Un autre Noble avait rejoint la bataille.

"Lypso" ( aux trois autres ) - Allez les aider ! Je peux le finir seul maintenant. En plus on a un compte à régler...

Ikari et les deux alliés acceptèrent et partirent rejoindre un autre champ de bataille. Lypso se retrouva donc seul face à Makaishin, le sayen monta sa force jusqu'à 175 unités alors que Makaishin en dégageait toujours près de 200. Il se mit à rire.

"Makaishin" - Tu continues de te moquer de moi... je suis toujours en état de te massacrer !!
"Lypso" - Tu dégages peut être plus d'énergie que moi, mais ces années en tant que chef d'une prison où les prisonniers ne pouvaient se battre t'ont rendus faibles. Ta technique de combat et vraiment trop minable pour me battre... La preuve...


Il fonça vers son adversaire en rasant le sol et une fois à son niveau lui décocha un crochet du droit que son adversaire esquiva en penchant la tête. Lypso profita de l'élan de son poing pour se retourner en vitesse en frappant son adversaire de la jambe gauche. Mais une nouvelle fois le Noble esquiva cette fois en baissant la tête. Lypso, toujours dans son élan, releva son genou droit en plein dans le menton de son adversaire, qui cette fois le prit de plein fouet. Le sayen en profita et commença à frapper son adversaire des centaines de fois. Ce dernier bien que plus puissant, ne pouvait rien faire. Lypso esquivait, bloquait, et frappait avec bien plus de facilité. Puis ses poings s'entourèrent de flammes noires et il décocha un puissant Heat Phalanx qui mit Makaishin à genou. Sa force de combat avait chuté à 120 unités. Il était totalement désemparé. Il regarda ses mains, en tremblant.

"Makaishin" - C'est tout.... c'est comme ça que je vais finir ?... Si je dois y rester je vais.... je vais...! ( se mettant à briller ) JE VAIS VOUS MONTRER DE QUOI JE SUIS CAPABLE !!!
"Lypso" - Arrêtes ça ! Si tu te fais exploser tu emportera des tas d'Ophiolites aussi !!
"Makaishin" ( très calmement ) - Je m'en fous. HAAAAAAA !!!!!
"Lypso" - Ksah !!


Notre héros fonça à toute vitesse sur son ennemi et le frappa de toute ses forces afin de le faire voler le plus loin possible des alliés et en plein dans le camp Ophiolite. Cela marcha à moitié, l'explosion emporta effectivement bien plus d'Ophiolites, mais pas mal d'alliés furent prit dans l'explosion colossale, dont Lypso. Heureusement, vu la distance, il ne fut pas gravement toucher, mais assez pour être couvert de blessure. Et pour couronner le tout, à peine eut-il finit de se débarasser de Makaishin qu'une vingtaine de Guerrier se ruèrent vers lui. Autant d'alliés vinrent l'aider et le combat repris.
Pendant ce temps Ikari arriva en face d'un autre Noble, encore plus puissant que le précédent. Ce dernier massacrait des alliés à tour de bras, jusqu'à ce que trente d'entre eux, dont Ikari, se posèrent devant lui.


"Noble" - Enfin un combat un peu plus intéressant, je commençais à m'ennuyer ! Je suis Zadyo, et se sera le dernier nom que vous apprendrez...

Sur ces mots il disparut et réapparut au milieu de nos héros. Il était bien trop puissant, même à trente sur lui le combat restait assez inégal. Et après seulement quinze minutes, il ne restait plus que cinq alliés en état de combattre, et quatre à terre ayant perdu beaucoup d'énergie, dont Ikari. Les autres étaient tous morts.

"Zadyo" - Finalement vous étiez aussi faible que les autres, vous avez à peine réussi à faire baisser ma puissance d'un quart, et vous faites partis des meilleurs de votre armée... C'est pathétique... Adie.....
"Lypso" ( le frappant en plein visage ) - AMATERASU !!!!


Il fonça droit sur Ikari pour l'aider à se relever. Ce dernier tenait debout, mais ne pouvait plus combattre. Il se retourna néanmoins vers les cinq encore en état.

"Ikari" - Prenez les blesser et partez ! L'appareil devrait être déconstruit d'une seconde à l'autre, et nous avons perdu beaucoup trop de soldats contre seulement quelques Nobles, nous ne gagnerons pas...
"Soldat allié" - Peut être, mais on va se battre jusqu'au bout, on ne fuira pas !
"Ikari" - Imbéciles ! Ce n'est pas une question de courage là !!! Tu veux te battre et mourir très bien, mais tu es prêt à laisser tes amis blesser mourir aussi ??!! C'est vous maintenant les plus forts de notre alliance, et comme cette planète est perdu, vous irez sur Espero. Vous êtes notre avenir, alors vous ne pouvez mourir ici...


Les soldats alliés furent émus par le discours du jeune sayen, et acceptèrent d'emmener les blesser et de commencer la retraite. Pendant ce temps Zadyo était revenu devant les deux sayens, furieux.

"Zadyo" - Toi.... ça m'a VRAIMENT fait mal ton truc ! Je ne laisserai personne fuir ! ( S'élevant et criant ) A tous les Guerriers, ne laissez personne s'enfuir, pourchassez les jusqu'à la mort !

Le champ de bataille commença à se déplacer. Les forces alliés battaient en retraite poursuivit par les Ophiolites. Zadyo, qui voulait également partir à leur pousruite s'élança à toute vitesse sur Lypso afin d'en finir. Ce dernier alla également vers son adversaire afin de l'éloigner d'Ikari. Zadyo le frappa en plein dans l'estomac puis il lui attrapa la jambe et fonça vers le sol. Il écrasa le sayen puis prit de la hauteur et lui envoya de très puissantes boules de feu. Il remarqua qu'Ikari tentait de préparer son rasengan, et décida de lui foncer dessus. Mais lorsqu'il arriva près de lui, une voix se fit entendre.

"???" - BAISSES-TOI !!!!

Le sayen obéit immédiatement, et Fasha vola au dessus de son ami et frappa de son poing le visage du Noble, qui alla s'écraser bien plus loin. Il ne restait à présent plus que ces quatre combattants dans un rayon de deux kilomètres. La puissance d'Ikari ne s'élevait plus qu'à 30 unités, celle de Lypso à 20, quant à Fasha et Zadyo, ils étaient respectivement à 180 et 220.

"Fasha" - Franchement, m'envoyer tout derrière... ça m'a prit un temps fou à me frayer un chemin jusqu'ici !
"Ikari" - Qu'est-ce que tu fous là ?! C'est la retraite, pars !!!
"Fasha" - Non. Plus jamais.


Elle emmena Ikari à côté de Lypso et se mit devant eux.

"Fasha" - Cette fois c'est à mon tour de vous protéger ! Je vais vous montrer le résultat de mon entraînement ! HHAAAAA !!!!

Fasha se transforma en super sayen 2 devant les regards stupéfaits d'Ikari et Lypso. Son entraînement avec Hotaru l'avait rendu bien plus forte que nos deux héros puisqu'elle atteignait maintenant les 250 unités. Zadyo, qui avait eu le temps de concentrer l'énergie qui lui restait, fonça sur la sayen et le combat commença. Et visiblement, son aura n'était pas la seule chose à avoir énormément progressé, sa technique de combat était devenu bien meilleure. Le Noble n'avait aucune chance. Au bout de quelques minutes, à bout de nerf, il réunit ses dernières forces et lança une énorme vague déferlante sur Lypso et Ikari.

"Zadyo" - Je vais au moins tuer ces deux minables avant de partir !!
"Fasha" ( regardant calmement la scène ) - Pffff... comme on pouvait s'y attendre d'un Ophiolite.... ( criant et tendant sa main vers Lypso et Ikari ) Désolée les amis !


Elle balança un rayon de faible puissance mais très rapide à leur pied. Le souffle les envoya à terre et leur permis donc d'esquiver l'attaque de Zadyo. Malgrès cela ils avaient du mal à se sentir reconnaissant vu les causes de ce sauvetage... Fasha se retourna maintenant vers le Noble, et lui balança un puissant Fasha flash qui laissa un immense cratère. Mais son adversaire n'était pas encore mort. Il vola lentement hors du cratère en saignant abondamment.

"Zadyo" - J'ai... J'ai perdu pour cette fois.... mais c'est vous qui allez mourir... regardez et tremblez devant notre nouvelle arme. Elle n'est qu'au stade expérimentale, mais ça devrait suffire.... venez les Molosses !!

Sur ces mots, trois Ophiolites ressemblant à des Guerriers arrivèrent et Zadyo en profita pour fuir. Ils étaient bien plus grands, costauds et puissants que les autres Guerriers. Leurs puissances atteignaient les 180 unités chacun.

"Ikari" - Que... C'est quoi ça ??
"Lypso" - Fasha !! Cette fois je crois qu'on a pas le choix, il faut y aller !!


Fasha attrapa les deux sayens et ensemble ils foncèrent vers leur vaisseau. La planète était quasiment déserte, les alliés avaient réussit à fuir avec l'appareil, et les Ophiolites étaient monté dans des vaisseaux pour les pourchasser. Il ne restait plus que nos trois sayens poursuivie par les trois monstres. Fasha ne pouvait voler trop vite tout en portant les deux sayens. Elle n'arrivait donc pas à semer ses poursuivants et ils étaient presque arrivé au vaisseau. Heureusement, devant ce dernier se tenait Ajiu et Hiken. Et les voyant arriver Hiken cria.

"Hiken" - Allez dépêchez vous ! On est les derniers !!!
"Fasha" ( volant vers eux ) - Mais qu'est-ce que vous faites ici ?? Vous auriez dû partir avec le reste de l'armée !
"Ajiu" - On est venu ensemble, et on repartira ensemble !


Fasha déposa Ikari et Lypso dans le vaisseau, puis rejoignit Hiken et Ajiu en face des trois Molosses. Ikari regarda Lypso avec un large sourire.

"Ikari" - Lypso, même si tu peux te relever et les aider, reste là.
"Lypso" - Ils ont enfin l'occasion de se battre pour nous protéger... D'accord je reste là, mais juste parce que tu me le demandes !
"Ikari" - ..... Ouais c'est ça, c'est pas DU TOUT parce que t'es au bout du rouleau....
"Fasha" ( à Ajiu et Hiken ) - Vous voulez vous en faire un chacun ou vous préférez un coup de main ?
"Hiken" - Pfeuh ! Je peux même me faire les trois seuls facilement ! Mais je vous en laisse pour voir si vous avez bien progressé...
"Ajiu" - Mais bien sûr... Allez, un chacun, c'est partit ! Je vais vous montrer qu'il n'y a pas qu'en médecine que je me suis améliorée. Soigner demande de maîtriser parfaitement son aura au niveau microscopique, et voilà le résultat quand je m'en sors pour l'attaque !


Le corps d'Ajiu était recouvert d'une fine pellicule d'aura verte. Sa puissance grimpait à 220. Hiken quant à lui monta son énergie à fond, il atteignait les 180, puis son corps se mit à rougir et de la fumé en sortit. Il atteignait à présent les 240. Quant à Fasha, elle libéra toute l'énergie qui était en elle, et grimpa à 260 unités.

"Ikari" ( très heureu ) - Alors voilà le résultat de leurs entraînements ! C'est prodigieux...
"Lypso" - On a intérêt à vite s'entraîner si on veut pas devenir des boulets !


Ajiu fut la première prise pour cible. Le Molosse lui fonça dessus pour lui donner un coup de poing avec rage. Ajiu ferma les yeux et esquiva facilement, puis longea le bras tendu de son adversaire avec deux doigts de la main gauche. Elle s'arrêta au niveau de biceps et ouvrit les yeux en poussant un cri.

"Ajiu" - Déchirement !!

Elle frappa le biceps avec sa main droite entourée d'une aura verte. Le coup semblait assez faible, mais l'Ophiolite poussa un hurlement, il était incapable de bouger son bras. Ajiu continua son assaut en frappant de plus en plus fort, le combat ne dura que quelques minutes, au bout desquels le Molosse mourut sans avoir pu donner le moindre coup.
Hiken quant à lui regarda un Molosse, puis sourit et disparu. Il réapparut juste devant le monstre et le fit valser dans les airs grâce à un puissant uppercut. Puis il vola à toute vitesse pour rattraper le corps de son adversaire et le refrappa pour l'envoyer sur la droite. Il se re déplaça plus vite que son adversaire pour le frapper et l'envoyer une fois encore dans une autre direction. Il répéta cette opération un millier de fois en quelques secondes. Puis il en finit en entourant sa main de flamme et en carbonisant l'Ophiolite.
Fasha, étant sûr de sa victoire, se retourna vers Lypso et Ikari.


"Fasha" - Cette victoire est pour vous, je vais me battre avec la technique que vous m'avez enseignez !

Des flammes noires entourèrent ses mains et elle fonça droit sur le Molosse sans lui laisser une seule seconde pour respirer. Le combat ne fut pas bien long et Fasha triompha facilement. L'équipe 7 alla donc dans le vaisseau et partit pour Espero. Bien que quatre senzus avait eu le temps de pousser, personne n'était gravement blessé et tout le monde se reposa sur le pouvoir d'Ajiu pour se soigner. Plusieurs jours plus tard ils arrivèrent à destination. Les 300 survivants de la guerre, plus tous les non combattants étaient déjà rentré après avoir semé les Ophiolites. Une réunion eu lieu dans l'après midi, qui allait une nouvelle fois changer le visage de la planète. La réunion eut lieu avec les membres habituelles auxquels s'ajoutèrent une dizaine des nouveaux arrivant. Harios prit la parole.

"Harios" - Ça ne vas pas, pas du tout. Depuis qu'on a commencé à contre attaquer, nous n'avons rien accomplit ! Une victoire sur Hadès, quelques petits raids par ci par là, mais dès qu'une guerre se dessine, dès qu'on essaye de récupérer les Dragon Ball, dès que quelque chose de vraiment important se produit, on ne fait que fuir...
"Chef des nouveaux arrivant" - Nous aussi nous ne gagnons pas, excepté quand nous avons volé cet engin, d'ailleurs il est temps de vous mettre au courant. Vous avez largement prouvé que vous étiez de notre côté, à nous d'en faire de même. Cette machine peut ouvrir un portail vers un nouvel univers, dans lequel les Ophiolites recrutent depuis peu. Mais nous aussi nous allons nous faire de nouveaux alliés, et ensemble nous les terrasserons une bonne fois pour toute !
"Harios" - C'est décidé, au vue de cette nouvelle et de la nouvelle démographie de la planète, nous allons opérer un changement majeur dans le conseil, les habitudes et les stratégies d'Espero; il est temps de nous montrer à la hauteur !

_________________


Dernière édition par DarkNexus le Mar 7 Avr - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
DarkNexus
Admin
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 16/07/2007
Age : 27
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   Sam 8 Nov - 15:26

Saison 3 : Un nouvel univers



Chapitre 38 : Les origines des Ophiolites



Une dizaine de jours passèrent avant que le nouveau conseil soit formé. Une fois de plus, ayant prouvé à mainte reprise ses capacités, Harios fut élu chef du conseil et à la tête des dix membres qui le composaient. Certains clans n'étant tout simplement pas assez nombreux ou bien uniquement composés de civiles et d'aucun combattant, il fut décider que certains représentant en représenterai plusieurs. Parmi l'équipe 7 seul Ikari en fit parti, il était en effet inutile de m'être plusieurs personnes d'une même équipe dans le conseil. Le premier rassemblement eu lieu le lendemain et il fut décider d'utiliser cette machine pour voyager dans un nouvel univers afin de combattre plus efficacement les Ophiolites, et avec plus d'alliés. C'est ainsi que cinq équipe, dont celle de nos héros, furent envoyées dans ce qui était désormais appelé Univers 2. La machine fonctionnait de cette manière, une fois activée, le portail restait ouvert pendant une semaine sans pouvoir être refermé, puis il fallait deux semaines pour le rechargée. Il fut également voter de toujours l'allumer une semaine et de la rallumer dès la fin des deux semaines, ainsi les équipes en missions sauraient exactement quand ils pourraient rentrer. Il était également très important qu'une équipe monte la garde de l'autre côté afin de ne permettre à aucun ennemi de passer. Heureusement pour les habitants d'Espero, le portail donnait sur une planète isolée et inhabitée. Une fois les préparatifs terminés, l'équipe 7 traversa le portail et arriva dans ce nouvel univers plein de secrets. A peine eurent-ils le temps de poser un pied de l'autre côté que Lypso se sentit envahi d'un sentiment étrange. Ikari le remarqua et lui demanda

"Ikari"- Qu'y a-t-il ? Tu vas bien ?
"Lyspo" - Je... Je ressens des sayens... enfin je crois, ça fait longtemps que ça ne m'étais plus arrivé !
"Fasha" - Quoi ? Tu peux faire ça ?
"Ikari" - C'est vrai ça ! Tu ne m'avais pas dit que tu ne pouvais plus depuis la planète Gladius ??
"Lypso" - C'est vrai que je ne pouvais plus... Mais c'est bizarre, je ressens qu'il y a des sayens, mais c'est différents de d'habitude.
"Ajiu" - Ben de toute façon on a pas de mission, on est juste là en repérage ! On a qu'a allez voir, enfin si c'est pas trop loin.
"Lypso" - Il y en a pas mal, mais les plus proches ne sont qu'a une dizaine d'heure avec le vaisseau environ.
"Hiken" - Alors allons-y !! ( Regardant Ikari d'un air moqueur ) Enfin si ça vous va monsieur le capitaine.
"Ikari" - Yosh ! Alors en avant !!


Ils entrèrent tous dans le vaisseau et partirent en direction de ce qui semblait être des sayens. Après les quelques heures de voyage, ils arrivèrent sur la planète et posèrent le vaisseau dans une zone déserte afin de ne pas se faire repérer, il était inutile de prendre des risques. Quelques auras dépassaient les 120 unités, tandis qu'une bonne centaine variaient entre 5 et 30. Nos héros allèrent vers l'une des plus grande aura, qui était entourée de presque toute les plus petites. Une fois arrivé ils ne purent que se rendre à l'évidence, les sayens existaient bel et bien dans cet univers. En effet la personne qui dégageait la plus grande énergie afin un physique typique de sayen en plus d'une queue de singe. Nos amis se posèrent devant lui.

"Ikari" - Tu... tu es sayen n'est-ce pas ? Et il y en a beaucoup d'autre non ??
"Sayen" - Oui, je le suis, et évidemment que nous sommes plusieurs, on ne peut pas mourir puisque nous somme les êtres les plus puissants de tout l'univers ! Et vous, vous êtes qui bande de merdeux ?
"Lypso" - Nous aussi on est des sayens alors pas la peine d'être agressif !
"Hiken" - Oui enfin ya juste eux trois qui sont sayens !
"Ajiu" ( regardant les gens autour du sayen ) - Pourquoi toutes ces personnes sont enchaînées, ce sont les sayens qui ont commis une faute ?
"Sayen" ( d'un ton hautain ) - Niih ! Oui, la plus grave des fautes, celles d'être venus au monde. Vous êtes tous les trois sayens, mais vous n'avez pas de queue.... je vais donc devoir vous remettre vos chaînes et vous apprendre ce qu'il en compte de s'enfuir !
"Ikari" - Quoi ?? De quoi tu parles là ? On a perdu nos queue de singe c'est tout !
"Sayen" - Mais bien sûr ! Si on la perd elle repousse instantanément abruti ! Vous êtes nés sans, vous êtes vous aussi des faibles et une honte pour notre race, vous serez des esclaves ou des cadavres, à vous de décider.
"Ajiu" - Alors ces gens sont juste nés sans queue de singe, et vous les avez réduit à l'esclavage ?!
"Lypso" ( à voix basse pour Ikari ) - Sa puissance augmente, il est mauvais, je peux le sentir. Ces sayens qui sont enchaînés par contre n'ont rien de dangereux, nous devrions les sauver et les emmener avec nous, ils pourraient nous renseigner plus tard.
"Ikari" - Plus tard oui, nous devons d'abord nous occuper de lui.
"Sayen" ( voyant Lypso et Ikari en position de combat ) - Vous avec fait votre choix, il est temps d'en assumer les conséquences !


Le sayen laissa exploser son énergie, il atteignait les 400 unités. Mais au lieu de foncer sur nos amis, il resta à les regarder.

"Sayen" - Allez, montez vous aussi votre aura, je veux voir si je dois baisser la mienne pour pouvoir m'amuser, ou si de toute façon vous ne serez pas assez intéressant...
"Hiken" - Il.. il est sérieux là ?? Même à cinq on va avoir beaucoup de mal !
"Fasha" - Et en plus il y a pas mal d'autres grandes puissances comme lui sur cette planète, ce ne peut pas être des prisonniers sinon ils se seraient rebéllés pour s'échapper.
"Ajiu" - Oui, c'est sans doute d'autre garde comme lui, on va devoir s'en débarrasser vite et repartir avec le vaisseau.... Je ne vois pas comment on pourrait sauver les esclaves.... Merde !
"Ikari" - Ne vous en faites pas ! Vous trois, vous allez sauver le plus de monde possible, Lypso et moi on s'en charge, nous aussi on s'est entraîné avant la bataille pour cette machine, vous vous souvenez ?
"Lypso" - Ouaip ! Il est temps de vous montrer la fusion !


Ils se mirent en position, leur adversaire les laissa faire, espérant que cette danse ridicule leur permettraient de devenir un challenge amusant. Et il n'allait pas être déçu, une fois la fusion accomplit, Lykari se transforma en super sayen et monta sa puissance jusqu'à 480 unités et il n'était pas encore à fond !

"Lykari" - Je suis Lykari, et je vais te détruire. ( au reste de l'équipe ) Allez les sauver, puis attendez moi au vaisseau. Je n'en aurais pas pour longtemps...
"Hiken" ( tout en partant ) - Alors c'est ça... la fusion ?? C'est extraordinaire.
"Fasha" ( pensant ) - Purée, il est pas mal du tout ce Lykari...
"Ajiu" ( Pensant ) - Ils ne finiront jamais de me surprendre ces deux là...


L'équipe 7 se sépara afin de sauver le plus de gens possible, et le combat commença. Lykari fonça sur son adversaire et ils s'échangèrent des milliers de coups en disparaissant et en réapparaissant de multiples fois. Puis Lykari entoura ses mains de flammes noires et commença à frapper de plus en plus fort, jusqu'à ce que le sayen adverse ne puisse plus que se contenter de parer en croissant ses bras devant lui. Lykari tendit sa main droite en arrière et les flammes noires devinrent bien plus grandes, puis il frappa de toutes ses forces.

"Lykari" - JUUBAI HEAT PHALANX !!!!!

Son advesaire alla s'écraser contre une falaise, il se releva légèrement blessé mais avec un grand sourire.

"Lykari" - Ha ha ha, ça nous change d'être face à un sayen, il a vraiment un sens différent du combat que ces Ophiolites... Et il est aussi bien plus résistant ! Alors c'est ça que nos adversaires ressentent contre nous hein ? Je comprends qu'on nous déteste !

Le combat repris de plus belle avec une intensité démentielle. Heureusement, avec la taille très importante de la planète et la distance qui les séparaient du reste des sayens avec des queues de singes, Lykari avait encore une bonne demi heure pour finir son combat avant l'arrivé des renforts adverses. Mais ce n'est pas pour autant qu'il se ménageait, car bien que plus puissant, sa technique de combat étant moins brillante que celle de son adversaire. Il s'envola donc à une cinquantaine de mètres de lui à toute vitesse et se mit en position pour faire un Canon Garric.

"Lykari" ( pensant ) - Si au corps à corps sa technique rivalise avec notre puissance, il nous reste plus qu'à le battre grâce à des attaques surpuissantes !

Au lieu d'une lueur rose c'est une boule blanche qui apparut dans ses mains, aussi blanche que le Shinioza de Lypso. Une aura rose entoura la boule et il lança un rayon rose pâle, résultat de la fusion du Canon Garric d'Ikari et du Shinioza de Lypso.

"Lykari" - Attrape ça, CANON RIOT !!!!!

Son adversaire répliqua avec une puissante vague déferlante, mais bien trop loin d'égalée celle de Lykari. Après un bras de fer d'une dizaine de secondes, il fut emporté par l'attaque est une terrible explosion eut lieu. Après que la fumée ce soit dissipée, Lykari se posa devant le cratère et vit le sayen se relever, couvert de blessure grave. Il était fou de rage et fonça avec toute ses forces pour frapper le visage de Lykari avec un puissant coup de poing. Ce dernier totalement surpris ce le prit de plein fouet et cracha un flot important de sang. Il se ressaisit rapidement et contre attaqua en balançant plusieurs Javelot Riot après avoir disparu et réapparut au dessus de son adversaire. Mais il ne s'arrêta pas là, il fonça dans les explosions et le combat reprit de plus belle. Finalement, à bout de force, le sayen de l'univers 2 s'écroula sur le sol, inconscient. Lykari sentit les auras d'un autre sayen avec 370 de puissance qui était tout près.

"Lykari" - Merde, il ne me reste pas assez de force pour le battre vite, même pour le battre tout court si sa technique est aussi bonne que celle de l'autre... Bon tant pis je vais utiliser toute l'énergie qu'il me reste dans cette technique, tant pis s'il me faut des mois pour re fusionner... Surtout qu'Ajiu et les autres sont presque au vaisseau !

Lykari tendit son bras au dessus de lui, la paume vers le ciel. Il se concentra intensément et un Rasen-Shuriken se forma au dessus de lui, mais se n'était pas tout, les flammes noires de l'Amaterasu de Lypso entourèrent l'orbe étoilé. Lykari eu tout juste le temps de finir de préparer son attaque que son adversaire arriva à porté de vue. Il lança sans attendre sa toute nouvelle attaque.

"Lykari" - Disparais, AMATERENGAN !!!!!!

L'attaque allait bien trop vite pour être évitée, et frappa sa cible dans une explosion qui le réduit en poussière. Immédiatement après Lypso et Ikari retrouvèrent leur aspect normal, ils avaient utilisés toutes leurs énergies de fusion. Ils rassemblèrent l'énergie qu'ils leurs restaient et retournèrent au vaisseau le plus vite possible. Hiken, Ajiu et Fasha y étaient aussi avec la quasi totalité des esclaves de cette planète, plus de 80 sayens. Ils partirent tous en direction du portail afin de ramener les nouveaux venus, de faire un rapport, et bien entendu d'en apprendre plus en écoutant les histoires de leurs nouveaux alliés. En effet, les sayens sauvés étaient infiniment reconnaissant et promirent de tout faire pour aider leurs sauveurs. Durant le trajet retour Ajiu les soigna un par un, aucun n'étant gravement blessé. Ils se reposèrent tous en attendant d'atteindre Espero. Une dizaine d'heure plus tard, nos héros accompagnés des 80 sayens arrivèrent au portail et regagnèrent leur univers. Trois jours passèrent pendant lesquels Harios expliqua aux nouveaux arrivant tout ce qu'il y avait a savoir sur la planète. Après ça il organisa une réunion très importante à ciel ouvert où tous les habitants qui le souhaitaient pouvaient venir, afin que le chef nouvellement élu des anciens esclaves racontent ce qu'il savait de son univers d'origine. Ce chef s'appelait Takumi. Et ces nouvelles allaient radicalement changer la manière dont les habitants d'Espero voyaient les choses. En effet, une fois la foule réunit, dont l'équipe 7 faisait évidemment partit, le sayen de l'univers 2 commença son discours.

"Takumi" - J'ai appris l'histoire de vos peuples, ce que vous avez accomplit est prodigieux, je le pense vraiment. Nous en avons discutés entre nous, et tous les sayens réduit à l'esclavage que vous avez sauvés ou que vous allez sauvé vous rejoindront à coup sûr ! Plusieurs milliers attendent sans le savoir de pouvoirs vous rejoindre. Nous vous aiderons à vous défendre et à vaincre les Ophiolites, d'ailleurs, à ce propos, je dois vous apprendre la vérité sur leurs origines... ( un grand silence parcourus la foule ) Mais tout d'abord je dois vous apprendre qui sont les sayens de mon univers, car d'après ce que j'ai vu, ils sont différents de ceux que vous connaissez. Chez nous, il existe deux types de sayens, les guerriers et les autres. Tous les sayens avant la naissance possèdent les gênes pour être soit l'un soit l'autre avec des chances égales, mais certaines fois le gêne guerrier devient récessif et par conséquent ne se manifeste pas. Le nouveau né arrive donc au monde sans queue de singe, mais ce n'est pas la seule différence. Il vient également au monde sans la force et la violence qui caractérise notre peuple, sans l'âme d'un Oozaru si vous préférez. Dès les origines de notre race, ceux possédant une queue ont commencés à mépriser les autres, jusqu'à les réduire à l'esclavage, afin qu'ils ne fassent plus "honte" au nom sayens... Mais cela ne leurs suffisaient toujours pas, ils voulaient conquérir tout l'univers afin de toujours se battre contre des adversaires plus forts. Mais comme ils n'étaient que des brutes assoiffées de sang, ils n'étaient pas capable de technologiquement atteindre d'autre planète. Ils décidèrent donc de conclure un pacte avec la seule planète assez proche pour être envahi sans une technologie très avancée. Les habitants de cette planète n'eurent pas d'autre choix que d'accepter, sous peine de se faire éradiquer. Le pacte stipulait que ces êtres brillants serait sous la protection des sayens afin que jamais ils ne soient attaqué, en échange des technologie très avancées qu'ils possédaient. Après plusieurs décennies d'entente, les sayens avaient enfin appris tout ce qui leurs fallaient pour construire eux même des vaisseaux ou des machines de soins ou plein d'autres objet à la pointe de la technologie. Le pacte n'avait plus lieu d'être et les sayens commencèrent à massacrer leurs anciens alliées sans aucune pitié. Une poignet d'entre eux seulement purent s'échapper. En effet, sachant bien qu'une race aussi violente ne respecterait pas un cessez le feu indéfiniment, ils passèrent toutes ces décennies à construire en secret une machine afin de générer un portail pour changer d'univers. Et c'est par ce portail qu'ils s'échappèrent juste avant que les sayens ne le détruisent. D'après ce que vous m'avez dit et les image que j'ai vu, je peux l'affirmer sans aucun doute. Ce peuple qui c'est échappé sont les Ophiolites que vous connaissez ! Une fois dans votre univers ils ont dû se décider à devenir de grands combattants pour ne plus jamais qu'une telle chose ne se produise, et c'est certainement aussi pour cette raison qu'ils ont pratiqués des tas d'expérience sur des sayens de cette univers, ils savent que vous avaient les gênes pour devenir encore bien plus puissant, sans compter qu'ils doivent avoir pas mal de rancœur.... Il y a quelques mois nous en avons d'ailleurs revu dans notre univers, ils doivent avoir tellement progressé qu'ils reviennent se venger. Ils n'ont plus rien à voir avec leurs ancêtres, se ne sont plus que des guerriers barbares qui ne pensent qu'à tuer ! Voilà vous savez tout maintenant. Et comme je vous l'ai dit, tous les sayens que vous sauverez sont pacifiste et rêve de la même chose que vous, vivre en paix. Bien sûr nous somme pacifiste mais nous restons sayens, nous pouvons nous battre regardez ! ( Il se transforma en super sayen avec une énergie de 75 ) C'est très loin des guerriers sayens mais maintenant que nous n'avons plus nos chaînes on va pouvoir s'entraîner dur ! Merci de votre accueil et de votre confiance, je promet que nous en seront digne, et vive Espero !

La foule se mit à applaudir Takumi, autant pour la fin de son discours que pour les féliciter lui et les siens d'avoir survécu dans de telles conditions. Chacun repartit avec un sourire aux lèvres et la tête pleine de nouvel pensé, car des milliers de guerriers sayens et sans doute d'autre peuple allaient les rejoindre, il fallait juste trouver le moyen de les sauver. L'équipe 7 partit en direction de chez Harios afin de demander leur prochaine mission, mais sur le chemin Hiken, Ajiu et Fasha remarquèrent la tristesse de Lypso et d'Ikari.

"Ajiu" - Qu'est-ce qui ne vas pas, vous devriez être très content !
"Hiken" - C'est clair, de nouveau alliés ça ne se refuse pas !
"Ikari" - Ce n'est pas ça.... ils ont beaux être d'un autre univers, ce sont quand même des sayens.
"Lypso" - Oui, au début tout ce que nous voulions c'était réunir les sayens et repartir sur de nouvelles bases tous ensemble.... Et on pensait avoir réussi.
"Ikari" - Mais on a lamentablement échoué en fait.
"Fasha" - C'est ça oui ! Et moi c'était le lot de consolation ? Vous avez sauvé tout ceux de cet univers alors que vous n'étiez qu'une poignée ! Maintenant on est des milliers et on veut tous vous aider, aucune raison de déprimer, on va tous les sauver en un rien de temps !


Lypso et Ikari regardèrent Fasha et sourirent. Une heure plus tard toute l'équipe se retrouva chez Harios pour leur prochaine mission. Ce dernier venait tout juste de recevoir un rapport d'une équipe qui venait de revenir de l'univers 2. Il commença à lire le rapport et son visage s'illumina.

"Harios" - J'en reviens pas... c'est génial !!
"Ikari" - Mais quoi ?? Parles !!
"Harios" - Une des équipes qui est partit dans l'univers 2 avec encore un détecteur de Dragon Ball à bord qu'ils avaient oublié de déposer, et il s'est allumé ! Il y a des Dragon Ball dans l'univers 2, et pas deux au même endroit, ce qui veut dire que personne n'essaye de les réunir, peut-être même que personne ne sait à quoi elles servent !
"Ikari" - Je sens que notre mission est toute trouvée, en avant !


En effet leur mission était clair, nos héros prirent un détecteur et repartir dans l'univers 2 après avoir embarqué des provisions. Une toute nouvelle chasse aux Dragon Ball les attendaient dans un univers dont ils ne connaissaient presque rien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondedesfictions.forumactif.ws
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fic : Le faux sayen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fic : Le faux sayen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liste des faux éditeurs à risque
» [PAYPAL] Attention aux faux mails !
» ou est la faux de La mort DOS ?
» Avis de marché - Paris - Musée Carnavalet - peinture, faux marbre, dorure
» faux wheel drive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde des fictions :: Les fictions-
Sauter vers: